logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/01/2011

TUNISIE...We are tous...

... Tunisians...ou presque tous !

Le Ciel e l'eau.jpg

Se noyer dans le Ciel...L'étang de Pulvérières (63) par Laurence.

***

Edition spéciale des Chroniques.

Par Crabillou, Alain, et même le Crabillard,

Nous nous sentons merdeux !

Merdeux, c'est bien le moins que l'on puisse dire...A moins d'un chèque vacances de chez nous, de l'autre coté de la Méditerranée, vient de naître une révolution que nous n'avons pas vu venir, et que, jusqu'au dernier moment, nos dirigeants éclairés- ce sont tous des lumières malgré la drôle de bougie de certains -  ont refusé de voir...

Avant de taper à bras raccourcis sur les élites, j'ai pris soin , en tant que Rédacteur en Chef des Chroniques, de faire le bilan de ce que nous, ici, avons dit. Ici nous ne faisons que dire, et en dehors de dire, nous ne faisons pas grand chose. Il me faut avouer que le bilan est mince !

En cherchant dans nos archives à partir des mots-clés "Tunisie" et "Ben Ali", je n'ai trouvé au grand maximum qu'une demi-douzaine de billets relatifs au régime pourri de Zine Al Abidine, mais je n'en ai trouvé aucun qui lui soit entièrement consacré. Je n'en ai trouvé aucun pour dénoncer la dictature qu'il avait instituée en Tunisie...Les minces  paragraphes que j'ai retrouvés,  où le lien que je vous joins ici, à titre d'exemple de  notre réaction bien faible, stigmatisaient plus l'attitude de Nicolas Sarkozy qui lui lèchait ostensiblement le cul, que le régime tunisien policier et mafieux que nous connaissions depuis toujours, et que nous affectons de découvrir aujourd'hui seulement...

***  Pas épais le dossier de la défense ! ***

Comme vous pouvez en juger, même si ces quelques phrases nous dédouannent d'une quelconque sympathie envers Ben Ali et sa clique, elles ne nous autorisent pas à solliciter un brevet d'honneur de Résistant Tunisien...

Ici aux Chroniques, à l'image de nos grands médias et de la classe politique en général, nous fûmes nuls à chier...Une différence cependant, nous, nous le reconnaissons !

Parlons-en des politiques et des médias...

Laissons de coté les pitreries convulsives de cette pauvre Alliot-Marie qui après avoir fait ses offres de service policier au Ben Ali encore en place, et ce en public et devant la représentation nationale, essaie  aujourd'hui de nous vendre un pitoyable "Vous ne m'avez pas compris..."  Si si, on t'a très bien compris ma grande, et c'est bien là le plus triste.

Pitoyables aussi les multiples manifestations de sympathie à l'égard du peuple Tunisien de la part des "grands journalistes" qui n'eurent de cesse, eux dont c'est le devoir d'informer les ignares que nous sommes, et qui pendant quinze ans au moins n'eurent de cesse de minimiser, voire de taire, les excès du régime de Ben Ali, grand ami de la France, et surtout de ses dirigeants...Qui, en dehors des lecteurs du Canard enchaîné connait la face noire de ce dictateur souriant...Qui a entendu parler des exploits mafieux de sa belle-famille, jusqu'au vol de yachts, pudiquement étouffés et resté impunis...

*** Va petit mousse, le vent te pousse... ***

... Eric Zemmour peut vérifier, les neveux de Zizine Bibidine n'ont pas emcombré les prisons françaises, les prisons tunisiennes non plus du reste...

Laissons de coté les regrets et la repentance. Puisse le comportement aveugle de nos dirigeants par rapport à ce que fut leur ami Ben Ali sur ce qu'ils sont vraiment, 2012 c'est demain, gardons tout ça en mémoire....

Oui, nuls à chier nous fûmes...

... Vis-à-vis de nos amis tunisiens. Nous les avons oubliés, pire, nous sommes restés sourds à leurs appels, tout en sachant leur souffrance, nous avons fait mine de l'ignorer...Leur en demander pardon aujourd'hui serait les insulter à nouveau. Nous ne méritons pas leur amitié...

A défaut de nous faire pardonner, nous pouvons quand même essayer de recoller quelques morceaux de cette amitié par nous abimée...

Les semaines et les mois qui viennent seront très dures pour eux...Ben Ali est parti, mais tout le pays est encore sous la coupe d'une administration qui lui était acquise...Le "nouveau" premier ministre l'était déjà depuis onze ans, comme les principaux ministres de son gouvernement...Il ne va pas manquer de pressions extérieures pour faire capoter la révolution des jasmins. Bien des gens aimeraient revnir à l'ordre ancien, pas seulement dans le monde arabe, le monde des affaires s'accommodait fort bien du régime Ben Ali. Son retour ou l'arrivée d'un clone à lui semblable conviendrait à beaucoup...Certains vont s'employer à faire renaître le phénix, quitte à couvrir la Tunisie de cendres...

Si nous voulons aider les Tunisiens, c'est par notre vigilance que nous pouvons le faire. Soyons vigilants !

Pour conclure, je vous livre ici l'édito de Daniel Ruiz, édito publié dans La Montagne de ce jour. Il dit en gros la même chose que moi, sauf qu'avec son talent il le dit beaucoup mieux...

*** La Guerre des Bâtons.jpg ***

A plus tard...





Commentaires

*** Pas épais le dossier de la défense ! ***


Pas épais en effet, la dessous il n'y a rien ! Mauvaise manip sans doute.
je reviendrai quand tu auras réparé.
A+
***
Si ça ne marche pas, tu peux essayer avec ça :
http://chroniquesducrabillou.blog50.com/archive/2008/06/11/attendre-2012.html
Ce n'est pas ce qui fait l'intérêt principal du billet...
Salut et bisous...

Écrit par : Eliane | 18/01/2011

Leila Ben Ali, la femme de Ben Ali, serait partie avec 1,5 tonne d'or (45 millions d'euros...) et pendant ce temps, son mari est dans un palace avec toutes les commodités s'y afférant....! La situation est mouvante en Tunisie où il y a eu de nombreuses manifestations en province pour dénoncer qu'il y ait toujours 8 anciens ministres aux postes clé. Le peuple tunisien craint qu'on lui vole sa révolution...!!
***
Elle est prévoyante Leila...La vie est chère dans le Golfe Persique...
Salut Phil...

Écrit par : phil29 | 18/01/2011

Tu es le rédacteur en CHEF des chroniques?
Il y a des chefs sur blog50? et si oui qui sont elles ou ils?
il y a votes en assemblées?
renouvelable tous les combien?
Le meilleur moyen que j'ai trouvé moi, pour avoir les meilleurs Médias, c'est d'avoir des correspondantes, correspondants dans différents endroits du globe, des personnes toutes simples comme moi, et qui me racontent leur quotidien, nous parlons de nos différences, nos différentes cultures, nos religions, de nos enfants, de nos métiers, de tout, et même des plantes de nos jardins (différents et apprenons des uns des autres) , du marché, des légumes chers etc.... ce n'est pas évident, il faut beaucoup de recherche, de patience, et des atomes pour se trouver, mais après c'est merveilleux, pas évident de correspondre avec Babacar de Dakar au Sénégal, qui a plusieurs épouses, est musulman, et fonctionnaire est un privilégié, mais qui n'arrive pas a soigner et nourrir sa famille, il faut beaucoup d'ouverture et de coeur, pour comprendre qu'un homme puisse avoir plusieurs femmes, pour la femme européenne de mai 68 que je suis, mais il suffit de se respecter,
Il a été bien difficile pour Abdelhafid de Setif en Algérie, du haut de ses montagnes neigeuses, d'arriver à correspondre avec une française, surtout une femme, lui le musulman, pratiquant modéré, qui a connu l'Algérie française, qui a été comme il le dit "français de seconde zone", dont le père a été emprisonné pour ses propos en 1945, Abdel professeur puis devenu directeur de collège, qui adore cette langue de Molière et qui la parle et l'écrit mieux que la langue de ses parents, il est de ses algériens qui ont le coeur coupé en deux, entre l'Algérie et la France, il m'écrit par lettres postales, dans un français charmant, un peu rétro, car son français n'a pas évolué depuis l'indépendance soit 1962, et il a des expressions qui ne se disent plus, car une langue évolue toujours. Et moi je savais depuis longtemps que des choses anormales se passaient, combien ils souffraient, je ne savais pas, je ne le croyais pas, car nous allons visiter de beaux pays sous le soleil, avons nos chambres faites par des femmes épuisées malades parfois et sans sécurité sociale, sommes servis comme des pachas, mais que connaissons nous de ces peuples, nous vacanciers? j'ai appris, j'ai découvert, grâce à mon ami Abdel, une Algérie dont nos médias ne parlent jamais, d'ailleurs combien de fois parlait on de la Tunisie, de l'Algérie? si un peu, plus de la Palestine, et d'Israël et encore, il y a tellement de choses fausses, finalement les Tunisiens avaient la censure, mais nous?
Une Algérie qui comme en Tunisie a une jeunesse qui a des diplômes d'une très grande teneur, par exemple Abdel est issue d'une famille de 14 enfants, avec une maman encore en vie et admirable, tous sauf un, soit la génération des années 1950 ou un peu avant, ou après, tous ont au minimum leur bac, et ont fait pour la plupart des études supérieures, et même ses soeurs, car les femmes étudient aussi, son épouse est sage femme, ses deux fils de la génération actuelle sont tous les deux architectes, une de ses filles ingénieur agronome, et l'autre à 20 ans veut devenir avocat. Mais il n'y a pas d'emplois, les collèges, les lycées, les stades, les théâtres, tous les bâtiments sont a rénover, les grands sportifs pour les jeux olympiques s'entraînent dans des endroits sordides, avec des vestiaires cassés et rouillés,
un autre exemple de vie, car je vais encore être trop longue, je demandais pourquoi Abdel, vous ne laissez pas votre épouse faire le marché? impossible dit il, il faut négocier sur tout, rien n'est affiché, il ne mange pas de viande car rare et trop chère, juste du poulet, pas de poisson, et pour les fêtes comme le ramadam, ils se ruinent pour acheter un mouton, et tous ne peuvent le faire, ou s'endettent pour suivre la religion, ils viennent d'avoir là une grande pénurie de lait, car il y a une mafia sur la filière du lait et etc...etc... et Abdel est lui aussi un privilégié car fonctionnaire, il a internet, qu'il paye a la seconde et non comme nous en illimité, mais le gouvernement fait des coupures, aussi des coupures en électricité, ils peuvent rester 4 mois sans électricité, le saviez vous cela? l'Algérie souffre, comme la Tunisie a souffert et souffre encore, et les autres pays à côté,
j'ai un correspondant a Jérusalem ils ont une crise du logement terrible, et la vie est très chère au quotidien,
et puis ensuite au delà de nos courriers, si il est possible nous essayons de nous rencontrer avec certains, je suis allé au Brésil, et j'ai vu, le système paternaliste qui y est encore instauré, des fermiers blancs, qui ont tous les droits sur la famille, le père travaille a la terre ou s'occupe des bêtes, l'épouse est femme de ménage, et doit même être la maîtresse du maître, (je l'ai vu c'est vrai) les enfants sont scolarisés, même pieds nus, çà c'est une très belle chose au Brésil, même loin de tout, un mini bus viendra les chercher, mais ces enfants travaillent ils ont parfois 6 ans et soignent les chevaux après la classe, la famille est en effet logée et presque nourrie par le maître, est soignée aussi...mais du jour au lendemain, si le père est renvoyé et parfois pour rien, ils perdent tout, et partent sur les routes ainsi, drôle de système, il y a la mafia partout, et surtout chez les policiers, les policiers font de la "protection" des boutiques, mais ont des compensations
alors j'ai lu ton commentaire, que faire? moi avec mes tous petits moyens j'envoie par exemple en Algérie a Abdel des livres qu'il ne trouve pas, des cd, DVD, des documents pour sa fille pour ses études, j'envoie à Babacar pour la rentrée des classes, des cahiers, des crayons, pour finir sur la Tunisie, aucun de vous n'avez eu un jour de ces ouvriers venus faire des travaux chez vous, ou pour votre ville, que nous croyons dûment en règle et déclarés, et qui ne le sont pas du tout, et embauchés par des structures connues et officielles? Moi j'ai rencontré un jeune Tunisien d'environ 30ans, adorable de timidité et de gentillesse, j'ai fait venir une société pour repeindre tout le rez de chaussé, et après bien des approches j'ai réussi a communiquer avec cet homme employé, j'ai appris qu'il était tunisien, qu'il avait sa propre société en Tunisie, qu'il avait acheté tout un matériel moderne de pointe, pour être menuisier, ébéniste, il connaît et aime le bois, et est très qualifié, il a eu un très gros chantier demandé par l'état (justement) il a fait un travail magnifique, mais n'a jamais été payé, et n'a jamais pu avoir de recours, il a été ruiné par les gouvernants, il est venu en France dans l'illégalité, pour essayer de s'en sortir, pour nourrir les siens, et il est exploité donc par cette société de peintres, et en plus payé je ne sais combien? mais surtout, lisez bien, il dort dans un grand placard chez son patron...donc cet homme a été une victime des dirigeants tunisiens, et est maintenant victime du patronat français...
bon je sais je suis hors sujet...
il ne fallait pas que j'ouvre mon blog50....ni le créer peut être ?
***
Je suis effectivement le Rédacteur en chef des Chroniques. Tout comme l'étaient les trois mousquetaires, nous sommes quatre.
Le jeune stagiaire, Alain, qui de temps à autres vient nostalgiser son enfance de gamin heureux.
Crabillou, créateur du site et qui fournit l'essentiel du matériel rédactionnel.
Le Crabillard, dont nous aimerions nous débarrasser , mais qui, s'appuyant sur un contrat en béton se cramponne à son poste, et à qui, malgré son manque d'éducation et une vulgarité qui hérisse parfois, nous devons laisser la plume.
Et moi enfin , le Rédacteur en Chef qui désordonne tout ce petit monde...
...Censure. La pire des censures, c'est celle que s' auto-imposent les médias qui pourtant ne sont soumis à aucune.
Dans un pays comme le nôtre , où la libre expression est la règle, le fait de ne pas traiter un sujet ou un problème est perçu par les gens ordinaires comme si le sujet ou le problème n'existaient pas !
On ne parle pas de la Tunisie, c'est donc qu'en Tunisie tout va très bien Madame la Marquise...J'exagère à peine.
Merci de la longue visite...La prochaine fois je prépare la chambre d'amis...
A bientôt...

Écrit par : Lady Chatterley | 18/01/2011

Bonsoir Alain,
J'ai lu soigneusement ta chronique toujours réaliste,oui, nos dirigeants and C° ont été mous et lâches...que dire de plus, tu as tout résumé, et pour ma part, ce que je préfère c'est la photo magnifique de Laurence et la citation dessous.....: "se noyer dans le Ciel " : à méditer avant le sommeil.

Je t'embrasse pour ce brin de poésie..
Ta sœurette
Hélène
***
Très belle la photo. Un mariage réussi entre le ciel et l'eau...
Bisou.

Écrit par : hélène | 18/01/2011

Au JT hier soir à propos des ministres qui ont donné leur démission , le sous titre était marrant : tartanpion , ministre des missionnaires , ...

Écrit par : observateur nature | 19/01/2011

J'avais été surprise de voir cohabiter mosquées et synagogues, j'espère que ça va durer.
On peut ressentir un grand bonheur à être né et éduqué en France. J'espère que ça va durer.
Je crois que chaque peuple écrit son histoire future en fonction de son histoire passée.
Toutes les révolutions ne prennent pas le tournant que l'on aimerait voir prendre. Celle ci ne nous appartient pas, elle appartient aux Tunisiens. Je leur souhaite le meilleur.
Bisess

Écrit par : Eliane | 19/01/2011

Bonsoir à tous,
Donc Toi Alain
est aussi Le Crabillou
Le Crabillard
et le rédacteur en chef
en effet c'est comme les trois mousquetaires
amusante façon de te présenter
très recherchée
étonnante aussi
mais je pouvais aussi tomber dans le piège de la débutante qui ne connait personne, heureusement Hélène a écrit ton prénom, et tu m'avais déjà fait un petit mot, m'expliquant ta pince de crabe,
ainsi tu es le créateur de ce site.... bien, félicitations ! et moi qui ai tant rouspété car je n'arrivais pas a gérer blog50.... suis toujours pas au top...
et comment et pourquoi devient on créateur d'un site? depuis quelle année? as tu des "aides" des "sous-chefs" et si oui qui?
pour revenir a ce que tu as écrit,

d'ailleurs ton écrit est mis à ma suite et signé de mon pseudo ???
il risque d'y avoir des incompréhensions de certains certaines non?

et pourquoi la chambre d'amis? lorsque les commentaires sont plus courts, c'est la cabane du jardin?

Je voulais aussi revenir sur le commentaire d'Eliane je suis d'accord avec toi Eliane pour tout le début de ce que tu développes, mais je n'arrive pas à te rejoindre sur ta dernière phrase : "celle ci ne nous appartient pas, elle appartient aux Tunisiens",
en effet cette révolution ne nous appartient en rien, mais elle nous concerne, elle ne peut nous laisser indifférents, nous avons déjà fait cette "erreur aveugle, aveuglante," de croire que Ben Ali était le rempart contre les islamistes, refrain pénible que les tunisiens ne voulaient plus entendre, 24 ans d'indifférence !!
Moi la soudaineté et la force de cette révolution me fait songer au précédent de la chute du régime Ceaucescu en Roumanie en 1989,
ou encore à celle du Chah d'Iran en 1979, et cette fois encore, tous incrédules sont étonnés, ne savaient pas... ??
A l'évidence cette "révolution" populaire, jeune, quasi-pacifique et, jusqu'à preuve du contraire, laïque, va faire réfléchir les potentats de la région.
De Rabat à Amman ou le Caire, les régimes autoritaires vont craindre pour leur survie, l'exemple tunisien pouvant galvaniser les peuples.
Mais en France, à Paris, aussi on peut s'interroger
sur la longue amitié complice avec ce Ben Ali vanté comme le "meilleur rempart contre l'islamisme" !!!!!
N'a t il pas fallu attendre
par la voix de François Fillon, pour que la France condamne enfin la répression?
Ce n'est pas par hasard si cet autocrate, qui compte des soutiens à droite comme à gauche, a bel et bien songé à atterrir en exil en France.
L'Elysée avait bien du mal à cacher son embarras.
Alors il y en a des questions encore :
ce soulèvement en Tunisie peut il se propager dans les autres pays?
L'Algérie vient d'être secouée par des émeutes, la chute de Ben Ali peut-elle avoir une influence dans ce pays?
Qu'en est-il au Maroc?
Cela incitera t il Alger et Rabat à modifier leur façon de gouverner?
Au delà du Maghreb, y a t il un risque d'effet "dominos"?
Il ne faut pas oublier aussi cela, que la France est le premier partenaire économique en Tunisie, ce n'est pas pour rien que notre président Sarko avait consacré à ce pays "ami" son tout premier déplacement hors d'Europe en juillet 2007, après son élection. Il y est retourné en avril 2008, avec Son épouse Carla, les deux pays avaient alors noué un partenariat sur le nucléaire civil. Et concernant les DROITS DE L'HOMME Mr Sarkozy "avait refusé de s'ériger en donneur de leçons".
Alors, qu'en pensez vous?
***
En général, lorsque je réponds aux commentaires, je le fais à la suite du commentaire auquel je réponds...Je le fais à partir de ma page administrateur, en utilisant la commande "modifier" sur la page "commentaires"...Je sépare le com de ma réponse par "***" mes lecteurs y sont habitués...
Pourquoi devient-on créateur d'un blog ? Excellente question !
Par opportunité peut-être, besoin de communiquer sans doute, plaisir de l'écriture aussi parfois...Chacun de celles et ceux qui font vivre un blog a ses propres raisons...
J'ai créé le blog des Chroniques en Avril 2006...Auparavant, j'en avait ouvert un sur le site du Neuf fin 2004...Voilà pour l'historique.
Sois rassurée, ce n'est pas le genre de la maison de reléguer les visiteurs dans la cabane au fond du jardin. Elle occupée à plein temps ou presque par le Crabillard la cabane...
Je vois que tu as repris ton blog, j'irai y faire un tour, promis !
A bientôt...

Écrit par : Lady Chatterley | 19/01/2011

çà me fit bizarre de te lire, puis de voir sous tes mots : "écrit par Lady Chatterley",
il n'y a jamais eu de quiproquos ?
bien, je sais tu es "Chef", mais juste une petite suggestion de la nouvelle blonde débutante, au lieu de trois ***, fais une ligne de "démarcation" de
**********************************************************
soit une limite qui sépare deux territoires
et laisse notre "écrit par :" à sa bonne place
Stéphane Hessel à écrit : "Créer, c'est résister.
Résister, c'est créer."
Toi tu es le créateur, moi.....
Respectueusement.
***
Il n'est pas possible d'écrire en dessous de "Écrit par : ..."
Il faudra t'y habituer, on ne change plus à mon âge...
Bonne journée.

Écrit par : Lady Chatterley | 19/01/2011

Bonjour Alain

Bizarrement, que ce soit pour le boulot ou le tourisme, je n’ai jamais mis les pieds en Tunisie, et je n’ai pas non plus d’amis originaires de ce pays. Cela ne me dédouane nullement d’un certain aveuglement, comme beaucoup. Mais en 23 ans, le sieur Ben Ali a vu passer la fine fleur des dirigeants de notre beau pays, comme beaucoup d’autres en Europe, et je ne vois pas pourquoi nous devrions battre notre coulpe infiniment plus que les Anglais, les Allemands ou les Italiens. Le temps de la colonisation est loin derrière.

En tout cas, si les Tunisiens arrivent à garder la maitrise de leur révolution jusqu’aux élections, et entrent en démocratie sans se faire bouffer par les islamistes, chapeau. Alors, de l’Arabie Saoudite (même problème) à l’Algérie, il va y avoir des nuits agitées.

Les Iraniens avaient chassé le Shah avec des concerts de casseroles, ils ont récolté Khomeiny et les siens. Est-ce mieux ??? Je ne suis pas Iranien pour répondre.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 20/01/2011

ALI baba et les quarante voleurs partis avec 1.5 tonnes d'or et les pauvres tunisiens se serreront la ceinture .Il ne m'étonnerait pas non plus qu'Ali revienne au bout de quelques années comme papa DOC en Haïti.salut vieux frère
***
Tiens, puisque c'est toi vieille canaille, je vais te la faire...
Tu parles de ceux qui l'ont dans le baba à propos des 40 voleurs...On pourrait parler de voleurs du Cac 40 dont les bénéfices et les stocks-options nous laissent babas !
Heureusement, en 2012, Niko le sauveur va nous remettre tout ça d'aplomb, il suffit d'être patients...
Salut René, gros bisous aux chattes ronronnantes et bigarrées et à leurs maîtresses...

Écrit par : heraime | 20/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique