logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/08/2010

Oublions le futile...

... Traitons de l'essentiel.

ChateauChateaugay.jpg

Et vive la vue de château !

***

Oublions le futile...seulement un peu.

Quelques rappels...

Rappel notamment à l'adresse d'Eric Woerth - Eric le Pur distribue les rubans (Lien) - grimpeur émérite Eric, qui s'oxygène actuellement sur des sommets alpins d'où il peut contempler l'Helvétie sans besoin de lanterne.  Cette Helvétie si chère au coeur du premier cercle des généreux donateurs qui ne lui veulent que du bien, à lui, à son parti, et à Nicolas Sarkozy, l'homme qui fait la bise à Ginette...Niko-Ginette.JPG

Emouvante cette image offerte gratuitement en plein mois d'août aux habitués du JT de Jean-Pierre Pernaut...

Emouvante et rassurante.

En pleine guerre contre la délinquance et tous ces estrangers qui menacent notre patrie, le Charles Martel du Cap-Nègre offre à ses troupes le visage serein du Chef sûr de la victoire finale.

Heureux et détendu, il escalade à vélo monts et cols, accompagné de Jean son fils, histoire sans doute de remettre en selle le gamin durement éprouvé par la conquête manquée de l'EPAD  .

Puis, à peine marqué par l'effort, il fait halte chez Ginette qui lui prépare de délicieux beignets aux courgettes...

Après Nicolas et Cécilia sur la Paloma de Bolloré, Nicolas et Cécilia à Brégançon, Nicolas, Cécilia et Rachida aux US aux frais de riches amis, nous voici dans la séquence Nicolas et son fiston  pédalant sur et dans la côte...Encore un effort, en 2011, nous verrons la séquence "Nicolas tond le gazon pendant que Carla finit sa vaisselle et que Jean fait griller les merguez."...Affaire à suivre.

Exemplaires.jpgAffaire à suivre, comme celle-là et comme d'autres, la route est longue qui mène à 2012.

Nous sommes toujours rattrapés par notre passé dit-on.

Est-ce que cette maxime s'applique aussi à ceux qui se préoccupent de leur futur en prétendant ne se soucier que du nôtre ? 

L'avenir nous le dira.

En attendant, n'oublions pas de leur rappeler que nous sommes bien présents.

Passez de bonnes vacances mesdames et messieurs qui vous croyez grands. Et s'il vous arrivait de nous oublier, sachez que nous, nous ne vous oublions pas !

A propos d'Eric Woerth, j'ai retrouvé ça dans mes récentes archives, c'est le dernier édito de Daniel Ruiz avant son départ en vacances :

***  La liasse coulée.jpg ***

J'ai encore pas mal de munitions dans mes réserves.

Traitons de l'essentiel ai-je dit...

Deux choses me paraissent dominer notre actualité.

En premier lieu ce chiffre à peine croyable et si miraculeux qu'il propulsa Madame Lagarde depuis la Corse où elle prenait un repos bien mérité jusqu'au JT de France2, où à la limite de l'orgasme elle nous l'offrit en cadeau :

 ***  Zéro six pour cent !!! ***

Oui, vous avez bien lu, 0,6 % de croissance pour le deuxième trimestre, trois fois plus que pour le premier. Si ça continue a-t-elle dit, nous pouvons espérer que l'objectif de 1,4% de croissance pour 2010 sera tenu.

J'aimerais bien la croire, seulement voilà, Madame Lagarde nous assurait en 2008 que la France ne serait qu'à peine effleurée par la crise et que son objectif de 1,8% de croissance serait tenu...La France a fait 2,5% non pas de croissance, mais de récession...Gentille Mââme Christine, mais j'ai des doutes.

Le deuxième fait marquant de notre actualité, c'est le Ramadan.

Il y aurait quelques cinq millions de musulmans qui par esprit religieux ou habitude culturelle pratiqueraient le ramadan.

C'est suffisament important pour faire l'objet d'un sujet au journal télévisé.

C'est ainsi que sur France 2, nous eûmes droit non pas à une explication de ce qu'est le ramadan et le sens qu'il faut lui donner, mais presque à un publi-reportage sur les produits halal.

Je ne vais pas vous infliger à nouveau les images de moutons égorgés "en conscience", pas plus que la vidéo de boeufs de huit ou neuf cents kilos pendus par une patte et qui gigotent pendant plusieurs minutes la gorge ouverte au trois quarts et qui se vident de leur sang. Bien évidemment, France 2 n'a pas non plus diffusé de pareilles images.

Nous avons eu droit à du halal bon chic bon genre, appétissant au possible, pour un peu on en mangerait...Il est probable d'ailleurs qu'on en mange sans le savoir.

Un homme d'affaires important, Monsieur Martinet, nous a expliqué avec l'accent rocailleux de ceux qui gavent les oies et les canards, qu'étant donné le volume important du marché halal, ce serait péché de ne pas s'en occuper.

Marché important, des restaus branchés s'en sont emparés. C'est avec grande satisfaction que sous nos yeux ravis, nous pûmes admirer de belles jeunes femmes dont le commentateur nous dit qu'elles étaient issues de la communauté des maghrébins aisés se réjouir de pouvoir manger enfin dans les restaurants de la bonne viande non pas saignante mais bien saignée en lieu et place du poisson. Nous nous sommes réjouis nous de ce que des jeunes "issus de..."  aillent au restaurant non pas pour y foutre le feu, mais pour y manger du bestiau martyr.

Comme tout marché qui génère des flux financiers importants, nous avons découvert que certains organismes certificateurs délivrent des labels halal un chouïa bidon, genre déclarer halal un bestiau préalablement étourdi à l'electricité pour le rendre inconscient avant d'être saigné , comme l'imposent les règles d'abattage européennes, plutôt que d'être égorgé rituellement et en pleine conscience tel qu'il est bon de le faire pour honorer Allah ou Yavhé...Les animaux sacrifiés halal ou casher doivent subir les mêmes souffrances, normal, puisqu'ils sont destinés à nourrir les fils de Sem...

Au cours du reportage, un monsieur nous expliqua que pour être halal, l'animal doit être égorgé en conscience, non pas par un religieux, mais par un homme de religion, avec la tête tournée vers la Mecque. Il ne rigole pas avec les détails le Maître de l'Univers. C'est vrai que c'est pur bonheur, tiens Chéri, reprends une merguez, que de voir l'animal les yeux écarquillés et la gorge grande ouverte se vider de son sang, offrant sa souffrance et sa mort au Dieu d'amour et de miséricorde au nom duquel il est sacrifié...Pour qui est capable d'un minimum de sensibilité et de spiritualité, c'est un pied grandiose, on en redemande !  

Il me revient des images.

C'était dans les années cinquante. Gueulant sa peur, mais solidement maintenu au sol par des poignes robustes, l'animal se voyait saigné en conscience par un homme de religion puisque Michel le sacrificateur chantait la Messe et jouait de l'harmonium à l'office du dimanche.

Il me semble bien que chez nous au Quartier, la bête était orientée direction Saint-Bonnet. Sud-Est donc, en direction de la Mecque.

C'est ainsi que durant toute mon enfance, j'ai mangé du cochon et de la charcuterie halal sans m'en rendre compte.

Quand on vous dit que les voies du saigneur sont impénétrables...

A plus tard.

 

 

 

 

Commentaires

Brigitte Bardot aurait déclaré: "Pourvu que l'animal soit conduit gentiment à l'abattoir et que la baignoire soit nettoyée après le sacrifice du mouton...!"
***
Brigitte Bardot est ce qu'elle est, mais en matière de défense de la cause animale, elle mérite le respect.
Les moutons égorgés dans les baignoires, c'est pour l'Aït, pas pour le ramadan, ne mélangeons pas tout.

Écrit par : Phil 29 | 14/08/2010

Oh la la ! comme tu y vas Crabillou bestiau martyr as-tu dit ?
Dis-moi quelle différence il y a entre le bestiau égorgé et celui qui meure assommé ou électrocuté ?
Il n'y en as pas et chacun se régale de la viande succulente où non de la bête sacrifiée sans état d'âme
J'ai le souvenir de ma grand-mère trucidant un lapin en l'énucléant tandis qu'elle recueillait dans un bol le sang de l'animal qui gigotait
Et je te signale que Allah ou Yavhé, c'est le même dieu
Bon appétit quand même Alain
Bisous
***
Yahvé et Allah c'est kif-kif...tu es sûre ? Mais alors, dis-moi pourquoi les adorateurs de l'un et de l'autre n'en finissent pas de se foutre sur la gueule...Le savent-ils eux que leurs Dieux sont le même ?
Admettons, bestiau martyr est un brin excessif, bien que.
La différence entre un animal d'abord "endormi" à l'electricité ou "assommé" au pistolet d'abattoir avant d'être saigné, et celui qui est égorgé "en conscience", c'est la même que celle qu'il y aurait entre une personne opérée "normalement" de la thyroïde avec une autre qui serait opérée sans anesthésie... Outre que dans l'opération de la thyroïde, sauf accident, le chirurgien ne tranche pas la carotide, la différence est mince, je te l'accorde.
Chez moi, il était inutile d'arracher l'oeil du lapin, car après le coup de bâton qu'il avait pris derrière les oreilles, il saignait tout seul par le nez sans gigoter, et sans souffrir...Je m'avance sans doute, mais je suis prêt à parier que le civet de ma grand'mère était aussi bon que celui de la tienne.
Bon dimanche et bon appétit à toi aussi Françoise.

Écrit par : f.jegou | 14/08/2010

Bonjour Alain

Dire que je n'ai pas demandé à ces Ethiopiens plus orthodoxes en matière de religion que Sarkozy ou d'autres ex-présidents en matière de financement de leurs campagnes publicitaires et z'électorales, bref, je n'ai pas demandé comment il sacrifiait le zébu ou la chèvre pascale. (Il n'y a pas d'agneau là bas)
Je vois mal un chef de famille de 55 kg tout habillé pendre un zébu par la patte au seul arbre du coin. Il n'y parviendrai pas !! Et s'ils se mettaient à plusieurs,s'entraidant entre voisins, il y aurait alors des bêtes à cornes accrochés aux branches comme des guirlandes au sapin de Noël. L'arbre n'y résisterait pas.
Je crains fort que la viande que nous avons mangé ce dimanche de Pâques n'ait été égorgée comme le cochon de tes culottes courtes, sans trop de sensiblerie par un guguss qui en mange une fois, lui et sa famille, tous les 36 du mois.

Ne te fache pas une nouvelle fois devant mon ignorance en matière de sacrifice orthodoxe. D'ailleurs, je trouve que j'en fait assez comme cela,des sacrifices, avec la hausse des tarifs d'EDF de 3 %, 5 fois la croissance de notre cher pays et plus de deux fois l'inflation gouvernementale. Après le gaz, je prend le courant.

Comme tu t'en doutes, l'Elysée est fermé pour congés annuels et je n'ai pas de réponse à mon premier message. J'enverrai un rappel une fois le mois de courtoisie écoulé.

Amitiés du grillon

Nous parleras tu du deuxième sondage, plus conforme que celui de Mme Parisot ?
***
Rien à voir entre l'abattage (même rituel) de la chèvre ou du zébu pour la fête familiale(ou religieuse) et l'abattage à la chaine dans un abattoir industriel...
Je l'ai sous les yeux le sondage, ce sont non seulement les résultats qui divergent, mais la méthode également.
Rien à voir avec le sondage Ifop élaboré à partir des réponses "volontaires" à un questionnaire diffusé sur internet et qui nécessairement amplifie les réponses "favorables", et le sondage de Marianne effectué par contact téléphonique à partir d'un panel pré-établi...Il est bien possible que j'en dise un mot.
A un de ces jours pour siffler une mousse au Harry's Bar du coin.

Écrit par : Christian | 15/08/2010

Le cochon de mon enfance , égorgé direction Chantelle (si je me souviens bien)donc tête au sud-est...Le lapin de ma grand-mére (coup de bâton comme chez toi)....Ils avaient du tous être bénis par le curé qui, à l'époque, venaient dans les fermes bénir étables, écuries etc....même chez les gens qui ne mettaient jamais les pieds dans son église....
En vérité je te le dis que tu as raison ;on a tous bouffé Hallal ....
Tu m'as fait revenir ces images dans la tête et me souvenir que j'avais une belle frousse.Bises

Écrit par : Allier-née | 17/08/2010

Sarko fait du vélo sans casque. Il ne doit pas prendre beaucoup de risques. Pas un modèle à suivre.
Le reste, je n'ai pas encore lu, je reviens ce matin.
Bisesss et à +

Écrit par : Eliane | 17/08/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique