logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/08/2008

Inventons, inventons...

... Il en restera bien quelque chose !


*** Marcel sur le "Petit Bi", hier vers 17 heures...***

 La promesse du jour :

 Faite au rameur pagayou, qui du bord  de son Bassin, où agonisent des millions d’huîtres innocentes dans l’indifférence quasi générale du mois d’Août, et qui, dans sa grande bonté égaya un peu,  me redonnant espoir, l’austère tableau Excel où reposent mes stats et gisent mes illusions.

 Je lui promets à cette grande canaille de Brayaud exilé que je publierai le chef-d’œuvre qu’il fit à partir de mon pauvre fichier xls. Promis !

 La bonne nouvelle du jour :

 Marcel existe, et il invente des vélos !

 C'est lui sur la photo-bandeau. Il a fait des tas d’autres trucs d'ailleurs, je vous en parlerai plus tard.

 J’ai l’insigne honneur de compter parmi les gens qu’il aime bien. J’ai pu hier tester une de ses dernières inventions, le « Vélo Latéral » qui permet de faire du sur-place sans se fatiguer, devant un poster du Galibier par exemple, pourquoi pas !

 Pour peu qu’on ait le sens de l’équilibre, c’est faisable…J’avoue avoir éprouvé quelques difficultés à parcourir les deux minutes qu’a duré l’essai….Plus tard, plus tard !

***

 Eh oui, je crois venu le temps non pas des grandes inventions, genre méga centrale à hydrogène, ou  Super Méga Super Phoénix coûtant des milliards, et d’où rayonnerait l’énergie, distribuée à travers un immense filet de câbles, où au bout de chacun des millions de fils s’agiterait un client accroché au piège, plus sûrement encore qu’un gardon ferré par Héraime !

 Il arrive qu’un gardon s’échappe, l’homo-électronucléairaucus, rarement !

 Je crois plutôt à l’avènement de multiples solutions locales, adaptées au terrain et aux besoins, il en existe déjà beaucoup et depuis fort longtemps, qui permettraient, grâce au génie inventif de gens comme Marcel, de s’affranchir du joug pesant de l’énergie polluante et centralisée.

 Pas seulement de l’électricité d’ailleurs, qui n’est qu’une énergie parmi d’autres, mais aussi du pétrole par exemple.

 Vous me direz qu’il n’y aura pas beaucoup de temps à attendre pour s’en affranchir du pétrole, étant donné qu’on voit  pratiquement déjà le fond du jerrican. ! Raison de plus pour s’y mettre le plus vite possible, s’y mettre tout de suite donc !

 Si, c’est possible ! Pour le carburant de nos bagnoles par exemple !

 Vous allez dire ça y est, il a viré sa cuti le vieux, il veut nous faire crever de faim, en commençant par les nègres, ils souffrent moins les nègres, car ils s’entraînent depuis très longtemps à crever de faim, et après c’est nous !

 Il veut nous faire le coup des biocarburants qui vont sauver, dans l’ordre la FNSEA d’abord, et l’humanité ensuite, en faisant de notre cher et vieux pays un immense champ de betteraves, de tournesols, très beaux les tournesols, de maïs et de colza, assez joli aussi le colza. Et vas-y que je te fais du diester premier choix ! Et pour bouffer, on échangera les surplus de nos biocarburants avec la mozzarella des Italiens qui en font de la sacrément bonne !

 Non, je vous arrête, puisque vous ne m’arrêtez pas !

 Pas question de transformer la campagne en station service. Les solutions que je vois venir pour demain ne changeront rien à la vie de l’agriculteur subventionné, sauf que ce sera à lui de se débrouiller pour remplacer les engrais et les choses à tuer les bébêtes qui n’existeront plus quand il n’y aura plus de pétrole.

 Faudra-t-il en revenir aux méthodes ancestrales, celles où on arrivait à faire manger aux gens de bons légumes et du bon pain en épandant dans les champs du fumier et de la merde, alors qu’aujourd’hui, en épandant dans les champs des produits qui sentent le médicament, ce sont les mêmes ou presque qui les fabriquent, les produits et les médicaments, on arrive  seulement à  leur faire manger de la merde aux gens, sans hélas, qu’il y en ait pour tout le monde ?

 Non, rien que des bricoles, des trucs, du bazar Géo Trouvetout, pas besoin de bouleverser les grandes universités pour faire phosphorer les sommités à grosses tronches.

 De la même façon que le bonheur est dans le pré, et le bon sens près de chez nous, nous avons des solutions qui existent, elles  nous tendent les bras. Marcels de tous les pays, au boulot, on a besoin de vous !

 Mais alors, qu’est-ce qu’on attend me direz-vous.

 Merci de me poser la question, ça me permet de continuer.

  Je vous parlais du joug pesant de l’énergie centralisée. Ce n’est pas le seul joug qui nous fait aller, non pas à pas lents comme des bœufs, mais à la vitesse grand V droit dans le mur !

 Il y a le carcan de nos habitudes, je suis  comme vous, une fois installé dans un système, j’ai de plus en plus de peine à m’en défaire. Le compteur EDF et la pompe à essence font partie de mes habitudes, m’en séparer serait vécu comme une amputation.

 Nous sommes sans doute, moi comme vous, le premier obstacle qui nous empêche de sortir des carcans qui font de nous des prisonniers.

 Tout le monde parle du photovoltaïque, de l’éolien, du géothermique et de toute les énergies dites « alternatives ». Mais immédiatement, quand on en parle, c’est pour leur trouver tous les défauts possibles, elles en ont bien évidemment, et qui sont un bon prétexte pour ne pas les mettre en œuvre. Et malgré la grenellitude qui tartine en surface les discours officiels, tout est fait pour freiner des quatre fers, et empêcher à tout prix de faire éclater le maillage serré du filet EDF.

 Un argument repris en boucle par les anti-éoliens :

 "On oblige EDF à acheter très cher l’électricité des moulins à vent."

 Mais qui oblige qui, vous, moi ?

  medium_Belvezet.jpgImaginons une ferme isolée en montagne, vers Belvezet en lozère, par exemple, que l'on voit sur la photo.

 Qui osera me dire qu’en posant des panneaux photovoltaïques sur le toit, une éolienne à proximité, qui par exemple alimenterait la pompe de relevage de la micro-centrale fonctionnant sur le petit barrage…

 Barrage Crabillou, c'est anti-écologique !

 Mais Nom de Dieu, laissez-moi finir !

  ...Le petit barrage alimenté par un bief, pas directement construit sur le torrent, pensons aux saumons, ça vous va !

 Je suis à peu près sûr qu’on peut produire assez d’électricité pour éclairer et alimenter la ferme et le logement des fermiers, y compris l’alimentation du PC, pour surfer sur Internet , lire les Chroniques du Crabillou, et calculer au centime près les subventions de l’UE !

 Tu délires Crabillou, et en cas de panne, il fait quoi Gaspard des Montagnes, « Hein Crabillou, quoi qu’y fait le gars ? »

 Holà les gars- oui Monique -, et vous aussi Mesdames, vous me prenez pour qui, vous croyez que je n’y ai pas pensé au coup de la panne !

 Dites-moi jeunes gens, les groupes électrogènes, ce n’est pas fait pour les chiens !

 Et le groupe rigolo, tu le fais marcher avec quoi, il faut du pétrole !

 Vous me désespérez, vous suivez ou quoi !

 Je vous ai dit qu’il était possible de fabriquer du carburant, on va donc en fabriquer, c’est facile dans une ferme !

 On le fabriquera une prochaine fois, j’ai encore débordé, même plus la place pour le feuilleton !

   

A Bientôt…

 

11:50 Publié dans Reflexions | Lien permanent | Commentaires (3)

25/06/2008

Les fruits de la passion...

... Sont souvent durs à digérer.

 
*** Eglise d'Yssac-la-Tourette...Moment de ferveur. ***

 L’avertissement du jour :

 Je tiens à préciser que ce billet n’est en aucun cas une attaque envers des religions actuelles ou passées, ni même envers les futures qui ne manqueront pas de remplacer celles qui disparaîtraient. Le surnaturel a horreur du vide.

 Simplement, parce que les croyances et les passions qui en découlent, sont, qu’on le veuille ou non, un des principaux  fils conducteurs de notre histoire, j’ai choisi d’illustrer ce billet avec le scan d’une des photos prêtées par des amis.

 « Fais-en bon usage » m’ont-ils dit. Je vais essayer de n’en  faire pas un trop mauvais….medium_Saint-Michel.jpg

 La photo ci-contre, c’est dans la même église, mais c’était Samedi dernier.

 La Vierge Marie est toujours là, qui n’en finit pas de  veiller son fils crucifié. L’Archange Saint Michel aussi.

 Je me souviens qu’à l’époque de la photo bandeau, il terrassait déjà le dragon, ce diable de démon qu’il aura bien du mal à tuer, tant les démons ont la peau dure !

 Plus qu’un ange le Michel, un Archange !

 Disons, pour ceux qui ne sont pas très au fait de la hiérarchie céleste, que l’Archange Saint-Michel, c’est à la religion catholique, ce que fut le Maréchal Joffre à la guerre de 14, à peu près.

 Ceux qui ont un oeil d'aigle, ou simplement qui connaissent les lieux, reconnaîtront l'oie Célestine, qui du haut de la vôute vous contemple.

 Il n’y a donc dans ce billet nulle attaque envers ceux qui croient, simplement, comme je vous le disais, un fil conducteur, c’est ce que je pense, donc je le suis, le fil….

***

 Discours devant la Knesset.

 Le chef de l’Etat français a affirmé, devant les députés israéliens, l’attachement de la France à l’Etat d’Israël. Exprimé aussi, le souhait que prenne naissance un véritable Etat pour le peuple palestinien, dans les territoires que lui reconnaît la communauté internationale.

 Il n’a fait là que répéter ce qui est la position de la France depuis des décennies, mais puisque jusqu’à aujourd’hui les uns et les autres sont restés sourds, il a parfaitement raison de répéter ce discours, encore et encore.

 On peut noter qu’il faut toujours garder un peu d’espoir. Aucun député de la Knesset n’a quitté la salle, lorsque notre chef d’Etat à réaffirmé le souhait de la France de voir un Etat palestinien prendre corps.

 Lorsque François Mitterrand avait dit la même chose, en 1982, les députés durs de durs avaient déserté les bancs de la Knesset.

 Il y a donc du changement. Du changement, il y en a depuis 1982. La partie orientale de Jérusalem a vu se développer la colonisation, plus de deux cent mille israéliens s’y sont installés, et d’autres ne cessent de les rejoindre.

 Cette partie de Jérusalem, la partie théoriquement palestinienne, devrait, selon des accords dont personne ne veut se souvenir qu’ils ont été conclus, devrait en principe devenir la capitale du futur Etat palestinien.

 De même, dans les territoires conquis et occupés par Israël depuis 1967, quelques trois cent mille colons, pour la plupart juifs religieux venus du monde entier se sont installés, se souciant comme d'une guigne de la bonne douzaine de résolutions de l'Onu, la première fut je crois la Résolution 242, enjoignant à Israël de ne pas établir de colonies dans les territoires, se sont donc installés, les colons juifs, dans une multitude d’îlots de peuplement qui ne cessent de grossir.

 Peu à peu, la Cisjordanie s’est transformée en un gigantesque patchwork où les villes et villages palestiniens sont isolés les uns des autres par des routes reliant les colonies juives entre elles, et qui  leur sont réservées.

medium_Check_point.jpg Le paysan palestinien est coupé de son champ quand il n’en est pas chassé, l’écolier passe plus de temps, quand il le peut, à rejoindre son école qu’à y prendre des leçons, l’ouvrier qui a la chance d’avoir un boulot doit franchir barrages et contrôles militaires pour s’y rendre, et pour finir, les Israéliens ont construit « mur de sécurité » quasiment infranchissable, comme le sont tous les murs, depuis la muraille de Chine en passant par la Ligne Maginot et le mur de Berlin.

 Bien entendu, sans doute le terrain était-il moins cher, ce mur, ils l’ont construit chez les Palestiniens !

 Il est clair que l’ambiance qui règne là-bas est on ne peu plus favorable à ce qu’il faut appeler, puisque c’est ainsi qu’on l’appelle : « Le processus de Paix ».

 Je souhaite que les Palestiniens de tous les pays, Cisjordanie,Israël et Gaza, et de toutes confessions, Juifs, Arabes et Chrétiens, catholiques , ortodoxes, protestants etc., vivent en paix chez eux, en Palestine, mais cette paix ne se fera que s’ils veulent bien la faire.

 Que les soldats de Tsahal rentrent dans leurs casernes, il n’y a que dans une caserne qu’un soldat a sa place.  Que les désespérés cessent d’attacher leur pantalon avec des ceintures d’explosifs, les colombes n’aiment guère le bruits des explosions.

  «Paix aux hommes de bonne volonté » Qu’il avait dit le Juif de la photo. C’est les Romains qui occupaient la Palestine en ce temps là, il n’y avait pas d’arabes à l’époque, mais les Dieux se faisaient quand même la guerre.

 «Aimez-vous les uns les autres » il l’a dit aussi à ce qu’il paraît... Et: "Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font". Ils étaient en train de le zigouiller.

 Enfin, pour terminer ce billet, un jugement dernier : « Dieu reconnaîtra les siens » Pas facile à mon avis, d’autant que là-bas comme ailleurs, les hommes n’ont pas le même Dieu, et quand ils ont le même, ils se tapent encore sur la gueule, car ils ne sont pas d’accord sur la manière de l’honorer et de le servir !  Compliqué tout ça…Et puis, la vraie phrase, c’est :

 « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! »...Il y en a déjà pas mal qui sont restés au tapis, beaucoup d'enfants parmi eux, ça ne fait attention à rien les gosses !

  Tuez-les tous....

 Saint-Barthélemy bonjour, et Vive la Palestine libre !

    

 A Bientôt…

  

PS :

 Je suis sur la Photo. Le petit binoclard, tout en bas à droite. A droite sur la photo, mais déjà à gauche, vu coté Choeur !

 

 

 

07:40 Publié dans Reflexions | Lien permanent | Commentaires (4)

24/06/2008

Roses mais moroses...

... Les humeurs...


*** Pour lui ça plane ! ***

 Comme souvent, je me couche avec en tête une idée pour le billet du lendemain, et quand le lendemain arrive, je me dis : mais qu’est-ce que je vais raconter aujourd’hui.

 Je pourrais ne rien raconter, et passer à autre chose, je n’ai aucune obligation, rien ne me force à maltraiter un clavier, et à encombrer les abysses internautiques de mes réflexions dont personne n’a rien à foutre, et qui moi-même, ne m’intéressent que moyennement.

 Dans ces cas-là, si les conditions météo s’y prêtent,je m’installe sur le banc où je médite assis, avant, assis aussi, de m’éditer sur mon site…

 Je pourrais, il faudrait que je le fasse, reprendre ce que j’ai commencé. Il est resté bloqué à trente pages, c’est peu, pour un ouvrage dont je souhaitais qu’il en fît cinq cents ! Reprendre dis-je le manuscrit entamé…Je le reprendrai.

 J’en suis là de mes réflexions, il est à peine cinq heures, et Chateaugay sommeille. La Lune me fait un clin d’œil, de là-haut, passant et repassant derrière des nuages de plus en plus épais, que pousse un vent très doux, frais juste ce qu’il faut.

 Le soleil aura bien du mal à éclairer tout ça me dis-je en parcourant l’horizon de mon jardin.

 Le lampadaire en panne se marre en regardant ses copains qui ont bossé toute la nuit, et qui tout de suite encore continuent d’éclairer les rues désertes.

 Que dire encore. Qu’il est dommage que vous ne profitiez pas avec moi de ces moments de paix, juste avant le jour, où le monde renaît, et où vous renaissez avec lui, comme avant bien avant....

 Je m’attends à voir se découper la haute silhouette de Marcel, derrière la haie qu’il me faudra tailler, tant ça pousse avec toute cette flotte !

 Non, ce n’est pas Marcel…

 Le coup de gueule du jour :

 « Olga Nom de Dieu, tais-toi, tu vas réveiller tout le quartier ! »

 C'est fou comme les mécréants jurent le nom du Dieu auquel il ne croient pas, paradoxe, paradoxe...Oui, 1956, la procession, plus tard...

 Ce n’est pas Marcel, d’ailleurs l’homme est seul, alors que Marcel sort rarement sans Dieu la nuit, on ne sait jamais…

 C’est le gars qui remplit les boîtes aux lettres de tous ces imprimés, qui étalent à nos yeux les richesses qu’offre le monde moderne dans lequel nous vivons, et qui a besoin pour vivre ce monde, de tout ce qu’il nous vend, surtout ce qui est inutile.

 Tiens, je profite de l’occasion…

 La Première Question du jour :

 Non pas quelle heure est-il, il est 6 :35 à l’horloge du PC, mais :

 « Combien pèse le paquet de prospectus récupérés dans ma boite aux lettres ? »

medium_Paquet_cadeau.jpg…Réponse en fin de billet, ne trichez pas, lisez la suite !

 Bon, puisque je l’ai sous les yeux, profitez-en aussi, ils font moins 25% sur les disques chez Feu Vert ! En plus si vous appelez le 32 13, on vous garantit les prix les plus bas sur les pneumatiques.

 Les freins et les pneus, pensez-y avant de partir en vacances !

 Si il vous reste un peu de pognon, chez ALDI, ils vous font le GPS Strato à 99,99€, une occase à ne pas manquer !

 Depuis longtemps, je suis tiraillé par l’idée que j’ai de coller sur ma boîte l’affichette « Pas de Pub ».

 Il faudrait que je le fasse, comme il faudrait que je cesse de me faire livrer le journal.

 Je sais mieux que personne les dégâts causés par tous ces gaspillages de papier, de carburant et du reste. Je devrais faire, et je ne fais pas, éternel paradoxe !

 je suis victime de mon excès de convivialité. Je me lie trop facilement avec les gens, et j’ai commis l’erreur de, non pas sympathiser, mais de prendre en considération les deux ou trois personnes qui travaillent dur pour finalement remplir ma poubelle papier, et participer à l’effet de serre en utilisant une bagnole pour distribuer journaux et prospectus.

 M’offrir le luxe de feuilleter, en y mettant le désordre, le journal à six heures et demie du matin, accepter les prospectus, contribuant ainsi  à la fortune de Bolloré pour le papier, à celle des émirs démocrates, ô combien, pour le pétrole, Bolloré aussi est dans le coup dans la distribution des carburants, c’est généreux de ma part, mais ce n’est pas ce qui me motive.

 Simplement, si je refuse les prospectus, je vais avoir du mal à continuer de bavarder avec ceux qui les distribuent. Ils verront en moi un de ceux qui menacent leur emploi. Idem pour la souriante brunette, ou le grand gaillard, le mari de la boulangère, qui me feront la gueule si je prends La Montagne au bureau de tabac…Paradoxe je vous dis !

 Et pourtant, ces monceaux de papier, et tout ce carburant gaspillés , je sais les dégâts qu’ils provoquent sur notre pauvre Gaïa. Je suis donc responsable et coupable dans ce que je dénonce si souvent, la destruction de l’héritage de Marcel.

 Tiens, pour se détendre… Nous avons une, ça me hérisse à chaque fois que j’entends cette expression, nous avons une « Première Dame de France », ce qui suppose que les autres gonzesses sont à la traîne derrière la Reine du moment.medium_Carla_Guitare.jpg !

 Bref, cette dame, au demeurant fort agréable à regarder, on la dit intelligente et cultivée, elle l’est certainement, mais elle n’est pas la seule, devient crispante lorsqu’on l’exhibe, et on l’exhibe beaucoup.

 Il se pourrait même que l'excès de simplicité et d'humble modestie dont fait preuve la belle soit aussi en soi (naturel ?) une exhibition soft.

 Elle fait quasiment la une de tout ce qui parait en kiosque, et son image nous est offerte en cadeau sur les écrans télé.

 Madame sort un disque, j’ignore si on le trouvera chez Feu Vert à moins 25%, mais il sera disponible en Juillet.

Et tout le monde d’y aller de son émerveillement, rendez-vous compte, l’épouse du chef de l’état qui pousse la chansonnette, une première mondiale !

 Jusqu'à Libération qui sacrifie au rite, sa une avec la photo en pied de l'ingénue, et sept pages d'interview sans intérêt. Pas à dire Coco, ça c'est de l'ouverture...Merci beaucoup M'sieur Joffrin !

 J’apprends en cherchant les horaires des matches, sur Télé Star, que dans un livre interview, Carla dévoile enfin son visage, le vrai, pas celui qu’on connaissait avant, avant qu' elle soit « Première Dame de France », voire "Présidente", selon Le Point. Présidente, rien que ça !

 Bon, vas-y pour le visage, pour le reste, elle l’a découvert depuis longtemps, c’est du déjà vu, même si on le revoit sans déplaisir.

 Mais attention Carla, méfiez-vous, une deuxième première dame pointe son nez de l'autre coté de l'Atlantique. Washington n’est pas dans le seizième, mais gare à la concurrence !

 J’ai encore fait long, donc, profitant de la transition facile que je me suis offerte,  je passe à…

 La Deuxième Question du Jour :

 medium_Michelle_chante.jpg« Michelle Obama est-elle une vraie brune ? »

 

Nous la voyons ici interpréter le tube "Quelqu'un m'a dit..." C'est du play-back, on ne voit pas ses guitares.

 Réponse par mail uniquement, et pas de chèque, virement direct sur mon compte pour économiser le papier et sauver la planète…

  

A Bientôt…

***

 J’allais encore oublier !

medium_PoidsPub.jpg La réponse à la première question, c’est : 1180 grammes.

 Oui, vous avez bien lu. Le gars des prospectus m’a refilé 1,18 kg de torche balles ce matin.

 Je comprends mieux pourquoi Olga l’a si copieusement engueulé, il devrait avoir honte !

 Je vais peut-être ménager son dos, et la coller cette affichette "Pas de Pub".

 Si ce n'est pas bon pour son pouvoir d'achat, ça le sera pour sa santé, et pour celle de la planète !

 Je sais, le titre ! Pour les humeurs, c'est fait, et les roses ?

 Ben oui, les roses, mais j'ai encore débordé, on verra ça plus tard !

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique