logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/11/2010

Et si on bricolait...

...Un nouveau Testament à partir de l'ancien...

Belle Eglise.jpg

Pas mal de flou derrière l'église...Photo Laurence.

***

Nous étions partis dans le scientifique...

...Mon petit-fils et pas mal de ses copains  nous ont abandonnés, il préfèrent le virtuel. Leur console Made in Japan les dispense de se casser le tronc comme jadis nous nous le cassâmes sur des sujets qui n'intéressent plus personne ...Ils sont comme nous finalement, l'ordinaire du quotidien les fatigue...Le quotidien est fatiguant !

Ils ont bien le temps après tout de se torturer les méninges à propos du pourquoi et du comment de la chose. Hier c'était hier, tout le monde a oublié, demain c'est demain, et personne n'en a rien à foutre. Quant au présent, à quoi servirait-il de s'en soucier, puisque depuis hier, on sait ce que sera demain !

Vivons l'instant, le monde moderne nous le permet... Sorti de la Fac, tu t'inscris au Pôle Emploi, les prochaines élections feront le reste...

Scientifique disais-je, c'est là le sujet qui nous mobilise en ce jour...

Nous en étions restés je crois à la pesée de l'âme...Désolé, mais quand tu abordes un pareil sujet, il faut éviter les comparaisons à la n'importe quoi entre la vraie découverte, et ce qu'il y a sous le capot du camion de pompiers de notre enfance, lui qui pourtant renferma bien des mystères avant que le ressort plat qui actionnait le moteur nous  sautât sauvagement à la gueule, entre la vraie découverte dis-je, et les vrais mystères de l'existence dont même les pompiers n'ont aucune idée...

L'exploration et la découverte comportent des risques, il faut s'y préparer...

Tiens, par exemple...

Un truc qui paraît simple...Nous l'avons vu hier, la noétique permet d'aller au-delà des raisonnements de la science ordinaire, elle nous permet l'introspection, ce qui nous oblige à nous voir de plus loin que le simple horizon aligné sur notre nombril... Ainsi du poids de l'esprit sur la marche de l'univers...

La noétique est un vocable nouveau, mais le concept remonte à bien longtemps...L'Esprit serait une force, l'esprit serait une énergie...Pourquoi pas !

Tout comme à un moment, pendant qu'on ne s'y attendait pas, la lumière s'est séparée de la matière, pourquoi l'esprit, la conscience, la pensée, voire l'âme, ne se seraient-elles pas séparées de la rusticitude d'un singe mal dégrossi... L'âme tombe par terre... Paf, le singe primitif remonte dans l'arbre, et l'âme humaine se colle sur la brave Lucy qui revenait de faire ses courses au Mammouth...Pure hypothèse bien sûr, mais on peut s'y attarder un instant...

Notre brave Einstein à qui nous devons beaucoup, avait à un moment émis l'idée - pas totalement abandonnée - qu'issue de la matière, la lumière aurait une masse, un poids, et que d'une certaine manière, elle serait soumise aux lois gravitationnelles de Newton,(lien),  lequel Newton, ayant pris une pomme sur la tronche en avait déduit que non seulement Adam aurait été bien inspiré d'inventer le cidre pour éviter de gaspiller de si beaux fruits, mais que si les pommes tombaient par terre, c'est qu'il y avait une raison...Bon, on connaît la suite, on trouve du très bon cidre à Auchan, Newton est rentré dans le dictionnaire, et c'est bien mérité.

La lumière aurait une masse , elle serait pesante s'est un jour interrogé Einstein.

La lumière pesante soumise aux lois de la gravité. C'est loin d'être idiot, la preuve : On met les lampes et les luminaires au plafond pour que la lumière tombe plus facilement sur la table où on vient tout juste de servir l'apéro...Irréfutable nous eût dit Alexandre Vialatte !

Bon, il se pourrait que les photons ne pèsent rien et ne soient que des bosons de masse nulle...Moi je veux bien, mais comment tu vas expliquer que des particules dont l'existence est reconnue par tous ne pèsent rien...Autant dire qu'elles n'existent pas...D'où l'idée que puisque l'âme existe, l'âme a un poids ! 

En 1907 après Jésus-Christ, un savant curieux se livra à de curieuses expériences...

Mac Dougall.jpgIl s'appelait Duncan Mac Dougall (Lien), et sans trop se tromper, on peut en déduire qu'avec un nom pareil il ne portait rien sous son kilt...Ce n'est pas le sujet !

En 1907 donc, il pesa avant et après leur mort six moribonds. Il s'avéra que la différence de poids avant et après la mort  était de l'ordre de 21 grammes...Tout comme vous et moi l'aurions fait à sa place, il en déduit tout naturellement que ces 21 grammes représentaient le poids de l'âme des défunts qui en quittant les pauvres carcasses les avaient soulagées d'un grand poids...

Pour valider sa formidable découverte, il fit la même expérience avec douze malheureux chiens qui ne demandaient rien à personne, et qui eux, pesant autant après qu'avant leur trépas, furent la preuve irréfutable que si les chiens ont parfois des puces, ils n'ont pas d'âme...C'est beau la Science !

Bon, les grandes découvertes sont toujours contestées par des gens qui refusent les évidences.

Il se trouva des fâcheux pour faire remarquer qu'il était plus facile de droguer un chien, de le peser juste avant de l'estourbir, et de le peser juste après, que de de peser un homme en fin de vie, puis d'attendre pas mal de temps avant qu'il meure pour le repeser ensuite...

Pas scientifique ils ont dit les fâcheux...Les 21 grammes sont peut-être le poids de l'âme, ce peut être aussi l'effet de la déshydratation avant le décès, 21 grammes c'est peu, à peine cinq minutes de transpiration...Un petit relâchement des sphincters, un gros crachat...

"Femme qui pète n'est pas morte" aurait écrit Jean-Jacques Rousseau, d'autres disent que c'est Blaise Cendrars...Quoi qu'il en soit, il est facile à la maheureuse de perdre 21 grammes en passant de vie à trépas sans pour autant perdre son âme...

 Enveloppez...

Pesée des âmes.jpg

...C'est pesé !

Notre  brave savant n'a rien inventé, des millénaires avant lui les Egyptiens avaient pesé les âmes...Et d'autres après eux ont fait de même. Les Chrétiens notamment, jamais en retard pour reprendre un mythe ancien et l'ajouter à leur catalogue...

***  De belles choses à Notre-Dame ***

A plus tard...et à suivre...si ça vous intéresse ?

05/11/2010

Science sans conscience...

... N'est que ruine de l'âme...

Chevaux.jpg

Chevaux en Auvergne...Photo Laurence.

***

...Dis Papy, c'est quoi l'âme ?

...Excellente question petit ! Ce que l'on sait, c'est qu'aux âmes bien nées , la valeur n'attend pas le nombre des années...Quoi dire d'autre...

L'âme, ce serait une sorte de deuxième toi-même qui t'accompagnerait toute ta vie et survivrait après ta mort...Un clone immatériel dont tu n'as pas conscience, et qui pourtant vit en toi, un bien précieux qui fut donné à l'Homme pour lui éviter en principe de se conduire comme un animal.. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les résultats sont mitigés.

...Dis Papy, c'est quoi l'Homme ? 

...Je viens de te le dire, c'est un animal qui a une âme. Bien des gens s'interrogent encore sur ce qui fit qu'un jour un singe cessa d'être un animal pour devenir un homme...D'autres pensent qu'un esprit supérieur appelé Dieu créa l'Homme le sixième jour, à partir d'une motte de glaise qui lui collait aux chausses...ce qui expliquerait que depuis, l'Homme se devrait d'être à la botte de son créateur et garder sa femme à son coté, car Dieu qui n'avait plus de glaise, créa la femme à partir d'une de ses cotes...Si un jour tu as un point de coté, tu sauras pourquoi !

Comme tu le vois, les avis divergent. Pour mémoire, je te donne la définition de l'Homme vue à trois siècles d'intervalle  par deux grands savants Auvergnats.

Blaise.jpgSelon Blaise Pascal (Lien), l'homme serait un roseau pensant. Et selon Alexandre Vialatte, rappelons qu'il affirma que l'éléphant était irréfutable, sans que personne n'ait pu lui prouver le contraire, l'homme serait un animal à chapeau mou qui attend l'autobus 27 au coin de la rue de la Glacière...Je pencherais volontiers pour la deuxième définition. Mais tu vois bien que rien n'est simple.

Alexandre le grand donna également un sacré coup de canif dans la théorie darwinienne...Aujourd'hui dit-il dans les années soixante, l'homme ne descend plus du singe, il descend de l'avion...Irréfutable !Alexandre le Grand.jpg

Donc l'Homme a une âme, c'est évident. Le chapeau mou est facultatif...

L'homme, ce roseau pensant à chapeau mou si affinités, s'est toujours plus préoccupé de lui-même que d'autre chose...Depuis la nuit des temps, il s'est donc étudié sous toutes les coutures, et il en a facilement déduit qu'il était largement supérieur à toutes les autres créatures...Bien des éléphants qui voulurent lui résister s'en rendirent compte de manière irréfutable ! 

Et n'est-ce pas Blaise Pascal...

Puy de Dôme.jpg

... qui de là-haut inventa la pression atmosphérique...Photo Laurence.

...L'Homme a une âme, et lorsque bien à l'abri de son chapeau mou, il attend l'autobus 27 ou autre chose,  le roseau pense à tout un tas de trucs, l'Homme s'interroge...

C'est pourquoi, afin de répondre à toutes les questions qui lui encombrent l'esprit, il n'y a pas qu'une âme sous le chapeau mou, il y a aussi un esprit...Pour répondre à toutes ces questions, l'Homme créé par Dieu, à moins que ce soit celui qui descend du singe, l'Homme a inventé la Science...

Dis Papy, c'est quoi la Science ?

...C'est compliqué...Si tu veux, la Science, c'est quand tu t'es lassé de jouer avec ton camion de pompiers, tu veux savoir ce qu'il y a sous le capot... Et c'est là que le ressort du moteur te saute à la figure...La Science est dangereuse pour qui n'y est pas habitué !

La Science, c'est de toujours chercher ce qu'il y a derrière ce que tu as trouvé derrière ce que tu cherchais...Un truc à devenir fou, plus tu avances, et plus il y a des trucs derrière les trucs qui sont devant ! D'ailleurs quand tu vois la tronche des vrais savants, Einstein (Frank, pas Albert) ou les frères Bogdanoff, tu as plus tendance à entamer une licence de droit qu'à te lancer dans la Physique nucléaire, c'est lâche, mais c'est humain, il faut penser à la famille...

Au débuts de l'Homme, la Science était nettement moins compliquée qu'aujourd'hui, les camions de pompiers se désossaient presque tous seuls...Aujourd'hui, la Science foisonne dans tous les sens...Le roseau accroche son chapeau mou en des lieux où nos ancêtres ne s'aventuraient pas, même en pensée !

Sciences naturelles, Sciences Humaines, Sciences parallèles, Sciences occultes même, il n'est plus de sujet que l'Homme ne tente pas de décortiquer.

Jadis, le médecin exerçait son art dans l'orthodoxie de l'enseignement de la Faculté...Il en est aujourd'hui qui n'hésitent pas à t'envoyer chez le rebouteux plutôt que de te prescrire une série de piqures d'anti-inflammatoires qui ne soignent pas plus ton entorse qu'un emplâtre sur une jambe de bois.

Les médecines dites douces sont enseignées, l'homéopathie n'est plus regardée comme une pratique de charlatan...On t'hypnotise pour t'arracher une dent et on te transforme en pelote d'épingles pour soigner des maladies que les cachets ne guérissent pas...

La Science avance dans tous les sens, à se demander si parfois, en franchissant certaines limites elle est encore la Science...

...Papy, continue tout seul,  je vais à ma console...

...Tiens, cet été pendant les vacances, en plus de 1940, le bouquin de Max Gallo et de  L'ombre de ton sourire, celui de Mary Higgins Clark, j'ai lu la dernière production de Dan Brown, Le Symbole perdu (lien).

Ce livre ne manque pas d'intérêt, encore qu'en ce qui me concerne, sans doute suis-je un peu trop terre à terre, j'ai du mal à accrocher sur la symbolique et les mystères de la Franc-Maçonnerie.

Ce que j'avais retenu de cet ouvrage, c'est l'évocation d'une "Science" nouvelle, La Noétique (Lien)...Et surtout d'une expérience qui consistait à "¨Peser l'âme", réalité ou fiction ?...La spécialiste de la noétique se livrait à une expérience dans ce roman, c'est un roman je le précise, ce n'est pas un ouvrage scientifique, une expérience consistant à surveiller le poids d'un mourant volontaire...Au moment de la mort, d'une valeur très faible certes, mais cependant mesurable, le poids s'est allégé...Comme si quelque chose était sorti du corps...L'esprit ou l'âme, allez donc savoir...

A plus tard et à suivre (peut-être)...

11:07 Publié dans Reflexions | Lien permanent | Commentaires (6)

30/10/2010

Changement d'heure, changement d'humeur...

...Rien ne change pourtant, ni l'humeur ni le temps...

Derrière.jpg

... Et bien loin, tout là-haut, il y a des étoiles...

***

Un vent de spiritualité a soufflé sur le Blog50...

Angelots.jpgFaut-il s'en plaindre ?

Non, toute occasion est bonne pour réfléchir.

Faut-il pour autant en arriver à se déchirer à belles dents sur le sexe des anges, alors que bien loin de nous, ces délicieux angelots emplumés opèrent eux-mêmes les vérifications sans se soucier de nos interrogations...

Ont-ils trouvé la réponse ces gentils petits diables...Si oui, grand bien leur fasse !

Rien à voir entre ces petits anges brodés sur un tissu soyeux et les jumeaux qui brodent sur le velours de l'ignorance, pour vivre aux crochets des crédules...

Redescendons sur terre...

Après tout, n'est-ce pas là que nous nous sentons le mieux. Mais d'avoir les deux pieds bien plantés sur le sol n'empêche pas de relever le nez et, comme le font les marins d'Amsterdam, de se moucher dans les étoiles...Les étoiles, si présentes et pourtant inaccessibles...

Vise un peu le décor...

Firmament.jpg

...Le firmament ils appellent ça...

Et encore, il n'y a là qu'un tout petit bout de la chose. Tu peux imaginer ce truc multiplié par des nombres si grands qu'on les appellent astronomiques, que tu n'aurais qu'une toute petite idée de l'univers dans lequel nous vivons...Seuls des savants au coeur bien accroché peuvent s'aventurer là-dedans sans avoir le vertige !

Bien des savants s'y sont aventurés, à grands coups de télescopes et de sondes cosmiques, et d'après leurs calculs, ils en ont déduit qu'il y avait encore bien plus à apprendre que le peu que l'on croyait connaître.

Mais aucun des savants reconnus comme tels, s'appuyant sur les résultats de ses recherches ou celles de ses collègues, n'a affirmé ou confirmé l'existence de Dieu. Il en est qui n'en rejettent pas l'hypothèse, il en est d'autres qui probablement sont convaincus de son existence, mais aucun n'explique l'origine de l'univers comme étant l'acte d'une intelligence supérieure qui aurait fait naître la matière au milieu du néant. Aucun savant digne de ce nom ne fait la démonstration scientifique de l'existence de Dieu.

D'une certaine manière, attribuer à un être supérieur les phénomènes qui nous dépassent, ce n'est pas une démarche scientifique, c'est un acte de Foi...Un acte parfaitement respectable, mais totalement irrationnel. Une fois ancrée la Foi dans l'esprit, l'esprit sera en continuelle recherche de ce qui autour de lui le confortera dans sa Foi.

Disons pour faire simple, que face à la multiplicité de tous les mystères qu'il nous reste encore à élucider, Dieu est une commodité.

Flash-back...  

Pour donner un peu plus de sérieux au débat, abandonnant pour un moment Marcel, je suis allé fourrager un peu dans le tas de mes revues et brochures à caractère "scientifique"...J'ai retrouvé un Hors-Série du Nouvel Observateur (N°61 de Décembre/Janvier 2006). Le titre en est : La Bible contre Darwin.

BibleDarwin.JPG

J'avais porté à l'époque un certain intérêt à cette publication, pour la circonstance, je m'y suis replongé .

Rassurez-vous, je ne fais ici que vous évoquer cet Hors-Série sur le créationisme...Je ne suis pas frère prêcheur, si les choses de la religion vous passionnent, vous n'avez pas besoin de moi, ni pour vous documenter, ni pour vous faire une opinion...

Simplement, j'ai écrit ce billet pour faire la démonstation s'il en était besoin que l'athéisme n'est pas que le rejet des dogmes religieux, l'athéisme est le fruit d'une interrogation et d'une recherche personnelles. L'athée n'est pas un simple mécréant, il a souvent plus longuement médité et réfléchi que le croyant qui se contente de gober toute crue la religion prête à mâcher dans laquelle on l'a plongé petit, je le sais, puisque je suis sorti du bain.

Il se peut même l'athée, qu'il ne soit pas ignorant des religions qu'il connaît mieux parfois que ceux qui les pratiquent, parfois. C'est parce qu'il les connaît (un peu) qu'il n'en pratique aucune...

Un site à découvrir...

***  N'en faisons pas une religion ***

Bien sûr, comme tous les sites militants, il n'est pas entièrement objectif...

A plus tard...

***

A noter que le Nouvel Observateur de cette semaine publie un dossier : La Science et Dieu

Décidemment, on est en plein dedans !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique