logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/06/2010

Ce n'est pas parce qu'ils ont les mains pleines...

...Qu'ils ne sont pas innocents !

Pleine lune 002.jpg

...Elle aussi elle est pleine, et pas trop ratée pour une fois....

***

La grande affaire du jour, c'est bien évidemment le lynchage en règle de ce malheureux ministre Woeth, dont l'honneur ainsi que celui de son épouse, est "jeté aux chiens" par les menées "ignobles" d'un PS assassin qui l'ayant pris pour "cible" a  lancé la "chasse à l'homme"...Bof, les attaques du PS me paraissent bien molles, il ne me semble pas que les plus virulents des détracteurs du couple Woerth se trouvent de ce coté...Dame Tartine se cantonne dans une prudente réserve, attendant dit-elle des "éclaircissements", et il est des roses, très pâlichons il est vrai, qui ne sèment guère d'épines sur les pas de ce pauvre Eric...Rocard le considère comme intègre et honnête, celà vaut largement le meilleur des certificats de virginité...

Mais enfin, de quoi serait donc accusé Monsieur Woerth...Y a-t-il  dans notre arsenal judiciaire une quelconque loi qui interdirait à un serviteur dévoué de la République d'être à la fois ministre du Budget, donc le patron du service des impôts, en même temps qu'il serait le trésorier du parti majoritaire qui soutient le gouvernement auquel il appartient, et d'être en plus à la tête de l'organisation chargée de collecter les fonds auprès du club très fermé des grands patrons et des grandes fortunes qui bien évidemment n'attendent aucun retour ni la moindre indulgence en contrepartie de leurs généreuses contributions...Il faut être aussi tordu que peut l'être un Arnaud Montebourg ou un Noël Mamère pour voir là, je cite: un "mélange des genres", ou  un "conflit d'intérêts".

C'est certain , il s'agit bien là d'une sordide machination montée de toutes pièces, afin de déstabiliser un homme exemplaire et irréprochable, à l'image de la République à laquelle il est dévoué corps et âme...Que dire de l'ignominie consistant à éclabousser sa vertueuse épouse qu'il aida mais sans plus à trouver un petit job dans une minuscule boîte chargée de gérer au mieux les bénefs d'une vieille dame bien trop âgée pour s'occuper seules de ses affaires...Là, on touche au fond de la fosse aux immondices... Volant au secours de ses amis Woerth, va savoir si le poste de ministre du travail que brillamment jadis il occupa ne va pas se libérer bientôt, bouffi d'indignation, XBB, Xavier Bouboule Bertrand monte au créneau...il n'a pas peur de le dire, les manoeuvres du PS frôlent l'ignominie...

Heureusement, si le pendu Woerth se décroche, ce ne sera pas sans que tous ses amis lui aient tressé une solide corde pour le soutenir.... A l'emission le Grand Jury, ça ne s'invente pas, ils étaient tous là, ou presque...Fadela Amara, la généreuse secrétaire d'Etat qui offre gîte et couvert à sa famille, Christian Estrosi, modèle de vertu, plus Roselyne et les autres qui sur ordre étaient venus à la veillée funèbre...Veillée funèbre, car n'en doutons pas , malgré ses vertueuses protestations et le soutien élogieux de la Cour, les jours du ministre Woerth sont comptés...Fut-il le plus honnête des hommes, sa position est intenable, il ne tiendra pas longtemps...Un signe. Depuis les terres lointaines du Canada, le Prince l'a assuré de "toute sa confiance"...Les carottes sont cuites pour toi mon pauvre Eric...

Je vous vante souvent les talents de Daniel Ruiz, l'éditorialiste de La Montagne...Jugez vous-mêmes...

*** Inventaire de Travers.jpg***

Un autre édito, vidéo celui-là, de Christophe Barbier.

***  Eric Woerth exagère...  ***

A plus tard...

 

26/06/2010

Chaud devant...

... Et derrière, je te dis pas !

Le bonheur est dans le pré.jpg

Le bonheur est dans le pré...

***

En un éclair, tout s'éclaire !

Une visite  nocturne "hors-caméras" en Kärcherland nous annonçaient les médias...Assez surprenante cette nouvelle. Ainsi donc, accompagné du fidèle des fidèles, le Triste Hortepouah, accompagné ausi de son ancien compagnon des bacs à sable de Neuilly, Frédéric Péchenard, le chef de la police, accompagné également du Super-Préfet par lui nommé et d'un autre préfet important, votre leader Sarko s'en serait allé nuitamment et dans la plus grande discrétion visiter cette  Cité des 4000, qu'il y a  cinq ans, à grands coups de Kärcher il incendia. Et tout ça juste pour le fun, hors la vue du bon peuple extasié...Impensable de la part de celui qui monte en spectacle le moindre de ses gestes, lui dont l'essentiel de l'action se résume à la communication...Que s'est-il donc passé pour qu'en pleine grève générale, les télés et les journaux n'étalent pas en ouverture des jités et sur leurs première pages, la photo du chef de l'Etat et de sa task force sécuritaire en visite dans la chaude cité ?

Les plans les mieux élaborés comportent toujours une faille...Bien que le secret fut bien gardé jusqu'à la dernière minute, il y eu quelques fuites, bien orchestrées. Des caméras, bien évidemment, il y en avait...Difficile, à moins de passer en coup de vent, de garder secrète une visite de deux ou trois heures et quelques...Un gros service d'ordre, des mouvements inhabituels et des flics plus nerveux qu'à l'accoutumée, il n'en fallut sans doute pas plus pour aiguiser la curiosité d'une jeunesse désoeuvrée. Très vite, en quelques coups de téléphone et de Sms, les "cailleras" comme ils disent savaient qui venait  les visiter ce soir-là...

Et c'est ainsi que se produisit le clash qui enraya la machine...Quand il sont plusieurs c'est terrible dirait le couperosé de la Place Beauvau, mais même s'il n'y en a qu'un, ce peut être une catastrophe.

Il n'y en eu qu'un, mais à cause de celui-là , ce fut une catastrophe !

Qu'il me soit pardonné de rapporter sur ce site habituellement fréquenté par des visiteurs courtois et civilisés les propos proprement orduriers que prononça l'individu "bien connu des services de police", mais dont il s'avéra par la suite, une fois débarbouillé du sang qui lui maculait le visage et que les hématomes se fussent dégonflés, qu'il avait un casier plus vierge que bien des gens présents ce soir-là...Hein Brice ?...Vous le voyez, je digresse un max afin de retarder l'instant où il me faut bien vous révéler les propos qui valurent au jeune ensanglanté une incapacité de travail de neuf jours...Si ça se trouve, ce jeune des cités qui fut immédiatement cité à comparaitre  est au chômage, ce n'est pas le sujet....

[{("Va te faire enculer connard, tu es ici chez moi ! ")}]

Vous noterez, outre le fait que j'ai mis tout ce que j'avais en magasin de guillemets, parenthèses, accolades et crochets de toutes sortes, afin  d' isoler cette horreur du reste de mon texte, que j'ai en plus écrit en bistre et masqué l'horreur en question d'une couleur de fond qui en rend la lecture difficile. Nous ne sommes pas des brutes aux Chroniques, nous ménageons les âmes sensibles...

Voici, relaté par des journalistes qui  normalement n'étaient pas là, mais qui y étaient quand même, la visite tragique au cours de laquelle se déroula le drame.

*** Un tour en passant ***

On comprend mieux pourquoi nous fûmes privés des images de la visite surprise, difficile de diffuser chez Pernaut la séquence d'un jeune énervé qui invite le chef de l'Etat, en des propos d'une grossièreté digne des vestiaires de l'équipe de France, voire d'un Salon de l'Agriculture, de s'aller faire visiter la partie extrème du gros côlon, ce qui convenons-en est de la dernière goujaterie...

Il n'en fallut pas plus aux policiers pour interpeller aussi courtoisement qu'ils le purent, l'injurieux forcené.

Le cameraman de France 3 aurait bien aimé filmer ce haut fait d'armes des valeureux policiers, il en fut empêché d'une gifle, c'est bien dommage. Patientons un peu, c'est bien le diable si d'ici quelques jours une vidéo amateur s'invitant sur la toile ne vienne nous montrer un bout de la scène...

Voilà comment un seul énergumène peut gâcher le boulot de toute une équipe...Au cinéma, on eut refait une prise, pour un coup de pub politique, c'est impossible, il faut avoir bon du premier coup, c'est raté.

Au lieu d'un reportage accompagné des nombreux commentaires des journalistes au Prince attachés, pour nous distraire des images de la grève générale, il nous fallut nous contenter de l'entrevue Niko-Titi, et de la vertu proclamée du couple Woerth...Ainsi va la vie.

Consolons-nous en constatant que lorsque c'est nécessaire, la Justice peut se montrer prompte à réagir...C'est vrai qu'il y avait là un cas de force majeure...

Arrêté le soir, le dangereux criminel encore sanguinolent fut jugé dés le lendemain...

*** Le dernier jugement ***

Il a été condamné à trente-cinq jours de travaux d'intérêt général, il s'en tire bien.

Il fut un temps où le manant qui se serait risqué  à l'incitation aux derniers outrages envers le monarque et à son endroit, monarque beaucoup moins républicain qu'aujourd'hui, eut été occis céans par les karchers du Roy...Et pour parachever la punition du coupable de ce crime de "Baise-majesté", on eut écartelé son cadavre à TF1 à la place de la grève...

A plus tard...

 

24/06/2010

On l'a échappé belle...

...Le ridicule ne tue plus, nous sommes sauvés !

Olga sur la plage.jpg

Amers, oui, mais fort heureusement, il nous reste la mer !...Oléron, début Juin...

***

Jean-Louis, défends-toi...Ils te plombent ton Grenelle !

Entendu et vu dans la boite à mensonges ce matin...

"A sa demande, Thierry Henry sera reçu en fin de matinée par Nicolas Sarkozy."

Waouh ! Sur un simple coup de fil, Thierry parvient à se faire inviter au Château, il est fort ce mec ! Essayez donc d'en faire autant, vous m'en direz des nouvelles. A moins bien sûr que votre épouse ou votre fille ou les deux se soient sauvagement faites agressées par un multirécidiviste inopinément libéré par un juge laxiste qu'il serait grand temps qu'un homme à poigne remette de l'ordre dans la Justice, plus que temps même...Bref à moins d'être au coeur d'un fait divers bien dégueulasse, vous avez peu de chances d'être invité à l'Elysée...Qu'un grand malheur vous frappe, ce que je ne vous souhaite pas, inutile de téléphoner, il y a de grandes chances que vous le voyiez débouler avant que vous ayez trouvé le numéro du Palais...L'heure est grave donc,  the big biggest gunner du football tricolore sera reçu ce matin par the little biggest in the world. Titi le footeux sera reçu par le jogger Niko Trottinette ...Une rencontre au sommet.

Entendu aussi ce matin, et laborieusement sorti de la bouche de monsieur Hervé Novelli :

"C'est une bonne chose que le Président s'empare de ce dossier." (le foot, ndlr).

Ce n'est pas tous les jours qu'on nous annonce des bonnes nouvelles ces temps-ci...Réjouissons-nous sans retenue, tout n'est pas perdu, le Nouveau Football est en marche, en totale rupture avec le Football d'avant, Nicolas descend sur le terrain, il était temps !

Bon, totale rupture, d'accord, mais encore faudrait-il ne pas être en rupture totale avec les principes d'économies drastiques ces jours-ci prônées, et certes pour une noble cause, mais tout de même, ne pas faire tout le contraire de ce que l'on prêche en convoyant le buteur number one en jet privé, au prétexte que c'est la seule façon pour qu'il arrive à temps à l'Elysée...Dites-voir, parmi la bande pléthorique des nazes qui conseillent le Prince, il n'y en a pas un qui aurait eu l'idée de reporter cette entrevue de portée universelle à cet après-midi...Titi aurait voyagé avec ses copains dans le même avion de ligne,  pour le prix d'un billet first class...

Les précédents Joyandet-Estrosi à 116000 € et des poussières ne leur ont  pas servi de leçon...Ils iront se plaindre que des malfaisants qui n'ont de cesse de déstabiliser le pouvoir s'emparent de cette affaire...Gaspillage de l'argent public, ours blancs victimes de la canicule à cause du CO2 émis par le Jet de Titi, allez-donc savoir tout ce que les hyènes qui sévissent dans la presse vont inventer en brodant sur cette affaire...

A propos de hyènes et de "journalistes", elles ont eu la peau des peu respectueux Stéphane Guillon et Didier Porte, les "deux petits tyrans " qui faisaient marrer une moitié de leurs auditeurs, et qui faisaient grincer l'autre moitié...L'autre moitié a gagné,  mais elle aurait tort de se réjouir. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour la Démocratie quand les fous du Roy son jetés aux oubliettes...

Enfin une promesse tenue !

Il y aura mis le temps, mais il y est allé !  Le chef de l'Etat aura mis cinq ans pour tenir la promesse du ministre Kärcherman...Visite nocturne en catimini, hors-caméras, pas clandestine la visite, mais presque...Une visite effectuée dans le seul but que tous les médias qui n'en aurons rien vu clament partout urbi et orbi qu'elle a bien eu lieu...Très bien, elle a eu lieu, et alors ?

***  Devine qui vient raser les murs ce soir... ***

Cette visite surprise, comme le suggère le journaliste de Libé aurait-elle un lien avec le procès en cours des émeutiers tireurs de flics ?

Nous en saurons peut-être plus si Niko en touche un mot à Titi après la douche.

Il y avait longtemps !

Vieux Valy Juin.jpg

Vers les onze heures ce matin...

Nous allons nous quitter sur une brève de dernière minute.

Au nom des restrictions budgétaires, inéluctable conséquence de l'austérité et de la rigueur qui refusent de dire leur nom, la garden-party de l'Elysée sera supprimée, sans doute remplacée par une merguez-frites-party entre intimes au Cap-Nègre...

Nous n'en sommes pas encore à jumeler le 14 Juillet avec la Toussaint, mais il va falloir y songer.

La tristesse et la morosité conduiront-elles notre éclairé leader(lampe basse consommation ?) à faire défiler sur les Champs-Elysées les corbillards des Pompes Funèbres Générales en lieu et place des chars Leclerc cette année ? Rendez-vous dans trois semaines, nous serons fixés.

A plus tard...

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique