logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/03/2011

Un peu de calme...

... Après la tempête.

2011.02.02 Aprés midi au lacdes Salettes à Chateau Arnoux 62.jpg (1).jpg

... Ce cygne nous est envoyé par Jacques (*)...Qu'il en soit remercié.

***

Malheur à celui par qui le scandale arrive !

En vérité je vous le dis, ce fut beaucoup de bruit pour pas grand chose...Je pourrais reprendre, et développer, ce que je disais hier à propos de la propagande, et de l'art qui consiste, en gonflant à l'excés un fait local et insignifiant, d'en faire une grosse affaire à l'échelon national.

En ce qui me concerne, sur ce site au moins, le seul que je sois à même de conduire à ma guise, je considère que la bataille de nains a assez duré, et qu'il est grand temps de sortir du tunnel mal éclairé, avant que les protagonistes s'infligent des blessures plus graves que des égratignures qui n'écorchent que l'égo de ceux qui n'ont pas de carapace.

Il faut relativiser...

... Et ramener les choses à leur juste proportion. Quoi qu'il soit écrit dans mes Chroniques, et même lorsque c'est écrit à l'artillerie lourde, l'impact est plus que léger...

Statistiques de Février...Stats Fevrier.JPG

2509 visiteurs uniques sur mon blog, soit à  peine 90 visiteurs par jour...

Compte tenu que les visiteurs sont très souvent les mêmes d'un jour sur l'autre, dut-elle, ma modestie en souffrir, ce ne sont pas plus de 200 à 300 personnes par mois qui auront lu quelques uns de mes billets...

Ce n'est pas demain que je mettrai le feu à la blogosphère !

Tel n'est pas mon but d'ailleurs.

Si tel était mon but, il me faudrait m'y prendre autrement.

Passer de une à deux heures à rédiger un billet pour au final ne toucher que moins de cent personnes, c'est faire preuve d'un certain masochisme, et pourtant, c'est ce que je fais depuis maintenant plus de cinq ans sur le Blog50...

Voudrais-je être efficace, plutôt que de critiquer ici et de manière "jubilatoire" comme me le fit remarquer  jadis un ami umpe qui fut un temps lecteur assidu, mais qui jamais ne laissa de commentaires, que je m'y prendrais autrement.

Pourquoi m'époumoner en vain sur un site noyé au milieu de millions d'autres, ce qui le rend aussi invisible qu'un étourneau perdu dans la masse inombrable de ses copains de dortoir.

Je pourrais, il m'arrive de le faire, aller porter le fer de la contradiction sur les sites ou les blogs de ceux qui défendent ce pouvoir que je pourfends en vain.

En deux heures chaque jour, je pourrais balancer mes commentaires sur des dizaines de sites, forums ou blogs, ce qui serait nettement plus percutant qu'un billet sur mon blog.

Pourquoi continuer alors ?

C'est une excellente question, il va sans dire que je vous suis reconnaissant de me la poser...Je me la suis posée bien des fois.

Il m'est arrivé aussi de vous faire-part à l'avance d'un possible décès de ce blog...Ce blog mourra un jour, c'est programmé quelque part, mais ce n'est pas encore pour demain.

Quand il mourra, ce sera de sa bonne mort. Une mort au bout de l'usure et de la lassitude  de celui qui l'anime, non parce que des attaques en seraient venues à bout...Ce n'est pas que je sois blindé contre tout, riez si vous voulez, je suis un être très sensible, mais à force d'escarmouches ici ou là, j'ai renforcé ma carapace...Le blog est en dehors de ma vraie vie, et ne vit la sienne propre que lorsque je suis assis devant mon clavier et mon écran.

En dehors des quelques personnes avec qui j'entretiens des relations régulières par blog ou par mail,  personnes que je respecte et avec qui j'aurais plaisir à converser de vive voix, voire de déconner grave autour d'un bon casse-croûte, la foule (réduite) de mes visiteurs est purement virtuelle...Pourquoi devrais-je me fâcher avec des ombres ?

Je continue, parce que j'éprouve du plaisir à écrire, à jouer avec les mots, et que ça me fait du bien d'écornifler certains tristes pantins qui se prennent pour des grands...Il m'arrive aussi, peu-être devrais-je le faire plus souvent, de décrire à grands traits la société dont je rêve...Mais comme je rêve beaucoup trop grand, il y a peu de chance que MA société voit le jour un jour...Qu'importe, je continuerai de rêver...

A chacun son blog.

C'est une chance formidable qui nous est offerte. Un espace est mis gracieusement -il fut payant un temps-  à notre disposition. En respectant certaines règles, chaque blogueur peut disposer à sa guise et en totale liberté pour en faire et y mettre ce qu'il veut. Un espace qu'il peut aménager selon ses goûts, pour y exposer ses souvenirs, ses passions, ses coups de coeur, ses révoltes, tout ce qu'il veut, tout ce qu'il souhaite faire connaître aux autres...Il peut communiquer, échanger, et pourquoi pas, si affinités, établir des relations allant jusqu'à l'amitié...On peut tout sur son blog, pourquoi donc s'interdire d'aborder et de traiter certains sujets au prétexte qu'ils seraient sources de conflits ou de disputes. Des sujets clivants comme la religion ou la politique devraient être écartés, et pourquoi donc, je vous le demande ?

Des gens qui ne s'apprécient pas et se repectent guère, peuvent parfaitement se fâcher à mort au sujet de la quantité de sucre - Fructose ou Saccharose ?- qu'il est judicieux de rajouter aux fruits pour faire une confiture de framboises pas parfaite, mais presque. Et que dire du tricot dès lors qu'il faut donner priorité entre les mailles dont on sait, c'est à se demander qui a inventé cette diablerie, qu'il y a des mailles à l'endroit, et d'autres qui sont à l'envers ! Pourtant, d'autres, blogueurs (et blogueuses, j'ai failli oublier, encore un sujet qui fâche!) soucieuses (j'espère me faire pardonner) du respect qui est dû aux interlocuteurs, surtout à celles et ceux qui ne partagent pas leur point de vue, peuvent parfaitement se confronter dans des débats fermes mais courtois, sans que jamais ni les framboises trop ou trop peu sucrées, ni le sang n'éclaboussent les murs.

*** Puisqu'on en parle... ***

C'est pourquoi sur mon blog, il n'y a pas de sujet tabou...J'entends parler de ce que je veux quand je veux...Libre à ceux que je dérange de me le dire et de me faire part de leur indignation s'ils sont indignés, de leur colère s'il y a lieu, ou de ce qui leur tient à coeur de me dire. Mais qu'ils le fassent - comme je le fais dans mes billets- à visage découvert et de manière correcte.

La langue française est suffisamment riche pour que l'on puisse apporter la contradiction, voir admonester sévèrement le blogueur qui à vos yeux tombe dans l'excès, l'exagération ou l'outrance, sans pour autant se départir de la courtoisie la plus élémentaire...Si si, c'est possible, je puis vous en faire la démonstration quand vous le souhaitez.

Une parenthèse...

Définition Clivant.JPG

...Parfaitement français.

Le néologisme "Clivant" n'est pas un mot réservé aux seuls bobos (Ndlr). Interpellé hors-blog à ce propos, j'ai préféré vérifier...Le participe présent clivant du verbe cliver s'est à l'usage transformé en adjectif, c'est le cas de pas mal de ses collègues...oserai-je citer "Gonflant" ou "Chiant" à titre d'exemple...

Un petit plaisir pour conclure...Tsunami à 14 h 15.JPG

J'estime que j'ai bien travaillé, je m'offre une petite récompense...je vous parlais en début de note de ces petits riens mineurs montés à coups de com en mayonnaise pas très digeste...

Où en sommes-nous dans la progression vertigineuse des signatures sur la pétition de Monsieur Copé ?

La copie d'écran, ainsi que le flocage de l'horreur perpétrée par les jeunes du PS par une image plus consensuelle, image qui ne choquera pas les enfants, habitués qu'ils sont à voir des nichons un peu partout sur les affiches et à la télé... copie d'écran et flocage ont été réalisés tout à l'heure à 14:15...

3914 signatures. En quatre ou cinq jours, ce n'est pas beaucoup eu égard au battage qui a été fait sur l'affaire !

C'est bien ce que je pensais, tout ce qui est excessif devient dérisoire.

A plus tard...

***

(*) - Jacques (lien) m'a offert en cadeau une série de photos d'une qualité rare. Il m'autorise à en faire usage sur mon blog.

Cerise sur le gâteau, certaines, comme celle qui orne ce billet, sont dans un format "panoramique", idéal pour des photos-bandeaux...N'oubliez pas d'aller lui faire une visite à Jacques...Il le vaut bien.


15:13 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

Finie la bataille digne d'une cour de récréation une veille de vacances!Ouf!
J'avais bien envie de vous mettre au piquet tous les 2...
Magnifique photo de Jacques.
***
Magnifique la photo...C'est la première d'une bonne série que je suis autorisé à mettre sur mon blog...
Tes réflexes d'instit se sont émoussés on dirait...Es-tu sûre de bien avoir suivi ?
Ne fais comme ta jeune collègue qui m'envoya un jour dans la cave à charbon...Avant de m'envoyer au piquet, es-tu sûre que je sois coupable ? Dis-moi donc ce que j'ai fait !
De toi maîtresse, si j'ai fauté, je veux bien accepter une punition...
Vivement le printemps et gros bisous...Je suppose que tu en as une pleine maison !

Écrit par : Allier-née | 01/03/2011

Salut Alain

Voilà un billet plein de Sagesse ,preuve à l'évidence qu'elle émane d'un homme de coeur !Continue ,Alain ,on est certainement plus nombreux que tu le penses à apprécier ce que tu nous offres .Tant pis pour les esprits chagrins ...
C'est en toute simplicité que je partage mes photos ...J'en ai d'autres en réserve !!!
Amitié
Jacques

Écrit par : Jacques | 01/03/2011

Du rififi chez Crabillou, tout le Landerneau en est retourné !
En tant qu'ancienne colleuse d'affiches eh oui! je me souviens de quelques échauffourées entre partis antagonistes.
Où s'arrête le droit de parole ? La guéguerre commence dans les cours de maternelles et continue parmi les vieillards chenus ( je ne dis pas ça pour toi) cela fait partie de la nature humaine et si tout le monde était d'accord qu'est-ce que ce serait em....bêtant
(J'aimerais bien avoir la moitié de tes visiteurs sur mon blog)
Bisous Alain
***
En 2007 ou 2008, les stats arrivaient à des 180 ou 200 visiteurs pour 12 ou 14 000 visites...Les blogs s'étant multipliés, le lectorat s'est dispersé...Trop de blogs tue les blogs...Tu nous as gratifiés d'un roman complet, titre éponyme de ton blog...Tu as du te décourager souvent du peu d'intérêt suscité par tes écrits, à mon avis un peu trop "plats" ce n'est pas le bon terme, mais qui reflétaient les promesses d'une écrivaine digne d'intérêt.
C'est l'heure du repas, je reviens.tout à l'heure...
Je reviens...Je ne sais pas pour qui tu collais des affiches, mais le fait que tu te sois engagée mérite le respect. Trop de gens se réfugient dans l'ombre...Il faut sortir de son trou si on veut que le soleil brille pour tout le monde !
Bisous Françoise.
Le vieillard chenu qui apprécie ton clin d'œil...C'est bientôt l'heure de mon tilleul, bonsoir...

Écrit par : F.jegou | 01/03/2011

ni nain ni vieillard chenu, ni "clivant"

Écrit par : papydompointcom | 01/03/2011

Merci Alain, les critiques sont souvent constructives et j'aime les gens qui appellent un chat "un chat"!
Les "plats peuvent se réchauffer et je m'y emploie par contre mon attention en ce moment est monopolisée par la perte de la largeur de mon blog, j'ai voulu changer de bannière et voilà que je ne retrouve plus la largeur initiale, peux-tu m'aider toi qui est un as ( est-ce que j'ai assez passé de pommade ? )
Bisous du jour
***
Je viens de découvrir ton com...J'étais absent toute la journée d'hier, et je n'ai pas ouvert mon blog au retour...Juste ma boîte mail.
Je t'en envoie un mail, mais je pense après avoir vérifié que tu as déjà résolu ton petit problème.
Pour la pommade, c'est presque trop, ne gaspille pas !
Bisous

Écrit par : F.jegou | 02/03/2011

Bonjour Alain,

Tu as dû boire une soupière de tilleul, tellement ton texte, il est beau, il est gentil.
Beau par la photo de Jacques, paisible lelac au cygne. Il y a longtemps que je fréquente son blog, c'est un sage doublé d'un artiste.

Les hostilités sont closes....elles vont commencer au gouvernement entre les nouveaux venus qui veulent tous occuper le devant de la scène...


Mais, au revoir la politique ....laissons-les se regarder en chiens de faïence , l'hypocrisie n'est pas loin...toujours présente, en ces lieux..

Changeons de sujet::Bises spéciales à Bernadette que tu rencontreras, quel veinard, dans tes montagnes à l'air pur...RESPIRE....

Bises matinales
hélène en toute fraternité.

Écrit par : hélène | 02/03/2011

Tu es un incompris. Moi, je sais, que tu ne veux que le bonheur des hommes (et des femmes) elle est bien là ton utopie. Tu essaies d'ouvrir les yeux de ceux qui ne voient pas ou de détourner le regard de ceux qui ne regardent pas du bon côté. Tes démonstations sont justes et tu n'est pas tout seul à parler ainsi. Etre intelligent c'est être capable de tout entendre, tout lire, et analyser pour pouvoir se faire sa propre opinion. Moi, je crois que c'est ce que tu fais.
Je le constate tous les jours, le gogo moyen ne s'intéresse qu'à son petit confort, pas payer d'impôt, supprimer l'immigration, pas de sou pour les faignants. C'est le fond de commerce de sarko. C'est pour ça qu'il plait encore à 30% de la population. Certains se croient riches parce qu'ils ont quelques centaines de milliers d'euros à la banque. Mais à 50 ans ont-ils ou avaient ils une Rollex. Ils sont sourds et aveugles et ne veulent pas entendre les conséquences de la politique Sarkosienne..., elle n'est pas faites pour eux.De de toute façon il n'y a personne de suffisament audible et populaire pour faire d'autres démonstations et apporter des contradictions. Marine ou Jean luc les 2 me font peur.
C'est vrai que tu es bien petit sur ton blog 50. Et alors ? Tu apportes une vrai contradiction libre à chacun de lire ou de ne pas lire. Mais lire ne veut pas dire adhérer mais peut faire réfléchir.
J'espère ne pas avoir été trop brouillonne.
Bisess

Écrit par : Eliane | 02/03/2011

C'est assez épatant lorsque quelqu'un dit ce qu'on aurait voulu dire mais qu'on sait bien qu'on n'aurait pas si bien dit.

"Etre intelligent c'est être capable de tout entendre, tout lire, et analyser pour pouvoir se faire sa propre opinion. Moi, je crois que c'est ce que tu fais." C'est beau et j'adhère totalement.

"Je le constate tous les jours, le gogo moyen ne s'intéresse qu'à son petit confort, pas payer d'impôt, supprimer l'immigration, pas de sou pour les faignants. C'est le fond de commerce de sarko. C'est pour ça qu'il plait encore à 30% de la population. Certains se croient riches parce qu'ils ont quelques centaines de milliers d'euros à la banque. Mais à 50 ans ont-ils ou avaient ils une Rollex. Ils sont sourds et aveugles et ne veulent pas entendre les conséquences de la politique Sarkosienne..., elle n'est pas faites pour eux." C'est pas beau mais tellement exact.

Merci Madame et pardon pour la reprise mais cette note ne m'aurait pas inspiré d'autre commentaire si toutefois je m'étais sentie à la hauteur d'en faire un.

Par contre, si pour Marine, on connaît les thèses, les origines et le but à atteindre, pourquoi avoir peur de Jean Luc ?

Bises d'une lectrice assidue et qui eût aimé vous apporter aussi des paroles zadéquates. Monique

Écrit par : monique | 02/03/2011

La vie m'a appris à élaguer Alain.Enlever les branches inutiles .Recentrer son énergie sur l'essentiel.

Bien que je n'aime pas être sage , c'est de sorte que l'on acquiert la sagesse,une certaine " philosophie."

Bon, ça c'est l'entrée en matière ( les gens savants diraient l'incipit).

Ecrire,oui, pour le plaisir d'écrire,parce que tout simplement on aime les mots.Et puis viennent les "affinités électives".

Les chiffres concernant les commentaires nous égratignent parfois, mais que sommes nous sinon une étincelle dans l'éternité du temps?

ce que j'apprécie ,c'est que tu admets la contradiction, quand elle obéit aux règles de "courtoisie":il existe toujours une richesse dans un débat d'idées. Je dirai même que la contradiction est la substance qui permet de progresser.Ouvrons nos yeux,lisons, informons nous.

J'aime ton blog, mais ce n'est pas un scoop.Mourir pour idées,mourir mais de mort lente..;

longue vie à ton blog ami Alain.

Betty, la philosophe de comptoir.

Écrit par : betty | 02/03/2011

Oui, je pense avoir suivi.Je me suis d'ailleurs abstenue d'attiser le feu.dans vos 2 blogs...Et je vous(toi et Papydom ) ai considérés comme 2 grands gamins se chamaillant.Rien de plus efficace que de mettre les gamins chacun dans un coin de la cour(vieux réflexe)
Ton montage , je m'en f....car tellement invraisemblable....Tu es coupable de rien du tout car l'humour Crabillou, je connaîs un peu....Et je dirai même qu'à 20 ans, il pouvait en avoir un encore plus caustique...
Bises

Écrit par : allier-née | 03/03/2011

Hier soir, alors que je rentrais tranquillement chez moi au volant de ma petite cylindrée à faible dégagement de co2, et après une dure journée de labeur, mes pensées vagabondes sont revenues vers ton blog.
Je me disais que la plupart des intellectuels sont de gauche et j'en ai déduit qu'un travail de recherche et de réflexion devait conduire plus normalement à adhérer à des idées de gauche, plus humanistes.
D'ailleurs même le milliardaire philosophe se dit de gauche et soutenait Ségolène. On ne dit jamais un intellectuel de droite. N'est ce pas ? En tout cas je ne l'ai jamais entendu.
Je préfère intellectuel de gauche à pauvre type.
C'était pour compléter et puis ça me débarrasse.
Bisess fraiches mais très ensoleillées qui laissent espérer une belle journée.
***
Il est plus facile d'être philosophe de gauche quand on est milliardaire que quand on doit gagner sa croûte, même si en théorie elles ont payées trente-neuf, en passant trente-cinq heures au cul d'une presse ou d'un pilon...
Marcel était mort depuis peu, c'est te dire "mon cher" Raymond si beaucoup de temps a passé depuis !
Il n'y avait pas encore d'intellectuels à l'époque, la philosophie et le facs de lettres n'avaient pas encore été inventées...Par nécessité de survie, l'humanité était condamnée à la solidarité...à l'intérieur des tribus et des clans s'entend.
Un jour, un individu parmi les presque plus singes décida de s'occuper de son présent du lendemain sans se soucier de l'avenir du groupe...La Droite était née.
Salut.

Écrit par : raymond | 03/03/2011

Mon identité s'étant modifiée je signale que le commentaire du dessus est signé Éliane.
***
Je t'avais reconnu Raymond !
Bises beau-fraternelles !

Écrit par : Eliane | 03/03/2011

Comme chantait le brillant Brassens: "Mais de mort lente..."

Écrit par : phil29 | 03/03/2011

A Monique :
Observez bien Jean Luc son discours peut séduire mais il n'a pas l'air très tolérant et son comportement ne ressemble pas à celui de l'homme (ou de la femme) d'état dont je rêve. Ceci n'engage que moi.
Je suis très flattée que vous ayez repris une partie de mon commentaire.
Amicalement
Eliane

Écrit par : Eliane | 03/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique