logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/10/2010

Esotériser un brin...

... N'empêche pas d'avoir les pieds sur terre.

JoliSuper.jpg

Photo déjà publiée je pense...

***

J'étais bien décidé... 

Il y a bien longtemps que j'ai laissé l'écologie de coté. Me sentant mûr sur la questin verte,  il me demangeait d'y revenir...J'aurais pu vous parler de ces parcs éoliens qui s'installent contre vents et marées...Les parcs gigantesques qui font controverse, mais aussi des installations plus modestes qui ne font pas de bruit...Petition16h50.JPG

Amusante  l'interview de ce jeune huluberlu qui disait se moquer des blocages des pompes ...

9711 signatures à 16h50 contre le blocages des pompes et la prise de Français en otages qu'elle engendre. Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais l'élan chevaleresque des Umpes défenseurs  de l'automobiliste lambda s'essoufflerait un brin que je n'en serais qu'à moitié surpris...Moins de un Umpe sur 20 qui a signé en quatre jours, le militantisme s'émousse !

... L'interview sur France Infos,  le petit malin a installé chez lui une éolienne qui charge les batteries de sa voiture électrique...Il ne vole pas l'uranium des Touaregs, il ne barre pas la route aux saumons et ne salope pas l'atmosphère, un type que les grévistes de chez Total ne prennent pas en otage, un mec dans le vent !

Les éoliennes, mais aussi les panneaux photovoltaïques qui de plus en plus prennent des bains de soleil sur nos toits...Et d'autres choses encore qui témoignent d'une envie de se sortir du carcan soi-disant moderne qui nous pousse dans les bras du tout pétrole et de l'agro-chimie...J'aurais pu, je crois que je l'ai déjà fait, parler de ces jeunes gens qui ont mis au point une centrale thermique qui fonctionne avec les déchets gras d'une fabrique bretonne d'andouilles, riez si vous voulez, et qui non seulement évitent le traitement coûteux de tonnes de saloperies, mais qui en plus assurent l'autonomie énergétique de leur usine.

Un coup de chapeau à un agriculteur de Limagne. Non seulement il a recouvert les toits de ses hangars de panneaux photovoltaïques, mais il a aussi organisé la collecte de déchets végétaux qui produisent un  compost qui remplace avantageusement les engrais chimiques...Il en produit pour son exploitation, et il en vend aussi à ses collègues et aux particuliers...Sa petite entreprise emploie six salariés.

Il a lancé un projet plus important encore qui non seulement produira plus de compost, mais aussi du gaz qui permettra de chauffer des locaux collectifs et alimentera une centrale électrique capable de fournir plusieurs centaines de foyers...

J'aurais voulu vous parler de tout ça. Bien sûr, tous ces farfelus qui avancent en marchant hors des sentiers battus ne sont pas encore assez nombreux pour bouleverser l'ordre des choses, mais ils sont la preuve qu'il est possible de penser la vie autrement qu'attachés à des fils eux-mêmes suspendus à des pylônes qui distribuent au bon peuple le courant venu d'en haut, tout comme les tuyaux venus d'en bas le font du bon gaz si cher mais si pratique...Je te dis pas le pétrole qui lui aussi nous est indispensable, qui avec les deux autres fait la fortune des grandes compagnies qui nous l'offrent si généreusement...

J'aurais voulu vous parler de ces pionniers qui nous ouvrent de nouvelles voies...D'autres pionniers aussi qui imaginent l'économie autrement.

Yann Moulier Boutang...

Est-ce que ça vous dit quelque chose ? Non. Moi non plus ça ne me disait rien  avant que j'aie lu la double page de l'entretien  publié par Charlie-Hebdo du 6 octobre... 

Ouaf ouaf, un entretien dans Charlie-Hebdo, tu parles ! Probable que le Yann machin-chose c'est un alter-gaucho branche porno ou quelque chose d'approchant...Eh bien non, prenez garde lecteurs,  ne vous laissez pas tromper par les étiquettes un peu facilement collées par les bien-pensants sur les publications un peu en marge.

Il y a chaque semaine dans Charlie-Hebdo des articles de fond écrits par de vrais journalistes.  Pensez-vous que je gaspillerais 2,50 €  par semaine s'il en était autrement... 

Non, Yann Moulier Boutang n'est pas un pornocrate vulgaire et anarchiste, c'est un universitaire très sérieux, un collègue de mon pote Dédé à l'Université de Compiègne, ça vous la coupe que je connaisse des universitaires, hein !  C'est comme ça, la vie est ainsi faite qu'il arrive que des chemins se croisent...

Le rôle des universitaires, en plus de dispenser leur savoir aux étudiants, c'est de rechercher d'autres voies et d'autres pistes...Les meilleurs d'entre eux parviennent à faire que leurs élèves parviennent eux-mêmes à développer leur savoir...

Le collègue de mon copain Dédé a écrit un ouvrage...

*** L'abeille et l'économiste ***

Il y est question du capitalisme "cognitif" et du phénomène de la "pollinisation"...Des pistes et des voies nouvelles vous ai-je dit, une autre façon de voir la fiscalité...Il y a des gens qui peuvent nous aider à penser autrement, il faudrait les écouter plus souvent.

J'aurais pu parler de tout ça...

Seulement voilà...

Je m'étais mis en position de blog...

 Et crac !

Mail Bernard.JPG

 Une alerte mail...

Le petit chien messager saute au milieu de mon billet...C'est mon copain Bernard qui m'envoie ça, je vous le transmets...

*** Et si on refaisait les comptes.doc***

...Comment dire, je fus un peu troublé, d'où ce billet inachevé...

A plus tard...

 

Commentaires

Bonjour Alain,

J'avoue ne pas suivre ton pote Bernard. Un dollar d'aujourd'hui, monnaie de réféférence aurait permis d'acheter des marchandises qui valaient 10 cents en 1800, et l'inflation est restée faible pendant 150 ans, puisque ce même dollar permettait d'acquérir 20 cents de biens en 1970.

Pendant ces dernières 40 années, son pouvoir d'achat a été divisé par 5. Notre franc a suivi le même chemin et les retraites versées diminuent peu à peu en valeur, car le coefficient de revalorisation annuel est bien en dessous de l'inflation réelle.

Il me semble qu'il y a un vice de fond dans le raisonnement de Bernard, car, si le PIB a doublé en 40 ans à monnaie constante, il aurait du être multiplié par 10 en tenant compte de l'inflation. Et je ne crois pas que ce soit le cas.

Car le PIB de la france est passé de 1 trillion de dollars US en 1960 à 2.86 trillion en 2008, soit moins de 3 fois plus seulement.

Corrige moi et dis moi où est mon erreur.

Salut du grillon
***
Pour autant que je sache, le PIB de la France s'évalue en euros depuis pas mal de temps...Et même s'il m'arrive d'écrire des billets verts, c'est donc en euros que je raisonne depuis pas mal de temps.
A vouloir trop prouver, on ne prouve rien...C'est bien là le défaut du billet envoyé par Bernard...A vouloir faire "économiste sérieux" en instillant du PIB dans une démonstration simple (simpliste probablement), on en masque l'essentiel.
L'essentiel, c'est que si le gâteau (en euros, en dollars ou en yens) produit par les actifs doublait en 40 ans, on pourrait sans problème assurer deux fois plus de retraites qu'aujourd'hui...
Autrement dit, si on accordait au travail une plus grande part des progrès de la productivité, le système des retraites n'aurait nul besoin d'être remanié.
Simpliste c'est vrai, mais pas plus que le théorème qui voudrait qu'à vivre plus vieux, il faut travailler plus longtemps.
A titre personnel, je regrette que les "responsables" n'aient pas phosphoré ensemble sur toutes ces théories et autres projections futures avant que soit discuté puis proposé un vrai projet de loi...C'est trop tard, la loi est votée...Elle laisse un sale goût de pas fini, de bâclé !
Salut Christian.

Écrit par : Christian | 26/10/2010

Bonjour Alain,

Heureusement que l'arc-en-ciel donne une touche romantique à ce billet économiste, pour une nana moyenne, ton exposé est compliqué. J'ai tout lu, y compris les liens verts (en bonne écolo évidemment).

Trés intéressant aprés avoir décanté l'essentiel...Et puis je me suis endormie en pensant aux éoliennes ,j'aime beaucoup, qui tendent désespérement leurs bras vers le ciel....vers l'arc en ciel...peut-être, pour des jours meilleurs....

Merci pour le cours magistral d'économie, complété par les com du Grillon.

Ta frangine reconnaissante de l'éclairage.

t'embrasse
hélène
***
Effectivement, grâce au Grillon, le niveau s'élève, on sort de la simple polémique et on entre dans la reflexion, du moins on essaie...
C'est vrai qu'il est beau mon arc en ciel...
Temps magnifique aujourd'hui, un temps à photographier le Puy de Dôme.
Autre genre de climat...Ce matin à 9 heures...

Les Umpes autour de leur chef assemblés,
D'un formidable élan, furent nombreux à signer !

9874 pour être précis...A 10 000, Fredo et Xavier Bouboule Bertrand montent sur la table et nous entonnent une Marseillaise endiablée !
Bisou frangine.

Écrit par : hélène | 26/10/2010

Encore moi.

Hasard du calendrier, je viens de recevoir mon relevé de carrière pour ma retraite(encore lointaine).
Je me rends, ce jour, à la sécu pour faire valider une année oubliée. Oh surprise !!! :
Le service des retraites est externalisé des locaux de la sécurité sociale.
Pourtant les locaux sont grands. Un début de privatisation ? Tout ce qui est privé se doit d'être rentable ... n'est-il pas ?
Rebisess
***
Qu'importe les locaux disait Napoléon en quittant Moscou...L'essentiel (mon mari !), c'est une retraite réussie !
Rebises aussi.

Écrit par : Eliane | 26/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique