logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/08/2010

Les Chroniques vous offrent...

...Une quinzaine de vacances.

Concierges.jpg

Le couple Chiffon garde la baraque.

***

Reposez-vous bien, et à bientôt.

***

18:27 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (4)

26/08/2010

D'une femme l'autre...

... A  Chacune sa lettre...

Pigeons volent.jpg

Pigeons volent...Photo Laurence.

***

C'est tout récent, vous ne l'avez pas oublié...

*** Chère Sakineh.doc***

Douce Angélique.jpgC'est la première lettre de soutien envoyée à Madame Sakineh Mohammadi-Asthiani, cette femme emprisonnée et torturée depuis cinq ans, condammnée à la lapidation pour le plus abominable des crimes, l'adultère !

Certes, elle a fauté après qu'elle fut veuve, mais elle aurait fauté deux fois !

Bien sûr qu'elle mérite la mort, mais tout de même, la massacrer à coups de cailloux, est-ce vraiment digne d'un pays moderne qui prochainemenent entrera dans le club trés fermé des puissances nucléaires.

On comprend l'émotion que suscite le sort cruel qui attend cette femme. A l'initiative de BHL, le monde médiatique d'abord puis les citoyens vous et moi se mobilisent pour essayer de sortir Sakineh de sa prison.

Hélas, comme toujours, il y a des gens qui saisissent l'occasion d'une grande cause pour en servir une toute petite.

Une phrase, la dernière, dans la lettre que je vous ai mis en début de chapitre m'a intrigué...

"Du fond de votre cellule, sachez que mon mari plaidera votre cause sans relâche et que la France ne vous abandonnera pas."

Est-ce là une phrase de femme qui parle à coeur ouvert à une autre femme ? Effet de mon esprit tordu peut-être, mais je subodore comme un relent de machination...Quelqu'un instrumentalise Madame Bruni-Sarkozy pour autre chose que le salut de Sakineh.

D'ailleurs, qui pourrait penser qu'une créature douce et sensible comme l'est Carla commence une lettre de soutien en démarrant comme l'aurait fait le Marquis de Sade, impensable  !

C'est pourquoi dès maintenant, avant que Carla ne tombe dans le filet d'obscurs manipulateurs, et en soit réduite à se jumeler avec Liliane Bettencourt , je dénonce le complot, et je l'assure de mon soutien le plus total.

Pour commencer, je mets en ligne cette lettre ouverte, une lettre de soutien.

Lettre ouverte de soutien à Madame Carla Bruni-Sarkozy.

Bonjour Madame.

Alerté par les acouphènes médiatiques qui m’agaçaient le tympan, j’ai pris sur moi de bien lire votre lettre, lettre dont le retentissement réussit à franchir les montagnes reculées qui isolent le  havre de paix de mon Auvergne natale, et m'épargnent les fracas du monde sans pitié qui sévit alentour.

Chère Sakineh,

Condamnée à être enterrée vivante, puis à être lapidée ! Votre beau visage, réduit en bouillie ! Vos yeux pleins de douleur et de dignité, votre front, votre cerveau, votre âme… transformés en cible pour des lanceurs de pierres, explosés, pulvérisés, en miettes ! Effroi et consternation !

Effroi et consternation, ce sont bien là les deux mots qui conviennent.

C’est avec effroi que j’ai lu ce début de lettre adressée à une  femme emprisonnée depuis cinq ans, tourmentée par ses bourreaux, isolée de tout et de tous, et qui risque en guise de réconfort, si par malheur elle lisait la fameuse lettre par vous paraphée, de se voir décrit dans le détail le supplice qui l’attend : la lapidation dans toute son horreur ! Même si on sait maintenant que Sakineh ne sera pas lapidée mais seulement pendue, ça fait frémir.

C’est avec consternation qu’au bas de cette fameuse lettre, j’ai découvert votre signature…

Je ne suis pas un de vos admirateurs inconditionnels, il y a un monde entre le mien et le vôtre. Mais  à travers ce que les médias disaient de vous après Disneyland  et même avant, j’avais de vous l’image d’une belle jeune femme délicate et sensible, intelligente et cultivée, ce que vous êtes, je continue de le croire.

C’est pourquoi je suis consterné à l’idée que des gens de votre entourage sans doute, et pour d’obscures raisons, mais des raisons que l’on devine aisément, se servent de vous et de votre image, au risque de plonger cette pauvre Sakineh dans le plus profond désespoir.

Je ne sais si vous avez pris conscience du rôle qu’on a voulu vous faire jouer, et loin de moi l’idée de jeter la première pierre à d’obscurs conseillers pour qui  Mai 2012 est plus important que le sort de Sakineh et de ses sœurs d’infortune, mais sachez Carla que je suis avec vous dans votre combat pour la liberté et la dignité des femmes.

Courage, soyez forte, je sais que d’autres se joindront à moi pour vous soutenir dans cette épreuve.

Tenez-bon Carla, restez libre !

Alain DRIESSENS.

***

J'attends votre avis avant d'envoyer cette lettre à l'Elysée et à la presse.

A plus tard...

***

J'écrirai également à Sakineh, mais ne mélangeons pas tout.

 

 

24/08/2010

Bien tranquille à nos pieds...

...  Coule une rivière.

Eau Fraîche.jpg

En fait c'est un étang...C'est quand même de l'eau fraîche !

***

Expédions les affaires courantes...

" Les Auvergnats, quand il en manque un, ça ne se voit pas, sauf si c'est celui-là..."

Une nouvelle qui ne bouleversera pas la marche de l'univers, mais une nouvelle qui dans notre mini-bulle francisco, pardon, franco-française a valeur de symbole.

***  Adieu Nicolas...Bonjour Galouzeau ! ***

Venons-en à l'essentiel...

Sauver Sakineh.JPGVous le savez bien sûr, il y a chez nous, et fort heureusement pas seulement chez nous, une forte mobilisation en faveur de Sakineh, cette Dame iranienne qu'une frange d'illuminés fanatiques et barbares s'apprète à caillasser jusqu'à ce que mort s'ensuive. 

A l'initiative de Bernard-Henri Lévy (Lien), des intellectuels, des politiques, des artistes et autres gens dont l'avis peut marquer l'opinion se sont mobilisés pour essayer d'arracher Sakineh à ses bourreaux.

Voici la liste des tout premiers signataires qui se sont joints à Bernard-Henri Levy pour cet appel. 

Bien évidemment, depuis la publication de l'appel, beaucoup d'autres personnes se sont jointes à la liste, et beaucoup plus encore s'y seraient jointes pour peu que ladite liste fut ouverte à tous, ce qui n'est pas le cas, et je le regrette.

En quoi l'indignation et la volonté de combattre l'obscurantisme et la barbarie serait-elle moindre dans la France profonde que dans les salons parisiens ?

Signataires.JPG

Le magazine Elle et le journal Libération  relaient l'appel de BHL, et vont publier chaque jour une lettre adressée à Sakineh, lettre écrite par une personnalité ou émanant d'un simple citoyen.

Est-ce un choix des rédactions de ces respectables publications, ou est-ce le simple fruit du hasard - tirage au sort peut-être ?- toujours est-il que la première lettre qui sera envoyée à Madame Sakineh Mohammadi-Asthiani portera le tampon de la Poste du Faubourg Saint-Honoré.

Cette première lettre est signée Carla Bruni-Sarkozy.

Je vous invite à en prendre connaissance...

Sur ce lien , avec le contexte de sa publication :

***  Carla Bruni-Sarkozy écrit à Sakineh... ***

Ou, pour ceux que seul le texte de Carla Bruni-Sarkozy intéresse, sur cet autre lien qui reproduit le texte en question :

*** Chère Sakineh.doc ***

Il va de soi que j'approuve entièrement l'initiative de Bernard-henri Levy a laquelle je me joins sans réserve. Il va de soi, également, que j'applaudis à l'action de Elle et de Libération qui relaient cette initiative et qui, en l'élargissant au reste des médias et au grand public pourront peut-être faire entendre raison aux mollahs iraniens, et les sortir du moyen-âge où ils croupissent, en leur ouvrant les yeux sur un monde plus moderne, un monde plus humain, un monde où la femme n'est pas seulement une fille, une soeur, une mère  ou une servante soumise, mais une femme, tout simplement.

Un monde où l'amour n'est ni un péché ni un crime, mais la chose au monde la plus naturelle qui soit...

Ceci étant dit...

... Et au risque de choquer beaucoup d'entre vous, je dois dire que la lettre qu'a envoyée Carla Bruni-Sarkozy à Madame Sakineh Mohammadi-Asthiani me choque.

Cette lettre me choque non parce que c'est Madame Sarkozy qui l'envoie, Madame Sarkozy a parfaitement le droit, et de s'émouvoir de l'injustice qui est faite à Sakineh, et de s'en offusquer tout autant que n'importe qui, tout autant que vous, tout autant que moi, et de le faire savoir.

Non, ce qui me choque, c'est la teneur de cette lettre. Vous l'avez lue cette lettre, relisons le début ensemble...

 Chère Sakineh,

Condamnée à être enterrée vivante, puis à être lapidée ! Votre beau visage, réduit en bouillie ! Vos yeux pleins de douleur et de dignité, votre front, votre cerveau, votre âme… transformés en cible pour des lanceurs de pierres, explosés, pulvérisés, en miettes ! Effroi et consternation ! ...

Effroi et consternation, effectivement...

La moindre des choses, lorsque qu'on s'adresse à quelqu'un plongé dans la détresse  et sur qui pèse la menace d'un traitement inhumain, si réellement vous avez pour lui de la sympathie, la moindre des choses dis-je serait de faire preuve d'un minimum d'empathie à son égard.

Vous viendrait-il à l'idée, pour réconforter le condamné à mort de lui décrire par le détail le supplice qui l'attend ?

C'est ce que fait Madame Sarkozy. A-t-elle seulement lu ce qu'on lui a fait signer ? S'est-elle mise un instant, un seul instant, à la place de cette femme enfermée dans un cachot, cette femme qui tréssaute à chaque bruit de sa prison, redoutant, en attendant de le souhaiter comme une délivrance, que l'instant soit venu de ce terrible châtiment qu'elle ne mérite pas...

Une lettre, elle l'ouvre :

Chère Sakineh,

Condamnée à être enterrée vivante, puis à être lapidée ! Votre beau visage, réduit en bouillie ! Vos yeux pleins de douleur et de dignité, votre front, votre cerveau, votre âme… transformés en cible pour des lanceurs de pierres, explosés, pulvérisés, en miettes !

...

Sakineh sourit, son beau visage s'éclaire, enfin un instant de réconfort et de bonheur...Merci Carla !  

Certes, pardonne-leur Seigneur, ils sont tellement obnubilés par 2012 qu'ils ne savent pas ce qu'ils font. Mais il y a des coups de pied au cul qui se perdent du coté des conseillers de l'Elysée !

A plus tard...

***

J'ignore si la lettre de Carla Bruni-Sarkozy va soulever des réactions. Si ce n'était pas le cas, j'ai en tête une lettre ouverte que je ne manquerais pas de lui envoyer, et de diffuser...

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique