logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/09/2010

Indépendance énergétique...

... Qu'ils nous disaient.

Z - Cadeau pour Jeanne.jpg

 Quelque part dans le Champsaur...

***

Il doit bien y avoir des raisons...

Je ne vous apprendrais rien en vous disant que rien n'est simple en motre monde et que d'y vivre tranquille devient de plus en plus compliqué.

C'est peut-être en toute bonne foi qu'échaudés par la première crise pétrolière qui avait sérieusement refroidi l'essor économique, nos dirigeants des années soixante-dix se sont jetés à corps perdu dans le développement du nucléaire civil. Du nucléaire militaire également, en général les deux vont de pair.

Un des arguments massue de cette stratégie qui en mobilisant tous les moyens de recherche sur l'atome-roi retarda de vingt-cinq ans le développement des énergies durables, c'était aux dires des tenants du tout nucléaire que nous nous mettrions à l'abri des caprices de l' Opep et des pays producteurs de pétrole. Pays on le sait assez peu sûrs politiquement, tels l'Iran ou l'Irak et la Libye par exemple.

Bien que chez nous les ressources en uranium fussent ce qu'étaient à l'époque les puits de Pechelbronn(Lien) à ceux du Koweit, personne ne s'émut outre mesure, il en faut si peu de l'uranium pour faire fonctionner une centrale ! L'uranium, c'est un peu comme les artichauts de Coluche, quand le réacteur est passé à table, il y a beaucoup plus de déchets qu'il n'y avait de camelote au début du repas. A cette différence près que les déchets des centrales, il vaut mieux éviter de les mettre sur le tas de compost !

Bref nous disaient ces bons apôtres, ils nous le disent encore aujourd'hui, l'atome, pour la Savoie bien sûr, mais aussi pour le reste de la France, c'était et c'est toujours l'indépendance énergétique assurée.

Ils avaient raison ô combien les X-Mines et autres brillants Polytechniciens, nous le voyons bien aujourd'hui. Grâce au nucléaire dont nous sommes les champions juste derrière les Etats-Unis, nous sommes totalement indépendants sur le plan énergétique.

Et, concernant la fourniture, soit de pétrole pour compléter notre production  nationale(Lien), soit d'uranium pour faire l'appoint de nos mines hexagonales, mines grises et déconfites depuis qu'elles sont fermées, nous n'avons aucune inquiétude à avoir, nos sources d'approvisionnement sont parfaitement sûres puisque provenant de pays politiquement stables. Dormez tranquilles braves gens...Je sais, j'ai oublié le gaz. Aucun souci de ce coté non plus, il vient de Russie et d'Algérie, rendormez-vous.

 Faisons une pause...

Z - Bonjour Jeanne.jpg

... Un petit clin d'oeil à une des amies du Blog... Je vous embrasse Jeanne.

***

...Politiquement stable disais-je.

Parlons du Niger...

C'est de ce pays un peu plus grand que deux fois la France et d'environ 15 millions d'habitants que provient un tiers de l'uranium qui alimente nos centrales nucléaires. Pour vous donner un ordre d'idée, puisque 80% de notre électricité est d'origine nucléaire, on peut dire que c'est grâce au Niger que 17 millions de nos concitoyens peuvent laisser une veilleuse allumée dans la chambre du petit qui a peur du noir.

Détail amusant, le Niger dont je vous rappelle que c'est un pays parmi les plus pauvres du monde, 223ème sur 231 en PNB par habitant, et qui est le 5ème producteur mondial d'uranium, doit importer 85% de son énergie !bk_travaux_barrage_kandadji.jpg

Plus amusant encore, il semblerait que le Niger n'ait guère confiance dans l'énergie nucléaire, puisque depuis 2009, il construit un barrage hydro-électrique sur  le fleuve Niger, le barrage de Kadandji (photo du début des travaux), qui non seulement devrait à partir de 2013 lui assurer son indépendance énergétique, mais lui permettre de vendre un surplus d'électricité à ses voisins...

Un pays qui fournit à la France de quoi produire plus du quart de son électricité, et qui doit construire un barrage pour produire la sienne, je vous le disais en début de billet, rien n'est simple dans notre monde !

Rassurons-nous, comme ce sont probablement des grandesz sociétés occidentales qui vont le construire, nous en profiterons un peu du barrage !

Quelques chiffres, mais pas trop.

Ainsi donc, l'uranium du Niger permet à EDF de produire un tiers de l'électricité nucléaire. Fort bien, mais encore savoir quelle est la production totale, et à quoi ça correspond. En jetant un oeil là-dessus, Nucléaire EDF (Lien), on apprend que la parc nucléaire français produit 428 milliards de Kwh. Le prix de vente HT du Kwh EDF étant de l'ordre de 9 centimes d'euro, ceci correspond à 38,52 milliards d'euros.

Ce sont donc 12,84 milliards d'euros de recettes pour EDF qui sont générés par l'uranium du Niger, soit à peu près quatre fois le PNB global de ce pays.

Disons pour faire simple que si on reversait simplement au Niger la TVA appliquée sur la quantité d'électricité produite à partir de son uranium, cela représenterait 2,5 millards d'euros, soit  65% de son PNB qui est de l'ordre de 5 milliards de dollars, par comparaison, le PNB 2008 de la France était de 2866 milliards de dollars, 573 fois plus. Pas pour demain l'égalité entre tous les humains ! 

Nous devons être très loin de ces chiffres, car je vois qu'en 2007, le Niger qui a exporté 3154 tonnes d'uranium a exporté globalement pour 475 millions d'euros de marchandises.

Je peux me tromper, mais il semblerait que ce ne soit pas seulement l'uranium qui soit exploité au Niger.

Faut-il chercher dans les déséquilibres scandaleux dans les échanges Nord riche - Sud pauvre l'explication du terrorisme qui prend pour cible les pays occidentaux et leurs ressortissants. C'est sans doute un peu court, il y a aussi une dimension politique, du fanatisme idéologique et une bonne dose de simple crapulerie et d'appât du gain chez les kidnappeurs professionnels du Sahel ou d'ailleurs.

Il n'empêche, en payant aux pays producteurs le juste prix des matières premières qui sont vitales à notre économie, je ne parle pas seulement de l'uranium, peut-être serions-nous vus autrement que comme les pillards des richesses du tiers-monde, et haïs un peu moins, peut-être.

A plus tard.

***

Il va de soi que tant que nos compatriotes seront otages au Mali ou ailleurs, je ne critiquerai pas le gouvernement sur son action pour les libérer.

Ce qui ne m'empêche nullement de critiquer sa politique en Afrique ou en Afghanistan. 

 

 

Commentaires

Je sais, il faut avoir le courage de ses opinions, mais je ne veux pas froisser personne tout en ne laissant aucun doute sur mon orientation
Au fait Alain, merci pour le compliment pour une femme c'est toujours agréable à entendre
Bisous Alain

Écrit par : f.jegou | 21/09/2010

Bonsoir Alain,

Tout aussi outrée que toi de la manière qui prévaut en Afrique et autres pays pauvres du Tiers-Monde.
Il est incroyable de penser que les habitants de ces pays aient toujours leur vie de misère, alors que leur sol regorge de trésors.

Où va l'argent des bénéfices colossaux, mystère, et la jalousie qui s'instaure, se transforme en terrorisme,....nous l'avons bien cherché depuis le temps que l'on pille les sous-développés.....

Que les grandes Sociétés protègent leurs employés mieux qu'elles ne le font(voir otages) c'est peut-être pour faire des économies de salaires aux agents de sécurité???qui sait...les Touaregs embauchés ne sont pas habitués aux gros revenus!!!


Bises et chantons la vigne cependant.....

Hélène
***
Où va l'argent des bénéfices colossaux ?
Excellente question petite soeur.
Restons -en au seul uranium puisque c'est d'uranium dont il était question dans mon billet. Areva ainsi qu'EDF sont des entreprises d'Etat, c'est-à-dire que c'est l'Etat Français, donc nous, qui en sommes actionnaires.
Tant l'argent qu'Areva ne donne pas au Niger que les bénéfices que fait EDF avec l'uranium à bas prix confortent les bilans de ces deux entreprises. Par ailleurs, si tout en la trouvant trop chère nous payons notre électricité à un des plus bas prix au monde, c'est en partie parce que la matière première avec laquelle elle est produite compte pour très peu dans son côut de production.
C'est donc nous qui sommes les heureux bénéficiaires de "l'argent des bénéfices colossaux" générés par l'exploitation du sous-sol du Niger.
Temps maussade chez nous, il va falloir remettre le chauffage. Espérons que les gens d'Areva reprennent très vite le boulot, sinon on risque de glaglater grave cet hiver.
Ils ne vont tout de même pas nous obliger à rouvrir nos mines de charbon ces salopards d'al quaeda !
Bisous

Écrit par : hélène | 21/09/2010

encore une région qui sera séche dans les années à venir.
Amitiés
CLaude

PS:regardes ce lien il y a une question et toi tu as surement la réponse

http://alexandre63.canalblog.com/

Écrit par : nunus63 | 22/09/2010

Il paraît qu'Areva avait été prévenu de l'imminence des enlèvements. Mais le prélevement de l'uranium était prioritaire....on connaît la suite...!

Écrit par : phil29 | 22/09/2010

Merci Alain,vous êtes passé à 200m de ma maison,au Chateau,la route qul mène au Drac,la denière maison,havre de calme,de silence,petit paradis au fond du verger.
Mais cette année Orange m'a privée d'internet ,4 mois de galère,et rien que des paroles.
Je vous embrasse cher Crabillou,Laurence,votre amitié me touche beaucoup.
jeanne,trés malheureuse sans ses amis du blog
***
C'est un plaisir de vous retrouver Jeanne, je vous embrasse et à bientôt.

Écrit par : jeanne | 22/09/2010

Entre les histoires de dingues et de dengue le monde devient fou.
Est ce que les chinois feront mieux que nous pour obtenir les richesses du continent africain ? En tout cas ils sont au boulot ...
Quand fera t-on passer l'humain avant les intérêts financiers en cette journée de révolte c'est bien cette question qui se pose.
Bisesss ensoleillées

Écrit par : Eliane | 23/09/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique