logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/10/2010

Une pétition venue de droite...

... C'est rare, profitons-en !

PETITION.JPG

...Aux armes citoyens ! ... Marchons aux cotés de nos pompes !

***

Il n'est pourtant pas si loin le temps où l'imprudent qui sans en avoir l'air, s'aventurait l'impudent à parler politique sur le Blog de Notre Temps, se voyait sanctionné de sévères "commentaires :0" au bas de ses notes non guimauvement correctes !

Il semblerait que les habitués du site n'aient plus de ces pudeurs qui il y a peu encore les obligeaient à bloguer neutres et masqués...

Sachez que je m'en réjouis.

Ainsi, ce matin, j'ai découvert sur ma boîte mail une invitation que me fait Dominique de Papydompointcom (Lien) à signer la pétition des Umpes contre les blocages en tous genres. Je vous en ai fait une magnifique saisie d'écran bandeau.

Dominique n'en est pas encore à témoigner de son engagement militant sur son propre blog, blog fort bien construit au demeurant, et présenté de fort belle façon, qu'il consacre à ses randonnées et à ses voyages,et où ne figure plus comme dans des versions passées le lien vers le site de L'ump, c'est bien son droit, moi-même je ne l'indique pas non plus, mais il n'hésite pas à s'engager par mail, et nous invite donc à suivre les Umpes dans le sillage de leur héros bien-aimé. C'est courageux, et je salue sa démarche... Je salue vraiment sa démarche.

Il va sans dire que je ne signerai pas cette pétition, mais par souci de pluralisme, et pour rendre service aux lecteurs de Dominique qui ne peuvent pas accéder à cette pétition en visitant son seul site puisque son site est vierge de toute politicude malsaine ou malvenue, j'ai mis cette photo-bandeau pour qu'ils puissent, au cas où ils visiteraient le mien, s'ils le désirent remettre un peu d'ordre dans la Maison France qui, si nous n'y prenons garde, deviendra très vite la proie des alter-gauchos de toutes sortes qui aujourd'hui prennent comme le dit fort bien l'intitulé de la pétition "une majorité de Français" en otages, et qui demain viendraient jusque dans nos bras etc... Et je te dis pas dans quel état seraient nos filles et nos compagnes si on ne se décolle pas le cul de "Plus belle la vie" et des "Feux de l'amour" pour se mobiliser céans au secours de la Patrie en danger !...Fort heureusement, il y a encore quelques citoyens responsables qui veillent au grain, et se font fort de nous protéger de nous-mêmes et de notre tropisme viscéral envers les barricades...Gavrochitude, quand tu nous tiens !gavroche.jpg

A vous de voir donc...Moi, citoyen soucieux de respecter ceux qui ne sont pas de mon avis, je vous ai fait part de cette pétition.

A propos de Gavroche, je sais que je vais m'attirer les foudres des admirateurs du grand homme, tant pis !

Je le dis haut et fort. Laisser comme il l'a fait un gamin de cet âge grimper sur les barricades, c'était plus que de l'inconscience.

Il ne manquait pas à l'époque d'excellentes institutions religieuses où ce gamin un rien turbulent eût pu devenir un citoyen honnête et respectueux du pouvoir en place.

 Oui, je le dis, Victor Hugo était totalement irresponsable !

Imaginez que des ados d'aujourd'hui prennent exemple sur ce petit loubard...Où irait-on ?

Revenons à la pétition...

 Ne signez pas sans avoir lu...

C'est ce que l'on peut dire de toute pétition du reste, et celle-ci étant une pétition comme une autre, elle mérite le même intérêt que toutes celles que je ne signe pas après les avoir lues.

Je lis :

"Si vous dénoncez la prise en otage d'une majorité de Français que les opposants à la réforme des retraites tentent de mettre en place, signez cette pétition, et dites non aux blocages."

Fichtre ! J'étais prisonnier de mes propres compatriotes, et sans cet avertissement des Umpes vigilants, je n'en aurais rien su !

Je n'ai pas du tout l'impression d'être pris en otage par je ne sais quels groupes terroristes qui n'auraient pour seul but que de paralyser le pays, et qui sait d'instituer un Etat Totalitaire ou je ne sais quoi qui y ressemblerait...

Je vois des organisations syndicales parfaitement légitimes à faire entendre les revendications des salariés qu'elles représentent, qui utilisent le droit de grève et de manifestation, l'un et l'autre inscrits dans notre Constitution, pour dire leur refus d'une réforme à l'élaboration de laquelle elles n'ont été ni conviées ni associées, comme il est d'usage dans notre République en ce qui concerne les lois dites "sociales" engageant le pays au-delà de la législature, et qui nécessitent avant d'être adoptées un minimum de consensus.

 Quels autres moyens que ceux-là, grèves et manifs, pour se faire entendre d'un pouvoir qui veut décider de tout sans tenir compte de l'avis des principaux concernés ?

Si blocage du pays il y a, ce ne sont pas forcément ceux qui bloquent qui en sont les principaux responsables.

Je lis encore :

 "A l'issue du Conseil des ministres du 20 octobre, le Président de la République a réaffirmé sa totale détermination à mener la réformes des retraites à son terme, et a souligné que son devoir consiste à garantir notre système de retraites par répartition."

Fermez le ban !

Le président des Umpes est déterminé à aller jusqu'au bout de la réforme que personne ne lui a demandé de conduire, et qu'il y a peu encore il se défendait de vouloir entreprendre, n'ayant pas reçu du Peuple un mandat pour le faire...Passons !

Que l'initiateur de la loi la défende jusqu'au bout, quoi de plus normal...Encore que si son engagement envers cette loi est aussi fort que l'engagement dont il s'apprète à faire preuve envers le bouclier fiscal âgé d'à peine trois ans et demi et qui est déjà moribond, les manifestants d'aujourd'hui n'auront pas trop à attendre une prochaine victoire !

Je continue de lire :

"Cette réforme qui a fait l'objet d'une large concertation..."

Là, je me marre, et décidemment, non je ne signerai pas la pétition !

A plus tard...

***

Sur son blog, Le Grillon qui s'est bien remis de sa demi-traversée du Stix et de l'estoumagade de Tante Celeste nous invite à réfléchir sérieusement sur l'avenir des retraites...Réfléchissons.

Commentaires

De tout temps, la droite a su s'unir et se souder pour contrer les manifestants et ceux qui font des blocus. Déjà en 1968, elle avait été capable de faire une manifestation monstre contre ce que de Gaulle avait appelé la chienlit. Mais la chienlit, c'est celle qui est au pouvoir,qui est capable de faire un grenelle pour l'environnement et n'est pas capable de faire une seule négociation sur un dossier aussi important que les retraites. On devine l'empressement de Sarko à voir SA réforme entérinée par le parlement, vu les engagements qu'il a du donner aux financiers qui n'attendent qu'une chose: que le régime par répartition soit vidé de son contenu pour engranger les dividendes...!

Écrit par : phil29 | 21/10/2010

Je réfléchis, Crabillou, mais dis-moi ce que je (nous) peux (pouvons) faire ? Avant même que l'étrange président ne "s'occupe" de nos retraites, j'ai su qu'à 60 ans, après 42 ans de boulot à plein temps, j'aurai 600 euros par mois (4 000 F environ, qu'est-ce qu'on fait avec ça, déjà ?)
On m'a dit, si vous attendez jusqu'à 65 ans, vous toucherez 900 euros en tout et pour tout par mois. J'ai donc continué à travailler, poussée vers la sortie par les plus jeunes. Maintenant c'est fini.
Après donc 47 ans de boulot à plein temps, à partir de 2011, je ne vaudrai que 900 euros?
(6 000 Francs par mois ?) se loger, manger,se chauffer, s'éclairer, s'habiller, se soigner? Avec 6 000 Francs?
Mon exemple n'est qu'un parmi d'autres, et si je ne suis pas la plus mal lotie (900 euros ???!), je considère que c'est une insulte à la personne humaine, un dénigrement de toute la sueur et les larmes données au travail, au pays, et une condamnation à finir clochard à court terme, si je (et d'autres) ne trouve pas (ne trouvons )pas de quoi arrondir cette misère.
C'est mal peut-être, impudique, gênant pour les autres, d'étaler son cas ici, mais je donne ainsi un exemple très banal, simplement et sans mensonge. On en est plus à des attitudes d'amour-propre dans ces circonstances!
Merci de ta mobilisation et de ton intérêt. Bises. Hélène
***
900€ par mois après 47 ans de travail, c'est peu. Tu devrais en placer la moitié sur des fonds d'investissement au cas où l'avenir serait plus difficile qu'aujourd'hui...
Le président dont tu parles, et qui pour moi n'a rien d'un Président s'était déjà offusqué de la maigreur des retraites des veuves de marins et de paysans...Il préchait à l'époque sur le scandale des régimes spéciaux dont on peut lire dans les annales umpes qu'il les auraient réformés au nom de l'équité et de la justice ...
900€ c'est peu, soit tu n'as pas travaillé assez fort, soit pas cotisé suffisamment...Sois patiente, la réforme que s'apprête à voter le Sénat est une réforme juste et équilibrée, ce serait bien le diable si tu n'y trouves pas ton compte...Aies confiance, mais évite de signer la pétition...
Je t'embrasse.

Écrit par : helene merrick | 21/10/2010

Bonjour Alain,


C'est une régle chez moi, je ne signe les pétitions que pour :

Les enfants de ViLWERDE Sera, les orphelins roumains
La mucivicidose Action contre la faim

Etc...etc....humanitaire mais pas politique.

Bonne journée dans ta montagne

Bises
hélène
***
A toi de voir soeurette, fais comme tu l'entends. mais si tu regardes autour de toi, tu verras que tout est politique, et c'est normal, puisque c'est aux politiques de s'occuper de tout ce qui nous regarde...Il faut aussi que nous nous en occupions un peu ...
Les enfants de Vilwerde, c'est une bonne cause...
Gros bisou.

Écrit par : hélène | 22/10/2010

Ce petit débat m'inspire quelques réflexions :

Combien va toucher une femme caissière chez Leclerc, à la retraite, (le bienfaiteur du peuple) en contrat de 20h par semaine pendant 42 ans ? Ces contrats de 20 h qui ne coûtent pas cher en cotisations sociales.

Autre sujet, une histoire vraie :
Une personne à qui l'on dit 6 mois avant d'avoir 55 ans rester chez vous votre salaire sera versé intégralement jusqu' à la date anniversaire de vos 55 ans. A 55 ans vous percevrez l'allocation chômage jusqu'à 60 ans ( à l'époque c'était 5 ans maintenant c'est 3). et pour être sûr de s'en débarrrasser, en prime, on lui a donné la différence entre son salaire et l'allocation chômage. Il fallait être con pour refuser. Outre qu'elle n'a pas perdu un centime, son impôt sur le revenu a considérablement diminué et elle a pu bénéficier de l'allocation logement, pour la maison qu'elle venait d'acheter, pendant ces 5 années.
Belle opération ! Il faut croire que l'opération était rentable pour le patron !
Certains en bavaient et pensaient pouvoir en profiter, amers, ils sont dans la rue car contraints de travailler jusqu'à 62ans ou plus.
Je trouve ça presque drôle ...
Bisess
***
C'est vrai qu'il y a peu encore, il était possible comme on dit de "négocier son départ"...En 1999, je l'ai fait...Avec le recul, bien que je sois parti avec un joli pécule, je me rends compte que j'aurais pu obtenir beaucoup plus...Je ne me suis pas conduit en parasite de la société, car je n'ai négocié mon départ qu'après avoir trouvé un autre emploi...A 54 ans, c'était pas mal !
La vie m'a appris par la suite que j'avais sauté d'une planche vermoulue en échange d'une planche pourrie...Ainsi va la vie, et la vie va...Me reste le plaisir de ne voir diminuer que très lentement mes avoirs Vinci...
Gros bisous...

Écrit par : Eliane | 22/10/2010

Heureusement que tu es là pour corriger mes fautes d'ortographe.

Tu pourrais encore rendre des services. Je te vois bien donner des cours de civisme, car malgré tes idées un peu révoltionnaires tu es un grand sage. Ce n'est que ta bonté qui te fait réagir à la bétise humaine.

Quand à moi je suis sûre que l'argent n'est pas suffisant pour faire le bonheur.
Bon WE bisess
***
Un grand sage...1m64 sous la toise, la sagesse n'est donc pas l'apanage des plus grands !
Bon WE à vos 3m50 réunis !

Écrit par : Eliane | 23/10/2010

Bonsoir Alain

J'ai reçu comme toi, de plusieurs sources, cette demande de signature, qui n'aura pas mon paraphe non plus.

Dans l'ensemble des grèves et manifestations qui secouent le pays, il y en a pourtant quelques unes que je n'approuve pas, quand elles défendent des avantages purement catégoriels qui n'ont rien à voir avec la retraite.

C'est le cas du blocage du Port de Fos, des éboueurs de Marseille, deux domaines que je connais un peu pour y avoir depuis l'intérieur des connaissances. Il est facile de crier un slogan aux couleurs de la CGT pour défendre un fromage, quitte à démolir sciement l'outil de travail, comme ce fut le cas avec la réparation navale à Marseille.

Quand je travaillais, nous faisions déjà voyager une grue sur un porte char avec escorte et tout le tralala du sud de la France jusqu'à Rotterdam ou Anvers pour l'expédier par bateau à ............... Tunis ou Alger. Tout plutôt que la voir bloquée à Marseille pour un oui ou un non.

Quand aux jeunes, qu'ils continuent, une réforme injuste passée en force n'est pas bonne. Mais je fais le pari que les socialistes revenus aux affaires n'y toucheront pas !

Salut du grillon
***
Il en est des grèves comme de certaines lois...Quelques unes sont abusives.
S'ils reviennent aux affaires les socialistes, ce qui aujourd'hui n'est qu'une hypothèse, il faudra bien qu'ils "y touchent". Pour la simple et bonne raison que d'ici à 5 ans the marvelous reform of The Little Biggest in the World aura fait long feu, les papys au chomedu et les gamins en attente de boulot auront bien du mal à renflouer les caisses ! Malgré le paiement différé des pensions, le tonneau des Danaïdes sonnera encore le creux.
Il faudra bien faire quelque chose...Dialogue social ou ordonnances ? A vous de voir Docteur !
8831 signatures ce matin à 8:00 (6:00 GMT).
Bon dimanche Christian

Écrit par : Christian | 23/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique