logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/02/2011

Ha ça ira ça ira...

... 1789 le retour ?

Part d'ombre.jpg

OLGA, gardienne de la frontière entre l'ombre et la lumière...

***

Le mot qui fait le buzz ces temps-ci, c'est probablement le mot Révolution.

A toutes les sauces, à tous les parfums.

Il y a peu, d'une odeur de la chair brûlée d'un jeune tunisien désespéré de n'avoir pas d'avenir, et de ce qui s'ensuivit, nos médias enflammés parfumèrent la révolte du Peuple tunisien d'une odeur de jasmin...

Les tunisiens ont renvoyé leur despote gominé et sa coiffeuse goûlue sous d'autres cieux. Ils sont en train de construire leur futur, c'est une lourde tâche, mais nous devons croire qu'ils y parviendront...Le sang qui fut versé en Tunisie n'a pas été versé par les insurgés. Nous n'avons pa vu de têtes brandies au bout des piques par une foule hystérique. Les 230 victimes de cette révolution ont été abattues par la police du pouvoir agonisant, et par les séides du dictateur en fuite...

A-t-elle vraiment l'odeur du jasmin cette révolution en marche ? Je ne saurais le dire, mais elle n'a pas l'odeur du sang, et c'est de bon augure pour son avenir. Il y a plein de Gavroche là-bas, je leur souhaite bonne chance...

Certes, une jeune révolution est en marche, il y aura beaucoup d'embûches sur son chemin...Ainsi de ces financiers qui viennent d'abaisser la cote de la Tunisie, en clair, qui viennent d'augmenter grave les intérêts des futurs emprunts que ce pays devra contacter pour se remettre en marche. Manière de remettre à genoux un pays qui relève la tête...

Heureusement, la France est là.

Bien sûr, la France fut la dernière à prendre l'exacte mesure de ce qui se passait là-bas...Gageons qu'elle saura, elle le pays où les trains s'arrêtent plus que partout ailleurs, prendre en marche celui du renouveau tunisien...

N'oublions pas que Nicolas Sarkozy fut en 2008 l'homme qui moralisa le capitalisme et le dompta en supprimant les paradis fiscaux. Il fut celui, qui sut en Géorgie ne pas faire avancer Poutine au-delà de ce que qu'avait décidé Vladimir, ou Dmitri.  Bref, ils y sont toujours en Géorgie Vladimir et Dmitri, mais ils ne sont pas allés plus loin, Strasbourg, Neuilly et Brest grâce à Nicolas ont été sauvées..Il faudra vous en souvenir en 2012...Est-ce à l'évocation des trains, je m'égare...

Que nos amis tunisiens - salut Azzedine si tu me lis - aient confiance, nous ne les abandonnons pas...

Je suis sûr que l'actuel président du G8-G20 veille sur leurs intérêts. La cote de confiance de la Tunisie a plongé un chouïa, pas grave, celle de Nicolas est bien plus basse, et ça ne le gêne en rien ! Il veille sur vous amis tunisiens, il saura  vous défendre.

Je ne serais pas surpris qu'il intervienne auprès de son futur premier ministre 2012, Monsieur Strauss-Kahn, afin que le FMI vous fasse la vie plus douce.

Quoi qu'il en soit, amis tunisiens, sachez que chez nous, des gens importants, des gens qui pourraient vous être utiles dans le futur, ont su, malgré les bouleversements qui ont eu lieu chez vous, garder intacts les liens d'amitié entre nos deux peuples...

MAM.jpgC'est ainsi que Michèle Alliot-Marie, photo ci-contre, accompagnée d'un autre ministre de son entourage, son compagnon dans la vie, et de ses parents, est venue, entre Noël et le jour de l'an, durant les deux heures du voyage qu'elle fit dans l'avion d'un martyr du tyran pour aller d'un palace à un autre lui appartenant (au martyr), apporter à cette victime du régime Ben Ali le témoignage de notre amitié, et du soutien indéfectible à la Liberté et à la Démocratie du Peuple Français, et de sa République exemplaire et irréprochable, comme  chacun sait...

On la dit hautaine, froide et rigide - Non pas roide et frigide, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit ! - Il n'en est rien, pour preuve ce portrait d'elle, publié par Gala, grand spécialiste sur papier glacé du monde politique...

***  La face cachée de l'iceberg... ***

Evidemment, c'est bien souvent le cas chez nous, qu'un ministre se dévoue pour le bien public, et les chiens se déchaînnt contre lui...Les chiens et les canards même, enchaînés pourtant les palmipèdes, et qui  la mordent  aux basques, l'amère Michèle  en est fort marrie...

Le riche ami de la blonde ministre, Monsieur Aziz Miled, serait selon ces affreux menteurs un proche, voire un soutien du clan Ben Ali, alors c'est bien connu, qu'il en est une victime...Le fait qu'il figure dans une liste de soutien à une énième ré-élection de Zine Abidine n'est en rien une preuve de son attachement au régime...Le fait que les Suisses toujours à l'affût d'un mauvais coup aient gelé ses avoirs dans leurs banques atteste de l'acharnement dont est victime le pauvre Aziz...L'amitié de Michèle lui sera précieuse en ces moments difficiles...

Il se pourrait, une fois relu "La ferme des animaux" (lien), le livre d'Orwell, que le monde découvre en Aziz Miled (lien), l'un des plus grands résistants tunisiens de ce début de siècle...Il nous faudra alors faire des plates excuses à Madame Alliot-Marie...Nous les lui présenterons le moment venu...

...J'avais envie de chroniquer plus long, mais j'ai fait l'erreur de regarder un peu les questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale. Pitoyable !

Ne parlons pas des questions d'ordre général qui ont leur utilité, ne serait-ce que parce qu'elles sont posées, et qu'un ministre y répond...C'est un jeu démocratique bien réglé. No comment.

Par contre, lorsqu'un député de l'opposition pose une question en s'adressant directement au premier ministre, lequel premier ministe est assis sur le banc du Gouvernement où il se tortille et grimace comme s'il avait la colique, et que  c'est François qui répond, François Baroin et non Fillon, on peut s'étonner...

Est-ce que Fillon, l'ectoplasme à mèche lente était soudain frappé d'atonie qu'il délégua à son collègue  et subordonné Baroin le soin de répondre à sa place ?

François Baroin qui répond...C'est beaucoup dire, car la violente diatribe qu'éructe de sa voix grave le pétulant jeune ministre, mais politicard roué, est très éloignée de la question posée...Est-ce une réponse d'ailleurs ?

Etant donné qu'une fois la question posée et la réponse donnée ou pas, et le questionneur n'ayant pas droit de suite, il fut aisé pour le ministre du Budget d'ignorer le sujet et de baver à l'envi sur les supposées turpitudes passées des Socialistes qui eux aussi, hein ! et sans se gêner en plus etc. etc.

Et de finir, comme il est d'usage, en martyrisant le pauvre micro dont on se demande comment il arrive à tenir une séance entière...

Au fait, c'était quoi la question ?eric-woerth-264078.jpg

C'était au sujet des conflits d'intérêts...Il est vrai que le député d'opposition avait glissé dans sa question une autre question plus vacharde directement adressée à François Fillon au sujet de son micro-parti, France 9 je crois...

Durant toute la question, le cameraman s'est arrêté sur le député Eric Woerth, ancien ministre, et même ex-futur premier ministre  depuis tombé en disgrâce, et dont il fut question à ce sujet.

Il était hier sur les bancs de l'Assemblée, nettement moins souriant qu'il ne l'est sur cette photo...Il est vrai qu'hier, c'est plus lui que Florence qui portait le chapeau...

Les conflits d'intérêts, parlons-en...

On se souvient, en pleine tourmente Woerth précisément, qu'au cours d'une "interview" à l'Elysée, un important chef d'Etat dont j'ai oublié le nom, il s'est recyclé depuis en candidat à la Présidentielle 2012, aidé de la logistique d'Etat, il y consacre toute son énergie que l'on dit grande...En confidence à David Pujadas qui se trouva soudain grandi que l'on puisse lui confier pareille nouvelle, ledit chef d'Etat annonça la création d'une commission ad hoc sur les conflits d'intérêts.

A la grande surprise de beaucoup, la commission fut effectivement mise en place, elle se mit au boulot et vient de remettre son rapport.

Vous pouvez découvrir tout ça là-dessus... Le rapport est accessible dans la colonne de gauche :

*** Pas de ça Coco dans notre République irréprochable... ***

C'est là-dessus qu'était interrogé Fillon, c'est là-dessus, que Baroin n'a pas répondu.

C'est dommage...

A plus tard...

***

PS : Au vu du rapport de la commission, si les règles qu'elle préconise avaient étaient appliquées à partir de 2007, Eric Woerth n'aurait pas pu être à la fois Trésorier des Umpes en étant Ministre du Budget,  il n'aurait pas pu non plus être ministre du Budget puisque son épouse était employée au service d'une des plus grosses contribuables de France...François Pérol qui avait arrangé la fusion de deux banques n'aurait pas pu assurer la présidence de l'entité ainsi constituée...Henri Proglio n'aurait pas pu toucher à la fois le salaire de misère d'EDF en continuant de palper celui plus confortable qu'il touchait à Véolia ou à Suez, ou au deux, c'est tellement compliqué de bien gagner sa vie...Etc. Etc.

A se demander si les fâcheux - j'en fus - qui protestèrent contre tout ça n'avaient pas un tout petit peu raison de protester, et si ceux qui faisaient mine de s'indigner de ces protestations en hurlant au lynchage et à la chasse à l'homme n'étaient pas un léger poil faux-culs...De cela aussi, il ne sera pas mauvais de se souvenir en 2012.


31/01/2011

Un coup d'oeil par la fenêtre...

... Il s'en passe dehors des choses...

Croix des quatre chemins.jpg

La Croix des quatre chemins...Yssac-la -Tourette (63)

***

STOP...Entièrement d'accord ! Stop, arrêtons de mettre les panneaux n'importe où ! Cette croix eut mérité qu'on la respectât...Du moins pour sa partie haute, elle date de 1779...Le panneau en ferraille qui invite à marquer un temps d'arrêt au carrefour n'est pas inutile, loin de là. Du temps de ma jeunesse, avant qu'il y fut installé, huit personnes en deux fois quatre morts payèrent de leurs vies le non respect de la priorité à droite...Mais dites-moi, que ce panneau Stop fut installé dix mètres avant la croix, ou en face, sur le haricot du carrefour, où jadis trônait la borne Michelin, une de ces bornes blanches, cube indicateur monté sur colonne, est-ce que que ça aurait empêché l'automobiliste prudent de s'arrêter, non ! La vieille croix par contre,  aurait pu écarter ses bras plus à l'aise.

Encore une croix de mes chemins...Il fut un temps où le terrain qui est juste derrière nous appartenait...Plus violent que n'importe quel tremblement de terre, le second remembrement le déplaça ailleurs...Le beau noyer qui en survécut ne résista pas à l'aménagement du carrefour. La croix reçut un socle neuf pour le prix de son déplacement de quelques mêtres. Moins facile à déplacer, le noyer qui longtemps la protégea de son ombre fut ratiboisé sans pitié...Le progrès est sans pitié pour les arbres.

Un coup d'oeil par la fenêtre...

C'est le titre de ce billet. Un coup d'oeil sur nos étranges lucarnes plutôt, comme dirait le Canard enchaîné...C'est effectivement par les étranges lucarnes, par la télé, que nous parviennent les images du monde.

La plupart du temps, elles nous surprennent ces images du monde dont nos éclairés dirigeants et les grands médias qu'ils dirigent un peu par amis du pouvoir interposés ne nous révèlent que les éclats de l'ombre...Une ombre tranquilisante, une ombre qui nous rassure...

D'un seul coup, de la fumée dans l'ombre...Un jeune gars se fait cramer en Tunisie...Trois semaines plus tard, trois semaines trop tard, Michèle Alliot-Marie notre étrange ministre des affaires étrangères ne sent plus l'odeur du cramé... Elle est pourtant sur place avec son compagnon...Dira-t-on assez les ravages que peut faire l'air climatisé  des grands palaces sur l'odorat des résidents. Fussent-ils les résidents des personnages dont  la fonction fait du flair la qualité première...

Une cellule affaires étrangères à l'Elysée, qui à coups d'une demi-douzaine au plus de conseillers à 120 ou 150 K€ annuels (65000 à  80000 balles par mois comme diraient les vieux que nous sommes) n'est pas foutue de renifler un futur ras le bol chez des peuples sous le joug depuis 20 et 30 ans de pouvoir totalitaire. C'est du pognon foutu en l'air. D'autant qu'en théorie, chaque ambassade disposant de ses honorables correspondants officiels ou pas, plus d'un bon paquet de barbouzes non déclarées devraient faire remonter au plus haut sommet de l'Etat - c'est une de leurs missions- les données thermométriques du climat local, en particulier dans les zones dites sensibles ou stratégiques...Ben non, selon notre brillante Michèle Alliot-Marie pas encore débronzée du soleil tunisien, Ben Ali n'était pas foutu, il suffisait de lui envoyer quelques conseillers spécialistes du maintien de l'ordre "à la française", et il pouvait se maintenir au pouvoir sans trop de casse...Une visionnaire la blonde ministre au vu de ce qui se passe aujourd'hui...

Bis répétita  ?

A titre personnel, pas plus sur la révolution tunisienne dont j'ai dit ce que j'avais à dire, je ne vais disserter sur la révolte, le soulèvement, l'insurrection, ou la révolution -rayer les mentions inutiles- égyptienne, simplement, je vous dirais que les peuples qui aspirent à la liberté ne me feront jamais peur.

Depuis dix jours, vous êtes assaillis d'infos qui tombent de partout, que pourrais-je vous apprendre de plus...

Je me contenterais de vous faire part de mes remarques sur le comportement de nos élites face à ces événements qui me donnent l'impression que nos dites élites ont été bien plus surprises que nous...

On peut le comprendre, que le couple Alpha parte se détendre au Maroc dans un palais mis à sa disposition par le roi du secteur, un palais bien protégé de tout ce qui pourrait déranger des hôtes de marque, il y a bien peu de chance qu'il renifle un éventuel malaise populaire, malaise qui puisse un jour mettre le souk dans la kasbah...Couple Alpha.jpg

Idem ailleurs, et pour d'autres que le couple alpha, le couple  qui domine la steppe hexagonale...Se reproduira-t-il un jour ?

...Une remarque. Nous le voyons ici en pleine intimité le couple alpha. Il est bien évident que ces gens sont beaucoup moins libres que nous.

Soyons francs, nous, simples citoyens lambdas, lorsque nous sommes invités par Mohammed VI, il nous colle dans une piaule sans photographe, nous pouvons lutiner madame sans être obligé de garder la cravate...

...Pendant trente ans et plus, allié des Américains et des occidentaux, l'autre gominé grand teint, Hosni Moubarak s'est imposé comme le Raïs en éliminant de manière soft ou pas, tout ce qui pouvait lui faire obstacle...Despote sanguinaire ? Probablement pas, mais dirigeant totalitaire, oui.

Comme tous les dictateurs, il s'est imposé à son peuple par la force et par la crainte, utilisant pour celà les outils de tous les dictateurs du monde, la police, et l'armée...

Arrive un moment où l'Histoire se souvient que ce qui la maintient en ordre de marche, c'est la soif de liberté des peuples...lorsqu'un peuple est saisi de cette soif, il ne se calme pas avant d'avoir bu à la source...

Quand vient ce moment, le dictateur se rend compte qu'il n'y a rien d'autre que la police et l'armée entre lui et son peuple...Que la police ou l'armée le lâche, le dictateur est seul. Le peuple aussi !

Ceux, à l'extérieur, qui furent ses soutiens actifs ou passifs s'en rendent compte aussi, ils sont bien embêtés...Soutenir ou lâcher ? Lâcher, puisque c'est inéluctable et qu'ils sont lâches (*), mais qui va remplacer le vide...Comment établir une relation avec le peuple, puisque tant que le dictateur était puissant, on l'ignorait le peuple...Pas simple.

Ce qui fait se rassembler les Egyptiens, ce n'est pas le besoin de changer trois ministres et une loi ou deux dont ils ne savaient même pas qu'elles existaient...Ce qui mobilisent les Egyptiens, comme ce qui a mobilisé les Tunisiens hier, qui mobilisera les Yéménites et d'autres demain, ce n'est pas ce qu'ils veulent, c'est ce qu'ils ne veulent plus...Les Egyptiens ne veulent plus de Moubarak. Qu'on se le dise partout dans le monde,  Hosni est un obstacle entre eux et la source de la liberté....Il faut vite l'enlever, mais c'est aux Egyptiens de le faire...

A plus tard...

...

(*) - Par nature, tous les états sont lâches, surtout les plus forts. Ils ne soutiennent que les puissants, puis les lâchent, quand les puissants ne le sont plus...Relisez-donc l'Histoire.

26/01/2011

Ha, repentance...

... Quand tu nous tiens !

Bon appétit Rémie.jpg

La deuxième fille de la maison, Rémie...C'est son deuxième hiver, elle va bien.

***

La phrase du jour...

Offerte par le Crabillard :

"    Remuer de temps en temps le fond de la tinette peut-il un jour éclaircir le bouillon ?"

Je ne dis pas, ne serait-ce que par respect pour les rescapés et les familles des victimes, qu'il faille jeter un voile sur l'action de la SNCF durant l'occupation allemande.

Oui, les trains qui emmenaient dans les camps en Allemagne les Juifs raflés par la police française, suite à la dénonciation de vrais français pour pas mal d'entre eux, oui, ces trains étaient français. Les cheminots qui les conduisaient aussi étaient français. Français comme l'étaient leurs 3000 camarades qui furent fusillés par l'occupant pour acte de résistance ou pour sabotage...3000, c'était en gros 1% de l'effectif de la Sncf en 40/45...Nous sommes très loin des 1% de fusillés dans la Police,  la Magistrature, et la Préfectorale dans la même période...Ces corps d'état furent plus chanceux peut-être, allez donc savoir. 

Facile de jeter aujourd'hui l'opprobre sur ces gens,  pères de famille pour la plupart à l'époque, qui n'ont fait après tout que ce qu'ils savaient faire, conduire des trains.

Il aurait fallu refuser entend-t-on ici ou là de la part de grands patriotes qui nés après la guerre, n'ont connu rien d'autre que la paix, la liberté, et la tranquillité...Refuser, résister, pour soixante-dix ans plus tard recevoir le 8 mai ou le 11 novembre une belle gerbe déposée par un élu à écharpe tricolore...La Gloire !

Soyons sérieux, une fois fusillés le chef de district, quelques lampistes et les conducteurs récalcitrants, les cheminots réquisitionnés par les Allemands, sauf à laisser fusiller la dizaine de leurs copains pris en otages, n'auraient pas eu d'autre choix que de conduire les malheureux porteurs d'étoiles vers leur sinistre destin.

Il me semble avoir déjà traité ce sujet...

Je cherche, et je trouve, tout est dans mes archives finalement...

*** Plombez les wagons Svp, attention au départ ! ***

Guillaume Pepy en remet une couche,

Tout ça pour vendre des TGV aux Amerloques. France, où est ta fierté ?

Retour sur images...

Pas très belles les images !

Dernièrement, la souffrance animale, surtrout lorsqu'elle est inutile étant un des sujets,  non pas qui me passionne, mais un sujet qui me hérisse, j'ai commis un billet sur l'abattage rituel...

Comme je m'y attendais, ce billet a surtout suscité de lourds silences de la part de ceux qui ne veulent pas prendre part à ce genre de débat. Je ne les excuse pas, mais je les comprends, il n'est pas facile sur un tel sujet  d'expliquer, quels qu'ils soient, ses sentiments et ses opinions...Pour les silencieux, sur ce sujet comme sur bien d'autres, je leur rappelle le proverbe "Qui ne dit mot consent.", et leur dis qu'à force de ne rien dire, au bout de vingt-trois ans ou moins, on peut se retrouver avec une famille Ben Ali à l'Elysée et aux commandes du pays...Mais oui mais oui, j'exagère !

Outre les silences éloquents, mon billet a suscité quelques commentaires. Ils sont à votre disposition sur ce site, comme le sont les réponses que j'y ai apportées.

En off, si j'ose dire, on est venu aussi me titiller par mails dans mon douillet cocon auvergnat...J'ai répondu aussi.

Ce que je constate, c'est que dès qu'on aborde des sujets qui touchent aux rites et croyances de toutes natures, on s'expose aux cris d'orfraie des gardiens du temple qui dénoncent la discrimination dont sont victimes leurs ouailles, attaqués qu'ils seraient dans leur foi, et dans les croyances que prêchent les dits gardiens, croyances dont eux ils se nourrissent.

Faire un chèque à la SPA pour l'entretien des gentils toutous que vos voisins ou vous qui me lisez - il serait étonnant que parmi mes lecteurs somme toute assez nombreux, il n'y en ait point qui se soient débarrassés d'un animal encombrant -  ceux qui donc, abandonnent au bord des routes ou dans les refuges des chiens et des chats qui gâcheraient leurs vacances....C'est une bonne action, le chèque s'entend, pas l'abandon !

Défendre les poulets en batterie et les truies pondeuses qui vivent leur courte vie entravées dans moins de deux mètres carrés et n'ont même plus la force, une fois "réformées" de parcourir la vingtaine de mètres qui les séparent du parc d'attente de la chaîne d'abattage...Elles n'ont parfois ces ex-mères de familles très nombreuses pas la force de descendre de la bétaillère...Elles en sont extirpées avec une grande délicatesse par des personnels d'abattoirs qui ne sont ni plus ni moins méchants que vous ou moi, mais qui à force de voir défiler les animaux, ne voient plus en eux que de la marchandise. Défendre ces pauvres bêtes, c'est bien aussi.

On s'indignera volontiers et à juste raison des conditions scandaleuses de transport des chevaux vivants depuis la Pologne ou d'autres pays de l'est jusqu'à nos abattoirs,  où,  plus morts que vivants ils seront abattus au bout d'un long calvaire...

Ils ont une chance les chevaux, comme les porcs charcutiers du reste. Ne faisant pas partie de la nourriture traditionnelle des Juifs ou des musulmans, ils meurent plus vite et avec moins de souffrances chez  nous que leurs frères ovins, caprins , bovins et camélidés de l'autre coté de la Méditteranée, chez nous aussi hélas, qui eux les malheureux sont "sacrifiés" selon des règles divines, dès lors qu'ils sont destinés à nourrir les Vrais Croyants et les membres religieux du Peuple Elu.

On se demande pourquoi, mais là ça se complique. Défendre ces animaux qui sont abattus "religieusement" et de manière inhumaine dans nos abattoirs industriels n'est plus considéré comme une action en faveur d'animaux qui souffrent, mais comme une atteinte, atteinte intolérable selon certains, au droit qu'ont Juifs et musulmans de pratiquer librement leur religion...

Je rappelle que dans les hautes instances tant Israélites que Musulmanes, l'étourdissement des animaux avant leur sacrifice n'est pas interdit, dès lors que le dit étourdissement est réversible. C'est le cas avec l'électro-narcose, qui si elle plonge l'animal dans un coma passager ne le tue pas. S'il n'était pas saigné inconscient sur la chaîne d'abattage, en moins d'une demi-heure, il serait à nouveau sur pied. Des expériences ont été faites. aAors pourquoi encore tolérer au nom de la liberté de culte, les méthodes barbares que vous pouvez découvrir ici...Total barbare.JPGLorsque vous aurez ouvert le lien ci-dessous, cliquez sur la flèche blanche pour activer la vidéo...

Ce que vous verrez se passe chez nous en France, tous les jours de la semaine, sauf les jours de Shabbat ou équivalent.

*** Babette s'en va-t-en guerre... ***

On m'objectera, ce qui n'est pas entièrement faux, que notre B.B. nationale n'est pas exempte, elle n'est pas la seule, d'un brin d'islamophobie...C'est vrai, mais ce que je retiens surtout, ce sont les images à la limite du soutenable de la vidéo.

Si après avoir vu ça vous continuez à trouver délicieuses les merguez, les brochettes halal et le beefsteak casher, c'est votre affaire.

Moi, je dis assez, finissons-en avec ces méthodes d'un autre âge !


A plus tard...

***

PS : Je me suis fait allumer parce que je mettais une majuscule à Juif...Il me semble bien, la définition du mot "Juif" n'étant pas simple, que l'on met une majuscule lorsque l'on parle des Juifs en tant que peuple et communauté religieuse au sens large, les Israélites étant comme les Chrétiens ou les Musulmans, répartis en plusieurs tendances et chapelles. Le terme juif, et juive, étant plus utilisé en tant qu'adjectif...Il me semble.

Donc, pour que les Juifs puissent bouffer de la barbaque casher (ou kasher) nickel chrome,  théoriquement, on égorge vif le bestiau selon le rite juif, avec un respect et une douceur infinie comme il est dit dans le manuel, et tel que montré dans la vidéo...Il souffre pas mal le bestiau en question, mais c'est pour la grandeur de Dieu...Je crois que Dieu s'écrit toujours avec une majuscule, encore que dans ce cas, une minuscule serait largement suffisante...


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique