logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/08/2010

Sondage du Figaro (suite)...

... Décoiffant !

Moissons en Limagne.jpg

Moissons en Limagne. Photo Laurence.

***

Le proverbe du jour :

Dis-moi pour qui tu sondes, je te dirai qui tu es.

Sondage du Figaro (suite).

Hier, j'ai amorcé une analyse du fameux sondage d'où il ressortirait que de 70 à 80% et plus des français, les vrais, avec cocarde, béret et baguette pas trop cuite sous le bras approuveraient sans réserve les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy qui lui non plus de réserve n'en a guère.

 En résumé, disons que ce sondage nous révèle que Super Dupont approuve Super Sarko, ce n'est pas un scoop !superdupont.jpg Pour qu'on en ait fait tout un plat, c'est qu'il doit y avoir autre chose derrière...Il serait bon de gratter un peu...

Et bien évidemment, comme d'habitude, j'ai digressé et me suis un peu écarté du sujet...Que voulez-vous, je suis comme ça, je laisse mon esprit vagabonder, et mes doigts courent seuls sur le clavier...D'ailleurs vous voyez, j'étais reparti dare-dare je ne sais trop où...

Nous allons reprendre notre analyse, mais auparavant, beaucoup je pense l'ont consulté, je vous retranscris ici le courriel que notre Grillon (lien) a envoyé à l'Elysée. Certains des échanges que nous eûmes sur ce Blog au temps de la présidentielle m'amènent à penser qu'il fut un des électeurs raisonnables et réfléchis  qui votèrent Sarkozy en 2007. Il démentira si je me trompe. Son mail de 2010 n'en prend que plus de force. Que ce mail fut envoyé par un anti-sarkozyste viscéral tel que moi n'aurait pas eu grande signification. Que ce soit un homme modéré dans ses propos et calme dans ses convictions qui sorte ainsi de sa réserve, c'est un sacré pavé dans la mare aux crocodiles des Hauts de Seine !...Ce coup de gueule de notre ami vaut à lui seul tous les sondages de popularité du brasse-bouillon de l'Elysée !

Voici ce qu'a reçu le locataire de L'Elysée, du moins voici ce qui a été envoyé à son intention. J'imagine assez mal, mais qui sait, que ce courriel soit retransmis au Cap-Nègre où après avoir pour une énième fois déclaré la guerre à la délinquance étrangère nomade et basanée, pour la délinquance financière et la fraude fiscale il est urgent d'attendre, le Généralissime s'est retiré afin de profiter du repos du guerrier bien mérité dans les bras de Madame Trois ...Ont-ils Internet là-bas du reste ? Ils n'ont même pas le tout à l'égout ! Peu importe, ce courriel sera lu, et il laissera des traces.

Il n'est pas de bouteille jetée à la mer qui n'arrive un jour dans le filet du pêcheur ou sur la plage...

Le Courriel, dans son intégralité et dans sa forme :

Voici les toutes premières lignes de notre constitution en vigueur, celle du 4 octobre 1958

Article premier
La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens
sans distinction d'origine
, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée

Mein Kampf a été écrit en 1925.  Ne jouons pas avec les mots, Monsieur le Président de ce qui est encore la République Française.

***

Je n'ai pas demandé la permission à Christion de reproduire son message. J'aurais dû, mais je pense qu'il ne me tiendra pas rigueur de l'avoir fait.

Revenons à notre sondage, et grattons...

Pour ceux qui l'ignoreraient, il y a un Monsieur sondages à l'Elysée, et bien que l'Institut Ipsos de Madame Parisot et le Figaro de Monsieur Serge Dassault soient totalement indépendants du pouvoir actuel, ce n'est pas de la diffamation que de supposer que Monsieur Patrick Buisson ait eu quelques contacts et avec l'Institut et avec le grand quotidien. Ce n'est qu'une supposition, je le redis. Nul besoin donc que le Procureur Courroye lance une enquête préliminaire pour "manipulation de l'opinion" avec mission de prononcer en toute indépendance un non-lieu avant la rentrée de septembre.

Car contrairement à ce que l'on pense, le but principal de certains sondages - Dieu auquel je ne crois pas me préserve de placer le sondage du Figaro-Ipsos dans cette catégorie-là ! - le but principal n'est pas de donner une "photo" de l'opinion à un instant donné sur tel ou tel sujet, comme pourrait le laisser croire la présentation des résultats. Le but principal, grâce à un bruit médiatique savamment orchestré, c'est à partir d'un questionnaire bien construit dont les questions sont orientées, et l'exploitation des réponses à la limite de l'honneteté, d'offrir au bon peuple une opinion toute faite, prête à l'emploi et largement diffusée.

Ainsi, le sondage ne reflète plus l'opinion, il la fabrique ! On appelle ça de la propagande.

Christian ose une évocation de Mein Kampf et des années Hitler, je ne le suis pas à fond sur cette voie et je le lui ai dit. Par contre, et je l'ai déjà fait, je rapprocherai volontiers les méthodes de communication du vibrionnant petit bonhomme avec celles  pratiquées du temps d'Adolphe.

Le chef d'orchestre de la propagande nazie s'appelait Joseph Goebbels, c'était un maître en la matière, souvent imité, mais rarement égalé.

La propagande sarkozyste est confiée au très discret Patrick Buisson.(lien) Cet homme de la droite extrème est lui aussi pétri de talent.patrick-buisson.jpg

C'est grâce à lui que tout en déclamant du Jaurès, Sarko sut conquérir un gros paquet des partisans de Le Pen.  

Son nom fut évoqué dans ce qu'on a appelé l'affaire des sondages de l'Elysée.

*** Sondages de l'Elysée ***

Une affaire de plus, affaire vite étouffée après que la majorité umpe  le plus démocratiquement du monde et avec un souci de transparence qui l'honore, accepta qu'une commission d'enquête parlementaire s'intéresse à la chose, mais la transforma en simple épouvantail à moineaux en "réduisant son périmètre", afin qu'elle n' aille pas mettre son nez dans des trucs qui ne regardent pas les élus du peuple, nous ne sommes ni aux US ni en Angleterre, nous sommes en France, chacun à sa place !

Sondage Figaro (suite)...

Figaro Suite.JPG

Rien que des bonnes questions.

Je vous ai déjà un peu expliqué le processus dans mon billet d'hier. Dans ce type de sondage, le sondé ne peut pas se réfugier dans les cases "sans opinion" ou "ne se prononcent pas", dès lors qu'il rentre dans le questionnaire, il doit répondre à tout et de gré ou de force, se faufiler sans se délier parmi les "Très", "Un peu", "Niet pas du tout" ou Niet pas vraiment" d'accord.

On imagine que les 33% de gens qui se sont  prononcés "Pour la mise en place de 60000 caméras avant 2012" sont d'accord pour qu'on en installe une dans leur chambre à coucher", mais que dire des 34% qui se disent "Plutôt d'accord". Sont-ils prêts vraiment à ce que des caméras enregistrent leurs faits et gestes partout dans les rues...Auraient -ils répondu de la même manière s'ils avaient eu la possibilité de ne pas répondre ?

Que penser du sondeur qui additionne les 33% de "Très" et 34% de "Un peu" d'accord dans la rubrique "Approuvent", et en déduit que 67 %  approuvent l'installation de 60000 caméras en 2012.

Reprenez chacune des questions de ce sondage et faites le même raisonnement que je viens de faire. Vous en déduirez comme moi, bien qu'il ait été conduit selon les règles en vigueur dans ce type de sondage, que les résultats largement diffusés dans tous les médias ne reflètent absolument pas l'opinion des gens, mais que le large écho qui est fait de ces pourcentages non significatifs va contribuer largement à ancrer chez les gens que 70% des citoyens approuvent le retrait de la nationalité à celui qui tuerait un gendarme, 55 % sont d'accord pour foutre en taule les parents impuissants à contrôler leurs gamins etc. Bref à faire l'éclatante démonstration que la grande majorité des Français approuvent les propositions de Nicolas Sarkozy.

Les médias ont repris tous ces chiffres comme du bon pain et les ont offerts braves citoyens que nous sommes. Nous savons désormais que tout ce qu'a proposé Sarkozy relève du bon sens, puisque cela reflète ce que souhaitait l'opinion depuis longtemps, mission accomplie, Bravo !

Demain, je vous démonterai le mécanisme de l'opération conjointe "Propositions-Sondage", peut-être après avoir lu tout ça serez-vous moins receptif à la propagande, fût-elle adroite (toute !) et subtile.

Pour conclure aujourd'hui, une forte pensée du Crabillard qui n'en peut plus d'être privé de plume dans ce bordel ambiant.

La propagande ne mord que celui qui lui présente son cul !

A plus tard...

 

11:20 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Rocard n'a eu aucune crainte de comparer les derniers propos de Sarko avec ceux du gouvernement de Vichy et des Nazis ! Depuis que les chiens sont lâchés, on voit plein de caravanespasser sur les routes, étonnant non ? En attendant le dernier pittbull à s'indigner, c'est Morano scandalisée de voir la Une de Marianne comparer Sarko à un voyou. Je trouve que la Une de ce magazine est soft, ce qui me paraît normal étant donné qu'il a à sa tête le Sieur Kahn qui avait soutenu Bayrou en 2007. Pour2012, il faudra qu'il trouve un cheval plus radical s'il ne veut pas s'écrser contre un obstacle rempli d'épines....!!
***
Sarkozy le voyou de la République.
Je suis abonné à Marianne, et je t'avoue qu'à la découverte de la une, j'ai marqué un temps d'arrêt.
Autant j'ai apprécié l'article intérieur de Jean-François Khan qui justifie grandement le titre, autant je désapprouve le fait d'en avoir fait la couverture de l'hebdomadaire.
Certes, si en 2010 un grand journal peut se permettre de traiter le président élu par 53% des électeurs de voyou, la faute en incombe entièrement à Nicolas Sarkozy qui en ne se débarrassant pas de son clone Sarko n'a jamais su se hisser à la hauteur d'un Président, et de par sa conduite mérite qu'on le traite en voyou.
N'empêche, Marianne n'aurait pas dû...
Salut Phil.

Écrit par : Phil 29 | 09/08/2010

Bonjour Alain

Tout ce que je dis sur mon blog est par essence public et tu peux emprunter ce qui te conviens à condition, comme tu l'as fait, de ne pas en dénaturer le sens.

La comparaison avec Mein Kampf vient du fait qu'il s'est écoulé 15 ans entre la rédaction d'un livre et le déclenchement de la guerre. Quand le français élu à la tête de l'Etat prononce sciemment (il est en ce cas avocat et sait parfaitement le poids des mots) une phrase qui déchire la base même de la Constitution, il enclenche un mécanisme qui peut aller jusqu'aux extrêmes, dictature ou guerre civile. Il y aura 3 présidents après lui en 15 ans.

Je professe depuis un certain nombre d'années l'opinion que le manque d'honnêteté de nos présidents de la République après de Gaulle ont permis ou excusé les abus des ministres et autres citoyens, s'étendant de proche en proche à tout un pays.
Quand un président de la République ment, c'est la porte ouverte aux désordres. Il serait temps qu'un assainissement de notre moralité parvienne au sommet de l' Etat.

Un autre point qui compte aussi beaucoup : notre République est sociale. Cela ne se voit guère ces temps ci. Là aussi, l'intégration ne se fera que si il y a une réelle volonté politique.

Quand à mes opinions personnelles, elles sont évolutives et au moment du choix, je regarde celle ou celui qui me parait le plus à même de tenir la barre. Il m'est arrivé de me tromper, et je suppose que je ne suis pas le seul.

Continue à tirer au dessus de la ceinture, Alain, tu es bien plus grand ainsi et ta prose bien plus agréable à lire, car tu as un talent de débatteur de grande classe.

Amitiés du grillon
***
Je me souviens avoir dit chose semblable...Non , Sarko n'est pas fasciste et ce n'est pas vraiment un dictateur(Laurence t'a évoqué nos échanges à ce sujet), il est simplement préoccupé de l'immédiat, conforter, asseoir, et prolonger son pouvoir.
Ce faisant, et tu fais bien de le souligner, à force de semer ses lois liberticides et la ségrégation rampante, il fait le lit d'un de ses successeurs qui lui sera un fasciste vrai de vrai...Le bon peuple ne voit rien, tant pis pour lui !...Vous avez aimé 2007, vous adorerez 2012, et en 2017 et 2022, je vous raconte pas l'apothéose !
Tiens, un cadeau, je suis tombé là-dessus en compulsant mes archives...Les promesses n'engagent que ceux qui y croient
http://chroniquesducrabillou.blog50.com/archive/2006/10/13/il-est-revenu.html
Salut Christian.

Écrit par : Christian | 09/08/2010

Bonjour Alain,

Un peu perdue dans tes calculs pointus et dans le débat engagé avec le Grillon, j'ai quand même lu et beaucoup appris. Mais je ne puis m'insinuer dans vos commentaires, trop subtils pour moi. Il est vrai que je suis nulle en maths...alors...les pourcentages...!!!

Je me suis posée une question dans ma petite tête : comment sont choisies et contactées les personnes du panel retenu pour éclairer notre lanterne? ???

A bientôt
Bises de l'aube (8h30)...
hélène
***
Les fameux panels sont en fait des modèles réduits de la société française(adultes seulement).
Mêmes pourcentages par catégories socio-professionnelles, tranches d'âge, sexe, etc...
Un bémol avec le panel du Figaro...Est-ce que la proportion de "français d'origine étrangère" a été respecté ? Simple question.
Tu te lèves à l'aube maintenant ?
J'ai commencé la rédaction d'un billet ce matin à 5:30...Tu es battue ma frangine !
Gros bisou.

Écrit par : hélène | 10/08/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique