logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/08/2011

Merci

alain mer.JPG
Ma famille se joint à moi pour vous remercier de toutes les marques de sympathie et d'amitié reçues lors du décès d'Alain. Nous avons été très touchés.
Je m'excuse car je suis dans l'impossibilité de répondre individuellement à chacun d'entre vous pour le message laissé  sur ce blog ou celui reçu par voie postale.
Je ne supprime pas ce blog, il restera en l'état, vous pourrez ainsi vous souvenir de l'homme qu'il était au travers de ses écrits.
Pour ma part accompagnée de sa fidèle Olga nous allons et irons souvent rendre visite à "Valy" son arbre fétiche et saluer son Puy de Dôme qu'il aimait tant.
Merci à toutes et à tous.
Laurence l'épouse d'Alain.


Commentaires

Merci de tout coeur Laurence de penser à chacun en ne supprimant pas le blog.

Que la grâce vous soit donnée d'un peu de paix.
Je vous adresse mes pensées les plus sincères à vous et à vos proches.

Monique

Écrit par : monique | 14/08/2011

Merci Laurence de nous laisser une trace de notre ami, je ne sais pas si Alain était conscient de cette chaîne d'amitié qui nous reliait à lui
Je vous souhaite beaucoup de courage pour affronter le départ de votre compagnon
Je vous embrasse

Écrit par : f.jegou | 14/08/2011

Merci chère Laurence.
Ce blog fait partie de ma vie,tous les deux vous avez été près de moi,votre gentillesse restera dans mon coeur.
Alain a marqué le blog de son empreinte inégalable
Que le temps adoucisse votre peine.
Je reli l'article où Alain me faisait l'honneur de créer le coin du visiteur avec mon modeste billet,il avait le coeur très généreux,je garde précieusement ses écrits.

Chère Laurence je pense beaucoup à vous,à vos enfants.
Recevez mes pensées les plus sincères.
Je vous embrasse.
jeanne

Écrit par : jeanne | 14/08/2011

Bonjour Laurence !
Belle photo de ces deux compagnons de promenades .
Merci de ta gentillesse de nous avoir fait savoir son décès
et de ce mot du jour et bon courage .
Je vous embrasse Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 14/08/2011

Bonjour Laurence
Cette photo des jours heureux est un magnifique au revoir à Alain.Photo pleine de symboles....
C'est Trés gentil de ta part de laisser le blog de Crabillou,en l'état...Tu perpétues sa pensée dans nos coeurs...
Nous te disons "A trés bientôt!"
Nous t'embrassons affectueusement ainsi que vos enfants , petits enfants et toute votre famille.

Nicole et Jacky

Écrit par : Allier-née | 14/08/2011

Merci Laurence pour votre visite , Alain serait fier de vous et de votre courage . sincères amitiés . huguette .

Écrit par : macary huguette | 14/08/2011

Merci Laurence d'avoir cette pensée pour nous de laisser son blog ,j'y retournerai souvent ,ainsi il restera toujours vivant tel que nous l'avons connu au travers de ses écrits .Et comme je n'ai pas pu le voir j'irai te rendre visite un de ces jours avec Allier-née ,elle t'en parlera mieux.Bises affectueuses

Écrit par : heraime | 14/08/2011

De toutes les photos publiées sur le blog de Tonton bourru,c'est celle là que je préférais car elle ouvre sur l'infini (lequel ?je ne sais pas). Et puis c'est "tout" Alain..et votre regard posé sur lui.

Merci laurence de nous laisser son blog ouvert;je n'osais pas vous le demander.Il reste avec nous.

je vous embrasse fort

Betty

Écrit par : betty | 14/08/2011

Merci Laurence
De nous laisser une trace de notre jounaliste à " nous ".
C'est le seul blog ou j'aimais faire de la lecture moi qui suis plus photo.
Amitiés
NUNUS63 " Claude

Écrit par : nunus63 | 15/08/2011

Le blog est toujours vivant!

Un mot en ce jour de fête : Salut frangin, tu es dans nos coeurs...Et pour vous Laurence, une pensée fraternelle et je vous embrasse :
hélène

Écrit par : hélène | 15/08/2011

C'est une excellente idée de garder ouvert le blog de crabillou.

Écrit par : Charline | 15/08/2011

Hello Laurence,
Merci pour ce message Laurence et recevez mes amitiés je reviendrai lire et relire ce blog avec émotion, je commençais à bien dialoguer avec Crabillou il faisait partie de mes premiers contacts depuis mon arrivée sur blog50 et je ne l'oublierai pas.
Je pense bien à vous et à votre famille
Amitiés de Haute Loire
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 17/08/2011

Que Dieu vous aide dans l'épreuve que vous traversez accompagné par votre famille et tous vos amis , amis réels et amis virtuels que nous avons tous appris à nous connaître avec nos bons côtés et aussi les moins bons. Nous sommes faits d'ombres et de lumières , ma mère disait " il ne nous est donné que ce que nous pouvons supporter.
Je prierais pour vous tous à Jérusalem où on dit qu'elles sont exaucées.

Écrit par : sarah | 17/08/2011

Juste venu te saluer ou saluer ta mémoire dans ton voyage vers l'infini..Sacré navigateur, tu aurais pu attendre quelques années avec de prendre le large!!!!
Nous ne t'oublions pas.

Écrit par : Allier-née | 21/08/2011

L'eau est source de vie. C'est pourquoi elle coule de nos yeux devant la mort.

Écrit par : marc | 23/08/2011

Comme on dit au québec c'était un bon "Jack" ce crabillou. J'étais sûr qu'il était un québécois comme papitibi.

Écrit par : Respectable | 24/08/2011

Je pense très souvent devant les info aux commentaires qu'ils nous aurait fait ...
Merci Laurence d'avoir laissé son blog ouvert.
Je vous embrasse.
Biche

Écrit par : Biche | 25/08/2011

Oui merci Laurence d'avoir mis cette photo ouverte sur l'horizon, et merci de laisser se blog en l'état, je crois que je viendrai régulièrement rendre une petite visite et lire au hasard des articles pour savourer à nouveau sa verve, son humour et son humanité. De tout coeur près de vous. Michèle Laurence

Écrit par : Laurence | 26/08/2011

Merci d'avoir laissé ce blog ouvert ... la preuve tous ces amis y viennent encore !
De tout coeur avec vous et avec toute votre famille.
Nicole

Écrit par : Nicole | 30/08/2011

Une petite visite, chère Laurence, au blog qu'il m'est difficile d'oublier, mais je pense souvent à toi et au courage qu'il faut pour remonter la pente... Il serait heureux de te voir retrouver le goût de la vie.

Je t'embrasse, une caresse à Olga.


Hélène

Écrit par : hélène | 01/09/2011

Une pensée pour toi, Alain !Un mois que tu es parti pour ton long , très long voyage!
Grosses bises , Laurence.

Écrit par : ALLIER-NEE | 01/09/2011

Chez nous , nous faisons " chiva" après la mort d'un membre de notre famille.Les membres de la famille endeuillée est assise sur des coussins par terre, sans chaussures et ils reçoivent les amis qui viennent leurs présenter les condoléances et des paroles de réconfort dans une période si pénible.
La période de deuil est plus ou moins longue suivant le lien avec le disparu.Le deuil le plus long est celui des parents , le père ou la mère.
Il est de onze mois, et la vie reprends ses droits.
Je vous présente encore mes sincères condoléances.

Écrit par : sarah | 02/09/2011

comment ne pas passer sur ce blog, comment ne pas penser à notre commentateur politique prefere quand on regarde les "infos" ...Je pense à lui chaque jour en soignant mes colombes et en regardant les pigeons qui viennent s'inviter au festin, j'ai pensé à Rémi le merle quand j'ai recueilli un étourneau en sale état...
je vous remercie d'avoir eu le coeur assez grand pour penser à nous dans votre souffrance en laissant le blog vivre.
je vous embrasse avec amitié

Écrit par : josette | 04/09/2011

Alain est dans notre coeur.J'aime bien venir de temps en temps lui faire un clin d'oeil.

L'amitié a de ces racines!!le cerisier refleurira certainement et votre sourire cHère Laurence reviendra.

je vous embrasse "aussi fort que je le peux"

Betty

Écrit par : betty | 05/09/2011

Oui, Alain est dans notre coeur et le cerisier refleurira.
Je ne cherche pas à m'expliquer ce sentiment de deuil profondément ressenti à l'égard d'un être que je n'ai jamais rencontré dans le vif du réel.
Mais que j'ai rencontré et aimé dans une autre sphère, assurément.
Dans la vérité de la vie, incluant la vérité de la mort.
Il y ici, en ce lieu maintenu vivant par Laurence (merci !), tous les témoignages de ces vérités mêlées.
À vous, Laurence, toute mon affection.
Véronique.

Écrit par : Véronique | 09/09/2011

vraiment très sympa!

Écrit par : Joelaindien | 17/09/2011

à jamais mon papy, je vous aimes tout les trois pour toujours

Écrit par : votre pepette | 23/09/2011

Pour la Pépette d'Alain et Laurence
Bonjour.
Ton Papy,il t'adorait , comme il adorait ses autres petits enfants.Depuis son nuage, il serait bien capable de te raconter quelques histoires.Souviens-toi de tout ce qu'il t'a dit.
Nous ne l'oublierons pas nous non plus.
Je te fais un bisou ainsi qu'à ta mamie et à Olga

nicole M.

Écrit par : ALLIER-NEE | 26/09/2011

2 mois que tu es parti pour ton Grand Voyage!!!!Nous pensons à toi Nous ne t'oublions pas.Tu le sais bien ,toi qui es perché sur ton nuage, dans le ciel bleu, au-dessus de ta taupiniére.!!!!
Le Chambaron, il coule toujours.
Si tu étais là, tu en aurais à écrire sur Le monde et la France qui ne tournent pas rond....
Laurence,nous t'embrassons et bisous Olga,sur ton museau!

Écrit par : ALN | 29/09/2011

Oh que oui Alain,le monde ne tourne pas rond en ce moment!Il y a matière à chroniques !
Mais l'automne est la qui s'installe et mon jardin prend des couleurs qui feraient "pâlir" de jalousie Valy!

Je t'embrasse tonton bourru .Tu es dans nos cœurs et Laurence aussi.

Écrit par : betty | 30/09/2011

Heraime non plus n'oublie pas
le temps peut bien passer ,le chambaron peut bien couler rien n’effacera le souvenir des jours heureux ou l'on se chamaillait tous les deux.
bisous à Pepette et à la mamie.

Écrit par : heraime | 31/10/2011

Heraime non plus n'oublie pas
le temps peut bien passer ,le chambaron peut bien couler rien n’effacera le souvenir des jours heureux ou l'on se chamaillait tous les deux.
bisous à Pepette et à la mamie.

Écrit par : heraime | 31/10/2011

EXTRAIT DE "CHRONIQUES DU CRABILLOU"Octobre 2008

L’automne avance à grands pas, les arbres en frissonnant lâchent leurs feuilles mortes.
En les prenant ces feuilles, la mort les pare de couleurs chatoyantes.

Pourquoi ne pas commencer ce billet dans la douceur et la paix.
Nous aurons bien vite fait de dénicher les sujets qui froissent.
Faisons-nous donc un petit plaisir, arrêtons-nous un instant, et contemplons le ciel.
...
Il nous faudrait plus souvent lever le nez du bout de nos souliers, et regarder le ciel. Non pour y chercher un signe, ou deviner un chemin à travers les étoiles. Non, simplement regarder, regarder longuement, sans bouger, en silence.
Puis, enfin redevenus petits, continuer notre chemin...


Et oui, ALAIN , c'est toi qui écrivais cela!Pour nous souvenir de toi, nous allons lever le nez du bout de nos souliers et embrasser Laurence et Olga

Écrit par : Aln | 31/10/2011

Je suis venue faire un petit signe d'amitié.
Biche

Écrit par : Biche | 01/11/2011

Comme ce texte te ressemble tonton bourru!

Bises de ta nièce dévergondée qui aime bien regarder le ciel.


Betty

Écrit par : betty | 03/11/2011

Le temps passe est la douleur est toujours là, parfois elle est supportable, parfois elle emporte tout.
Pensez aus amis qui pensent à vous.
Gros bisous.

Écrit par : sarah | 03/11/2011

j'ai entendu les infos et j'ai pensé à toi, a ce que tu nous aurais dit du dernier numéro de nos politiques ...ton absence nous pèse , les vois tu de la haut...

Écrit par : josette | 07/11/2011

C'est vrai qu'on ne peut s'empêcher de penser à toi, en entendant l'actualité on pense à tous les articles formidables dont cet saloperie de crabe nous a privé, mais on aussi aux tiens, à tes proches, à Laurence que je salue tendrement.

Écrit par : Laurencel | 21/11/2011

papy revient ici ça ne bouge plus, mamy est venue nous voir il y a quelques temps, et j'aurais aimé que tu sois là avec elle et Olga.. c'est de plus en plus dur sans toi... Noël approche, et tu ne seras pas à côté de moi à table, ta place sera vide... j'ai fêté mon anniversaire sans toi, j'aurais tellement voulu entendre ta voix pour me le souhaiter comme à chaque année. J'aimais passer mes vacances avec toi, et me promener sur le plateau ... reviens.. j’espère te retrouver un jour,et reprendre la où tout s'est arrêté sans cette fichue maladie..
je n'oublierais jamais tes derniers mots envers moi.
Je t'aime moi aussi,pour toujours..J'ai l'impression que tu m'appelles la nuit pour venir te voir...qu'est-ce que j'aimerais te revoir, et être à nouveau sur tes genoux, je t'avais dis sur tes genoux que tu serais là à mon mariage,tu m'avais dis que tu si tu n'étais plus là tu serais toujours dans mon coeur. Reviens faire un voyage sur notre île adorée..
" merci seigneur pour cette excellent repas" je le dis tout bas quand j'ai fini mon repas.. t'aurais tellement aimé que le monde soit en paix j’espère qu'un jour sa arrivera..

Pour que tu sois heureux là haut, je t'envoie mes plus beaux sourires..même si il y en a eu peu depuis que les anges t'on enlever à nous.. ta pepette adorée pour mon papy d'amour.

Écrit par : votre pepette | 23/11/2011

Ma chère Pepette,
Tu pleures ton Papy, penses à lui très fort et il le saura.
Il y plein de papys de par le monde qui même s'ils t'aiment ne remplacerons pas ton Papy à toi.
Il te faudra encore beaucoup de courage pour aller de l'avant et avancer dans la vie. Je te souhaite une longue vie pleine de bonheur pour que tu puisses parler de ton Papy.
Je suis une Mamie, je n'ai connu ton Papy que par le blog alors racontes-nous ce papy merveilleux.
Pleins de bisous d'une Mamie Sarah.

Écrit par : sarah | 23/11/2011

Vous avez surement perdu un ami du blog, moi j'ai perdu un être plus qu'important. Trop de choses pour cet année 2011, trop de pertes humaines. On va tous mourir de quelque choses, il avait juste pleins de chose à me faire découvrir, à 15 ans on ne réalise pas qu'on a pleins de choses à faire aussi. Mais lui aussi il en avait, il avait des projets, un tas même, beaucoup.. je continuerais de dire que cette maladie ta détruit, mais à détruit notre famille aussi. Tu as rejoins trop tôt les anges..
On a tous un papy unique et merveilleux moi j'avais le miens.
Je n'aime pas dire ça mais papy, prends soin de toi et veille sur ta tendre et courageuse femme, elle t'aime, elle t'aimait et t'aimera tout au long de sa vie.

Écrit par : votre pepette | 23/11/2011

Tu as 15 ans , je comprends ta colère laisse la te guider vers ce qui sera ton choix de vie. Quand tu sera un Papy comme ton Papy a été et que tu raconteras des histoires à tes petits-enfants, tu repenseras à ta colère qui aura été constructive.
Bon courage et soutiens bien ta Mamy qui a aussi de la peine comme toi.

Écrit par : sarah | 23/11/2011

Bonjour Pépette,

Je l'appelais mon tonton bourru ton papy d'amour...De ma maman, âgée ( 90 ans mais tellement jeune)il en avait fait sa grande soeur.

Nous l'aimions ( et l'aimons) beaucoup.

Ce papy, où qu'il soit il entend les mots tendres de sa pépette .

Tu vas remplir ce vide qu'il laisse par le souvenir d'un papy tellement exceptionnel:tourné vers les autres,une intelligence et un humour lumineux.

Il te guide,où qu'il soit,car vos deux coeurs se retrouvent dans l'immensité de l'univers.

Elel est là la force de l'amour.

Tu as raison ton papy est unique, comme l'était le papy de mes enfants,Jean Baptiste et Marie qui ont eu un lourd chagrin quand il est parti.

N'oublie pas Pépette,il n'est pas loin, ( où,je ne sais) mais il veille sur toi qui porteras plus tard ses projets inachevés.


Pépette,je pense aussi beaucoup à la femme qu'il aime,et qui l'aime, Laurence.

Et je vous embrasse avec toute mon affection

Betty

Écrit par : betty | 24/11/2011

Bonjour Pépette,

Je l'appelais mon tonton bourru ton papy d'amour...De ma maman, âgée ( 90 ans mais tellement jeune)il en avait fait sa grande soeur.

Nous l'aimions ( et l'aimons) beaucoup.

Ce papy, où qu'il soit il entend les mots tendres de sa pépette .

Tu vas remplir ce vide qu'il laisse par le souvenir d'un papy tellement exceptionnel:tourné vers les autres,une intelligence et un humour lumineux.

Il te guide,où qu'il soit,car vos deux coeurs se retrouvent dans l'immensité de l'univers.

Elel est là la force de l'amour.

Tu as raison ton papy est unique, comme l'était le papy de mes enfants,Jean Baptiste et Marie qui ont eu un lourd chagrin quand il est parti.

N'oublie pas Pépette,il n'est pas loin, ( où,je ne sais) mais il veille sur toi qui porteras plus tard ses projets inachevés.


Pépette,je pense aussi beaucoup à la femme qu'il aime,et qui l'aime, Laurence.

Et je vous embrasse avec toute mon affection

Betty

Écrit par : betty | 24/11/2011

Ne t'inquiète pas papy, je reçois tes signes.. ton absence ce fait de plus en plus lourd.. Le 29 approche, je déteste ce chiffre parce que 4 mois que ton coeur est séparé de ta famille et de t'es amis. On t'aiment tant papy! encore une fois comme toutes les lettres que j'ai accroché aux ballons que je t'es envoyé vers le paradis, je t'en envoie une autre bientôt ( j’espère que tu les a reçus) REVIENS parmi nous...

Écrit par : votre pepette | 24/11/2011

Pour toi Pépette,

Hélène, une amie qui était comme sa soeur, et qui regarde souvent les photos qu'il m'a données.
Il me manque beaucoup, je regrette tellement nos échanges amicaux, et puis il aimait le rugby, et on se volait la vedette avant les matches.

Il veille sur toi et te dit: ne soit pas triste, regarde ce nuage la'haut, je suis là pour t'aimer toujours.

Une pensée très affectueuse pour Laurence, courageuse, qui a besoin de tout l'amour de ses enfants et petits enfants pour tenir le coup....

Je t'embrasse très fort en pensant à lui.

Hélène

Écrit par : hélène | 25/11/2011

Ma grand mère c'est tout ce qui me reste pour me rappeler les tendres câlins qui l'a partager avec elle. Quand je la prends dans mes bras j'ai l'impression que l'on fait un câlin a trois comme on faisait toujours. Sa grosse voix, qui m'appel, sa voix. Je ne peux plus l'entendre mais j'en rêve.
C'est peut être pour nous encourager vos messages. Moi c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour sentir un soutien. Malgré les appels de ma grand mère je n'est jamais autant étais aussi triste et envie de le rejoindre.

SA PEPETTE

Écrit par : votre pepette | 25/11/2011

Tu vois tous ceux qui ont aimé ton Papy reportent sur toi leur amour. Ne fait pas de sottises ,tu ferais une peine immense à ta Mamie qui t'aime autant qu'elle aimait ton Papy. Continue à nous écrire tout ce qui te semble important. Raconte nous ton Papy comme nous ne l'avons pas connu. Partage ce Papy avec nous tous.
Gros baisers d'une Mamy qui n'a plus de Papy auprès d'elle.

Écrit par : sarah | 25/11/2011

Continue à nous écrire Pépette, il sera heureux de voir que ses amies ne l'oublient pas. Sa présence nous manque chaque jour, en ouvrant le blog, on n'arrive pas à réaliser.Pour moi, il est toujours là, dans ma pensée, je luis dit : Alain, aide-moi, les idées me manquent, puis-je prendre une des tiennes????

Alors, seche tes larmes, prends Laurence dans tes bras, à deux le sourire renaitra...

Je t'embrasse tres fort ainsi que Laurence.

Hélène

Écrit par : hélène | 28/11/2011

Un manque comme celui la ne ce comblera jamais,n'y par des sourires, n'y des rires, et encore moins un bonheur.

La HAINE contre cette salle maladie à détruit NOTRE famille!
et des coeurs rempli d'amitié..

Écrit par : votre pepette | 29/11/2011

Cette horrible maladie a décimé ma famille. En 1964, quand ma Maman m'a quitté j'ai pensé que dans quelques années on aurait vaincu cette maladie.Mais 25 ans après, mon mari a eu la même maladie et il m'a laissé seule avec nos trois filles.Il y a 6 ans , j'ai encore vu mon frère partir avec cette saloperie.
Il ne faut pas baisser les bras et continuer de vivre avec ceux qui sont autour de nous .J'ai huit petits-enfants que j'aime de tout mon coeur et je leur raconte la vie de tous ceux qui sont partis et dont certains portent les noms de ceux que nous aimons malgré le fait qu'ils sont loin mais proche par la pensée.
Bonne journée ma Pépette.Dis nous qui tu es , ce que tu fais.Tous les amis de ton Papy attendent cela.

Écrit par : sarah | 30/11/2011

Bonsoir Pépette
Je t'écris seulement maintenant car j'étais sans ordi et n'étais pas chez moi, en Auvergne.
Je comprends ton chagrin et ta révolte contre tant d'injustice.Ton papy, il avait la pêche et parlait de sa guérison.Tu avais le meilleur papy du monde qui t'aimait beaucoup.
Ton papy , je le connaissais depuis juillet 1966.Tu sais il aimait déjà rire et faire la fête.Il n'était guére plus vieux que toi, maintenant....Il racontait aussi d'énormes blagues qui surprenaient parfois...Je lui ai même fait des frayeurs en le véhiculant dans ma 2cv ( il était un ami d'enfance de mon mari)....
Ta haine contre cette sale maladie , je la comprends...Ton papy espérait vraiment aller mieux.Le sort en a voulu autrement!!!
Alain n'aimerait pas te voir aussi triste et il te raconterait une grosse bêtise qui te ferait rire ou ferait semblant de jouer les méchants....Pépette , il faut que tu reprennes courage, que tu continues de bien travailler en classe pour lui faire plaisir.Il doit bien te voir de là-haut, sur son nuage.
Je t'embrasse trés fort ainsi que Laurence, ta mamie....Quand tu viendras en Auvergne, viens me voir et nous te parlerons de ton Papy...
Ecris tout ce que tu as envie de dire....Ton papy te laisse la garde du blog! Courage Pépette que son papy adorait
NICOLE

Écrit par : Aln(Allier-née) | 01/12/2011

Tu vois ma Pépette que ton Papy ne t'oublie pas. Il revient dans tes rêves, il faut être plus patiente et douce.Il ne faut pas que la haîne te détruise, gros bisous de Jérusalem.
Mamie Sarah

Écrit par : sarah | 15/12/2011

salut la pepette
Je suis ta cousine, je comprends ta peine. C' est pour toi ton papy, et pour moi mon tonton avec qui j 'ai passé de bons moments de mon enfance.
Pour lui, tu dois rester forte et bien continuer de travailler à l'école, il sera fier de toi. C'est très difficile de perdre son papy, surtout un papy comme lui, mais il ne voudrait pas te voir si triste.Allez courage!

Écrit par : celine | 16/12/2011

Pour toi Pépette, que ton coeur ne soit pas triste, on est nombreux pour vous entourer tous, ta famille et Laurence. Je n'oublie pas Alain, hier, une image de lui est parue sur mon blog avec une chanson qu'il aurait aimée.
Je t'embrasse et t'envoie un brin de soleil dans ton coeur...

Je t'embrasse fort.
hélène

Écrit par : hélène | 17/12/2011

Courage Pepette
Ton papy était génial et je l"adorai parce qu'on faisait beaucoup de bêtises ensemble.Et je suis sur qu'ou il est il en fait encore.je suis sur qu'il fait rire le bon Dieu.Gros bisous et à Laurence aussi .j'espère aller la voir bientôt ,je ne l'oublie pas non plus ,elle qui fait de si belles photos sur son blog.

Écrit par : heraime | 23/03/2012

Juste pour dire : on ne l'oublie pas !!!
Amitiés

Nicole

Écrit par : La Berrichonne | 03/10/2013

Toujours une pensée pour cet homme que j'estimais et que malheureusement je n'ai pas rencontré.

Écrit par : heraime | 05/02/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique