logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/03/2011

Un tout petit geste...

...Peut changer un destin.

Une étoile sauvée.jpg

... Pour une de celles-ci, tout peut changer.

***

...Oui, tout peut changer.Petite fille Etoile.jpg

Cette petite histoire qui n'est pas de moi,  dans l'une ou l'autre de ses variantes, vous la connaissez tous...

C'est l'histoire d'une petite fille sur la plage.

La marée a rejeté des centaines et des centaines d'étoiles de mer sur le sable. La petite fille les prend une à une, et les rejette à la mer.

Une passante s'approche qui lui dit :

- C'est inutile ce que tu fais, il y en a beaucoup trop, ça ne changera rien.

La regardant droit dans les yeux, comme savent le faire les enfants,  la petite fille lui met une étoile dans la main et répond :

- Tiens madame, rejette-là à l'eau,  pour celle-là ça changera tout.

...

Je ne sais pas ce que fit la passante, mais j'espère quelle a fait ce que lui a dit la petite fille. Un simple geste, un geste qui pour l'étoile de mer l'éloigne de la mort, et lui ouvre une autre vie...

Il nous arrive à tous de nous dire à quoi bon, il y a trop à faire, mon geste ne servirait à rien, ce n'est même pas une goutte dans l'océan..Savons-nous la chance que nous enlevons peut-être à une personne, ou à un enfant dans le monde, persuadés que nous sommes qu'il est inutile, par ce geste que nous ne faisons pas.

Bien sûr, il n'est pas un jour ou une semaine où nous ne sommes pas sollicités par telle ou telle organisation qui demande notre aide...Des Ong de stature internationale, et qui disposent de gros moyens lancent régulièrement des campagnes pour de grandes causes humanitaires, mais elles sont si nombreuses qu'on ne sait plus à qui ouvrir son chéquier.

Il appartient à chacun de se montrer généreux ou non pour ce qui lui tient à coeur...

A coté des multinationales du Charity-business, il existe une multitude de petites associations qui ratissent les plages au cas où il y aurait une étoile de mer à sauver...

Eux aussi attendent un geste...enfants_burkina_faso.jpg

Qui sait si parmi eux il n'y en a pas un ou deux qui a besoin de nous.

Dans le pays où ils vivent, les enfants de moins de 14 ans représentent 46 % d'une population de 15 millions d'habitants (Source Atlaseco 2010), seulement 55%  des enfants en âge d'être scolarisés sont accueillis en primaire, et lorsqu'ils arrivent à leur quinzième année, seulement 35% des jeunes sont alphabétisés, ce qui signifie par conséquent, que 65% des jeunes de ce pays ne le sont pas !

Beaucoup de ces gamins sont échoués sur les plages du Burkina Faso...Sur les plages...Disons plutôt que beaucoup restent scotchés et s'enlisent, ignorants, dans les sables et la brousse du Sahel...Nous pouvons en remettre quelques uns dans le courant de la vraie vie, de la vie qu'ils méritent...Il nous suffit d'un geste.

En les aidant, nous nous aidons.

Chacun sait, ne serait-ce que sur le plan moral mais pas seulement,  que nous avons tous intérêt à aider les pays les plus pauvres à se sortir de la misère, afin que leurs populations accèdent à un niveau de vie décent.Carte Burkina.gif

Chacun sait aussi que les premières des conditions à l'émancipation et au progrès d'un peuple, ce sont  l'alphabétisation et l'instruction de sa jeunesse.

Il sera difficile au Burkina Faso de s'en sortir avec 65% de sa jeunesse qui n'a pas ou mal été scolarisée.

Ce pays,  deux fois moins grand que la France est quatre fois moins peuplé, est un des plus pauvres de la planète.

Avec un PNB de 530 dollars par habitant, 46615 pour la France (Chiffres 2008), il est au 209ème rang sur 231...Et seulement 177ème sur 182 en IDH, Indice de Développement Humain (Lien).

Soyons chauvins et égoïstes dans notre générosité. Les enfants sont scolarisés en Français !

Paradoxalement, l'extrème pauvreté de ce pays, c'est ce qui peut nous permettre de faire beaucoup pour les enfants burkinabè, sans que cela nous coûte énormément.

Avec seulement l'équivalent d'un demi-chariot à la supérette du coin, on peut aider un enfant à suivre une année de scolarité en primaire...Il ne s'agit que d'une aide, comprenant quelques fournitures scolaires, un repas par jour, et autres menus frais.

L'association pour laquelle je sollicite votre aide, association dont je vous ai déja parlé, parvient avec un budget annuel plus que réduit, a maintenir à l'école, du primaire à la terminale des enfants et ados parmi les plus démunis. Ces enfants et ados que soutient l'association, c'est bien peu parmi tous ceux qui sont encore abandonnés. Sauf que pour eux ça change tout.

Aidez l'association à mener ceux-là jusqu'au bout, et à faire un peu plus pour d'autres...

Extrait des Statuts...

Article 3.JPG

...Aider d'abord ceux qui en ont le plus besoin...

Le but de l'association est de mener le plus loin possible, soit vers des études supérieures , soit vers l'apprentissage d'un métier  les enfants qu'elle prend en charge. La dame de la plage vous dirait que face aux millions de mômes en déshérence dans ce pays, tout ça ne sert à rien...

Le petit Augustin a huit ans, il vit dans un village de brousse. Son père l'emmène à vélo tous les jours à l'école, en attendant qu'il soit assez grand pour y aller tout seul. Il lui dirait à la dame, Augustin, que pour lui, ça peut tout changer, surtout si parmi vous quelqu'un se montre assez généreux pour que plus tard,  qui sait,  l'Association puisse lui offrir un vélo...

Actuellement, l'association "Les enfants de Vilwende" dispose en théorie d'une provision lui permettant  tout juste de prolonger son action à très court terme. Il n'y aurait rien de plus terrible pour ces filles et garçons que de les abandonner après leur avoir donné l'espoir non pas d'un avenir meilleur, mais d'un avenir tout court.

Faites le geste qui sauve !

formulaire 2.jpgEt n'oubliez pas, c'est l'auvergnat qui vous parle, que pour un don de 20 euros, puisque l'association est reconnue d'intérêt général à caractère humanitaire, il sera déduit 13,20 euros de vos impôts.

Je ne vous dis pas la petite fortune que vous pourriez récupérer  si vous aviez la bonne idée de faire un chèque de 100 euros !

Il n'est pas nécessaire de reproduire ce bulletin ci-contre, les dons accompagnés de votre adresse et de vos coordonnées sur papier libre feront tout aussi bien l'affaire.

Je vous reproduis l'adresse en plus lisible :


Association "  Les Enfants de Vilwende "

9 bis Rue Anatoile Celle

69630 Chaponost

Courriel :  lesenfantsdevilwende@gmail.com


L'association a été enregistrée en 2009 à la Préfecture du Rhône sous le N° W691073754.

Vous pouvez aussi aider l'association (mais surtout les gamins burkinabè) en vous offrant le recueil des poèmes de Bernadette, recueil illustré par ses tableaux...bon de commande recueils-3.jpg

Que pourrais-je vous dire de plus.

Cette association a été créée à l'initiative d'un couple de mes amis qui d'abord parrainèrent des enfants pris en charge par une religieuse, puis après la disparition de celle-ci, ils reprirent en quelque sorte le flambeau...

D'autres amis les rejoignirent, et aujourd'hui ils ont besoin de nous pour faire vivre et durer cette association, petite encore, mais dont l'oeuvre est immense.

Un blog "Les Enfants de Vilwende" est actuellement en construction.

Peut-être vous en dirais-je plus lorsque ce blog sera opérationnel...

Voilà, j'ai balancé  ma bouteille à la mer, espérant qu'elle s'écoue à vos pieds, et vous incite à visiter les plages (virtuelles) de l'ancienne Haute-Volta (Lien).

Qui sait si vous ne rencontrerez pas une petite fille qui rejette des étoiles de mer dans les vagues.

Ne la découragez pas, donnez lui plutôt un petit coup de main !

***

J'ai retrouvé les billets dans lesquels je parlais de l'Association créée par mes amis...Voici les liens :

*** Au fil des jours.. ***

J'en avais parlé auparavant...A la fin de cette longue note :

*** Reposons-nous... ***

Je dois reconnaître très humblement que je n'ai pas du me montrer très persuasif dans ces billets, la tirelire de l'association n'a pas explosé après leur parution !

Espérons que je serai plus efficace aujourd'hui...

Merci.

A plus tard.

 








                                                                                 

 

09:00 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Bonjour Alain,


Je reconnais là le véritable Alain, un frère au grand coeur.;Je laisse là la pommade...pour recommander moi aussi ce petit geste qui, avec bien d'autres, sera le bienvenu pour aider ces enfants.

Inscrite depuis qq temps à cette oeuvre, il est émouvant de lire en retour les lettres des enfants qui racontent leurs progrés...

Et puis les poèmes du livre, d'une extrême simplicité me donnent toujours beaucoup de joie.

Que nombreux soient les gestes...mon souhait le plus cher.

J'aime l'histoire des étoiles de mer....poésie.....

Je t'embrasse
hélène

Écrit par : hélène | 16/03/2011

Bonjour Alain
Hélène a raison ...Merci pour cette magnifique note ...Elle m'a fait penser à cette autre histoire :

LE FLOCON DE NEIGE


Une mésange s'adresse à une colombe:
-Dis-moi, quel est le poids d'un flocon de neige?

Et la mésange de répondre:
-Ça ne pèse pas, ça pèse moins que rien.

-Attends, ma colombe, je vais te raconter une histoire.

L'autre jour, j'étais sur la branche d'un sapin quand il a commencé à neiger.
Tout doucement. Une petite neige tranquille, pas méchante, sans bruit et sans tempête.
Comme je n'avais rien de mieux à faire, je me suis mise à compter les flocons qui tombaient sur la branche où je me trouvais. J'en ai compté 751 972.
Oui, je commençais à avoir mal aux yeux et ça s'embrouillait un peu dans ma tête, mais je me rappelle bien: 751 972. Oui, c'est ça.
Et quand le 751 973e flocon est tombé sur la branche, même si ça ne pèse pas, même si c'est rien, moins que rien comme tu le dis,
eh! bien, figure-toi que la branche s'est cassée.
La colombe se mit à réfléchir.
Peut-être ne manque-t-il finalement que le geste d'une personne pour
que le monde bascule, pour que bien des choses changent et pour que les gens vivent mieux.
En lisant cela, vous vous posez peut-être la question:
« Et moi, qu'est-ce que je fais dans tout ça?
Quel poids a ma présence dans telle ou telle activité?
À quoi ça va servir de m'engager plus?
Ce ne sera qu'une goutte d'eau face à une mer de besoins,
ce ne sera qu'une prière, qu'un mot d'encouragement, qu'une présence discrète. »

Pensez à ce 751 973e flocon. C'est lui qui a tout changé!

Chaque chose prise isolément a un poids bien dérisoire,
mais l'accumulation de tous nos gestes de considération peut faire bouger pas mal de choses.

Toute mon amitié
Jacques

Écrit par : jacques | 16/03/2011

.Des paroles toutes simples venues du cœur,une histoire d'étoile de mer pour réveiller notre fraternité.J'ai toujours été frappée ,lors de la diffusion de certains reportages sur les pays en voie de développement,par l'endurance des enfants qui faisaient parfois un long trajet à pied pour aller apprendre dans une école de fortune.Merci pour cet appel tonton Alain.

Je voudrais ici citer la démarche exemplaire, généreuse,d'une amie de la bande des" copains d'abord":elle a décidé de prendre en charge une petite fille âgée d'une dizaine d'années au Burkina Faso:elle l'a hébergée, financé ses études:et cette petite fille, devenue une belle jeune fille ,a poursuivi des études supérieures.Moi, je dis chapeau, car c'est une belle étoile de Mer! Et cette amie là,on ne peut pas dire qu'elle soit fortunée ( loin de là même).Elle a agi de même avec un enfant d'Amérique latine.Il ne s'est pas agi d'une adoption mais d'un simple désir d'aide,d'un cœur " gros comme çà".

Je tenais à l'écrire.

Bises mon tonton qui devrait prendre une loupe quand il m'écrit...ne me parle plus de culture,tu m'as offensée.
***
Tu es bien la dernière personne que je voudrais offenser...Cependant, à chaque fois que je découvre la photo de ta bibliothèque, je reçois un choc...Jamais je n'aurai le temps, jusqu'à mes cent-quatre ans et plus de ré-écrire tout ça !
Transmets-lui ma note à ta généreuse amie, elle se sentira moins seule...
Bisou Betty.

Écrit par : betty | 16/03/2011

Merci pour le joli texte que j'ai lu avec plus de plaisir que le texte sur l'homme à la maison en bache qui n'est plus le bien venu sur les pelouse de l'Elisé
Amitiés
NUNUS63

Écrit par : nunus63 | 16/03/2011

Je prends note de cette Association parce que je te fais confiance.
Je reçois à la maison des tonnes de lettres d'associations diverses, mais comment savoir si elles sont crédibles. De plus, il est vrai que l'on ne peut pas donner à tous. Alors j'ai fait un tri. J'y mettrai celle des Enfants de Vilwende.
Bonne nuit.
***
C'est un beau geste de ta part, au nom des responsables de l'Association, et au nom des jeunes burkinabè (burkinabè n'a ni féminin ni pluriel) que je ne connais pas -Peut-être publierai-je un jour une des lettres qu'ils envoient à leurs "Tantes de l'association"- je te remercie.
Gros bisou malgré la grisaille...

Écrit par : pimprenelle | 16/03/2011

Moi aussi , je balance beaucoup de lettres venant de je ne sais ou.Mais là, je vais agir puisque ce sont tes amis qui gèrent cette association.et que le sort de ces enfants me touche...Et dès ce soir pour ne pas oublier.....bisous
***
Merci pour ton geste, comme on dit en Normandie, ton bien fait ne sera pas perdu.
Gros bisou.

Écrit par : Allier-née | 17/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique