logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/02/2011

Heureusement...

... Le Printemps s'annonce à notre porte...

Irréel mais vrai.jpg

Irréel, mais pourtant vrai...Quelque part ailleurs, par Laurence.

***

... Arrivera-t-il à chasser tous les miasmes ?

Pauvre Michèle...Elle fait cotoyer le pitoyable avec le pathétique. J'ai suivi d'un oeil plus que distrait ses interventions hier après-midi, à l'Assemblée Nationale, quelle pitié...

Elle s'accroche à son portefeuille comme un morpion à ses bourses. Elle s'enfonce dans une défense en forme d'attaque qui la discrédite chaque jour un peu plus...

Elle est ministre d'Etat ministre des Affaires Etrangères de la France. En pleine période de troubles qu' eu égard à son poste elle ne pouvait ignorer, elle choisit la Tunisie comme lieu de villégiature pour ses vacances de Noël. Passe qu'elle profite du jet de son pote milliardaire, d'autres ne se gênent pas qui seraient malvenus de lui jeter la première pierre...

Mais quelle drôle d'idée pour une ministre des affaires étrangères, d'emmener avec elle ses parents qui en cette circonstance et dans cette période troublée se livrent à des affaires non pas troubles ni étranges, mais on ne peut plus malvenues...

On ne peut pas reprocher à l'amère Michèle d'aider ses vieux parents à trouver une masure pour abriter leurs vieux jours, mais quelle idée d'éloigner ces pauvres nonagénaires, et de les condamner à vivre en Tunisie le reste de leur âge, la Côte Basque leur serait-elle soudain devenue inhospitalière ?Papa de Mam.JPG

Baste, Monsieur Bernard Marie (Lien et photo) et son épouse sont parfaitement libres de faire ce qu'ils veulent de leurs économies. Mais rajoutée à la farce du jet-stop inopiné, cette transaction immobilière soulève quelques questions.

Que deux ministres de la République irréprochable on ne le répétera jamais assez, et un homme d'affaires père de l'une des deux voyagent, au début d'une révolution naissante, dans le jet privé d'un milliardaire tunisien proche du pouvoir  tunisien contesté et rejeté par son peuple pose question.

Ces questions ont été posées à Madame la Ministre, elle n'y a pas répondu...

Ses véhémentes indignations faisant d'elle une malheureuse victime des salauds de socialistes acharnés à sa perte ne m'ont pas convaincu. Encore moins le système de défense absurde qu'elle a adopté en renvoyant son questionneur aux présumées turpitudes vacancières d'un président de jadis, mort et enterré depuis maintenant quinze ans...

Comme si les fautes passées des dirigeants de naguère pouvaient excuser les abus de ceux d'aujourd'huid'aujourd'hui...Pitoyable !

Quant à parler de bassesse et d'abjection à propos du légitime questionnement d'un élu de la Nation, c'est d'une ridicule outrance, et la pauvre Mam n'en sort pas grandie.

Cette dame s'est elle-même rendue indigne du poste qu'elle occupe.

Elle n'a plus aucune crédibilité, et même si les Affaires Etrangères se traitent à l'Elysée et qu'elle n'a pas plus d'importance que n'en avait Kouchner, elle est devenue un boulet pour le pouvoir. D'une manière ou d'une autre il faudra qu'elle s'en aille, qu'elle dégage selon le slogan à la mode, ses jours au Quai d'Orsay sont comptés.

La tortilla est indigeste...

Comme toujours, lorsqu'une affaire que quelques fonctionnaires habiles et discrets des chancelleries mexicaine et française auraient pu règler en quelques mois sans froisser les susceptibilités des uns et des autres, et dont l'issue eût été favorable à celle qui c'est probable, est plus innocente que coupable., cette affaire a été compliquée par l'intrusion des politiques dans le débat. Cette "affaire" traitée publiquement à coups de menton et de déclarations tonitruantes des politiques de haut niveau de deux pays qui ont tout pour trouver un accord, une fois les positions des uns  et des autres relayées par la presse, devient un sac de noeuds inextricable.

La Justice est absente du débat, Florence Cassez est devenue un enjeu diplomatique. Que Caldéron la gracie, il perd la face devant son peuple. Qu'il l'autorise à rentrer en France pour y purger - De quelle façon et dans quelles conditions ? - ses soixante ans de prison, il offre une victoire trop facile à Nicolas Sarkozy...

Tiens, j'ai retrouvé ça :

*** Histoire ancienne... ***

Ce n'est pas tant mon laïus qu'il faut lire, mais plutôt l'article du Figaro...

On s'aime.jpgAvec l'ampleur qu'a pris cette affaire, qui pourrait dire comment elle va se terminer...

Souvenons-nous :

*** Je vais régler ça avec Félipe ! ***

Au départ, avant les gesticulations politico-médiatiques, il y avait une forte probabilité pour que Florence Cassez soit, quelques mois après sa condamnation, transférée dans une prison française pour y purger au maximum - c'est beaucoup - une peine de vingt ans.

Au bout d'un ou deux ans, une fois apaisées les passions au Mexique, ses avocats auraient peut-être pu, étant donné les circonstances de son arrestation, demander la révision de son procès...

Qui sait, aujourd'hui, elle serait peut-être libre.

On ne refait pas l'Histoire. Elle est encore en prison, et son sort dépend de deux chefs d'Etat, Caldéron et Sarkozy, je la plains !

A plus tard...





12:50 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

"Ce qui trouble les hommes ce ne sont pas les choses mais les opinions qu'ils en ont"
Epictète philosophe stoïcien
Bisous Alain
***
Epictète...Philosophe grec esclave à Rome au premier siècle de notre ère...Resté tranquille à son poste, il fut affranchi...
N'est-ce pas lui qui a dit :
Savoir écouter est un art.
A méditer pour pas mal de nos princes, c'est aussi valable pour nous.
Bisous.

Écrit par : F.jegou | 17/02/2011

Bonsoir Alain,

Nous sommes en ce moment les spectateurs d'une" politique-boulevard",spectacle de piètre qualité pollué par les remugles du fric.Je ne sais pas argumenter en politique,mais là je sais que notre ministre a eu un système "d'auto-défense "pitoyable.Le pouvoir,on le sait, isole de la réalité,et les faux pas suivent le sillage de l'appel des sirènes.Ce que je réprouve le plus dans cette affaire ,c'est l'imprudence "consciente" de notre Ministre;au poste qu'elle occupe,ce "jet-stop" est impardonnable .D'autres bien sûr avant elle ont " péché",et ces erreurs ne légitiment en rien le faux pas actuel.
Je suis d'une nature extrêmement tolérante,mais là,dans l'intérêt de la France,pour sa crédibilité,je pense qu'une démission s'impose.
Mais quelle basse cour où tout le monde s'agite et essaie de tirer la couverture à soi!

bien triste la politique!
Et CASSEZ qui va devenir une affaire d'Etat..pauvre Florence,elle méritait mieux que ces gesticulations opportunistes!

Je prie ( bien que ne pratiquant pas)pour que le mot LIberté ait un sens pour elle.

je t'embrasse tonton bougon

Betty

(NB:j'ai remarqué que notre Président persistait à employer l'expression "présumé coupable".Cela me gêne)

Écrit par : betty | 17/02/2011

mon père est mort, hélas avant d'avoir atteint l'âge des projets financiers dans les pays en voie de révolution, et merde alors, maman toujours du monde n'a pas les moyens de faire ici ou ailleurs des investissements rentables pour quand elle aura 120 ans ...
je ne pretends pas qu'être riche est une tare, mais je crois que nos dirigeants ne representent qu'une infime proportion de citoyens, le jour où j'avais mis des sous de coté à la société generale pour ma retraite, un placement sur à 100% m'a fait perdre 700 000 francs des anciens bien sur ! alors je vais prier pour que les pauvres vieux parents de cette dame ne perdent pas un centime ça pourrait les obliger à se priver de caviar.Je dis caviar au hasard parce que c'est un plat de vieux qui n'ont plus de dents .

Écrit par : josette | 17/02/2011

Bonsoir Alain,

Minuit...Cendrillon attention à ne pas louper le Carrosse Trêve de plaisanterie, j'ai vu, de mes yeux vue notre MAM, à l'Assemblée lors du débat dont on connait les méandres, rebondissements dont nous a abreuvés la presse ces jours derniers..Mais la Dame de Fer a des arguments de défenses, bornés, hargneux, il faut voir son visage quand elle vilipende les anciens voyageurs coupables...

Pour ma part, cela me serait intolérable d être sa secrétaire, ou même sa femme de ménage...pas commode la dame, çà doit péter le feu...

Quand à son gentil caniche de compagnon, que de petites œillades en coin pour la soutenir pendant sa diatribe! Elle a dû le "charmer", mais avec quoi? pas par son doux langage, ou ses écharpes somptueuses....

Je ne sais...ce que pense qu'elle ferait bien de mettre son orgueil dans la poche, et repartir vers des pays ensoleillés pour parfaire son bronzage tunisien....Pauvres pépé et mémé alliot marie emberlificotés dans cette affaire, je leur signale qu'en France il existe des maisons de retraite pour riches, à tout hasard....

J'ai vu ce soir, qu'en Norvège une ministre du gouvernement menait la vie de tout le monde d'une grande simplicité, allant même déjeuner à la cafeteria avec, à la même table , la femme d'entretien.des sols!!!.shocking my god !!je vois mal Michèle se comportait de la sorte, trop prés du peuple....

Quant à l'affaire Florence, je me suis embrouillée à partir de la reconstitution...pas à se plaindre tout est mobilisé pour elle, mais il y aurait beaucoup à dire sur tous les autres otages qu'on oublie parfois. Tant mieux pour que tout ce déploiement de com fasse aboutir son affaire....

Mes yeux papillottent, il est bien tard sœur Hélène, raisonnablement je vais goûter aux douceurs de la couette......

Bonne nuit grand frère, je t'embrasse, à bientôt.....


Hélène
***
Pas à dire, tu es en verve le soir avant l'arrivée de la citrouille ! Que diable as-tu mis dans ton tilleul ?
J'espère que ta nuit fut douce et peuplée de beaux rêves...
Bisous...

Écrit par : hélène | 18/02/2011

La mère Michèle a dit aux journalistes un truc dans ce genre : Ce n'est pas à force de répéter des mensonges qu'ils deviendront des vérités.
Donc elle est bien au courant, mais les gens de pouvoir c'est plutôt faites comme je dis mais ne regardez pas ce que je fais !
Ils se grandiront à s'appliquant à eux mêmes les grandes idées qu'ils veulent imposer aux autres. La fonction autorise les passe droit. Une petite révolution si ça change un jour.
le printemps n'est pas pour aujourd'hui.
Bisess

Écrit par : Eliane | 18/02/2011

Voila comme ma MUM ( à ne pas confondre avec MAM)me plaît!

Bises de betty qui flâne avant d'aller faire cuire le rôti.
***
Elle a la pèche la frangine !
Et toi, comment vas-tu ?
Bisou...

Écrit par : betty | 18/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique