logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/04/2011

Le vieux crabe ne bave plus...

... Il tousse !

La bave.JPG

Copie d'écran sur une page com' du Blog de Papydompointcom...

***

Un peu en manque d'inspiration, d'expiration également comme je vous l'expliquerai plus tard, je n'ai trouvé que cette bien peu spirituelle manière d'illustrer mon billet.

Certains je l'espère s'amuseront de l'exquise courtoisie dont fait preuve l'outragé du blog50 qui à l'en croire fut victime d'une horrible cabale de la part d'internautes haineux qui ne savent pas apprécier les délicates subtilités qui parfument les commentaires qu'ils lâche parfois sur les blogs des gens qu'il n'apprécie pas...

En ce qui me concerne, je suis plutôt amusé par ce très exclamatif commentaire qu'a cru bon flatuler le distingué blogueur à la suite du mien, parfaitement courtois le mien,  comme vous pourrez en juger si vous prenez la peine de consulter ce lien qui renvoie sur le site du trekker traqué...

***  Pour clore eksétéra... ***

Nous n'allons pas gâcher nos fêtes de Pâques en donnant à cette affaire beaucoup plus d'importance qu'elle n'en a...

Brisons-là, et comme on dit à Cuba :

Les chiens aboient quand le car de la Havane passe...

***

La vie à pleins poumons...

Vous avez pu vous rendre compte que depuis quelques temps, mes billets se font plus rares, et parce que je manque d'air, mes notes n'ont plus le souffle d'entan...

C'est tout simplement que depuis plus de deux mois maintenant, je me débats dans un drame shakespearien, Toubib or not toubib, et je tousse donc j'essuie...A bout de souffle.jpg

Pour illustrer ce chapitre, j'ai choisi la scène finale de La Dame aux Camélias dans laquelle Marguerite Gautier avoue à son amoureux qu'elle s'est laissée séduire par cet imbécile de Koch, sans avoir pris au préalable la précaution de se faire administrer le BCG...

Un moment d'égarement, et voilà une vie gâchée !

Notez que j'aurais tout aussi bien choisir une photo extraite du film A bout de Souffle.

Bref, depuis deux mois, je suis dans l'état du joueur de poker qui s'effiloche entre deux quintes, et dont la toux lui fait perdre ses atouts...

Las de voir que le temps avec qui tout passe ne fait pas que la toux passe, je suis allé consulter...

Je suis sorti du cabinet avec une ordonnance me prescrivant pour une semaine d'antibiotiques, des pulvérisations aux corticoïdes, et une magnifique bouteille de sirop non remboursée...

J'étais muni également de deux lettres me renvoyant à mon cardio, ainsi qu'à un pneumologue...

Nous étions début Avril, j'ai pris mes rendez-vous.

Coïncidence ou pas, les deux sommités médicales étaient disposées à me recevoir le même jour...Le 16 Mai au matin pour le cardio, le 16 mai en fin d'après-midi pour le pneumologue. Il parait que ce sont des délais normaux, moi je veux bien...

J'ai compris comment fonctionne la médecine de haut niveau.

Le spécialiste surbooké ne consulte plus, il consacre tout son temps aux visites. Il vient le jour de vos obséques pour s'excuser de ne pas avoir pu vous recevoir plus tôt, et c'est votre veuve qui paie la consultation, plus les frais de déplacements...

Aurais-je la patience d'attendre ?

A plus tard j'espère...





11:32 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Bonjour Alain,

Patience et longueur de temps....comme dit le proverbe...

En attendant...vive le rugby aprés-midi, jaune contre rose...bataille rangée en perspective....

Pour la toux....ne respire pas trop de plumes de pigeons...à propos, quand démarrent-ils???

Bientôt joyeuses Pâques, croquons les oeufs en chocolat et oublions les aléas de la vie du blog50 et surtout de notre vie tout court...voir mail...

En avant le ballon et bises
hélène

Écrit par : hélène | 16/04/2011

Même aux plus hautes instances on ne plaisante pas avec le domaine de la santé.
Il ferait beau voir que nous ne prissions pas modèle et que nous nous plaignâssions de la plus petite réforme prise dans notre intérêt et celui des caisses de... (quelle barbe, là j'ai un doute!).

Je me souhaite que vous alliez mieux (et mille fois à vous aussi bien sûr !) afin que vous ne manquassiez pas trop à mes lectures journalières.

Bises amicales et bon WE sans toux. Monique

Écrit par : monique | 16/04/2011

Je vois bien que même si tu manques d'air tu n'as pas perdu ton humour.
Un petit conseil, en attendant tes rendez vous commence par soigner ton estomac et il se pourrait bien que le jour des rendez vous arrivé la toux ait disparue. Je ne suis pas médecin mais ça vaut le coup d'essayer. Je suis prête à parier.
Tu t'es programmé pour fêter tes 104 ans alors ne t'en fais pas.
bisess
***
Laisse tomber le Vidal Éliane, et relis Molière.
http://clicnet.swarthmore.edu/litterature/classique/moliere/mi/mi.III.10.html
Comme tu vois, tout vient du poumon...
Je passe une radio en fin de matinée...
Bisous.

Écrit par : Eliane | 16/04/2011

Je ne vous ai pas autorisé, monsieur, à faire une copie d'écran sur mon blog.

Vous voudrez donc bien modifier votre note.

Pour le reste, je n'ai pas l'habitude de tirer sur une ambulance.

Écrit par : papydompointcom | 18/04/2011

Je le connais bien ce passage car je l'ai appris à l'école il y a bien longtemps et je m'en rappelle encore très bien.
Pas besoin de lire le vidal il s'agit d'un constat. Les toubibs s'acharnent à donner des sirops (pas remboursés) pour soigner une toux qui provient très souvent d'un dysfonctionnement de l'estomac.
Je suis toujours prête à parier sur la qualité de tes radios pulmonaires.
Bisess

Écrit par : Eliane | 19/04/2011

Je ferais le même diagnostic qu'Eliane et tes radios vont être de super photos....Pas facile d'avoir des Rv......médicaux !
Meilleure santé et joyeuses Pâques.bisous

Écrit par : Allier-née | 23/04/2011

Bonjour Alain


J’avais quitté le blog et le sol français alors que tes billets faisaient l’écho d’une joute épistolaire entre Papy Dom et toi. Rien que du très normal entre deux caractères dont les bulletins de vote n’ont pas la même couleur et qui ne s’en cachent pas. Mais voila qu’avec cette photo d’un Marguerite à bout de souffle, tu soulève, toi le pudique, une forte interrogation sur ton état de santé.

Comme ce doit être suffisamment grave pour que tu oses en parler, permets-moi de te dire que je n’y ferai plus allusion, mais que je penserai souvent à toi.

J’espère seulement que tes docteurs en honoraires soigneront ta gorge aussi bien que tu as pris soin en son temps de Remie.

Amitiés du grillon
***
Heureux de ton retour Christian.
Moi le pudique...Pudique peut-être, mais surtout peu enclin à dévoiler mon intime et mes misères personnelles...Je n'ai pas l'âme d'un stripteaseur.
Merci de ta sollicitude, et à bientôt.

Écrit par : Christian | 28/04/2011

Eh bien ! bravo pour le respect, la courtoisie, l'amabilité.. Je suis sidérée. Comment peut-on parler ainsi même quand on n'est pas d'accord. Je ne connais pas le sujet de discorde. Oh ! je suis soufflée et ... essouflée pour toi Alain. Je vais venir aux nouvelles sur les prochaines notes. Bises à toi. Miche

Écrit par : miche | 31/05/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique