logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/06/2008

Eclairez-moi un peu. L'anniversaire...

... De Tchernobyl, combien de bougies  déjà ?



*** Le bel écaillé ***

 J’ai reçu sur ma boite mail, pas mal d’entre vous ont du le recevoir aussi, un « Coup de gueule », que nous communique Dominique, Papypointcom.

 Ce coup de gueule en question émane d’un « Responsable EDF », et porte, à travers la critique d’un JT de TF1, sur la « désinformation » qui régnerait sur les économies d’énergie, et surtout, sur « l’intox » au sujet des énergies renouvelables. Le solaire, et l’éolien.

 Ce Responsable souhaite que son coup de gueule soit publié, il admettra donc que les arguments qu'ils y développe soient discutés, voire contestés. Comme pourra l'être ce billet que vous êtes en train de parcourir. Je sais qu'il le sera.

 Parce que le responsable EDF, anonyme, mais qu'importe, termine son billet par :

« Et diffusez ceci si cela vous interpelle. »

 Mais surtout qu’il nous recommande, insistant, allant jusqu’à majusculer le conseil :

 « Surtout, surtout, je vous en prie ... INFORMEZ-VOUS ! »

  medium_Chandelles.2.jpgJe diffuse parce que le sujet m’interpelle, mais j’y apporte, après m'être informé, mon propre éclairage, et quelques réflexions.

 Comme bien souvent, les copier-coller donnent aux mails un aspect télégraphique.

 J’ai donc remis le texte en forme sur Word, en en respectant la teneur et le libellé, mais je pense l’avoir ainsi rendu plus lisible.

 Ne soyez pas surpris de voir certaines phrases ou passages surlignés en différentes couleurs, ce sont les phrases et passages sur lesquels j’entends réagir.

 En bistre, ce que je juge purement polémique, ou témoignant du peu de sympathie de l’auteur à l 'égard des journalistes, ceux de TF1 en particulier.

 En bleu, ce sur quoi l’auteur veut vraiment nous orienter.

 En rouge, ce qui est faux, ou me parait excessif.

 En vert, ce que j’aurais peut-être écrit, et sans doute écrit au cours de mes notes "écolos", il y en a.

 Voici donc le lien qui vous permettra de consulter ce « Coup de Gueule » transmis par Dominique qui nous en dira peut-être un peu plus sur son auteur.

 Prenez-en connaissance, et revenez me voir. A tout de suite, je vous attends…

 Coup_de_Gueule_EDF_.doc

 Comme vous avez pu vous en rendre compte, le ton est donné.

 Peu de tendresse pour ces journalistes qui nous assomment de toutes les noirceurs et catastrophes possibles et imaginables.

 Mais le sujet est posé : les économies d’énergies, petits gestes citoyens, et lampes économiques.

 Je n’ai pas souvenir du JT incriminé, je regarde plutôt les infos surFrance 2.

 Donc, je ne remets pas en cause les boulettes, conneries nous dit l’auteur, qu’auraient proférées la "TF1 girl" et autres reporters sur des 15 ou 30% d’économies possibles, en éteignant les veilleuses, ou remplaçant les lampes à incandescence par des lampes basse consommation.

 Cependant…Evoquant tout le matériel et appareillages  électriques, qui du sol au plafond, et de la cave au grenier sont si présents dans nos maisons qu’on les oublient bien souvent, il nous dit :

 «...l'éclairage ne pèse pas lourd dans la consommation. »

 Pas tout à fait d’accord.

 C’est vrai que si on fait le total de la puissance installée du seul fait de l’éclairage, par rapport à tout le reste de l’électro –ménager, il pèse moins lourd.

 Mais puissance installée ne veut pas dire consommation.

 medium_Lanterne.jpgLe matin, j’allume le plafonnier dans ma cuisine, après avoir allumé dans ma chambre, dans le couloir, et les toilettes, j’éteins la chambre et les toilettes, mais il n’est pas rare que j’oublie le couloir. Puis je mets en branle le micro-ondes pendant 1 minute pour faire chauffer mon café. 2000 watts le micro-ondes, c’est sûr que l’éclairage du couloir et de la cuisine, c’est du peu à coté. Sauf que le micro-ondes, il fonctionne une minute seulement, et que ça en fait déjà 10 que les lampes sont allumées, et qu’elles vont le rester encore un bon moment.

 Avant, le couloir était éclairé avec une lampe de 100 watts, et la cuisine avec une rampe de quatre spots de 40 watts. Soit 260 watts au total.

 En moins de douze minutes,  pour m’éclairer, je faisais tourner la centrale nucléaire autant que pour faire chauffer mon café en une minute. J’ai remplacé par des lampes basse consommation, 25 watts dans le couloir, et 4 fois 7 dans la cuisine. Soit 53 watts.

 Pour le même prix qu’avant, je bénéficie de plus de quarante-cinq minutes gratuites, pour lire mon journal dans mon salon, avec ma lampe basse consommation de 25 watts, après avoir éteint la cuisine et le couloir, évidemment... Vous suivez ? Merde, le café est froid, 12 minutes à lire dans le noir, tant pis…

 Donc, l’éclairage avec des lampes basse consommation, c’est très très loin de « peser pas lourd » Monsieur le Responsable EDF.

 Je termine mon café tiède, j’éteins la lumière, il fait grand jour, et je reprends le fil de notre bouillant électricien.

medium_Photovoltaïque.jpg Il s’attaque maintenant à l'énergie solaire, il en a bien le droit après tout :

 «… il faudrait  que chaque maison possède 140 mètres carrés de panneaux solaires pour un coût de 89 628 Euros… »

 Là, mes enfants, je vais vous donner un conseil. Si comme ce monsieur, ou cette dame, vous voulez donner du poids à vos démonstrations, dans un exposé ou ailleurs,ne tombez pas dans le panneau. Evitez cette erreur grossière, commise par l’auteur d’aller donner un montant précis sur une estimation noyée dans le cas général. Vous ne seriez pas crédibles ! Il ne l'est pas.

 89 628 euros pour installer 140 mètres carrés de panneaux solaires sur chaque maison ?

 C’est 640,20€ le m2 installé le solaire ? Un tarif unique, n’importe où, en ville ou à la campagne, au sol ou sur les toitures…passons, mais :

 «.. il convient  d'ajouter que les panneaux solaires, on ne sait pas quoi en faire quand ils  arrivent en fin de vie, car ils contiennent plein de silicium et autres métaux lourds très polluants .... »

  Des métaux lourds, lesquels, et en quelles quantités ? N'est-on pas foutus, si on veut s'en donner la peine, de récupérer, et de recycler n'importe quel métal, fût-il lourd ? Mais surtout Foutre Dieu : Plein de silicium, très polluant dont on ne sait que faire...Et les déchets radioactifs, on en fait quoi au fait ?

 Il me semble, si je suis bien informé, que ce silicium, SI pour les intimes, est, après l'oxygène, le deuxième élément le plus répandu sur notre planète,  et qu'il  est, sous forme de silice, et de silicates complexes,l' élément constitutif de plus du quart de la croûte terrestre.

 Nous ne sommes pas prêts d'en manquer, on en remue des tonnes et des tonnes, pour trouver quelques kilos d'uranium, et on marche dessus quand on va ramasser les champignons, du coté de Pierrelatte, ou ailleurs...

 Et ce silicium, ce serait du poison. Fichtre, on nous aurait menti  à l'insu de notre plein gré alors ! Ce ne serait pas le Professeur Pellerin qui serait dans le coup par hasard ?

 Est-il, cette saloperie de SI, plus dangereux que l’uranium ? Il est est loin d’être très répandu sur la planète l'uranium, il n'y en aura pas pour tout le monde, et déjà son prix est multiplié par dix depuis cinq ans. Ceux qui en ont le garderont pour eux dans pas longtemps, c'est ce que je ferais à leur place. Le silicium, il y en a partout, il suffit de se baisser pour le ramasser. En fait, ce n'est pas si simple, ne nous emballons pas trop vite...

 Sait-il, Monsieur le Responsable EDF, que le verre avec lequel il a trinqué avec ses copains du CEA et de Framatome, avant Tchernobyl, ou après, c’est du silicium ou presque ? C'est donc vrai que c'est dangereux de boire...

 Je vais arrêter là pour aujourd’hui, mais j’y reviendrai sur ce coup de gueule, car il aborde plein de sujets intéressants, alors…

À Bientôt…  

 

22:00 Publié dans POLEMIQUES | Lien permanent | Commentaires (5)

29/05/2008

Cent fois dans vos papiers...

                         ...Rendez-lui vos hommages,

  

Cirez-lui bien les pompes, ou bien l' égratignez !


*** Cherchez l'erreur...***

 A crabillou: si vous pouviez nous lâcher un peu avec... Nicolas, franchement, cela ferait des vacances à tout le monde; pour tout dire il y a chez nous une vraie lassitude à voir certains d'entre vous persiller absolument tous les sujets d'appartés et de digressions sur le président de la République. Quel que soit le sujet, on peut être sûr que vous allez le ramener sur la table... non sans faire remarquer quelquefois son... omniprésence et la façon dont les médias l'entretiennent selon vous.

***

 C'est ce que vous pouvez lire sur le Blognaute. fr, que je vous invite assez souvent à visiter. C'est à la suite du forum :

 Une chute libre de 40 kilomètres !

 Fi et Diantre, que voilà de la mauvaise humeur !

 Je n’avais fait, pourtant, que répondre à la question de la Rédac’ après tout…

 " Travaillant avec des spécialistes de haut niveau, il compte bien sortir vainqueur de cette chute hors norme. Que vous inspire ce genre d'exploit ?" 

 C'était bien  la question posée.

 Voici ce que j’avais écrit, sur ce que m'inspirait ce genre d'exploit, comme la tentative de Michel Fournier, mon courageux conscrit qui voulait sauter en parachute d’une hauteur de 40 kilomètres.

 C’était avant que son ballon stratosphérise sans lui, et que le ciel lui tombe sur la tête...

  « Descendre de 40 000 mètres en 7 min. 25 sec. Incontestablement, s'il réussit, ce que je souhaite évidemment, c'est un exploit remarquable qui fera entrer Michel Fournier dans le livre des records.
Un exploit du même ordre, quoique moins spectaculaire, a été accompli ces jours-ci sans que ça fasse trop de bruit, bien que le champion soit loin d'être un inconnu.
En moins d'un an, Nicolas a fait une chute de 35 points dans les sondages, sa cote de popularité est passée de 70% à 35 !
Et lui, il a fait ça sans parachute !

***

 Bon, ça ne plane pas haut, loin des quarante kilomètres, c'est sûr, mais fallait-il pour autant me briser les ailes, à vous de juger...

« Si vous pouviez nous lâcher un peu…avec Nicolas »

 Il ne me semble pas que les billets envoyés sur le Blognaute s’adressent en priorité à la Rédac’, du moins pas les miens.

 Alors, que ces billets digressent ou persillent sur le thème Sarkozy, que ce soit pour l’éreinter, ou pour lui cirer les pompes (c’est d’actualité) et pas mal de « certains d’entre nous » sont assez élogieux envers lui dans leurs « apartés »  ramenés sur la table, la Rédac’ devrait rester de marbre.

 Pourtant, elle laisse transparaître une vraie lassitude, on la sent prête à brader ses Rtt pour prendre des vacances et se dégager enfin  des digressions persillées !

 Mea culpa, je suis fautif, avec d’autres, mais c’est à moi que s’adresse le froncement de sourcils.

  medium_Lèche_en_Pologne.2.jpgIl est vrai qu’associer la dégringolade  de Nicolas  dans les sondages, et un saut en chute libre de 40 kilomètres, qui finalement n’aura pas lieu, contrairement à la dégringolade qui elle est bien réelle -  Je le regrette pour Michel Fournier, pas pour Nicolas -, c’est un peu osé, je l'avoue.

 Même à Rungis, à cinq heures du mat’ les garçons bouchers auraient du mal à suivre.

 Mais, ne vous fâchez pas amis de la Rédac', vous qui mites en ligne, malgré tout, faisant taire votre courroux, mon billet léger comme une enclume !

 Il m’arrive, en lisant mon journal du Dimanche, de trouver bien pire, ou mieux, c'est affaire de goût, sous la plume acérée de Jacques Mailhot, vous le lisez aussi…et vous avez raison, vous en êtes-vous jamais offusqués de son esprit caustique ?

 La presse, selon nous, les méchants qui mordillent Nicolas aux talons (non, rien!), entretiendrait son omniprésence. Obnubilés par notre anti-sarkozysme viscéral, il se pourrait que nous fantasmions, c’est ce que je lis entre les lignes, dans le billet courroucé de la Rédac’.

 Voyons voir.

 Hier matin, vers six heures, j’ouvre mon PC, made in China, comme le vôtre.

 Sur la page d’accueil MSN…Ben oui, Nicolas Sarkozy, tout sourire aux cotés d’un des jumeaux polonais s’affiche sur mon écran.

 Après une courte séance de lèche, Lech lui a refilée l'adresse de son plombier.

…Vous noterez que j'ai collée Lech et Nicolas plus haut dans le texte. La photo date de l'année derniière, Nicolas s'est changé depuis, il a même changé plusieurs fois !

 Et je l'ai mise plus haut la photo, parce que n'étant pas journaliste, seulement rédacteur en chef de mes chroniques, je n'avais aucune envie de me casser le trognon pour la mise en page.

 La photo qui suit, c'est bien celle de ce matin.medium_Poutine_à_Paris.jpg, mais il aurait fallu la mettre à gauche, pour qu'elle soit en phase avec le texte. Vous rectifierez vous-mêmes.

 A se demander d’ailleurs, si il n’y aurait pas un  petit truc chez MSN, car ce matin, look at  for, what I watch you on the left (Walesa ?),  paf, encore Sarkozy.

 Et pourquoi donc Sarkozy pour annoncer la venue de Vladimir, un obscur premier ministre. Comme si un premier ministre avait de l’importance !

 Ben voyons, Poutine à Paris, c’est l’occase rêvée pour glisser une photo de Sarkozy, qui l’invite à partager le Saint Nectaire et le saucisson pur porc que Carla a ramenés de Rungis avant-hier.

 « Le Saint Nec’, j’te raconte pas Vlad, un régal, c’est Carlita qui l’a choisi. Hein Carlita… »

 Et demain, rebelote, encore des photos de Sarkozy couvant tendrement Carlita du regard, en bouffant son pur porc de Lanarce (07), trinquant à la Badoit, pas comme la dernière fois au G8, avec un Vladimir souriant, comme à son habitude…On dit que Vladimir compte offrir unTchéchène empaillé à Rama Yade, mais je n'affirmerais pas, il faut se méfier avec la presse. (Ndlr)

 C’est comme ça, toutes les occases sont bonnes pour nous mettre  du Sarkozy partout.

 medium_Cruise_a_Menetrol.jpgJe suis à peu près sûr que si Tom Cruise venait un jour inaugurer une église de scientologie à Ménétrol, ou au Bois d’Agnat, nous verrions à la une de  La Montagne, mais je peux me tromper, une photo comme celle-ci. Avec Giscard en plus sans doute, et une autre gonzesse dans le rôle de Jackie Kennedy... Je reprends.

Plus tard, sur LCI, aux infos, vas-y que ça ronronne :

 Nicolas Sarkozy a dit, Nicolas Sarkozy avec Carla à Rungis - En a-t-elle profité pour faire son marché au prix de gros Mâme Sarkozy ? Oui, je vous l’ai dit, elle a ramené de quoi, pour le dîner intime avec les Popofs. -, et on enchaîne, Nicolas Sarkozy  baisse la TVA, Nicolas Sarkozy et Bruxelles, Nicolas Sarkozy etc. etc. C’est une journée ordinaire qui commence.

 Après les infos, Christophe Barbier, et c’est reparti ! Sujet du jour, je vous le donne en mille...La marge de manœuvre de Sarkozy sur le prix du carburant, les réformes, Sarkozy et Bruxelles, les pêcheurs et Nicolas Sarkozy….Pub, infos, mauvais temps, et enfin, enfin, on va pouvoir passer à autre chose, puisque c’est  Laurence Parisot, la patronne du Medef et de l’Ifop qui est l’invitée de Christophe Barbier.

 Allez, je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, devinez de quoi elle a parlé, juste après le salaire des patrons du CAC40 - copieux les salaires, elle fâche Laurence !-enfin de qui ? Oui, vous avez vu juste, l’essentiel de son propos, ce fut…Nicolas Sarkozy !

 J’allais oublier, dès six heures et demie, je suis allé récupérer mon quotidien préféré dans ma boite aux lettres. En page une de La Montagne, Bingo ! « Sarkozy veut contrer le coût de pompe », c’est le titre en gros …TVA. Nicolas Sarkozy veut consacrer….

 Page 2, juste « Je viens d’écouter Monsieur le Président sur RTL…. » C’est le courriel d’un lecteur. Les lecteurs peuvent s’exprimer sur le journal, c’est bien.

 On peut lire tranquille jusqu’en page 6, pas plus :

 « Invité hier sur RTL,  Nicolas Sarkozy a affirmé… » Ça chauffe pour la base de Varennes-sur-Allier…

 Rien jusqu’à la page 29, un coup d’œil de sécurité pages 30 et 31, rien dans les avis d’obsèques. Ben quoi, un accident dans un pilier du périph', ça peut arriver !

Pages 32, 33, 34...35 potage à la tomate, on peut essayer, 36,37…41 les sports, je cherche jogging, rien, nada.

 Page 42 pub, 43et 44 les courses…Pas de nom connu dans les pouliches au départ...

Ah, nous y voila. Page 45, ne pas manquer l’édito de Xavier Panon, j’aime bien.

  Pas de chance pour Nicolas Sarkozy nous dit-il dans son papier intitulé « Coûts de pompes » Rien à voir avec le prix des bottines Cerruti.

 Je fais un aparté, à propos d’éditorial, ou de chroniques.

  Que ceux qui ont La Montagne d’aujourd’hui à portée de main n’oublient pas d’aller sur la page 48, la Chronique Afghane de Daniel Ruiz leur en apprendra beaucoup sur la disparition imminente et programmée des talibans.

 Revenons à celui qui est l’unique objet de tous nos sentiments.

 Dans l’article qui précède l’édito de Xavier Panon, et qui traite d’une éventuelle redistribution de la TVA sur le gazole, on trouve Nicolas Sarkozy nominé 5 fois, et le président deux fois, le chef de l’Etat une seule.

 Faut-il en déduire que par ordre d’importance, il faut situer Nicolas Sarkozy au-dessus du Président, lui-même prééminent sur le chef de l’Etat, sans doute pas, et ce n’est pas le sujet.

 Page 46. Ha, du glamour, enfin, il était temps.

 " Visite. Le couple présidentiel a parcouru Rungis au petit matin."

  Je ne vais pas ergoter sur le fait de savoir si le qualificatif « présidentiel » s’applique bien à un couple constitué d’un Président élu, et de sa meuf, chanteuse compositeuse  guitariste, ex- cover girl mondialement connue, et de grand talent, comme vous pouvez en juger sur la photo ci-contre.medium_Carla_à_Droite.2.jpg

 De grand talent pour ceux qui aiment, et d’une grande beauté certes, mais qui n’a aucun statut particulier dans notre République.

 A l’heure où la Constitution est sur l’établi, pourquoi ne pas appliquer la stricte parité femme-homme pour une fois, et, parlant d’un ex top-model allant à Rungis avec son mari, titrer dans le journal :

 «  Un couple de mannequins va acheter son fromage. »

 Mais je digresse, je digresse.

 Revenons à la page 46. « Le couple présidentiel » donc, se marre sur la photo qui accompagne l’article, ils prennent la pose et arborent des sourires de mannequins.

 On lit que les deux mannequins tourtereaux déambulent dans les différents pavillons, sauf celui de la Marée, car en ce moment la Marée est haute, et l’avis de tempête est plus que dissuasif, même à Rungis, on n'est pas à l'abri d'un grain !

 Au total sur cette page, Sarkozy est cité neuf fois, le président  deux fois, le chef de l’Etat une, et une fois aussi le candidat, bien que ce soit un peu tôt pour la rupture de 2012.

 Bref, sur La Montagne de ce 27 Mai, c’est difficile de louper Sarkozy. Bon, une fois passées ces deux pages « France Monde Actualités », je me dis que c’est terminé avec Sarkozy pour aujourd’hui. Que nenni !

 A trois pages de la fin,  au-dessus de la blondeur bronzée  UV de Raphaëlle Ricci,  en haut de la page 52, Actu Télé, un autre blond, blondinet même. Je lis : 

 Un Sarkozy  sur Public Sénat...

Merci La Montagne, de nous avoir mis la photo du petit Jean, sans vous, je risquais de manquer les 45 minutes de, je cite :

 « La première émission politique importante du fils du président de la République… »

 D’autant qu’il va commenter la première année de présidence de son père. Il eut été con de manquer ça !

 Vous dirais-je mon émoi ce matin chez ma marchande de journaux, lorsque d’un oeil distrait je tombe sur la une de Point de vue qui annonce :

 « Nicolas Sarkozy ne résiste pas aux femmes… »

 Gala ensuite,  qui me met l’eau à la bouche :

 « Enquête sur la première femme de Nicolas Sarkozy… »

 Enfin, on va en apprendre sur ce mystérieux petit bonhomme dont on ignore tout !

 D’ici qu’il ait une fille cachée élevée aux frais du consortium Bouygues Lagardère Bolloré….

 Las soudain de cette dégoulinante sarkozitude, j'achète Libération pour enfin penser à autre chose...Pas sûr que ce soit la bonne pioche.

 Arrêtons-là cette longue, trop longue, bien trop longue  note, et constatons avec la Rédac' du Blognaute qui ne le dit pas mais laisse à penser:

 "C'est évident, la presse n'alimente pas  l'omniprésence de...?" 

  De qui déjà, j'ai un trou de mémoire soudain...

A Bientôt…

PS : J’ai oublié de vous dire.

 Hier, j’ai aussi parcouru le numéro de Juin de Sciences et Avenir…Page 3, courrier des lecteurs :

 "Les auteurs s’en prennent directement au président Nicolas Sarkozy, photo à l’appui…"

 Et la Rédaction de Sciences et Avenir, dont l’anti-sarkozysme virulent est notoirement connu de répondre. L’article incriminé traitait de la fameuse affirmation de Nicolas Sarkozy, pour qui le crime et les présumées « déviances » sexuelles ou autres, seraient génétiquement programmées.

 Pour la rédaction de la revue, c’est une connerie, elle le dit :

 « … en évoquant entres autres, les propos scientifiquement faux du chef de l’Etat.... Car ne pas relever les inexactitudes proférées par des personnages publics serait manquer à notre devoir d’information »

J’aime bien cette dernière phrase.

 Si ce n’était ma timidité naturelle qui me freinait, je l’enverrai bien à la Rédac du Blognaute et de La Montagne réunies, pour qu’elles commentent le coup de 4000 heures par an attribuées par Sarkozy aux dockers espagnols, les 63 emplois refusés par un plaquiste immatriculé 77, ou sur ses fameuses heures sup’ qui marchent du « feu de Dieu », sans que la production en France ne progresse d’un iota…

 Ils en parleront peut-être, si le "Couple Présidentiel" prend ses vacances dans un gîte rural du coin, et laisse un petit espace libre dans les médias pour parler d'autre chose que de lui.

 

14:20 Publié dans POLEMIQUES | Lien permanent | Commentaires (8)

24/05/2008

Avis en vert...

... Mais pas contre tout !


*** La tanière du vieux crabe...***

 Les habitués du site, assez nombreux, je les remercie, dont la sagacité est sans défaut –  Flagornerie  virgule tiens, il faudra que j’en rachète, ça prend un N ou deux ? Merde, je continue – outre qu’ils,  et elles, pardon Monique, ont pris note que désormais j’ai rikikisé le langage, en en décomplexant les tournures, et en prolotisant le vocabulaire, sans trop me faire chier avec la grammaire et toutes ces conneries, ce en totale rupture avec ce qui fut jadis mon style, sophistiqué et empesé en diable, repassez sur certaines notes, vous verrez ! Ampoulé un max le style, lorsque je veux mettre un détail en lumière !

 Je me rends compte que cette façon d'écrire me coupait des classes sociales de niveau 1,02 du Smic et en dessous. Vous en conviendrez, pour un homme prétendument de gauche, et qui le revendique, ça la fout plutôt mal. J’en conviens aussi.

 Mais ce n’est pas de ces petits détails de  basse  littérature, à la portée confidentielle,  dont je voulais vous entretenir. J’avais dit que le lecteur sagace, avait, outre le galimatias que j’ai largué après, avait outre, mais rien d’autre dans la phrase.

 Il avait outre, point.

 Un peu comme si j’avais dit d’un flic beaucoup plus con que la moyenne de ses collègues, chef y  compris, qu’il ne savait ni lire, le distinguant ainsi des autres, qui eux, ne savent ni lire, ni écrire. La nuance n’est pas mince !

 Outre et puis rien, c’est encore un truc à me fâcher avec les trois quarts de la France profonde sans compter l’admonestation plus que probable, que va m’administrer le sourcilleux Bernard Pivot ;- Et un point-virgule, un ! Encore deux ou trois, et l’espèce sera sauvée ! - la France du sommet, et Darcos, l’agrégé de lettres, c’est regrettable, mais je m’en tape !

 La France profonde, chacun le  sait, outre sa sensibilité au pouvoir d’achat, ne chahute pas avec l’équilibre en général, et celui des phrases en particulier.

 Je reprends donc, pour ceux qui sont encore là, ils ont bien du mérite, tout comme moi d’ailleurs, car j’en connais plus d’un virgule et plus d’une, « Hein Monique ! », qui aurait cliqué sur la croix rouge en haut à droite ! A propos de Croix Rouge, il faudra que l’on parle de la Birmanie…

 J’ai dit je reprends, je reprends donc. Mine de rien, ça fait déjà 250 mots, et 1432 caractères espaces compris que je n’ai encore rien dit qui tienne debout. Pendant qu’on y est :

medium_Rétable_Lucas_Moser.jpg La devinette du Jour :

 1432  elle vous évoque quoi cette date ?

 A part XBB expliquant les réformes aux syndicats, baver si longtemps sans rien dire, je connais peu de gens capables d’en faire autant !

 Bref, le lecteur sagace, qui s’agace et on le comprend, après ce démarrage logorrhéique que je ne regrette même pas, le lecteur, outre la rikikisation du vocabulaire et du verbe- Les sujets aussi se rikikisent, et là c’est plus grave ! - aura remarqué(le lecteur) hier et ce matin, deux commentaires inhabituels, laissés sur deux sujets bateaux du blog, le premier sur le dernier billet dans la catégorie « Sarko nous gonfle », et le second sur « Les Ogm c’est de la merde »,  qui tranchent avec le ton amical et généralement approbateur de la masse immense, plus de 5000 (5017 à 16 heures 35) à ce jour, des commentaires habituellement laissés sur ce blog.

 C’est un fait suffisamment remarquable pour d’une part que je m’en réjouisse, et d’autre part pour que je fasse cette note.

 Remarquable aussi, et je les félicite, ces visiteurs ont marqué leur désapprobation et  leur opposition, dans les deux cas, avec fermeté et conviction, mais en termes mesurés et courtois. Ils m’obligent donc à poursuivre cette note sur leur registre, et là, je les remercie encore, car bien que maniant le langage argotique, grossier et bassement vulgaire avec facilité si l’on m’y pousse, et nul besoin de me pousser très fort, je préfère nettement l’expression  classique et plus policée du français usuel.

 Le premier commentaire me pique au flanc (gauche ?) sur la facilité avec laquelle, bien à l’abri dans mon confort  "petit bourgeois", je me livrerais à la critique systématique, mais ne proposerais rien en lieu et place de ce que je démolis dans mes billets vengeurs !

 J’extrapole et j’amplifie le propos, bien évidemment. Je le fais en toute mauvaise foi, parce que ça m’arrange, et que ça donne un peu de relief à la discussion, "Hein m'sieur Joffrin !"

 Le visiteur, "Salut Pascal !", déroule  ensuite sur les grévistes et leurs « souteneurs » (il dit ne pas dire souteneurs entre parenthèses, moi j’écris entre guillemets, pour souligner qu’il l’aurait dit, je suis sur mon blog et j’écris ce que je veux !) qui seraient mieux inspirés pour forcer la main des dirigeants, que de gêner les usagers qui veulent tranquillement aller au boulot. Irait-il dans le sens de l'immense majorité qui se sentent "pris en otages" par les grèvistes, je l'ignore, c'est à lui de le dire, pas à moi.

 Le second commentaire, plus laconique, est en fait une sorte de slogan : « Les OGM c’est l’avenir ! », suivi de signes utilisés par les blogueurs, et auxquels je ne comprends rien, étant un vieux schnock qui n'a aucune envie de s'embarrasser avec un langage codé, genre lol ou  .) et autres trucs. Dans le commentaire en question, c’est ;o) j’imagine que c’est pour renforcer le propos.

 Plus important, le slogan est suivi d' un  lien, celui du site des professionnels semenciers,  où effectivement, on trouve tous les arguments habituels utilisés par ceux qui veulent sauver la planète grâce aux Ogm.

 Quel lien entre ces deux commentaires issus de personnes qui ne se connaissent pas, et ne me connaissent pas plus que je ne les connais ?

 Le lien, c’est ce blog où eut lieu la rencontre. Je n’ai donc pas écrit pour rien, car ces deux personnes ont réagi à ma façon de dire la politique pour l’un,  et à ma position sur le sujet très controversé, ô combien controversé des Ogm pour l’autre(e) (petite fantaisie orthographique pour désigner une fille.)

 Vous me direz que je n’ai pas répondu sur le fond, vous avez raison, je vais donc essayer de le faire.

 Est-ce que je me laisse aller à la facilité de la critique systématique, et stérile, parce que non étayée par des contre-propositions constructives ?

 Si je juge mes billets sur ce que j’écris, en occultant ce que je pense et que je n’écris pas, indubitablement, je réponds oui.

 Est-ce à dire que je serais un opposant obtus et borné ? Là, je réponds non .

 Car si mes lecteurs, plutôt que de garder un silence poli ou désapprobateur me sommaient de développer des propositions concrètes, après évidemment avoir exposé les leurs, je ferais volontiers des contre-propositions aux fameuses réformes qui et que du Sarko ancien ou nouveau, dont l’audace novatrice ferait parait-il bander le citoyen (quid de la citoyenne libre et égale en droit ?) subjugué(e ?) par tant d’audace.

 Les 35 heures, oui, c'est une bonne chose, on les regrettera. On peut même passer à 32., riez si vous voulez.

 La retraite à soixante balais et pas plus, oui c’est possible.

 Bouziller moins de pétrole pour le faire durer un peu, oui aussi.

 Diminuer les monceaux de saloperies balancées dans l’air l’eau et la terre, oui aussi….etc. oui !

 Demandez, il vous sera donné !

 Mes solutions, pardon, suggestions ou propositions vous paraîtront farfelues, irréalistes, utopiques ou complètement déjantées, c’est bien possible, et vous aurez parfaitement le droit de le penser et le droit de le dire. Le droit aussi de piquer vos banderilles si je les lâche dans l’arène (quelle pitié !)…Vous aurez le droit de les réduire en miettes si vos arguments permettent de le faire.

 Quant à votre serviteur Mesdames, à chaque proposition qui me déplaît, ce n’est pas le cas de toutes, qui est faite par le pouvoir que je n’ai pas choisi, parce que j’ai en tête une solution qui me semble meilleure, moins destructrice ou plus juste, j’ai le droit de faire part de mon opposition, et souvent, de souligner l’écart énorme qui sépare ce qui sera fait de ce qui a été promis et ne le sera pas. Il ne me serait pas difficile d'ajouter ce qu'il me semblerait judicieux de faire ou d'éviter de faire...

 Et les OGM, alors, ce n’est pas l’avenir ?

 Pourtant, à lire  les merveilles développées sur le site gentiment proposé par la visiteuse, merci Charline, qui par cette science fut séduite, ils devraient résoudre pratiquement d'un coup de microscope, en moins d’une décennie tous les problèmes qu’en 12000 ans d’agriculture patiente et courbée nez par terre, l’humanité n’a pas solutionnés. Elle a quand même réussi à se nourrir tant bien que mal, et continue de le faire pour une grande part sans les Ogm. Elle peut, et je ne suis pas seul à le dire, se nourrir dans l'avenir, beaucoup mieux sans Ogm qu'avec.

  Les OGM c'est l' avenir !

 Croyez-le si vous voulez, et si vous en êtes convaincus, allez au bois faire sonner vos trompettes, mais avant de graver en lettres d'or sur votre huche à pain, votre cellier à légumes et votre placard à provisions le site que nous a indiqué Charline :

http://www.ogm.org/

 Allez jeter un oeil sur celui-ci :

http://reopen911.online.fr/Anti-OGM/

 Vous y trouverez aussi des trucs intéressants. Je rajouterai, que m'étant fait mon opinion à partir de mes propres recherches de documentation et de mes propres analyses, je vous inviterai volontiers à faire de même, plutôt que de céder, selon votre sensibilité, aux arguments prémâchés, prêts à cuire ou tout cuits, voire déjà digérés par les "Pro-Ogm", ou par les "Anti-Ogm".

 Méfiez-vous aussi de ce qu'on vous glisse à l'oreille, le pro-ogm n'est pas forcément un beauf citadin, pétri de science, de la bonne, de la vraie, cent pour cent progrès, et encarté chez les Umpes, ou qui aurait la photo d'Allègre et d'Accoyer sur sa table de nuit. l'Anti n' est pas nécessairement con comme ses pieds, ne s'éclaire que rarement à la lampe à huile, il n'a pas peur des trains, et s'il apprécie la pipe comme tout un chacun, il n'a pas forcément de moustaches.

 En ce qui me concerne, puisqu'il faut se situer, je me suis convaincu que pour les Ogm, c'est Ok dans les labos et dans des serres bien closes, mais c'est non dans les champs et les prés, et non dans mon assiette. Je suis donc un anti. C'est vrai, j'ai des moustaches.

 Pour vous faire une idée plus précise de l'avenir que je prête à ces plantes miraculeuses, allez faire un tour dans mes rubriques :

Année 2045...FIN des OGM  Il faut commencer par lire le premier chapitre en deuxième partie, c'est simple !

 Et aussi:

OGM ...Droit dans le Mur.

Bien cordialement à tous, et...

A Bientôt...

medium_Mehmet_II.jpgPS: J'allais oublier... 1432, sept cents ans après que Charles Martel  fut vainqueur à Poitiers, Mehmet II, le 29 Mars pour être précis, voyait le jour se lever. Vingt et un ans plus tard, le 29 Mai 1453, le jeune Sultan Ottoman prit Constantinople. Pas à dire, ça t'a une autre gueule que de piétiner la moquette du Fouquet's un 16 Mai à 52 balais bien tassés !

L'image au centre, c'est un rétable de la même époque, on le doit à  Lukas Moser.

Message personnel à Framboisine :

 Tu as de la chance qu'il ait plu aujourd'hui, j'ai pu broder cette note assez décousue, mais pas mal longue...

 

20:15 Publié dans POLEMIQUES | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique