logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/12/2008

Beaucoup trop peuplée GAZA...

...Mais ça va s'arranger !!!

medium_Hortensias.jpg

 Compter les morts, c'est une bien triste façon de finir l'année !

 Je me suis laissé aller à écrire un billet...

C'est bien vrai !

Une nouvelle note...

 Si  vous souhaitez la   lire, cliquez là-dessus :

APRES LA PIQURE...

02/12/2008

C'est chez moi que ça se passe...

... J'ai honte pour eux !



*** Non, ce n'est pas un bouc émissaire ! ***

 Il y a des jours comme ça, où on ne sait par quel bout commencer. Il faudrait bien dire un mot de cette histoire de « Terroristes de l’Ultra-gauche ».

   Ils viennent jusque dans nos gares

  Ils bricolent nos lignes dans la campagne !

 Je ne sais pas encore quel sort sera réservé à ces dangereux criminels, mais ce que je sais, c’est qu’il serait urgent de les relâcher, car il n’est pas simple pour les vieux de Tarnac de survivre dans un village où  l’épicerie est fermée.

medium_Caténaire_flinguée.jpg Sont-ils coupables d’ailleurs.

 Je crois que non, la preuve, les attentats continuent alors qu’ils sont emprisonnés.

 A moins qu’un de leurs complices soit encore en liberté, mais que fait la police !

 On ne me fera pas croire qu’un chasseur puisse atteindre une caténaire en tirant sur un sanglier !

 Certes, l’incident a eu lieu l’après-midi, et le tir post-prandial est moins assuré avec un gramme huit, mais quand même !

 Les gendarmes avancent la thèse d’un chasseur maladroit. Maladroit ? Bien plus que maladroit, ultra gauche je dirais !

 Allez ouste, en taule avec les autres, et qu’on en finisse !

 Est-ce que ces « Epiciers de Tarnac » ne seraient pas à Michèle Alliot-Marie ce que furent les terribles « Iraniens » (tous relâchés dans les huit jours), médiatiquement arrêtés à Sarkozy, ou encore ce que furent à la « cellule  de Mitterrand» les « Irlandais  de Vincennes» ?

 Apprêtez-vous à me reprocher de faire un amalgame facile, c’est vrai qu’il est facile l'amalgame, et c’est bien pourquoi je ne vais surtout pas me gêner !

  A propos de l’affaire qui suit, je me suis dit que si on avait mis les mêmes moyens pour démasquer ses persécuteurs, qu’on en a mis pour enfariner les épiciers de Tarnac, ou encore pour élucider le terrible rapt du scooter du gamin de Nicolas, scooter récemment relaxé dans une autre affaire, si, si, si et si, aujourd’hui, il ne ferait peut-être pas ses valises Jean-Hugues Bourgeois.medium_Jean-Hugues_Bourgeois.jpg

Dites-moi madame Alliot-Marie, n’est-ce pas d’une forme de « terrorisme » dont a été victime cet homme.

 Il est venu s’installer dans les Combrailles avec sa famille,sur une ferme de cinquante hectares, pour y élever des moutons et des  chèvres. Il voulait vivre de son travail, faire des fromages bios...Qu'a-t-il donc fait pour qu'on le chasse,  sa seule faute et de ne pas avoir ses aïeux au cimetière du village.

 Des lettres de menaces, de mort pour lui, et de viol pour sa femme et sa fille(neuf ans), dix de ses chèvres tuées au pistolet d’abattage puis égorgées, un premier incendie, puis encore un deuxième, n’est-ce pas aussi grave qu’un bout de ferraille sur une caténaire ?

 Est-ce que ces faits ne mériteraient pas que l’on y consacrât autant de moyens que pour éradiquer « L’ultra-gauche » en peau de lapin sur laquelle s’acharne actuellement vos fins limiers ?

 Quoi qu’il en soit, il s’en va le Chevrier des Combrailles, il n’en peut plus, il va voir ailleurs si l’air y est plus pur.

 Tu as raison Jean-Hugues, quitte cette terre qui ne veut pas de toi, laisse-là aux rats et aux corbeaux qui la salissent. Vas, ne te retournes pas, laisse-les pourrir dans leur méchanceté, laisse-les se moisir sur "leur terre", cette terre qu'ils ne méritent pas, et qu’ils en crèvent !

 A plus tard…

***

Voici les scans de deux articles parus sur le journal « La Montagne »

***Soutien_au_chevrier.jpg***

***Il_s' en_va.jpg***

***

08/11/2008

Dis Papy Christophe...

... Dessine-moi un Indien...



*** Il va falloir les habiller ces sauvages !...Octobre 1492, il faisait beau... ***

 J'ai encore quelques minutes avant d'embarquer sur la caravelle, c'est pourquoi je vais mettre un peu d'ordre sur le blog avant d'aller voir là-bas à quoi nous ressemblons, vus d'un peu plus haut que notre nombril...

Il faut bien, au moins sur ce blog, savoir clore une affaire. C’est pourquoi je l’ai fait.

 Certes le dernier billet laisse un goût de « pas fini », et je n’y ai pas mis le quart de ce que je souhaitais y mettre, je l’ai volontairement « bâclé », avant qu’à l’émotion succède la larmoyance hypocrite, ou des réactions blessantes à l’égard de personnes qui n’ont pas besoin de ça pour souffrir.

 Il faut ici clore cette affaire, car le blog n’est pas le meilleur endroit pour les réflexions profondes, ni pour dénouer les situations complexes. Le débat et les échanges se poursuivront hors le champ des Chroniques, et le Crabillou se réjouit de les avoir initiés…

 Les loups peuvent partir ailleurs hurler sous d’autres lunes, et moi je peux à nouveau repartir vers les miennes. Elles m’attendent mes vieilles lunes…

 N’empêche, le passage dans mon ciel d’un albatros revêtu de gris brun, s’il m’a obligé à regarder plus loin, n’a en rien détourné mon regard sur certaines choses. Ainsi, est-ce une coïncidence, voyez ce que j’ai lu le 6 novembre…

***Coups_et_blessures.jpg***

 Je n’en dirai rien de plus, simplement, et là, je m’adresse à ceux qui ont fait que ces fameuses peines planchers et autres lois sur la récidive viennent entortiller notre Justice dans les habits noirs de l'acharnement et de la vengeance. Je m'adresse à ceux-là mêmes qui me reprochent mon irrespect envers les dirigeants éclairés, qui du haut de leur suffisance mettent en place de pareilles mesures…

 Soyez tranquilles, je laisse Rossinante à l’écurie, simplement, à toi cher 53% pour Sarko, je te demande : 

" Es-tu fier d’avoir fait que pour une « rébellion » où nul sang n’a coulé, et nulle chemise ne fut déchirée, on mette un homme au cachot pour 45 jours, avant de le condamner à un an de prison supplémentaire !"

 Tu es fier ! Bon, très bien puisque c’est la Justice que tu souhaites pour ton pays qui est aussi le mien cher 53%, je dois m’en satisfaire, c'est toi qui as gagné le droit de dessiner le visage de notre France...Prends garde de finir par lui ressembler à ce nouveau visage que par ton assentiment tu lui donnes à notre France.

 Mais tu ne m’empêcheras pas d’éprouver autre chose que l’admiration béate dont tu fais preuve à l’égard de tes idoles, qui elles les déchirent leurs chemises à force d'en changer, tu ne m’empêcheras pas, dans les limites des lois de mon pays,qui est aussi le tien cher 53%, tu ne m’empêcheras pas de caricaturer le petit quand il croit être grand, ou qu'il grimpe au cocotier en nous montrant son cul (cette irrévérencieuse saillie n'est pas de moi, les fins lettrés auront reconnu un des leurs.) Pas plus que  tu m'empêcheras d’enfoncer, sans élégance certes, mais sans aucun remords, avec le seul regret qu’il n’y en ait que douze,  les aiguilles de la boite à 12,95 € dans la paillasse de la marionnette, et tant pis mon ami si ça te chiffonne !

 Je me demande d’ailleurs si je ne vais pas en envoyer quelques unes dans les prisons de ces boîtes…On doit s’ennuyer grave tout seul dans un cachot…

 Elle est belle ta nouvelle chemise Nicolas... Celle du 14 janvier 2007, qu'en as-tu fait ?

A plus tard, je vous écrirai d’Amérique…

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique