logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/02/2011

Ha ça ira ça ira...

... 1789 le retour ?

Part d'ombre.jpg

OLGA, gardienne de la frontière entre l'ombre et la lumière...

***

Le mot qui fait le buzz ces temps-ci, c'est probablement le mot Révolution.

A toutes les sauces, à tous les parfums.

Il y a peu, d'une odeur de la chair brûlée d'un jeune tunisien désespéré de n'avoir pas d'avenir, et de ce qui s'ensuivit, nos médias enflammés parfumèrent la révolte du Peuple tunisien d'une odeur de jasmin...

Les tunisiens ont renvoyé leur despote gominé et sa coiffeuse goûlue sous d'autres cieux. Ils sont en train de construire leur futur, c'est une lourde tâche, mais nous devons croire qu'ils y parviendront...Le sang qui fut versé en Tunisie n'a pas été versé par les insurgés. Nous n'avons pa vu de têtes brandies au bout des piques par une foule hystérique. Les 230 victimes de cette révolution ont été abattues par la police du pouvoir agonisant, et par les séides du dictateur en fuite...

A-t-elle vraiment l'odeur du jasmin cette révolution en marche ? Je ne saurais le dire, mais elle n'a pas l'odeur du sang, et c'est de bon augure pour son avenir. Il y a plein de Gavroche là-bas, je leur souhaite bonne chance...

Certes, une jeune révolution est en marche, il y aura beaucoup d'embûches sur son chemin...Ainsi de ces financiers qui viennent d'abaisser la cote de la Tunisie, en clair, qui viennent d'augmenter grave les intérêts des futurs emprunts que ce pays devra contacter pour se remettre en marche. Manière de remettre à genoux un pays qui relève la tête...

Heureusement, la France est là.

Bien sûr, la France fut la dernière à prendre l'exacte mesure de ce qui se passait là-bas...Gageons qu'elle saura, elle le pays où les trains s'arrêtent plus que partout ailleurs, prendre en marche celui du renouveau tunisien...

N'oublions pas que Nicolas Sarkozy fut en 2008 l'homme qui moralisa le capitalisme et le dompta en supprimant les paradis fiscaux. Il fut celui, qui sut en Géorgie ne pas faire avancer Poutine au-delà de ce que qu'avait décidé Vladimir, ou Dmitri.  Bref, ils y sont toujours en Géorgie Vladimir et Dmitri, mais ils ne sont pas allés plus loin, Strasbourg, Neuilly et Brest grâce à Nicolas ont été sauvées..Il faudra vous en souvenir en 2012...Est-ce à l'évocation des trains, je m'égare...

Que nos amis tunisiens - salut Azzedine si tu me lis - aient confiance, nous ne les abandonnons pas...

Je suis sûr que l'actuel président du G8-G20 veille sur leurs intérêts. La cote de confiance de la Tunisie a plongé un chouïa, pas grave, celle de Nicolas est bien plus basse, et ça ne le gêne en rien ! Il veille sur vous amis tunisiens, il saura  vous défendre.

Je ne serais pas surpris qu'il intervienne auprès de son futur premier ministre 2012, Monsieur Strauss-Kahn, afin que le FMI vous fasse la vie plus douce.

Quoi qu'il en soit, amis tunisiens, sachez que chez nous, des gens importants, des gens qui pourraient vous être utiles dans le futur, ont su, malgré les bouleversements qui ont eu lieu chez vous, garder intacts les liens d'amitié entre nos deux peuples...

MAM.jpgC'est ainsi que Michèle Alliot-Marie, photo ci-contre, accompagnée d'un autre ministre de son entourage, son compagnon dans la vie, et de ses parents, est venue, entre Noël et le jour de l'an, durant les deux heures du voyage qu'elle fit dans l'avion d'un martyr du tyran pour aller d'un palace à un autre lui appartenant (au martyr), apporter à cette victime du régime Ben Ali le témoignage de notre amitié, et du soutien indéfectible à la Liberté et à la Démocratie du Peuple Français, et de sa République exemplaire et irréprochable, comme  chacun sait...

On la dit hautaine, froide et rigide - Non pas roide et frigide, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit ! - Il n'en est rien, pour preuve ce portrait d'elle, publié par Gala, grand spécialiste sur papier glacé du monde politique...

***  La face cachée de l'iceberg... ***

Evidemment, c'est bien souvent le cas chez nous, qu'un ministre se dévoue pour le bien public, et les chiens se déchaînnt contre lui...Les chiens et les canards même, enchaînés pourtant les palmipèdes, et qui  la mordent  aux basques, l'amère Michèle  en est fort marrie...

Le riche ami de la blonde ministre, Monsieur Aziz Miled, serait selon ces affreux menteurs un proche, voire un soutien du clan Ben Ali, alors c'est bien connu, qu'il en est une victime...Le fait qu'il figure dans une liste de soutien à une énième ré-élection de Zine Abidine n'est en rien une preuve de son attachement au régime...Le fait que les Suisses toujours à l'affût d'un mauvais coup aient gelé ses avoirs dans leurs banques atteste de l'acharnement dont est victime le pauvre Aziz...L'amitié de Michèle lui sera précieuse en ces moments difficiles...

Il se pourrait, une fois relu "La ferme des animaux" (lien), le livre d'Orwell, que le monde découvre en Aziz Miled (lien), l'un des plus grands résistants tunisiens de ce début de siècle...Il nous faudra alors faire des plates excuses à Madame Alliot-Marie...Nous les lui présenterons le moment venu...

...J'avais envie de chroniquer plus long, mais j'ai fait l'erreur de regarder un peu les questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale. Pitoyable !

Ne parlons pas des questions d'ordre général qui ont leur utilité, ne serait-ce que parce qu'elles sont posées, et qu'un ministre y répond...C'est un jeu démocratique bien réglé. No comment.

Par contre, lorsqu'un député de l'opposition pose une question en s'adressant directement au premier ministre, lequel premier ministe est assis sur le banc du Gouvernement où il se tortille et grimace comme s'il avait la colique, et que  c'est François qui répond, François Baroin et non Fillon, on peut s'étonner...

Est-ce que Fillon, l'ectoplasme à mèche lente était soudain frappé d'atonie qu'il délégua à son collègue  et subordonné Baroin le soin de répondre à sa place ?

François Baroin qui répond...C'est beaucoup dire, car la violente diatribe qu'éructe de sa voix grave le pétulant jeune ministre, mais politicard roué, est très éloignée de la question posée...Est-ce une réponse d'ailleurs ?

Etant donné qu'une fois la question posée et la réponse donnée ou pas, et le questionneur n'ayant pas droit de suite, il fut aisé pour le ministre du Budget d'ignorer le sujet et de baver à l'envi sur les supposées turpitudes passées des Socialistes qui eux aussi, hein ! et sans se gêner en plus etc. etc.

Et de finir, comme il est d'usage, en martyrisant le pauvre micro dont on se demande comment il arrive à tenir une séance entière...

Au fait, c'était quoi la question ?eric-woerth-264078.jpg

C'était au sujet des conflits d'intérêts...Il est vrai que le député d'opposition avait glissé dans sa question une autre question plus vacharde directement adressée à François Fillon au sujet de son micro-parti, France 9 je crois...

Durant toute la question, le cameraman s'est arrêté sur le député Eric Woerth, ancien ministre, et même ex-futur premier ministre  depuis tombé en disgrâce, et dont il fut question à ce sujet.

Il était hier sur les bancs de l'Assemblée, nettement moins souriant qu'il ne l'est sur cette photo...Il est vrai qu'hier, c'est plus lui que Florence qui portait le chapeau...

Les conflits d'intérêts, parlons-en...

On se souvient, en pleine tourmente Woerth précisément, qu'au cours d'une "interview" à l'Elysée, un important chef d'Etat dont j'ai oublié le nom, il s'est recyclé depuis en candidat à la Présidentielle 2012, aidé de la logistique d'Etat, il y consacre toute son énergie que l'on dit grande...En confidence à David Pujadas qui se trouva soudain grandi que l'on puisse lui confier pareille nouvelle, ledit chef d'Etat annonça la création d'une commission ad hoc sur les conflits d'intérêts.

A la grande surprise de beaucoup, la commission fut effectivement mise en place, elle se mit au boulot et vient de remettre son rapport.

Vous pouvez découvrir tout ça là-dessus... Le rapport est accessible dans la colonne de gauche :

*** Pas de ça Coco dans notre République irréprochable... ***

C'est là-dessus qu'était interrogé Fillon, c'est là-dessus, que Baroin n'a pas répondu.

C'est dommage...

A plus tard...

***

PS : Au vu du rapport de la commission, si les règles qu'elle préconise avaient étaient appliquées à partir de 2007, Eric Woerth n'aurait pas pu être à la fois Trésorier des Umpes en étant Ministre du Budget,  il n'aurait pas pu non plus être ministre du Budget puisque son épouse était employée au service d'une des plus grosses contribuables de France...François Pérol qui avait arrangé la fusion de deux banques n'aurait pas pu assurer la présidence de l'entité ainsi constituée...Henri Proglio n'aurait pas pu toucher à la fois le salaire de misère d'EDF en continuant de palper celui plus confortable qu'il touchait à Véolia ou à Suez, ou au deux, c'est tellement compliqué de bien gagner sa vie...Etc. Etc.

A se demander si les fâcheux - j'en fus - qui protestèrent contre tout ça n'avaient pas un tout petit peu raison de protester, et si ceux qui faisaient mine de s'indigner de ces protestations en hurlant au lynchage et à la chasse à l'homme n'étaient pas un léger poil faux-culs...De cela aussi, il ne sera pas mauvais de se souvenir en 2012.


Commentaires

Bonjour Alain,

La lecture du compte rendu de la Commission est un peu longue, et je me suis surtout intéressé aux pages des sanctions et remèdes.

Côté "sanctions", il botte en touche ou confie le bidule à la justice : courage, fuyons !

Côté remède, je suis tombé sur le cul de lire qu'il n'y avait pas de code de déontologie dans un grand nombre de "Fonctions Publiques" Voici une de recommandation, vers la page 95 .

" L’élaboration de codes de conduite ou de chartes de déontologie dans
chaque autorité administrative, énonçant l’ensemble des devoirs des
acteurs publics, est par conséquent indispensable."

Bref, ce n'est pas demain qu'on lavera plus clair dans les officines qui nous gouvernent ! Mais ceci est valable à droite comme à gauche. Regarde à Marseille aujourd'hui, c'est la rose qui est mise à mal !

Amitiés du grillon
***
Les conflits d'intérêts transcendent largement la Droite et la Gauche, mais reconnaissons que depuis 2007, on a battu des records !
Salut Christian.

Écrit par : Christian | 04/02/2011

Il me semble que ta campagne électorale est lancée. Celle de 2007 nous avait régalés de quelques bons billets de ta part.
Pour 2012 qui vivra verra, mais pour le moment rien de bien réjouissant et il ne faut pas tomber dans le jeu des "tous pourris" qui ne fera que grandir le père fouettard, qui vient de ressortir son fouet pour moraliser tout ça, MAIS, tout ces gens se soucient-ils vraiment du peuple. C'est inquiétant...à gauche un beau bordel en prévision...
Bisess

Écrit par : Eliane | 04/02/2011

Bonjour, infortuné Crabillou! Aurais-je été la cause de votre exclusion?
***
Bonjour Honorable, très heureux-Mais si ! (si j'ose dire!) de vous voir débarquer sur mon site....
Je ne crois pas que vous soyez à l'origine de ma mise à l'écart...Je pense plutôt que ma dernière intervention fut le prétexte pour David Ouellette d'écarter un trublion qui dénotait dans les commentaires orientés dans un seul sens qui se greffent sur ses billets. Ne m'a-t-il pas déjà fait part de son agacement...Mes commentaires "ineptes" souvenez-vous, dont magnanime il toléra cependant que j'en "inonde" son blogue.
Bien qu'en total désaccord avec votre commentaire auquel j'ai répondu - cette réponse sera donc mon dernier commentaire sur le site -et sur lequel je vous ai donné mon avis, j'ai été étonné, qu'après l'avoir laissé en ligne un bon bout de temps, David Ouellette l'ait censuré...
Vous aurez noté, vous qui n'hésitez pas à tout décortiquer jusqu'à vous enterrer dans les épluchures, que votre commentaire fut censuré, mais que vous n'êtes pas interdit de blogue, alors que moi - je m'en remettrais - mon commentaire est toujours en ligne, mais je suis persona non grata sur le site en question.
"Charbonnier est maître chez lui "...C'est le titre de mon prochain billet...le sujet est précisément cet incident, mineur au vu de ce qui actuellement se passe dans le monde...Quand sera-t-il publié ? Aujourd'hui, ou demain.
Si vous avez cinq minutes, venez me rendre une petite visite...
A bientôt peut-être...

Écrit par : honorable | 04/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique