logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/12/2010

Encore une fois Noël...

... Noël, c'est l'époque des comptes...

Croix redressée.jpg

Photo offerte par Héléne, retouchée par Laurence, redressée par Crabillou...

***

Tout d'abord, admirons ce beau paysage d'Auvergne...C'est en Auvergne m'a-t-elle dit, qu'Hélène a pris cette photo...L'ennui, c'est qu'après que je l'eus redressé, ce cliché n'avait plus ni queue ni tête, et c'est dommage !

croix retouchée.jpg

 

Après retouche par laurence, voici ce que l'original était devenu...Laurence a respecté l'angle de prise de vue et le cadrage...Le paysage est toujours là, mais la croix penche sérieusement à gauche, ce qui,  pour qui connaît les vrais penchants du Clergé peut sembler surprenant...C'est pourquoi je l'avais redressée...

Puisque nous parlons de l'original, le voici...

022.jpg

...Je me demande finalement s'il était vraiment utile de le retoucher d'abord, puis de le redresser ensuite pour le mettre en conformité avec le sens de la pensée du Haut-Clergé...

Oui elle penche la croix. Oui, puisque le cliché a été pris à contre-jour, le soleil s'est amusé à laisser sa signature, un joli platras bleu sur l'objectif...Il n'empêche, cette photo est belle, et je remercie Hélène qui nous en fait cadeau...

Noël, c'est l'époque des comptes...

...Pour l'heure, et parce que Noël c'est aussi une période de trève, je vais en marquer une. Nous réglerons plus tard les comptes de Noël !

Je souhaite à tous de bonnes fêtes et vous dis à plus tard...

17:11 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (11)

17/12/2010

Remettons les choses à l'endroit...

...Tout rentrera dans l'ordre !

Inimitable.jpg

Toujours là le Puy de Dôme...Photo Laurence.

***

Il est possible, voire probable, que mes derniers billets aient semé le trouble chez mes nombreux quelques fidèles...

Migraine.jpgLe vieux crabe aurait-il perdu ses pinces ?

Voilà bien longtemps qu'il ne s'acharne plus sur Niko le Chafoin, le chef de la bande de Neuilly  et de son équipe d'emplâtres...Que se passe-t-il ?

Il ne se passe rien de spécial, simplement, comme on le dit parfois, l'ennui s'installe dans la monotonie...

Au mois de mai 2007, un nouveau chef nous fut donné.

Tout nouvellement élu à la suite d'un formidable élan que je ne vous raconte plus, surtout à vous, les majoritaires qui votâtes pour la rupture, le changement, les réformes et tout le bordel qui va avec et qui, la rupture, les réformes et tout le bordel précédemment cité devaient faire, et firent (vous en êtes sûrs ?), que notre République et notre Démocratie telles que promises par the new "Mais si !" (entre parenthèses mais si, je vous l'ai mis bien profond ! ) le devinrent, irréprochables et tout le bordel, ... Je sais c'est difficile de suivre avec des phrases aussi longues...moi j'aime bien ; donc , de par la grâce du suffrage universel, le Peuple de France confia son destin à Niko le Chafouin...

Il devait tout changer,

Pas grand chose  ne changea

La vie serait plus belle

Et elle ne le fut pas...

...

Elle le fut pour lui plus belle la vie...

Enfin devenu Roi, Niko le Chafouin se donna un salaire princier et s'entoura d'une cour. Il n'en manquait pas des dévoués courtisans séduits par la gamelle...La gamelle France et grande et la République est bonne fille pour ses serviteurs, surtout pour ceux qui se servent d'elle... Les courtisans ont un appetit féroce, mais c'est Niko qui distribue les cuillers...Remaniés et contrits, quelques ex-ministres jurent aujourd'hui - c'est un peu tard - qu'on ne les y reprendra plus...Mais si mais si on les y reprendra, un coup de sifflet du Maître, ils reviendront queue basse lui lècher les bottines...!

2007 fut l'An 1 d'une autre ère...Nous finissons l'an 4.

Des ministres se suivent qui se ressemblent puisque ce sont les mêmes, d'autres ne sont plus là qu'on ne regrette pas...

...Un remaniement qui se respecte se doit d'offrir au Peuple prêt à l'extase un cadeau-surprise qui à lui seul est un événement...Nous l'eûmes cette surprise, l'avenir nous dira si ce fut un cadeau...

Juppé homme brillant.jpgLe meilleur d'entre eux est revenu...

... Et depuis qu'il est là, on ne l'entend plus...Mais on peut le lire, ce n'est pas inintéressant...

Ouvrez ceci, et remontez un peu dans le temps. Vous remarquerez peut-être ces subtilités d'expression qui nuancent les propos d'un homme ancien premier ministre qui, après une traversée du désert, revient au gouvernement par une porte guère plus grande que la fenêtre d'où il était sorti...

***  Juppé le retour...  ***

Il en est d'autres des ministres qui  restent, et restent à l'égal de ce qu'ils furent, c'est à dire mauvais et médiocres...

Devinette : Qui pourrait être traduit en Justice pour manquement à ses devoirs de réserve, et non respect de la séparation des pouvoirs ?

Le fait d'avoir été condamné pour injures raciales eut en d'autres temps suffi à le pousser à la démission, mais dans la République exemplaire et irréprochable mise en place par Niko le Chafouin son ami et son maître, les comportements éthiques un rien désuets ne sont plus de mise. En foi de quoi, non seulement le ministre Hortepouah qui ferait mieux de fermer sa gueule ne démissionne pas, mais fort de son appartenance à la bande de Neuilly et assuré qu'il est d'une impunité totale, il récidive !

Quand Brice éructe, c'est la République qui est éclaboussée !

Tellement persuadé que c'est celle qu'il faut suivre, celui qui fut et reste encore sa voix, suit on le voit la voie de son maître...Il se croit obligé comme le fit Niko du temps qu'il occupa le poste de ministre de l'Intérieur, de dénigrer à qui mieux mieux les magistrats, du moins ceux qui ne se couchent pas, et qui essaient de faire leur boulot conformément à la Constitution qui garantit leur indépendance...Une indépendance par rapport à l'exécutif notamment, indépendance qui en théorie met juges et magistrats à l'abri d'éventuelles pressions du pouvoir, et devraient les protéger de toutes critiques de la part de celui-ci...

Que dit le juriste...

Hortepouah en taule.JPG

...Si réellement nous vivions dans la République exemplaire que nous avait promis le Chafoin du Faubourg Saint Honoré, le Triste Hortepouah se fut vu céans mis en examen pour forfaiture et déchu illico de son poste...Nous ne sommes plus en République. Au royaume de Sarkoland, les amis du Prince peuvent en prendre à leur aise, ils ne se gênent pas !... 

Des peines disproportionnées...

Sept policiers se sont vus condamnés par la Justice à des peines de six mois à un an de prison ferme...Rassurons leurs amis et leurs familles, ils sont ressortis du tribunal aussi libres qu'ils y étaient entrés...L'appel interjeté par le Parquet est suspensif, ils reparaîtront donc à nouveau libres au prochain procès les concernant...Il y a fort à parier qu'ils ressortiront de même...

Mais de quoi donc se sont rendus coupables ces fonctionnaires de police pour que la Justice implacable s'acharne ainsi sur eux ?

A la suite d'une poursuite un rien ratée, une voiture de Police heurte un policier et le blesse assez gravement...Un accident du travail en quelque sorte...Seulement voilà.

Après l'avoir interpellé et sérieusement rossé, les policiers ont bricolé leur procès-verbal de telle façon que l'automobiliste tabassé se vit accusé d'avoir volontairement renversé le policier blessé, ce qui aurait pu lui valoir une condamnation  de quinze ans de prison dans un procès aux Assises...

Les policiers se sont rendus coupables, outres les violences aggravées à l'encontre de l'automobiliste,  ni plus ni moins que de "Faux en écritures publiques", ce qui je vous le rappelle est un "crime" qui relève de la Cour d'Assises, et qui est passible de trois à cinq ans de prison ferme...

Non seulement les policiers n'ont pas été traduits en Cour d'Assises, disons qu'il n'y a là rien de scandaleux, mais en leur appliquant des peines bien en-deça du maximum prévu par la loi, le Tribunal Correctionnel de Bobigny n'a pas fait preuve à leur égard d'une si grande sévérité... Il eut pu le tribunal se montrer plus indulgent encore en suivant les réquisitions du Parquet, lequel demandait des peines avec sursis...

Il est vrai que les magistrats de ce tribunal ont la réputation d'être laxistes. Au vu de ce jugement, on pourrait le croire...

Une affaire ordinaire pourrait-on dire, dans un Etat de Droit...

Trop simple ! 

Les condamnés ne sont pas des justiciables ordinaires, en plus ils sont sept...

Un policier condamné, ça va, c'est quand il y en a plusieurs que ça pose problème...

En plus, et c'est surtout là que ça pose problème, c'est lorsque leur ministre, le Préfet de Police et leurs syndicats montent au créneau pour défendre l'indéfendable...

Ces fonctionnaires ont manqué à tous les devoirs de leur charge, non seulement ils se sont comportés comme des brutes, mais en plus ils ont enfreint la loi qu'ils sont chargés de faire respecter.

En prenant leur défense et en critiquant la Justice qui en cette affaire n'a fait que dire le Droit, le ministre de l'Intérieur a lui aussi manqué à ses devoirs...Son devoir de réserve notamment, tout comme le Préfet de Police Lambert, lui aussi monté au créneau.

manifestation-bobigny-policiers-menteur_0.jpgA propos du Préfet Lambert, quelles sanctions compte-t-il prendre contre les policiers que nous voyons ici en tenue, et qui sont venus pendant leurs heures de service et avec les véhicules de l'administration, manifester de"vant le Tribunal de Bobigny leur soutien à leurs copains faussaires ?

Ces gens ne rendent pas service à la Police, ils sont indignes des postes qu'ils occupent. En défendant publiquement des fonctionnaires de Police à la fois brutaux, menteurs et faussaires, ils salissent leurs fonctions.

En gardant le silence sur cette affaire et en maintenant  ces deux personnages dans leurs fonctions, Niko le Chafouin n'est plus seulement leur ami, il est aussi leur complice, il ne vaut pas mieux qu'eux !

***

Définition du Larousse, Edition 1983.

Chafouin.

Adjectif, de chat et fouine . Sournois et rusé.

Ce n'est pas dans le le langage courant un adjectif flatteur pour celui à qui on l'applique.

Cependant, ce n'est pas une injure. Par conséquent, si d'aventure j'étais traduit en Justice pour en avoir affublé celui qu'en 2007 vous choisîtes à mon corps défendant pour présider la France, Maîtres Portejoie, Kiejman, Collard, Lombard et les mânes de Feu Tixier-Vignancourt s'il fallait en arriver en Cassation, auraient tôt fait de démontrer que "chafouin" appliqué à Sarko n'est en rien un crime de lèse-majesté. D'abord parce que de majesté, Sarko en manque cruellement, et surtout parce que le comparer à un chat mâtiné de fouine, eu égard à son comportement, ce serait plutôt flatteur...En plus, c'est mon opinion personnelle et elle n'engage que moi, mais je trouve que cet adjectif lui va bien.

De toutes façons,  au cas où, je ferai appel ! 

A plus tard...

***

Dernière minute...Le Triste Hortepouah vient d'être condamné à un euro de dommages et intérêts  pour atteinte à la présomption d'innocence de Monsieur David Sénat, ex-conseiller de Michèle Alliot-Marie ...Le combat continue !

13/12/2010

Comment parler de tout...

... Quand rien ne vaut qu'on en parle !

Troupeau dégelé.jpg

Ils s'en sont sortis !...

***

Cette photo Tata Ginette (réglage Auto, réglage de fainéant) pour rassurer l'innombrable demi-douzaine de mes fidèles lectrices qui s'inquétaient du sort de ce pauvre troupeau de salers isolé sur le plateau de Châteaugay à cause de l'imprécision des prévisions de Météo-France, et qui se vit obligé de passer six ou sept nuits dans vingt centimètres de neige, par des températures à ne pas mettre un ours blanc dehors...

A noter que les ours blancs avaient dus être prévenus à temps, car je n'en ai encore vu aucun sur le plateau. Il est vrai que nous ne sommes qu'à la fin de l'automne...

Ce qui avait ému et inquiété mes lectrices, c'était surtout l'image d'un petit veau ( pléonasme, un gros veau, c'est soit une petite vache, on dit une génisse, tant que l'inséminateur ne l'a pas visitée, soit un jeune taureau si on ne l'a pas encore opéré des amygdales) image d'un veau encore petit donc, couché dans la neige, réchauffé seulement, tel un petit Jésus, par le souffle de sa mère. Normal, Châteaugay n'est pas Béthléem, mais c'est bientôt Noël...

Soyez rassurées mes chéries...

 Sais et saufs.jpg

...Il a bien résisté au dégel...Sa maman aussi !

J'ai pris ces photos samedi vers quinze heures. Comme vous pouvez le voir, le temps était assez clément. Un temps idéal pour les amoureux de la nature... 

Je n'étais pas le seul amoureux de la nature à profiter de ce bel après-midi...

Alors que je m'approchais du troupeau, j'entendais au loin sur ma droite un bruit que je connais bien, un bruit que je n'aime pas.

Saint-Ex revisité :

Crabillou, dessine-moi une bande de cons...

La meute n'était pas loin, aux aboiements des chiens de tête, et tout aussi désagréables à l'oreille, se mélaient les cris des valeureux nemrods...Je portais mes regards de ce coté, je les vis, chiens et hommes à gilets de sécurité routière mêlés...Tout là-bas, vers le chemin qui longe le tout nouveau lotissement...

Ils se sont arrêtés, pas longtemps...Très vite, les deux protecteurs de la nature à gilets fluos ont fait sauter une demi-douzaine de chiens par dessus la clôture, à peu près à hauteur du panneau où il est écrit "Propriété Privée", dans la zone où la chasse est interdite...

C'est à ce moment que je l'ai vu...Il remontait le chemin au petit trot, tournant de temps en temps la tête du coté des aboiements. Il venait sur moi, j'aurais pu le photographier, mais l'ami des animaux a pris le dessus sur l'amateur de belles images.

Quand un renard se retrouve avec une douzaine de chiens courants au cul plus presqu'autant de chasseurs qui veulent lui faire la peau, le devoir de l'honnête homme que je suis et de tout faire pour l'aider à échapper à une mort idiote et imbécile.

C'est pourquoi, plutôt que d'actionner l'Olympus encore chaud, j'ai attrapé Olga par le collier avant qu'elle voit Goupil et n'aiile le renvoyer dans la gueule des coyotes.

L'animal rusé, normal c'est un renard, a brusquement sauté le fossé, il est passé à vingt mètres de moi, et il a traversé le troupeau de salers. A cet instant, j'ai su qu'il était sauvé...

J'ai continué ma route, j'ai vu les protecteurs de la nature respectueux des règles en vigueur qui régissent leur noble sport faire sortir leurs chiens de la zone interdite désertée par Goupil depuis dix bonnes minutes...

Quatre ou cinq des chiens retrouvèrent la voie du renard et donnèrent de la voix...Puis arrivés là où le bel animal avait sauté le fossé à angle droit, ils semblèrent désorientés et partirent dans tous les sens...

Croyez-moi ou pas,  ce samedi après-midi, j'ai vécu là une demi-heure d'intense bonheur...

A plus tard...

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique