logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/04/2011

Cette fois...

C'est bien parti !

Enlogement 003.jpg

Enlogement pour le concours d'Issoudun.

***

Pour commencer...

...Débarrassons la table !

Pour destructrice et épuisante qu'elle fut -  et reste encore - la toux aux causes non encore identifiées qui me laissa à genoux ou presque ne m'a pas entièrement coupé de l'actualité.

Mais ne voulant pas ajouter un urticaire allergique à la toux, je ne consacrerai pas ce billet à la chose à talonnettes que 53% des électeurs etc. Bonjour ont cru bon en 2007 de placer à la tête de l'Etat. C'était leur droit , ils l'ont fait, mais qu'ils ne m'en veuillent pas de ne pas les en remercier !

Tout le monde peut faire des erreurs, il leur reste presque un an pour réfléchir avant de réparer la leur.

Un mot quand même.

Pas mal de gens ont salué comme il se doit la brillante intervention de Bernard Henry Lévy, le tout nouveau ministre des armées et des affaires étrangères qui a su persuader le monmari de sa copine Carla du bien-fondé d'une intervention en Libye, et de la reconnaissance officielle des Che Guevara des sables.

BHL et Nicolas Sarkozy savent reconnaître les hommes de valeur aux qualités morales incontestables.

Un des "Guides" de la nouvelle révolution libyenne n'est autre que Mustapha Abdel Jalil (Lien), chef autoproclamé du CNT, le Conseil National de Transition, autrement dit la rebellion libyenne.

Ce monsieur qui de 2007 à il y a pas longtemps fut un des principaux ministres de Kadhafi, fut aussi le Président de la Cour de Cassation qui confirma la condamnation à mort des infirmières bulgares et du médecin palestinien, infirmières et médecin dont la "libération" fit tant pour la gloire de Nicolas et de Cécilia, sa Madame Deux d'alors. Il mérite bien une récompense Mustapha !

L'exercice du pouvoir rend sage il semblerait... Sarko verserait-il dans la sobriété ?

Bachar El-ASSAD.jpgLe futur nouveau chef libyen n'a pas eu droit à la semaine de camping gratuite dans les jardins de l'hôtel Marigny comme en bénéficia Muhammar, son patron d'alors, et ex-futur prédécesseur ...Une simple entrevue à l'Elysée, et aucune certitude d'être convié au défilé du 14 juillet, comme le fut Bachar El-Assad, un autre illustre grand démocrate ami, que nous voyons ici avec sa jolie madame ,  et que Nicolas avait contribué à réintégrer dans le concert des nations.

Toujours est-il que l'on pourrait s'étonner de la différence manifeste dont fait preuve Nicolas Sarkozy dans le traitement réservé à ses deux ex-copains tout autant sanguinaires l'un que l'autre.

Des bombes sur la gueule pour le malheureux Muhammar, et de prudentes condamnations à demi murmurées pour Bachar...Il est vrai que seulement cinq cents morts en quelques semaines, ce n'est pas suffisant pour déplacer le Charles de Gaulle, d'autant que ce gamin est encore loin des vingt mille morts de son père, un vrai dictateur Hafez !

On en oublierait presque le silence honteux à propos des révoltés du Bahrein que le pouvoir en place a réprimée dans le sang avec l'aide de l'armée saoudienne, une autre grande démocratie de la péninsule arabique...

Il serait intéressant de savoir ce que pense BHL de tout ça, quand il repasse sa chemise immaculée...

Revenons aux choses sérieuses...

La saison colombophile a commencé. Dimanche dernier, les pigeons ont effectué le premier concours de la saison.

Enlogés comme on le voit sur la photo-bandeau le samedi 23, ils ont été lâchés le dimanche 24 au matin à Issoudun, en remplacement du concours de Bourges, déplacé pour des raisons administratives.Mise à l'heure.jpg

Au dépouillement du lundi, on a pu connaître le vainqueur. C'est une femelle appartenant à Christian, le trésorier de la société.

On le voit ici  Christian( lunettes metalliques), qui avec Patrice à gauche et Antoine de dos, procède à l'arrêt des constateurs manuels, ce qui permettra d'ajuster les heures de constatations par rapport à l'heure officielle de la montre-mère.

Tous les sociétaires ne sont pas équipés de la constatation électronique, très pratique, mais coûteuse.

Au fond, nous apercevons Jean-Michel, le président de la Société. Je l'ai connu tout jeune colombophile en 75-80...Il venait au siège avec son Jacques son père, et Jean-Marie son grand'père, qui tous deux furent aussi présidents avant lui.

Les 31 pigeons que mon frère avait engagés sont tous rentrés. Le premier d'entre eux figure à une honorable sixième place, ce n'est pas si mal sur plus de 250 pigeons engagés. Son compagnon de route aurait pu faire septième, mais la bague électronique n'a pas fonctionné, il ne figurera donc pas dans le classement. Dure est la loi, mais c'est la loi !

Voici un aperçu du classement provisoire...

ISSOUDUN.JPG

Bravo donc a Christian, le premier vainqueur de la saison 2011...

Notre tour viendra. Dimanche 1er Mai, les pigeons partiront de Châteauroux, soit de 135 à 160 km selon l'emplacement des différents colombiers...

A plus tard.

18:03 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (15)

20/04/2011

Quand le vieux crabe s'arrête de tousser...

... L'ambulance redémarre.

Rémie pomme glacée.jpg

Rémie cet hiver....

***

Les choses importantes d'abord.

10238364 1.jpgVous n'avez pas pu oublier. Il y a quelques semaines, je vous faisais part des travaux de construction auxquels se livrait Rémie, ma fille  merle adoptive, celle qu'il y a maintenant deux ans, à force de patience, j'ai sauvée d'une mort certaine tout en lui épargnant la captivité.

Je lui ai sauvé la vie,  mais tout aussi important, j'ai préservé sa liberté d'animal sauvage.

Depuis, elle vit libre dans le quartier, mais semble avoir un petit faible pour mon jardin.

Je vous avais aussi gratifié de la photo du rejeton du couple Chiffon. Un bébé tourterelle bien plumé, beau et gras à souhait...

Les Chiffons et Rémie avaient construit leur nid à moins de deux mêtres l'un de l'autre.

A quelques jours d'intervalle, le malheur les a frappés.

Tout d'abord, en jetant un oeil au passage, je me suis aperçu que Rémie avait abandonné son nid...Pour en avoir le coeur net, j'ai glissé ma main...Les oeufs étaient froids. Il y en avait cinq.

Le petit chiffonnet me semblait bien immobile...Il aurait du se dresser sur son nid et commencer à dérouiller ses ailes.

J'ai pris l'escabeau, et j'ai compris...Il était raide mort dans son nid. Mort depuis plusieurs jours probablement...Il se pourrait qu'il soit mort empoisonné. C'est l'époque des engrais et de toute la foultitude des granulés que sème à tous vents le jardinier amateur...Il se peut que séduits par ces jolies choses, les Chiffons en aient gavé leur rejeton qui en est mort...C'est une hypothèse, mais je me souviens avoir trouvé  il y a bien longtemps, morts sur le nid une dizaine de pigeonnaux le jabot bien plein...Plein de graines, et de granulés d'engrais de couleur grise qui ressemblait à des lentilles...

Pour Rémie, je crois avoir une explication. Depuis pas mal de temps, Monsieur Rémie n'était pas très gaillard, il ne toussait pas, mais il avait du se payer une voiture, car il se traînait  ébouriffé et boîteux dans le jardin, dans un état si lamentable que le vieil écolo non interventionniste que je suis s'est cru obligé d'acheter une barquette de pâtée pour chien que j'ai mélangée avec du pain mouillé pour retaper le pauvre animal. Négligée par son mâle blessé, Rémie abandonna son nid...

Je ne me faisais guère d'illusions sur les soins prodigués au malheureux volatile, et pourtant ça a marché. Monsieur Rémie va beaucoup mieux, c'est un miracle qu'il ait échappé au matou et à l'épervier. Il se baigne à nouveau et prend soin de son plumage. Pour un oiseau c'est primordial. Un oiseau qui ne s'épouille plus et ne lisse plus ses plumes n'est pas loin de la fin.

Monsieur Rémie est sauvé. Madame Rémie a reconstruit un autre nid dans le sureau, de l'autre coté du jardin...Je la soupçonne fort de s'être trouvé un nouveau  compagnon...Ainsi va la nature.

Les Chiffons ont repris leur ancien nid pour mener une énième couvée...

La vie continue.

***

Et toc pour l'éthique !

Récidive.JPG

...Extrait d'un impérieux rappel...

Je fus il y a peu rappelé aux bonnes règles et usages du Blog50...C'est d'ailleurs de cet impérieux rappel que provient la copie d'écran ci-dessus.

*** Remember you ***

Et tout récemment, je fus sommé de modifier mon billet au prétexte que je n'avais pas été autorisé à faire une copie d'écran sur le Blog que je citais en référence.

Il est vrai qu'un blog peut être, est considéré dans son ensemble comme étant la propriété intellectuelle de son auteur.

C'est pourquoi, même si le blogueur ne fait pas état d'un Copyright qui protégerait ses  écrits ou ses photos, il est de bon ton de lui  demander une autorisation , pour peu que l'on veuille en faire usage pour son propre site.

Pour ce qui est des copies d'écrans, ou des fac-similés qu'un internaute reproduit sur son propre site, les blogs étant ouverts à tous, la règle qui s'impose est de rendre à César ce qui est à César, et de citer l'origine du passage reproduit ou copié.

Je me suis conformé à cette règle, c'est pourquoi je ne modifierai pas mon précédent billet.

Il est une autre règle, non écrite celle-là, qui régit les échanges, gracieux ou non, entre les blogueurs.

Il n'est fort heureusement pas interdit de répondre "point par point" à un commentaire laissé sur votre site, et d'y répondre de manière ferme si vous le jugez nécessaire.

Par contre, il est d'usage de laisser le commentaire tel qu'il a été publié. Vous pouvez bien sûr en reprendre les points qui vous posent problème et y adjoindre vos remarques. Mais il n'est ni très correct ni éthique de saucissonner le commentaire pour l'assaisonner à votre avantage...comment dire, c'est presque une atteinte à la propriété intellectuelle...Certains le font pourtant.

A plus tard.




 

16/04/2011

Le vieux crabe ne bave plus...

... Il tousse !

La bave.JPG

Copie d'écran sur une page com' du Blog de Papydompointcom...

***

Un peu en manque d'inspiration, d'expiration également comme je vous l'expliquerai plus tard, je n'ai trouvé que cette bien peu spirituelle manière d'illustrer mon billet.

Certains je l'espère s'amuseront de l'exquise courtoisie dont fait preuve l'outragé du blog50 qui à l'en croire fut victime d'une horrible cabale de la part d'internautes haineux qui ne savent pas apprécier les délicates subtilités qui parfument les commentaires qu'ils lâche parfois sur les blogs des gens qu'il n'apprécie pas...

En ce qui me concerne, je suis plutôt amusé par ce très exclamatif commentaire qu'a cru bon flatuler le distingué blogueur à la suite du mien, parfaitement courtois le mien,  comme vous pourrez en juger si vous prenez la peine de consulter ce lien qui renvoie sur le site du trekker traqué...

***  Pour clore eksétéra... ***

Nous n'allons pas gâcher nos fêtes de Pâques en donnant à cette affaire beaucoup plus d'importance qu'elle n'en a...

Brisons-là, et comme on dit à Cuba :

Les chiens aboient quand le car de la Havane passe...

***

La vie à pleins poumons...

Vous avez pu vous rendre compte que depuis quelques temps, mes billets se font plus rares, et parce que je manque d'air, mes notes n'ont plus le souffle d'entan...

C'est tout simplement que depuis plus de deux mois maintenant, je me débats dans un drame shakespearien, Toubib or not toubib, et je tousse donc j'essuie...A bout de souffle.jpg

Pour illustrer ce chapitre, j'ai choisi la scène finale de La Dame aux Camélias dans laquelle Marguerite Gautier avoue à son amoureux qu'elle s'est laissée séduire par cet imbécile de Koch, sans avoir pris au préalable la précaution de se faire administrer le BCG...

Un moment d'égarement, et voilà une vie gâchée !

Notez que j'aurais tout aussi bien choisir une photo extraite du film A bout de Souffle.

Bref, depuis deux mois, je suis dans l'état du joueur de poker qui s'effiloche entre deux quintes, et dont la toux lui fait perdre ses atouts...

Las de voir que le temps avec qui tout passe ne fait pas que la toux passe, je suis allé consulter...

Je suis sorti du cabinet avec une ordonnance me prescrivant pour une semaine d'antibiotiques, des pulvérisations aux corticoïdes, et une magnifique bouteille de sirop non remboursée...

J'étais muni également de deux lettres me renvoyant à mon cardio, ainsi qu'à un pneumologue...

Nous étions début Avril, j'ai pris mes rendez-vous.

Coïncidence ou pas, les deux sommités médicales étaient disposées à me recevoir le même jour...Le 16 Mai au matin pour le cardio, le 16 mai en fin d'après-midi pour le pneumologue. Il parait que ce sont des délais normaux, moi je veux bien...

J'ai compris comment fonctionne la médecine de haut niveau.

Le spécialiste surbooké ne consulte plus, il consacre tout son temps aux visites. Il vient le jour de vos obséques pour s'excuser de ne pas avoir pu vous recevoir plus tôt, et c'est votre veuve qui paie la consultation, plus les frais de déplacements...

Aurais-je la patience d'attendre ?

A plus tard j'espère...





11:32 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (8)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique