logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/12/2010

Remettons les choses à l'endroit...

...Tout rentrera dans l'ordre !

Inimitable.jpg

Toujours là le Puy de Dôme...Photo Laurence.

***

Il est possible, voire probable, que mes derniers billets aient semé le trouble chez mes nombreux quelques fidèles...

Migraine.jpgLe vieux crabe aurait-il perdu ses pinces ?

Voilà bien longtemps qu'il ne s'acharne plus sur Niko le Chafoin, le chef de la bande de Neuilly  et de son équipe d'emplâtres...Que se passe-t-il ?

Il ne se passe rien de spécial, simplement, comme on le dit parfois, l'ennui s'installe dans la monotonie...

Au mois de mai 2007, un nouveau chef nous fut donné.

Tout nouvellement élu à la suite d'un formidable élan que je ne vous raconte plus, surtout à vous, les majoritaires qui votâtes pour la rupture, le changement, les réformes et tout le bordel qui va avec et qui, la rupture, les réformes et tout le bordel précédemment cité devaient faire, et firent (vous en êtes sûrs ?), que notre République et notre Démocratie telles que promises par the new "Mais si !" (entre parenthèses mais si, je vous l'ai mis bien profond ! ) le devinrent, irréprochables et tout le bordel, ... Je sais c'est difficile de suivre avec des phrases aussi longues...moi j'aime bien ; donc , de par la grâce du suffrage universel, le Peuple de France confia son destin à Niko le Chafouin...

Il devait tout changer,

Pas grand chose  ne changea

La vie serait plus belle

Et elle ne le fut pas...

...

Elle le fut pour lui plus belle la vie...

Enfin devenu Roi, Niko le Chafouin se donna un salaire princier et s'entoura d'une cour. Il n'en manquait pas des dévoués courtisans séduits par la gamelle...La gamelle France et grande et la République est bonne fille pour ses serviteurs, surtout pour ceux qui se servent d'elle... Les courtisans ont un appetit féroce, mais c'est Niko qui distribue les cuillers...Remaniés et contrits, quelques ex-ministres jurent aujourd'hui - c'est un peu tard - qu'on ne les y reprendra plus...Mais si mais si on les y reprendra, un coup de sifflet du Maître, ils reviendront queue basse lui lècher les bottines...!

2007 fut l'An 1 d'une autre ère...Nous finissons l'an 4.

Des ministres se suivent qui se ressemblent puisque ce sont les mêmes, d'autres ne sont plus là qu'on ne regrette pas...

...Un remaniement qui se respecte se doit d'offrir au Peuple prêt à l'extase un cadeau-surprise qui à lui seul est un événement...Nous l'eûmes cette surprise, l'avenir nous dira si ce fut un cadeau...

Juppé homme brillant.jpgLe meilleur d'entre eux est revenu...

... Et depuis qu'il est là, on ne l'entend plus...Mais on peut le lire, ce n'est pas inintéressant...

Ouvrez ceci, et remontez un peu dans le temps. Vous remarquerez peut-être ces subtilités d'expression qui nuancent les propos d'un homme ancien premier ministre qui, après une traversée du désert, revient au gouvernement par une porte guère plus grande que la fenêtre d'où il était sorti...

***  Juppé le retour...  ***

Il en est d'autres des ministres qui  restent, et restent à l'égal de ce qu'ils furent, c'est à dire mauvais et médiocres...

Devinette : Qui pourrait être traduit en Justice pour manquement à ses devoirs de réserve, et non respect de la séparation des pouvoirs ?

Le fait d'avoir été condamné pour injures raciales eut en d'autres temps suffi à le pousser à la démission, mais dans la République exemplaire et irréprochable mise en place par Niko le Chafouin son ami et son maître, les comportements éthiques un rien désuets ne sont plus de mise. En foi de quoi, non seulement le ministre Hortepouah qui ferait mieux de fermer sa gueule ne démissionne pas, mais fort de son appartenance à la bande de Neuilly et assuré qu'il est d'une impunité totale, il récidive !

Quand Brice éructe, c'est la République qui est éclaboussée !

Tellement persuadé que c'est celle qu'il faut suivre, celui qui fut et reste encore sa voix, suit on le voit la voie de son maître...Il se croit obligé comme le fit Niko du temps qu'il occupa le poste de ministre de l'Intérieur, de dénigrer à qui mieux mieux les magistrats, du moins ceux qui ne se couchent pas, et qui essaient de faire leur boulot conformément à la Constitution qui garantit leur indépendance...Une indépendance par rapport à l'exécutif notamment, indépendance qui en théorie met juges et magistrats à l'abri d'éventuelles pressions du pouvoir, et devraient les protéger de toutes critiques de la part de celui-ci...

Que dit le juriste...

Hortepouah en taule.JPG

...Si réellement nous vivions dans la République exemplaire que nous avait promis le Chafoin du Faubourg Saint Honoré, le Triste Hortepouah se fut vu céans mis en examen pour forfaiture et déchu illico de son poste...Nous ne sommes plus en République. Au royaume de Sarkoland, les amis du Prince peuvent en prendre à leur aise, ils ne se gênent pas !... 

Des peines disproportionnées...

Sept policiers se sont vus condamnés par la Justice à des peines de six mois à un an de prison ferme...Rassurons leurs amis et leurs familles, ils sont ressortis du tribunal aussi libres qu'ils y étaient entrés...L'appel interjeté par le Parquet est suspensif, ils reparaîtront donc à nouveau libres au prochain procès les concernant...Il y a fort à parier qu'ils ressortiront de même...

Mais de quoi donc se sont rendus coupables ces fonctionnaires de police pour que la Justice implacable s'acharne ainsi sur eux ?

A la suite d'une poursuite un rien ratée, une voiture de Police heurte un policier et le blesse assez gravement...Un accident du travail en quelque sorte...Seulement voilà.

Après l'avoir interpellé et sérieusement rossé, les policiers ont bricolé leur procès-verbal de telle façon que l'automobiliste tabassé se vit accusé d'avoir volontairement renversé le policier blessé, ce qui aurait pu lui valoir une condamnation  de quinze ans de prison dans un procès aux Assises...

Les policiers se sont rendus coupables, outres les violences aggravées à l'encontre de l'automobiliste,  ni plus ni moins que de "Faux en écritures publiques", ce qui je vous le rappelle est un "crime" qui relève de la Cour d'Assises, et qui est passible de trois à cinq ans de prison ferme...

Non seulement les policiers n'ont pas été traduits en Cour d'Assises, disons qu'il n'y a là rien de scandaleux, mais en leur appliquant des peines bien en-deça du maximum prévu par la loi, le Tribunal Correctionnel de Bobigny n'a pas fait preuve à leur égard d'une si grande sévérité... Il eut pu le tribunal se montrer plus indulgent encore en suivant les réquisitions du Parquet, lequel demandait des peines avec sursis...

Il est vrai que les magistrats de ce tribunal ont la réputation d'être laxistes. Au vu de ce jugement, on pourrait le croire...

Une affaire ordinaire pourrait-on dire, dans un Etat de Droit...

Trop simple ! 

Les condamnés ne sont pas des justiciables ordinaires, en plus ils sont sept...

Un policier condamné, ça va, c'est quand il y en a plusieurs que ça pose problème...

En plus, et c'est surtout là que ça pose problème, c'est lorsque leur ministre, le Préfet de Police et leurs syndicats montent au créneau pour défendre l'indéfendable...

Ces fonctionnaires ont manqué à tous les devoirs de leur charge, non seulement ils se sont comportés comme des brutes, mais en plus ils ont enfreint la loi qu'ils sont chargés de faire respecter.

En prenant leur défense et en critiquant la Justice qui en cette affaire n'a fait que dire le Droit, le ministre de l'Intérieur a lui aussi manqué à ses devoirs...Son devoir de réserve notamment, tout comme le Préfet de Police Lambert, lui aussi monté au créneau.

manifestation-bobigny-policiers-menteur_0.jpgA propos du Préfet Lambert, quelles sanctions compte-t-il prendre contre les policiers que nous voyons ici en tenue, et qui sont venus pendant leurs heures de service et avec les véhicules de l'administration, manifester de"vant le Tribunal de Bobigny leur soutien à leurs copains faussaires ?

Ces gens ne rendent pas service à la Police, ils sont indignes des postes qu'ils occupent. En défendant publiquement des fonctionnaires de Police à la fois brutaux, menteurs et faussaires, ils salissent leurs fonctions.

En gardant le silence sur cette affaire et en maintenant  ces deux personnages dans leurs fonctions, Niko le Chafouin n'est plus seulement leur ami, il est aussi leur complice, il ne vaut pas mieux qu'eux !

***

Définition du Larousse, Edition 1983.

Chafouin.

Adjectif, de chat et fouine . Sournois et rusé.

Ce n'est pas dans le le langage courant un adjectif flatteur pour celui à qui on l'applique.

Cependant, ce n'est pas une injure. Par conséquent, si d'aventure j'étais traduit en Justice pour en avoir affublé celui qu'en 2007 vous choisîtes à mon corps défendant pour présider la France, Maîtres Portejoie, Kiejman, Collard, Lombard et les mânes de Feu Tixier-Vignancourt s'il fallait en arriver en Cassation, auraient tôt fait de démontrer que "chafouin" appliqué à Sarko n'est en rien un crime de lèse-majesté. D'abord parce que de majesté, Sarko en manque cruellement, et surtout parce que le comparer à un chat mâtiné de fouine, eu égard à son comportement, ce serait plutôt flatteur...En plus, c'est mon opinion personnelle et elle n'engage que moi, mais je trouve que cet adjectif lui va bien.

De toutes façons,  au cas où, je ferai appel ! 

A plus tard...

***

Dernière minute...Le Triste Hortepouah vient d'être condamné à un euro de dommages et intérêts  pour atteinte à la présomption d'innocence de Monsieur David Sénat, ex-conseiller de Michèle Alliot-Marie ...Le combat continue !

03/12/2010

Qui a tué ces braves gars...

... Et pour quoi sont-ils morts ?

Froide mais vivante.jpg

De l'eau, de l'air, du ciel...et rien d'autre...Mon Auvergne par Laurence.

***

Hibernation, ou coup de mou ?

Inutile de le préciser, les rares visiteurs qui fréquentent encore ce site l'ont constaté, je suis nettement moins frénétique du clavier que je le fus en des temps pas si lointains...

Ni fatigue ni lassitude. Non, le simple constat que la vie est ailleurs que sur le blog, ça, je le sais depuis longtemps.

Bien obligé aussi, je suis de me rendre compte que ce qui me passionne, ce qui m'émeut, ce qui me révolte parfois, peut très bien ne passionner que peu de gens, en émouvoir encore moins, et ne révolter personne. 

Comme nos secrets, nos passions sont les nôtres, seulement les nôtres, on peut les faire connaître, mais une fois étalées, il est est vain de les voir partagées... Celles et ceux qui se sont livrés au test diffusé par Bernadette pourront constater qu'il n'y a pas de faute dans les participes passés "étalées" et "partagées" qui s'appliquent aux passions, qui bien que comparées à nos secrets ne se masculinisent pas pour autant.

Moins présent et moins disert sur le blog donc, puisque ce que j'y délivre de mes pensées ou de mes émotions finissent par n'intéresser personne en dehors de moi.

Faudrait-il pour autant que je cessasse  de me laisser aller à mes claviéritudes un chouïa enfièvrées dès lors que quelques faits ou événements viendraient me pruriter la couenne. Certainement pas !

Ce blog n'a que quatre ans

Il est déjà bien vieux

En vains emportements

Il brama sous les cieux

D'un silence écrasant

Le remercièrent les Dieux

***

N'empêche, puisque je l'écris,

S'il n'en reste qu'un  à le lire,

Je serais celui-là !

***

Puisque ce billet s'inscrit dans la rubrique "Billets d'humeur",  je me dois de traiter un sujet qui me pousse à pousser un coup de gueule, ou au moins à gueuler un bon coup...Lisez d'abord ceci, et vous comprendrez mieux...

*** Crever pour ça, c'est con ! ***

Comme des échos d'une chanson de Graeme Allright qui me vrillent la tête... Graeme Allright.jpg

Qui a tué Davy Moore?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort?

Ce n'est pas moi, dit l'arbitre, pas moi.
Ne me montre pas du doigt!.
Bien sûr, j'aurais peut-être pu l'sauver
si au huitième j'avais dit "assez!",
mais la foule aurait sifflé:
ils en voulaient pour leur argent, tu sais,
C'est bien dommage, mais c'est comme ça.
Y' en a d'autres au-dessus de moi.
C'est pas moi qui l'ai fait tomber,
vous n'pouvez pas m'accuser!

Qui a tué Davy Moore?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort?

Ce est pas nous, dit la foule en colère,
nous avons payé assez cher.
C'est bien dommage, mais entre nous,
nous aimons un bon match, c'est tout.
Et quand ça barde, on trouve ça bien,
mais vous savez, on n'y est pour rien.
C'est pas nous qui l'avons fait tomber,
vous n'pouvez pas nous accuser!

Qui a tué Davy Moore?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort?

Ce n'est pas moi, dit son manager à part
tirant sur un gros cigare.
C'est difficile à dire, à expliquer
J'ai cru qu'il était en bonne santé.
Pour sa femme, ses enfants, c'est bien pire,
mais s'il était malade, il aurait pu le dire.
C'est pas moi qui l'ai fait tomber,
vous n'pouvez pas m'accuser!

Qui a tué Davy Moore?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort?

Ce n'est pas moi, dit le journaliste de la Tribune
tapant sur son papier pour la Une.
La boxe n'est pas en cause, tu sais:
dans un match de foot y' a autant d'dangers.
La boxe, c'est une chose saine,
ça fait partie de la vie américaine.
C'est pas moi qui l'ai fait tomber,
vous n'pouvez pas m'accuser!

Qui a tué Davy Moore?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort?

Ce n'est pas moi, dit son adversaire le Caïd
qu'a donné le dernier coup mortel.
De Cuba il a pris la fuite
où la boxe est maintenant interdite.
Je l'ai frappé, bien sûr, ça c'est vrai
mais pour ce boulot on me paie.
Ne dites pas que je l'ai tué, et après tout
c'est le destin, Dieu l'a voulu

***

Bon, si c'est Dieu, il n'y a plus rien à dire !

Remember you...

Morts pour rien.jpg

Morts pour la France...

*** Ils ne sont pas morts pour rien... ***

... C'est ce que vous avez dit à l'enterrement des dix soldats français que, de votre propre chef, et en chef avisé, vous envoyâtes au casse-pipe.

Après avoir lu ce que j'ai mis plus haut, vous oseriez me répéter ça en me regardant dans les yeux...

Ils ne sont pas morts pour rien !

Qui a tué ces braves gars

Et pour quoi sont-ils morts

Pourquoi, on le sait, ils sont tombés dans des embuscades, ont sauté sur des mines ou sont morts de ce que meurent les soldats...

La vraie question, ce n'est pas pourquoi, mais pour quoi ?

Là, je m'adresse au lettré que vous êtes, et je vous le demande Nicolas...Vous vous foutez de notre gueule, ou je ne comprends rien...

N'est-ce pas vous, qui lors de votre campagne pour la présidentielle de 2007, déclarâtes, ex abrupto, stricto sensu ou pas loin, voire expressis verbis sans vouloir vous fâcher : "La France n'a pas vocation à rester en Afghanistan"...C'est bien vous n'est-ce pas, oui c'est vous !

C'est vous aussi, qui une fois élu décidâtes, contrairement à vos positions de candidat, de changer la mission jusque là d'assistance et de formation du contingent Français en Afghanistan, et de faire de nos soldats des combattants sur le terrain...Fort de votre pouvoir de chef d'Etat, et sans en référer à personne, vous renforçates le contingent de cinq cents guerriers made in France.

C'était nécessaire. Vous nous l'avez dit ab imo pectore et en chialant à demi. Nécessaire pour enfin permettre aux gamines afghanes d'aller apprendre à lire autre chose que le Coran, pas en jupettes mais presque, le visage découvert... 

A peine quelques semaines après votre glorieuse décision, vous dûtes, accompagné de votre dernière épouse en larmes, enterrer dans les honneurs dix des valeureux combattants par vous là-bas envoyés, et  qui ne purent hélas, empêcher que ces salauds de talibans brûlassent sans vergogne les quelques écoles non coraniques où vos protégées, les fillettes aux grands yeux de biche eussent pu apprendre autre chose que la soumission aux mâles enturbannés et les règles d'une morne existence encapuchonnée...

Ces dix valeureux soldats morts en août 2008 firent grimper à 22 le nombre de nos morts depuis 2002...De 2008 à 2010, ce sont encore 28 héros tricolores qu'il faut rajouter au total...On les enterre toujours avec regret et avec le respect qu'ils méritent, mais on ne fait plus pour eux sonner les cloches de Notre-Dame, et votre Dame, troisième de votre nom ne verse plus pour eux de larmes, à moins qu'elle n'en verse hors-caméras...Ne mourant plus que solitaires ou par deux, ils deviennent ordinaires ces morts de bien loin là-bas...Ils meurent de plus en plus dans l'indifférence, mais ils continuent de mourir...

Il vous appartient, en tant que chef de nos armées,  de nous dire pour quoi devraient mourir des soldats Français en des terres étrangères...Nous croyions jusqu'alors que c'était un combat pour faire triompher la démocratie et les droits de l'homme...les droits de la femme surtout, comme vous nous l'aviez dit...

Force est de constater que nos forces soutiennent surtout un gouvernement corrompu, et que les droits de la femme et de l'homme ne sont plus la priorité.

Monsieur Sarkozy, vous n'êtes pas avare de communication sur les chaînes télés qui ne vous refusent rien...

En tant que citoyen Français, je vous demande respectueusement de venir expliquer au Peuple qui vous a élu comment il se fait que vous ne soyez pas indigné que nos soldats risquent leur vie, et que certains d'entre eux la perdent,  pour maintenir en place le régime corrompu d'Amid Karzaï et de son gouvernement qui appliquent la Charia contraire à tous nos principes, et qu'en Afghanistan, on puisse condammner à mort des personnes au seul prétexte qu'elles se convertiraient au christianisme...

J'attends vos explications Nicolas...

A plus tard... 

 

 

   

 

 

18/06/2010

Bien des choses pourrissent...

... Au Royaume de France...

Retour en pleine forme.jpg

...Ceux-là s'en moquent, ils sont heureux !

J'ai photographié ces deux pigeons dimanche dernier. Ils arrivaient d'Aubusson, le premier concours de la ligne cassoulet, qui si tout va bien se déroulera d'Aubusson à Pau, et peut-être jusqu'à Vitoria en Espagne ce n'est pas encore tout à fait sûr...

Cette photo est propre à rassurer les amis des animaux...Les pigeons voyageurs ne sont pas transportés dans les mêmes conditions que les animaux conduits à l'abattoir, vaches, moutons, cochons ou chevaux, c'est sans doute eux, les chevaux, qui subissent un véritable martyre, notamment ceux venant de Pologne. La plupart d'entre vous le savent, je suis un bouffeur de viande, mais je m'insurge contre les souffrances inutiles que l'ont fait subir aux malheureuses bêtes destinées à nous nourrir. Il m'arrive de pousser un coup de gueule à ce sujet, je gueulerai d'autres fois !

Non, les pigeons sont bichonnés et choyés, abreuvés pendant leur transport, ils n'en souffrent pas trop...D'ailleurs, s'ils subissaient de mauvais traitements, seraient-ils dans l'état de ceux que vous voyez sur le toit, et auraient-ils assez de force pour accomplir de leurs ailes les  trajets de plusieurs centaines de kilomètres lorsqu'ils rentrent chez eux  ?

Le samedi après-midi et la nuit de samedi à dimanche dans les paniers, puis dimanche matin, à 10:30 à cause de la brume, ils ont été libérés à Aubusson, un peu plus de 72 km pour les coulons du frangin...En une heure à peine, ils étaient de retour au colombier.

Une parenthèse, aujourd'hui, en hommage au Grand Monsieur qui en 1940 posa les jalons de la France Libre, des pigeons seront libérés en France, à Orcines, à l'occasion de la commémoration du 18 juin.

Bien sûr ils s'en foutent les pigeons, mais sans le savoir, ils rendront aussi hommage aux centaines de leurs ancêtres qui furent parachutés en France par les Anglais, afin de ramener en Angleterre les messages de la résistance...Je ferme la parenthèse.

...Pas fatiguées du tout les braves bêtes sur le toit. Au lieu de rentrer dare-dare pour actionner l'Unikon de contrôle et figurer dans les prix de tête, ils auraient pu, arrivés à peine plus d'une minute après le vainqueur,  voilà ces jeunes gens qui flirtent à qui mieux mieux, le jeune bleu conte fleurette à la jolie meunière qui n'est même pas sa copine officielle. Ha Jeunesse !

Pas grave, d'autres étaient rentrés sans attendre, qui se sont montrés plus  sages.

Comme je vous le laissez entendre lundi dernier, c'est bien le frangin qui est le vainqueur en catégorie jeunes. Je précise, ce n'est  pas le frangin qui coure en catégorie jeunes, ce sont certains de ses pigeons.

Voici le résultat, c'est la photo du vainqueur qui illustre le classement.

J'espère bien en photographier d'autres des vainqueurs, il y a quelques beaux sujets dans son colombier...Qui vivra verra !

*** Clt AUBUSSON Jeunes.xls ***

***

Bien des choses pourrissent...

 Toutes pourries.jpg

...Les cerises par exemple.

Le grand cerisier de mon jardin s'était particulièrement distingué cette année. Bien qu' en ayant terminé avec la croissance, il était couvert de fruits serrés en grappe dont je pensais me régaler à mon retour d'Oléron...Las, il faut se méfier des apparences, le ver n'était pas dans les fruits, le Burlat est rarement véreux, mais les fruits sont pourris...Peste me suis-je dit à m'en rendre malade, tous ne sont pas pourris, mais beaucoup sont atteints !

J'en ai cueilli de quoi faire un clafoutis, une cagette pour les gamins, le voisin en a cueilli quelques unes pendant mon abscence, les cent ou cent cinquante kilos qui restent finissent de pourrir sur l'arbre ...Même les étourneaux et les merles s'en détournent...C'est une mauvaise année.

Pas seulement les cerises qui pourrissent...

Il s'en passe de belles sur les terres  du bon Roy Nicolas. Il n'est pas un seul jour qui passe sans que les gazettes, et pas seulement celles qui voient l'actualité coté senestre, ne fassent état de quelque péché capiteux auquel, malgré que depuis le 16 Mai 2007, de par la grâce du monarque  cette République banale hier, soit aujourd'hui  exemplaire et irréprochable .... Malgré donc, il n'est pas de jour sans qu'un des barons ou marquises de la Cour ne cède à quelque péché capiteux...

Sainte Christine.jpgIllustrant on ne peut mieux cette ambiance profiteuse et rapace qui englue nos élites zélées dans des comportements harpagonesques, la mise en lumière des compensations pécuniaires qu'accorda le Prince à Sainte Christine, la Madone des bedeaux, nous éclaire on ne peut mieux sur l'esprit sain  qui règne autour de nos gouvernants, garants des lois et de la morale républicaine...

Comme nous éclaire la grise mine de l'ex-éminence, la pauvre Boutin obligée de renoncer à son gros morceau de fromage.

Certes, l'importance de la haute mission que désormais elle assure "gracieusement", ce dont elle s'auréole, mission qu'en d'autres temps on eut confié à un stagiare de Sciences-Po, à un recalé de l'Ena,  ou à un fonctionnaire difficile à recaser, elle conserve la voiture avec chauffeur, ses bureaux, et les quatre collaborateurs dont les salaires s'échelonnent entre 4000 et 6000 € .

La brave dame, la Sainte qui touche, Canard Enchaîné dixit, comme pour se justifier, n'a pas manqué de préciser que tant ses 9500 € que les sommes allouées à ses collaborateurs dont trois sont des cadres du parti qu'elle préside, un truc démocrate et forcément chrétien...Naïve Christine, elle avoue que sous couvert de "missions", le pouvoir en place finance de nos deniers des partis satellites ou des officines qu'ainsi il contrôle ou neutralise...Exemplaire et irréprochable, ce sont bien les mots qui conviennent.

Tout va rentrer dans l'ordre !

Comme à chaque fois qu'éclate un scandale ou que sont dévoilées des malversations et des abus, juré craché, le gouvernement prend immédiatement les mesures qui s'imposent !Ectoplasme.jpg

C'est ainsi que l'ectoplasme à mèche lente, le ténébreux François, est tout de suite monté au créneau...

Va-t-il supprimer toutes les "missions bidons" où se prélassent les ex-ceci ou ex-celà, et les futurs autres choses dans l'attente de jours meilleurs ou de la réalisation de promesses qui leur furent faites, voire des missions créées de toutes pièces pour récompenser un dévoué serviteur, ou bien encore, ce fut le cas pour Boutin, pour qu'un ministre "démissionné" ferme sa gueule, on le gave à l'étouffer de bel et bon argent public...

Que nenni, simplement s'il s'avère que le "missionnaire" est en position de toucher une retraite conséquente, le pointilleux FF a décidé (tout seul ?) qu'il ou elle  ne pourra pas la cumuler avec son salaire ... le bolchévisme est en marche !

Il y eut d'autres scandales, souvenons-nous...Le cagibi d'Hervé Gaymard, à peine 600 mètres carrés...Des mesures drastiques avaient été prises par Patapouf, le premier ministre de l'époque.   Des mesures drastiques et sévèrement appliquées. Sans ces vertueuses dispositions mises en place par Raffarin Jean-Pierre, nous eussions pu voir, quelle horreur, un Christian Estropeti, ou une Favela Marmelade user et abuser du parc immobilier de Marianne...Estrosi, encore lui, souvenez-vous  de la grosse centaine de milliers d'euros qu'il avait dépensés pour arriver à l'heure à un cocktail organisé par le Maître...Immediately, the Fillon himself controle les voyages en aéronef de ses ministres et secrétaires d'Etat...Un peu plus cool avec les voyages, y compris semi-privés de son épouse...Il est vrai que Pénélope Fillon a beaucoup de mal à tisser son tapis dans le TGV, elle est plus à l'aise en Falcon...

What else ? Quand le bâtiment va, tout va !

Oui, il y a bien cette histoire de permis de construire falsifié, faux et usage de faux, ça peut aller chercher loin pour des gens comme vous et moi...Dans le cas d'Alain Joyandet et de son ami le maire Ump de Grimaud, ce ne sont que peccadilles et petits arrangements entre amis...Gageons que très vite un arrêté préfectoral transformera la fraude et les magouilles en mesure dérogatoire par rapport à une loi d'urbanisme, loi en vigueur pour les seuls clampins lambdas...Les artisans maçons de la Côte d'Azur peuvent dormir tranquilles, la crise n'est pas pour eux, ils ont du boulot en perspective.

Tiens, n'est-ce pas le même journal, le Canard, je l'avais relayé ici-même, qui pointait pour une affaire similaire le plus vieux gendre idéal de France, le sympathique Michel Drucker, qui à l'instar de Cadet Rousselle,  se construisait trois maisons dans les Alpilles, faisant fi comme Joyandet des règles d'urbanisme et de la protection des sites...Carla Chez Michel.jpg

Tout est sans doute rentré dans l'ordre, puisqu'à ma connaissance, Michel Drucker qui dimanche dernier consacrait son émission culte au cul...? Non, j'ai failli être grossier, pardon Françoise, au culte de Madame Trois, Michel Drucker dis-je n'a fait l'objet d'aucun procès ou condamnation...

Madame Trois, en  représentation permanente. C'est son métier, et c'est sa fonction, donner une image glamour du sarkozysme triomphant...

A-t-il invité Carla,  Alain Joyandet, et tous ses amis  à la pendaison de  la crémaillère de ses trois maisons  le délicieux Michel ?

Fumer nuit à la santé...

Bien des gros fumeurs ont payé très cher le prix de leur passion pour le tabac...Ce sont encore plus de soixante mille d'entre eux, femmes y compris, qui en meurent chaque année.

Oui, fumer nuit à la santé, pas seulement à la santé de ceux qui fument, les finances publiques sont également touchées par ce fléau.

Le Canard, toujours lui, nous révèle que la passion que voue aux havanes de prix le secrétaire d'Etat au Grand Paris, aurait coûté au contribuable, nous aurait coûté donc, la bagatelle de 12000 € en dix mois...Un an de smic par mois partis en gracieuses volutes au parfum de Cuba...

Epinglé par le Canard, le courageux secrétaire d'Etat s'est plus ou moins défaussé sur certains de ses collaborateurs qui auraient organisé à son insu un trafic de cigares...Pour l'heure, il a fait un chèque de 3500 € au Trésor Public, pour rembourser dit-il sa consommation personnelle...Diable, pendant dix mois, Monsieur le secrétaire d'Etat  Christian Blanc aurait fumé selon ses dires deux boîtes de 25 cigares tous les mois, sans se rendre compte qu'il les fumait gratuitement...trop occupé à sa tâche sans doute.

Gageons, puisque c'est sur la foi d'un secrétaire d'Etat qui signale par voix de presse qu'il y aurait présomption de trafic au sein de son ministère, gageons que le Trésor Public, par la voix de Madame Lagarde, pourquoi pas, va porter plainte auprés du procureur de la République, afin que les coupables de détournement de fonds publics a des fins personnelles soient démasqués et punis.

Comme on dit en Haut-Lieu, la Loi doit s'appliquer à tout le monde, aux puissants comme aux misérables.

Autre temps, autres moeurs...

Nous sommes en 2010, et j'ai essayé d'imaginer quelles auraient pu être les réactions de l'opposition d'alors, lorsque la Gauche honnie était aux affaires...Vous avez oublié ? Ce n'est pas si loin pourtant, une grosse dizaine d'années...C'était une autre époque il est vrai, la dette publique était de moins de la moitié de ce qu'elle est aujourd'hui, et il arrivait même qu'un ministre des Finances en remboursât une petite part (Fabius en 200/2001), ou qu'une autre ministre parvint à équilibrer les comptes de la Sécu (Martine Aubry)...Vous surprendais-je en vous rappelant que le très rigide ministre premier de ces temps anciens avait lancé et mis en place l'idée d'un Fonds de Réserve pour les Retraites, au cas où à partir de 2020 les caisses auraient du mal à se mettre à niveau... Le montant de ce fonds mis en place sous Jospin est de trente-cinq millards d'euros actuellement...Laissons-là, la Gauche dont on sait qu'elle est d'une nullité crasse tant en économie que dans l'administration de l'Etat n'est plus aux affaires aujourd'hui. Le peuple de France l' a décidé en 2002 et confirmé son choix en 2007, il a confié le pays à de vrais professionnels de la gestion et de l'économie, il était temps ! Revenons donc à notre sujet.

Nous sommes en 2010, un des principaux ministres exemplaires de notre république irréprochable vient d'être condamné par un tribunal. Qu'avait-il fait ? Un excès de vitesse sur l'autoroute A75 en se rendant à sa permanence de Clermont-Fd ? Il voyage surtout en avion, ce doit être autre chose...Oui, j'y suis, ça me revient...Il a été condammé pour "injures raciales", pas moins...Un ministre de la République française - Liberté, Egalité etc. comme eut dit Gainsbourg, qui est condamné pour propos racistes, ça la fout mal non ? 

Essayons d'imaginer la réaction de messieurs Lefebvre, Paillé, Jego et consorts si d'aventure ce fut un Jean-Pierre Chevènement ou un Daniel Vaillant qui, dopé au rosé au cours d'une université d'été, se soit lâché à fustiger les bougnoules ou les bougnats on ne sait exactement, mais qu'importe, deux races inférieures de toute manière, regrettant qu'à partir d'un ça va, mais quand il y en a plusieurs, bonjour les dégâts, ou quelque chose d'approchant...Imaginons  le tollé, et la une du Figaro en constatant qu'une fois condamné, le ministre fit comme si de rien n'était, et continua de sévir en son ministère...

Autre temps autres moeurs vous dis-je, en 2010, à peine quelques protestations de principe, et l'on entendit même un innocent opposant de gauche, présumé amateur de Rolex, donner des gages de bonne conduite républicaine au dit ministre qui n'en demandait pas tant.  

Non, le Triste Hortepouah n'a pas donné sa démission, il a fait appel, tout simplement...Exemplaire et irréprochable, je vous l'ai déjà dit.

Sommes-nous le 18 Juin ?

Si on se fie au calendrier, nous y sommes effectivement...J'ai vu au jité des images qui me l'ont confirmé...

Accompagnée du chef de l'Etat, du moins je le crois, nous vîmes Madame Trois faire des mines dans ses nippes de prix, nippes très seyantes au demeurant, et qui vues de près n'ont pas de prix...Le chef d'Etat en question a prononcé un discours, un vibrant hommage en l'honneur de celui qui lui aurait botté le cul lorsqu il a réintégré la France dans l'Otan...Je n'ai pas écouté, tout sonne faux chez ce petit bonhomme...

Le Général de Gaulle et Tante Yvonne sont bien morts, laissons-les dormir en paix !

***

Dernière minute, Le général Bigeard est mort ... Je ne suis pas rédacteur de Charlie-Hebdo, je vous épagne donc une oraison funèbre du genre : "Un virtuose de la Gégène victime d'un  court-circuit fatal !"  

Plus sobrement, je vous invite à méditer sur cet adage un poil anti-militariste, mais qui se vérifie une fois de plus:

"En général, les généraux meurent dans leur lit."

Il avait 94 ans, adieu Marcel !

A plus tard...

 

    

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique