logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/11/2010

Science sans conscience...

... N'est que ruine de l'âme...

Chevaux.jpg

Chevaux en Auvergne...Photo Laurence.

***

...Dis Papy, c'est quoi l'âme ?

...Excellente question petit ! Ce que l'on sait, c'est qu'aux âmes bien nées , la valeur n'attend pas le nombre des années...Quoi dire d'autre...

L'âme, ce serait une sorte de deuxième toi-même qui t'accompagnerait toute ta vie et survivrait après ta mort...Un clone immatériel dont tu n'as pas conscience, et qui pourtant vit en toi, un bien précieux qui fut donné à l'Homme pour lui éviter en principe de se conduire comme un animal.. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les résultats sont mitigés.

...Dis Papy, c'est quoi l'Homme ? 

...Je viens de te le dire, c'est un animal qui a une âme. Bien des gens s'interrogent encore sur ce qui fit qu'un jour un singe cessa d'être un animal pour devenir un homme...D'autres pensent qu'un esprit supérieur appelé Dieu créa l'Homme le sixième jour, à partir d'une motte de glaise qui lui collait aux chausses...ce qui expliquerait que depuis, l'Homme se devrait d'être à la botte de son créateur et garder sa femme à son coté, car Dieu qui n'avait plus de glaise, créa la femme à partir d'une de ses cotes...Si un jour tu as un point de coté, tu sauras pourquoi !

Comme tu le vois, les avis divergent. Pour mémoire, je te donne la définition de l'Homme vue à trois siècles d'intervalle  par deux grands savants Auvergnats.

Blaise.jpgSelon Blaise Pascal (Lien), l'homme serait un roseau pensant. Et selon Alexandre Vialatte, rappelons qu'il affirma que l'éléphant était irréfutable, sans que personne n'ait pu lui prouver le contraire, l'homme serait un animal à chapeau mou qui attend l'autobus 27 au coin de la rue de la Glacière...Je pencherais volontiers pour la deuxième définition. Mais tu vois bien que rien n'est simple.

Alexandre le grand donna également un sacré coup de canif dans la théorie darwinienne...Aujourd'hui dit-il dans les années soixante, l'homme ne descend plus du singe, il descend de l'avion...Irréfutable !Alexandre le Grand.jpg

Donc l'Homme a une âme, c'est évident. Le chapeau mou est facultatif...

L'homme, ce roseau pensant à chapeau mou si affinités, s'est toujours plus préoccupé de lui-même que d'autre chose...Depuis la nuit des temps, il s'est donc étudié sous toutes les coutures, et il en a facilement déduit qu'il était largement supérieur à toutes les autres créatures...Bien des éléphants qui voulurent lui résister s'en rendirent compte de manière irréfutable ! 

Et n'est-ce pas Blaise Pascal...

Puy de Dôme.jpg

... qui de là-haut inventa la pression atmosphérique...Photo Laurence.

...L'Homme a une âme, et lorsque bien à l'abri de son chapeau mou, il attend l'autobus 27 ou autre chose,  le roseau pense à tout un tas de trucs, l'Homme s'interroge...

C'est pourquoi, afin de répondre à toutes les questions qui lui encombrent l'esprit, il n'y a pas qu'une âme sous le chapeau mou, il y a aussi un esprit...Pour répondre à toutes ces questions, l'Homme créé par Dieu, à moins que ce soit celui qui descend du singe, l'Homme a inventé la Science...

Dis Papy, c'est quoi la Science ?

...C'est compliqué...Si tu veux, la Science, c'est quand tu t'es lassé de jouer avec ton camion de pompiers, tu veux savoir ce qu'il y a sous le capot... Et c'est là que le ressort du moteur te saute à la figure...La Science est dangereuse pour qui n'y est pas habitué !

La Science, c'est de toujours chercher ce qu'il y a derrière ce que tu as trouvé derrière ce que tu cherchais...Un truc à devenir fou, plus tu avances, et plus il y a des trucs derrière les trucs qui sont devant ! D'ailleurs quand tu vois la tronche des vrais savants, Einstein (Frank, pas Albert) ou les frères Bogdanoff, tu as plus tendance à entamer une licence de droit qu'à te lancer dans la Physique nucléaire, c'est lâche, mais c'est humain, il faut penser à la famille...

Au débuts de l'Homme, la Science était nettement moins compliquée qu'aujourd'hui, les camions de pompiers se désossaient presque tous seuls...Aujourd'hui, la Science foisonne dans tous les sens...Le roseau accroche son chapeau mou en des lieux où nos ancêtres ne s'aventuraient pas, même en pensée !

Sciences naturelles, Sciences Humaines, Sciences parallèles, Sciences occultes même, il n'est plus de sujet que l'Homme ne tente pas de décortiquer.

Jadis, le médecin exerçait son art dans l'orthodoxie de l'enseignement de la Faculté...Il en est aujourd'hui qui n'hésitent pas à t'envoyer chez le rebouteux plutôt que de te prescrire une série de piqures d'anti-inflammatoires qui ne soignent pas plus ton entorse qu'un emplâtre sur une jambe de bois.

Les médecines dites douces sont enseignées, l'homéopathie n'est plus regardée comme une pratique de charlatan...On t'hypnotise pour t'arracher une dent et on te transforme en pelote d'épingles pour soigner des maladies que les cachets ne guérissent pas...

La Science avance dans tous les sens, à se demander si parfois, en franchissant certaines limites elle est encore la Science...

...Papy, continue tout seul,  je vais à ma console...

...Tiens, cet été pendant les vacances, en plus de 1940, le bouquin de Max Gallo et de  L'ombre de ton sourire, celui de Mary Higgins Clark, j'ai lu la dernière production de Dan Brown, Le Symbole perdu (lien).

Ce livre ne manque pas d'intérêt, encore qu'en ce qui me concerne, sans doute suis-je un peu trop terre à terre, j'ai du mal à accrocher sur la symbolique et les mystères de la Franc-Maçonnerie.

Ce que j'avais retenu de cet ouvrage, c'est l'évocation d'une "Science" nouvelle, La Noétique (Lien)...Et surtout d'une expérience qui consistait à "¨Peser l'âme", réalité ou fiction ?...La spécialiste de la noétique se livrait à une expérience dans ce roman, c'est un roman je le précise, ce n'est pas un ouvrage scientifique, une expérience consistant à surveiller le poids d'un mourant volontaire...Au moment de la mort, d'une valeur très faible certes, mais cependant mesurable, le poids s'est allégé...Comme si quelque chose était sorti du corps...L'esprit ou l'âme, allez donc savoir...

A plus tard et à suivre (peut-être)...

11:07 Publié dans Reflexions | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Âme ou conscience? qu'elle est donc cette petite voix qui nous empêche de réfléchir?
Conscience? vous avez dit conscience? êtes vous donc conscient de votre conscience? les deux frangins vont regarder dans le cosmos, ils nous donneront une réponse, on sait déjà que quelques grammes disparaissent en même temps que notre vie, est ce un vent (prout)? une âme? ou le poids de notre conscience qui nous a tirailler tout au long de la vie?
Bonne réflexion, si la migraine arrive, chausse tes bottes et va voir les petits oiseaux dans le jardin
bonne journée
amicalement
Claude

Écrit par : Claude Le Penseur du jour | 05/11/2010

Pour moi nous ne sommes rien d'autres qu'un assemblage organique équipé de détecteurs, les cinq sens, couplés avec un centre d'analyse de ces données qui par l'intermediaire de réactions électrochimiques nous permettent d'interagir avec notre environnement et par ce biais de prendre conscience de sa propre existence.

Pourquoi y aurais t-il quelque chose après ? Théorie que l'on retrouve dans beaucoup de religions.
Est ce que cela ne traduirais pas plutôt une peur de la non existence.

Quand on demande "est ce que tu crois en la vie après la mort ?", on devrait aussi poser la question "est ce que tu crois en la vie avant la mort ?"
Perso ... Je sais qu'on auras jamais la réponse mais perso ça me semble peu probable.
Marie

Écrit par : Marie | 05/11/2010

Au deuxième essai, après un premier bug, je suis arrivée jusqu'à toi, ça s'appelle la persévérance ! Je trouve que ton (ta?) petit(e) pose des questions tout à fait pertinentes et les réponses du papy sont comme d'hab' savantes, drôles et pleines de bon sens. Je n'ai pas lu ce livre de Dan Brown (j'attendrai qu'on me le prête, je trouve qu'il gagne assez d'argent comme ça) et je ne connaissais pas la "noétique", mais j'avais appris assez récemment que l'âme "pesait" 21grs ! Pas lourd...Qu'est-ce qu'on peut bien mettre dans 21 grs ? Après ça, faut pas s'étonner que l'homme soit encore souvent bien proche de l'animal! Bisous
***
21 grammes, même pas le poids d'un litre d'air...serait-ce le poids de l'âme celui du "dernier souffle" ?
Gros bisou.

Écrit par : Laurencel | 05/11/2010

Bonjour Alain
L'âme c'est le corps dit le à ton petit, n'en déplaise aux catholiques c'est indiqué maintes fois dans des versets de la Bible
Mais pardon, ce n'est pas ton livre de chevet
Bon W.E
***
Tu as bien de la chance d'avoir autant de certitudes...Sais-tu que j'ai passé beaucoup de temps à lire la Bible et d'autres romans qui ne m'ébranlèrent pas dans mes propres pensées, des pensèes qui comme eût dit Pascal me sont propres...Tu as ta vérité, j'ai la mienne, nous nous trompons tous les deux, notre vérité nous appartient...Bien d'autres gens ont la leur...
Je t'embrasse Françoise, j'espère que ça ne te dérange pas...

Écrit par : f.jegou | 06/11/2010

Pas du tout j'aime bien la barbe qui pique hi hi hi

Écrit par : f.jegou | 06/11/2010

Bonjour Alain,

Je t’ai abandonné il y a un mois tout juste, non pas parce que tu glosais, fort bien d’abord, sur une imposture de deux frères jumeaux au nom d’une bouteille de vodka, mais parce que j’employais fort mal mon temps, au lieu de me consacrer au blog, même si j’ai fait une brève apparition en fin novembre chez toi.

Aujourd’hui, malgré que j’essaie de peser mes mots, et je viens de m’apercevoir que mon commentaire ne pèse pas lourd. Il n’a pas d’âme et encore moins d’esprit. Il est vrai que ce n’est pas mon dernier mot. Je continue sur ton prochain billet, jusqu’à la source vive de la page d’accueil..

Amitiés du grillon
***
Ta fidélité m'honore Christian. Bon courage pour la suite.
Bien à toi...

Écrit par : christian | 08/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique