logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/03/2011

Ce siècle n'a que dix ans...

... Et déjà il explose !

Palombe au nid.jpg

Pour faire mentir Claude Michelet (lien)...

... Non seulement les palombes passent encore, mais elles s'arrêtent, et elles couvent !

***

Comme ça me vient, et en vrac.

Il est bien évident que dans notre actualité, c'est encore le Japon qui tient la corde. Bien que dans le décompte des victimes des catastrophes qui se sont abattues sur le monde ces dernières semaines, il soit possible que le nombre des morts libyens soit de loin supérieur à celui des victimes du tsunami...Pour l'heure, c'est le japon qui fait les unes et garnit les manchettes.

Est-ce que le sacrifice d'une centaine de volontaires parviendra à éteindre le feu nucléaire ? J'aimerais bien le croire, mais le passé nous apprend qu'en matière d'accidents technologique, c'est souvent le pire qui est sûr...Espérons.

Faut-il dès aujourd'hui débattre chez nous de l'avenir du nucléaire ?

Ectoplasme.jpgD'après l'ectoplasme à mèche lente,  ectoplasme un rien revigoré depuis que son patron est au tréfonds des sondages, débattre aujourd'hui serait indécent, l'heure est à la compassion envers nos amis japonais...

Comme si on ne pouvait pas faire preuve de compassion, apporter notre aide aux Japonais, et nous intéresser en même temps à ce qui pourrait se passer chez nous.

Il s'en prend même violemment à Galouzeau, lequel depuis qu'il a jeté sa carte umpe aux orties n'a plus peur de rien !

*** Duel au sommet... ***

D'un certain point de vue, il n'a pas tort l'amateur de Ferraris.

Utiliser un événement dramatique à des fins politiques, c'est sans doute indécent...

Son propos eut revêtu une plus grande force si, par exemple, ces derniers mois, il s'était indigné que l'on utilisât au plus haut niveau de l'Etat- le sien - et à des fins purement électoralistes, des faits divers tragiques, comme l'assassinat de la malheureuse Laetitia, ou des événements de pure voyoucratie afin de mobiliser l'attention du public, à moins que ce ne soit pour la détourner des vrais problèmes, et  qui sait, masquer l'impéritie de ceux qui sont chargés de les résoudre...

Aurait-il un trou Fillon ? Un trou de mémoire s'entend.

Pourquoi donc dans un pays qui produit de 75 à 80% de son électricité  à partir de 58 réacteurs nucléaires répartis dans 19 centrales semblables à celle qui va péter au Japon, serait-il plus indécent aujourd'hui qu'hier de se poser la question de notre sécurité, et de l'avenir du nucléaire...

Aurions-nous, sans nous en rendre compte, perdu le droit de nous questionner et de nous exprimer sur les options gouvernementales qui ont été choisies sans notre consentement.

Peu importe que le choix qui a été fait du "Tout Nucléaire" soit bon ou mauvais, il nous a été imposé, personne ne nous a demandé notre avis. Que ça défrise monsieur Fillon et ses amis, nous n'en avons que faire, nous avons parfaitement le droit, si telle est notre position, de lui dire que son nucléaire, il peut se le mettre où il veut, nous n'en voulons plus...

Il se peut que l'ombrageux François l'ignore, mais un de nos voisins a renoncé au nucléaire en 1987...Suite à un référendum populaire, l'Italie a arrêté ses quatre centrales.

*** Au feu de bois la pizza, pas au four électrique ! ***

Il se pourrait que l'Italie revienne au nucléaire, il semblerait que Silvio ait succombé au charme de son ami Nicolas. Mais ce retour ne se fera qu'après référendum...C'est le peuple qui décidera, pas un groupe de nucléocrates à costard trois pièces et à lunettes cerclées qui croient détenir tout le savoir, et tous les pouvoirs.

Et pourquoi donc, à l'heure ou une bonne partie de nos centrales sont entrées dans le troisième âge, ne pas demander aux Français s'ils souhaitent les remplacer et développer un peu plus la production des déchets radio-actifs, c'est un des rares domaines où nous sommes dans le peloton de tête mondial, ou, comme on le fait pour les fonctionnaires, ne remplacer qu'une centrale retraitée sur deux, pour à terme, ne plus les remplacer du tout...La sortie du nucléaire se ferait en douceur, si telle était la volonté du peuple...Encore faut-il, pour qu'un peuple donne son avis, que quelqu'un le lui demande.

Les remplacer par quoi les centrales arrêtées ? C'est une vrai question, c'est le vrai débat...Un débat qui a été écarté du fameux Grenelle de l'Environnement en 2007, on se demande bien pourquoi. Il est grand temps de le reprendre.

Apparemment, Sarko et Fillon ont d'autres choses à faire. A nous de leur rappeler que nous sommes là pour qu'ils ne ne nous oublient pas !

A plus tard...


15/03/2011

On finirait par l'oublier...

... Mais nous vivons assis sur un volcan.

Belle Mer.jpg

Méfions-nous de l'eau qui dort...

***

Difficile de ne pas en parler...

... Tellement on nous en parle...

Depuis plusieurs jours, nos écrans télés déversent à flots les images de la catastrophe qui frappe le Japon, et le tsunami débordant des écrans inonde de ses eaux boueuses la moindre des chaumières de l'hexagone...

Centrale Fukushima.jpgPire, le nuage de vapeurs radio-actives de la centrale de Fukushima finit par obscurcir nos esprits, réveillant des fantômes.

Tchernobyl, Three Miles Island, et sans doute, même si on ne le dit pas encore - ça va venir !- on va reparler d'Hiroshima et de Nagazaki (Lien)...

Quand le sage montre le Japon...

... Les Français regardent leur nombril.

Il va de soi que la grande question qui se pose après le tremblement de terre et le tsunami au Japon, c'est :

"Est-ce que ça peut se produire chez nous ?"

Question on ne peu plus légitime  du reste, non pas en ce qui concerne les tremblements de terre et les tsunamis, mais parfaitement logique quand on sait que le Japon arrive juste derrière nous pour le nombre de réacteurs nucléaires, il en a 55, nous en avons 58.

Et tout le ban et l'arrière-ban des grands spécialistes qui disent tout et le contraire viennent, après nous avoir précisé qu'ils n'avaient guère d'informations précises, nous expliquer la catastrophe dans le détail, et en déduisent évidemment que chez nous, nous ne risquons rien.

Nos ministres montent au créneau...

Nathalie Kosiusko-Morizet, la rousse polytechnicienne à écharpe blanche s'est démenée sur toutes les chaînes pour tout nous expliquer. Nous la voyons ici, c'était en 2007, lors d'une promenade champêtre,discrète, et pas électorale du tout, les journalistes présents et "embeded" ce jour-là avaient été conviés par la Société Fly-Tox à un congrès sur les parasites dangereux.

Elle chevauchait de conserve  avec son patron.NKM et Sarko.jpg

Elle non plus ne craint pas de dire qu'elle ne sait pas grand chose de ce qui se passe au Japon,.

Puis, avec la même assurance qui sied si bien à ceux qui se croient au-dessus du commun, de nous expliquer ensuite que chez nous, ce qui est vrai, les risques de tsunamis ne sont pas aussi importants qu'au Levant, mais surtout que nos centrales sont prévues pour faire face à des risques légèremement supérieurs à ce que fut le tremblement de terre de Bâle , en 1350 et quelques, dont chacun sait qu'il fut de 6,2 sur l'échelle de Richter (Lien), lequel Charles Francis ne bricola son échelle qu'en 1935...C'est dire la fiabilité des chiffres !

Baste, la fringante cavalière de l'écurie Sarko mit tant de conviction dans son propos qu'on ne peut que la croire. D'ailleurs, elle répéta son cours d'architecture nucléaire dans les mêmes termes et à la virgule près sur trois ou quatre des chaînes nationales qui comme par hasard l'avaient invitées...Je résume :

Même en cas de grosse crue du Rhin, avec une marge de 0,5 par rapport au tremblement de Bâle - en 1300 j'ai un trou ? - ce serait bien une sacrée malchance si la centrale de Fessenheim était menacée.

Je vous épargnerai les propos lénifiants de Besson ...Nous n'avons rien à craindre !

Ils ont raison.

Nous n'avons pas plus à craindre d'un accident nucléaire majeur au Japon que nous n'avons eu à craindre des explosions de Nagazaki et d'Hiroshima...pas plus que des essais en plein air des bombes atomiques de Bikini, de Reggane ou de Polynésie française, qui étant des engins militaires ne font pas de mal aux civils, exception faite d'Hiroshima et de Nagazaki bien entendu.

Tchernobyl.JPGLe Rhin a parfaitement joué son rôle de frontière pour nous protéger du nuage de Tchernobyl, il serait bien étonnant que même avec un fort vent d'Est le nuage de Fukushima franchisse le tunnel du Fréjus. Dormons en paix !

C'est vrai que ce qui se passe au Japon n'est pas pour nous un danger...Par contre, ce pourrait être un bon moyen pour nous faire descendre du piedestal de nos certitudes...

Dès le début, en nous imposant à nous, ignares que nous sommes, le "Tout nucléaire" les grands savants X-Mines et Polytechniciens nous ont inculqués avec le principe du Nucléaire= Electricité pas chère, le message Nucléaire= Pas de morts, donc égal risque pas loin de zéro.

Je suis un des nombreux vaincus de la lutte anti-nucléaire à l'époque où prendre d'autres orientations était encore possible...Combien de fois me suis-je entendu réciter les tragédies des mines et me suis-je presque vu reprocher les victimes des coups de grisou...Il est bien évident que dans les mines d'uranium du Niger ou d'ailleurs, la sécurité est totale, et le risque zéro la règle.

Nous avons pu constater la chape de plomb qui pèse sur tout ce qui touche au nucléaire...Inutile de rappeler l'attitude du Professeur Pierre Pellerin à propos du nuage de Tchernobyl., il n'a pas prétendu comme on le dit que le nuage s'était arrêté au bord du Rhin, mais il en a minimisé l'impact sur le territoire français, et bien des dames lui doivent le joli collier qui masque leur cicatrice...

Tiens, au fait, tapez voir Cancer de la thyroïde sur google...Parmi la masse des infos de toutes sortes, j'ai choisi de m'attarder là-dessus...Le titre que je mets à ce lien n'est pas d'Alexandre Dumas, il est bien de moi...A lui seul ce titre résume bien l'empressement des autorités sanitaires à se pencher sur d'éventuelles retombées des retombées du nuage...Pas très actifs les spécialistes de la radio...

***  Vingt ans après ***

J'aime bien l'explication selon laquelle l'augmentation des cancers serait dûe à des dépistages plus suivis...C'est presque du Claude Allègre, un peu comme si on nous disait que les changements climatiques que plus personne ne conteste étaient dûs en grande partie à une meilleure précision des baromètres  et des thermomètres...Ma foi.

... Revenons au présent.

Pendant que les Japonais découvrent de jour en jour l'ampleur du désastre qui les a frappé, pendant qu'ils comptent leurs morts et surveiilent d'un air inquiet la marmite de Fukishima qui continue de bouillir et fait sauter ses couvercles, nous nous apprêtons nous, c'est pratiquement une manie, à ouvrir un "Grand Débat" sur le nucléaire. Que ne l'a-t-on ouvert avant de construire la première centrale ce grand débat, un oubli probablement...

Je peux me tromper, je me trompe souvent, mais il y a fort à parier, pour peu qu'il ait  lieu, que le grand débat en question ne débouche pas sur grand chose chez nous. Qu'on le veuille ou non, le nucléaire fait partie de notre quotidien. Il nous a été imposé fort peu démocratiquement, nous vivons tous aujourd'hui, y compris les opposants, la politique du fait accompli.

Certaines de nos centrales sont vieillissantes, mais on nous dit pourtant qu'elles sont de plus en plus sûres...

EPR Flamanville.jpgUn EPR est en construction (Lien), c'est bien évidemment l'avenir puisqu'il sera beaucoup plus puissant et plus moderne que les centrales actuelles...

Au fait, le malheureux gars qui s'est tué sur ce chantier, comment est-il comptabolisé dans les stats...Mort BTP, ou Mort nucléaire ?

Grand débat en perspective donc...Attendons.

Pour moi, le plus à craindre du nucléaire, ce n'est pas un accident majeur dans une centrale. Aussi ravageur et meurtrier qu'il puisse se révéler, un accident de ce type reste localisé.

On pourrait comparer un futur Tchernobyl, statistiquenent, avec aujourd'hui près de cinq cents réacteurs en activité dans le monde, la question n'est pas de savoir s'il y en aura un, mais de savoir où et quand il aura lieu, on pourrait comparer ce genre de catastrophe à une grosse marée noire...Elle fait peur, et  on focalise sur elle. Pourtant, les marées noires aussi spectaculaires et dévastatrices qu'elles soient, elles ne représentent qu'à peine dix pour cent de la pollution par hydrocarbures...

De même, le vrai danger du nucléaire, c'est la production croissante, de la mine d'uranium jusqu'au stockage des déchets ultimes, d'un tas de saloperies radio-actives, et qui le restent des centaines, voire des millers d'années, saloperies dont on ne sait que faire, et qui sont disséminées un peu partout à travers le monde. De véritables bombes à retardement pour les générations à venir.

Attendons-nous dans les prochaines décennies, à voir de plus en plus d'enfants sans sourcils et sans cheveux, attendons-nous aussi à de grandes campagnes de promos sur les colliers pour dames dans les bijouteries...

J'ai oublié de justifier mon titre...

... Nous sommes assis sur un volcan, et pas un petit !Vue en coupe.JPG

Comme nous le voyons sur le croquis ci-contre, la croûte terrestre représente en épaisseur bien moins que ce que représente la peau d'une orange par rapport au reste du fruit.

Puisque nous avons encore cinq minutes, instruisons-nous un peu :

*** Notre Terre ***

Qui plus est, cette peau est fractionnée en plaques qui se heurtent et se chevauchent...En-dessous, c'est le Magma, de la roche en fusion.

Assis sur un volcan je vous dis !

 

A plus tard.







11/03/2011

Ils furent pourtant amis...

... Mais ils ne s'aiment plus.

Reflets dans l'étang.jpg

Reflets dans l'étang...Merci Jacques.

***

2007, l'âge heureux...

C'était il y a moins de quatre ans, autant dire que c'était hier. Encore qu'à l'échelle du temps politique, quatre ans, c'est une éternité...L'essentiel, puisque c'est moi qui écris ce billet, c'est que moi, je m'en souvienne comme si c'était hier.

C'était hier donc. Après lui avoir rendu visite chez lui en Libye et y avoir signé de fabuleux contrats, Nicolas en grandes pompes recevait le nouvel ami de la France. Oubliés les passagers des avions pulvérisés en plein vol, oubliés les tortures et les viols subis par les infirmières bulgares dans les geôles du  tyran durant neuf ans ou presque. Oubliés les appuis aux terroristes de tous bords qui firent des centaines et des centaines de morts à travers le monde. Le Colonel Kadhafi soudain à nouveau en grâce, et qui, malgré le chapelet de fausses notes qu'il claironnait depuis toujours, reprenait sa place dans le grand concert des nations.

Putain que ce fut beau et grandiose !Muhammar passe la revue.jpg

Nous ne lui devons pas grand chose, mais du moins soyons reconnaissants envers Nicolas Sarkozy.

C'est lui et c'est lui seul que nous devons remercier pour cette mémorable image...

La Garde Républicaine qui rend les honneurs au bédouin sanglant sur le parvis de l'Elysée où l'attend son nouvel ami...

C'était en 2007 donc.

A cette époque, il n'était pas de bon ton de critiquer Nicolas Sarkozy  alors à l'apogée de sa popularité.

Les quelques abrutis, j'en fus, qui s'indignaient que l'on abaisse la France pour des marchés de quelques milliards d'euros qui d'ailleurs ne se réalisèrent jamais, ces malotrus furent très vite relégués au rang des "Droits de l'hommistes " jamais contents et qui ne comprennent rien de rien à la marche du monde.

Le mot à la mode, au moment où chiaient les dromadaires de Muhammar sur les pelouses de l'Hotel Marigny, le mot du jour, c'était "Pragmatisme"...Ben voyons.

Le seul qui à cette époque avait une réelle vision de la géopolitique, c'était Nicolas Sarkozy, la plupart des grandes plumes et des spécialistes politiques en convenaient, il se projetait selon eux dans une nouvelle manière de gérer les affaires d'Etat à Etat...

D'autres, comme moi, très vite muselés par les bien-pensants du "Pragmatiquement correct" se retrouvèrent comme des cons à s'indigner dans le vide.

Pour ma part, j'allais jusqu'à suggérer, dès qu'il eut souillé de sa présence la terre de France,  que l'on arrêtât l'assassin en Ray-bans afin de le traduire en Justice pour crimes contre l'humanité...

Votre élu à 53% jugea plus pertinent de lui patiner les babouches, et de lui faire les honneurs de la République... Aujourd'hui encore, est-ce  l'impression rétinienne du moment qui perdure toujours, je vois comme une auréole pisseuse qui fait tache sur notre drapeau.

Aujourd'hui il me semble, j'ai aussi les oreilles qui bourdonnent du silence assourdissant des 53% qui furent séduits par les promesses de rupture et les déclarations du genre de celle que vous pouvez entendre sur cette vidéo dont je vous mets le lien, et qui se sont tus lorsque celui qui avait juré qu'il ferait tout ce qu'il disait, fit tout le contraire de ce qu'il avait dit...

***  Les valeurs de la France...sont celles du CAC40. ***

Après cette haute leçon de morale, juste pour le fun, je vous invite à activer le lien suivant...L'épopée Sarko-Kadhafi et leurs amours ardentes y sont bien relatées...

*** Vive le camping à la ferme ! ***

Je suis tombé sur ce blog par hasard, je ne le regrette pas.

Du passé, faisons table rase...

Il faut vivre au présent, le présent c'est aujourd'hui.

Aujourd'hui, avant-gardiste comme toujours, Nicolas Sarkozy a surpris par son audace Alain Juppé, le ministre des affaires étrangères qui a appris la nouvelle par une dépêche de l'AFP. S'il veut plus de précisions le ministre des Affaires Etrangères, il n'aura qu'à demander des renseignements à Bernard-Henri Levy, qui lui assistait à l'entretien entre le Chef de l'Etat et les représentants des insurgés libyens. C'est bien la moindre des choses quand on connaît l'irremplaçable influence de BHL sur les affaires du monde...Pauvre Alain Juppé, à peine nommé, et déja réduit à l'état de carpette..

Chippendale.jpgLa France, par la voix de Nicolas Sarkozy a reconnu comme seul légitime, le pouvoir de la rébellion en Libye.

Il enverra prochainement un ambassadeur à Benghazi. Il doit lui rester un chippendale à caser, avec celui de Tunisie, ça fera la paire.

Il préconise aussi des frappes ciblées pour neutraliser l'aviation de Kadhafi qui fait de gros dégâts chez les insurgés.

*** On fait le ménage oui ou merde ! ***

On peut se réjouir, il se peut même que Nicolas et ses amis le fassent, ils ont suffisamment de culot pour le faire, se réjouir que les fameux contrats de 2007 concernant les Rafales et les hélicoptères de combat n'aient pas abouti.

Sur le montant mirifique des fabuleux contrats à  dix milliards d'euros une fois déduits les frais de nettoyage du parc de l'Hotel Marigny, seul a été réalisé le rafistolage d'une douzaine de Mirage F1 pour trois cents millions d'euros, une misère. Le travail a été bien fait, ils font merveille les vieux zincs de feu Pépé Marcel...Muhammar en avait acheté une centaine dans les années soixante-dix.

Bref, on devrait pouvoir neutraliser l'aviation (Dassault) et les chars du même métal sans avoir à déposer trop de légions d'Honneur sur les cercueils de nos pilotes...

Je ne me prononcerai pas sur le bien-fondé de l'initiative de Nicolas Sarkozy...Qu'il eut seulement un peu de pudeur et de sens de la mesure, il se serait tu.

Après nous avoir déshonorés en recevant Kadhafi comme il l'a fait, il n'est plus à même de se poser en Chevalier Blanc de l'ordre mondial. Qu'il se taise !

Quelle triste époque que la nôtre, où ceux qui  nous dirigent devraient être pour le Peuple des modèles et des exemples, et qui n'ont plus ni honneur, ni fierté... ni vertu...

A plus tard.

 

 



 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique