logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/06/2010

Il pleut, passons le temps...

...Causons.

Le vieil homme est amer.jpg

...Derrière l'horizon, c'est l'infini...Là-bas, il y aura de la place pour tout le monde !... (Photo Laurence)

***

Une autre légende pour la photo-bandeau ?

"Le vieil homme est amer", ça vous va ...

C'est sans déplaisir qu'au bout d'une grosse semaine j'ai retrouvé mon blog...Comme l'a fort bien souligné Christian, depuis quelques mois, je suis beaucoup moins assidu à le faire vivre, et encore moins assidu, bien que ne l'ayant jamais été beaucoup,  à visiter et commenter les vôtres chers amis...Comme en retour, et c'est normal, vous-mêmes  êtes de moins en moins nombreux à venir me voir...

Ce n'est qu'un juste retour des choses, et je ne m'en offusque ni ne m'en étonne. Les blogs se nourrissent d'échanges, et pour peu que les échanges soient sans retour, peu à peu ils s'espacent, s'estompent, disparaissent...Le blog s'étiole, puis il meurt...Peu à peu le blogueur se décroche de la toile, il tombe...dans l'oubli seulement. Peut-être rebondira-il ailleurs, peut-être s'accrochera-t-il à nouveau à ses chimères et reviendra pousser la porte qu'il avait laissée entr'ouverte...c'est l'avenir qui nous le dira.

Une semaine sur l'Île d'Oléron...

Suivie comme son ombre.jpg

...Temps maussade et soleil timide, Olga doit elle-même réchauffer son ombre...(Photo Laurence) 

***

J'aurais pu profiter de ce break d'une semaine pour me couper de tout, et laisser en plan journaux et télé...J'aurais pu, étant de ceux qui ne s'ennuient jamais en leur seule compagnie, cela ne m'aurait guère coûté...Seulement voilà, comme mû par un reflexe pavlovien, je suivis mes pas qui chaque jour  me guidèrent  au point presse, et le poste de télé que j'avais pris soin de laisser à Châteaugay sur le banc de touche trouva très vite un remplaçant, généreusement prêté par le fiston, Mondial oblige...C'est ainsi que ce vendredi, je pris plaisir à regarder le match Afrique du Sud - Mexique. Très bon match d'ouverture pour ce mondial. Je n'en dirais pas autant du deuxième, celui que j'ai suivi le soir, France-Uruguay.

Malgré que je sois un inconditionnel des Bleus quoiqu'il arrive, je n'ai pas pu vibrer...Je me fous des polémiques ramayadesques sur le prix des piaules de ces messieurs nos joueurs. D'ailleurs, Madame Bachelot a très vite remis à la fois les pendules à l'heure et son imprudente secrétaire d'Etat à sa place...Les frais d'hôtel sont à la charge de la Fédération et ne coûtent pas un sou au contribuable. Aux vestiaires la gamine !

Divine Roselyne.jpgNotons pour la forme que lorsque Madame la ministre cumularde se rendra en Afrique du Sud avec  son escorte de sept ou huit  personnes, tout ce beau monde logera dans le même palace que les Bleus, et ce ne sera pas la Fédé qui règlera l'ardoise, ce sera nous !...Mais comme elle l'a fort bien dit Roselyne, le temps n'est plus aux polémiques, revenons donc au sport...

Certes, l'équipe de France et son entraîneur sont dans le collimateur des médias. Et depuis les brillants résultats de l'une et de  l'autre au championnat d'Europe 2008, rappelons que la France, dernière de son groupe avec un tout petit point, fut éliminée dès la phase de qualification après un brillant match nul 0-0 contre la Roumanie, une mémorable dégelée 4-1 contre les Pays-Bas et une honorable dérouillée 2-0 contre l'Italie...Il eut été dommage de séparer une aussi brillante formation de son génial entraîneur. Raymond fut donc maintenu au poste qui est encore le sien aujourd'hui...Oui, le match, j' y viens. Que pourrais-je en dire qui n'ait déjà été dit... Des regrets, encore un gros travail de préparation, ils travaillent, ils travaillent... C'est vrai que depuis 2008 nos héros n'ont pas eu beaucoup de temps pour se préparer, deux ans, c'est court...Espérons, puisqu'on nous dit que rien n'est perdu.

Jusqu'à aujourd'hui, je pensais que le foot était un de ces sports assez simple dans le principe, principe qui  pour l'essentiel,  consiste à faire en sorte que dix joueurs de champ parviennent, à l'aide de leurs pieds, de leur tête et de n'importe quelle partie de leur corps à l'exception de leurs bras et de leurs mains (sauf si Dieu s'en êle), à propulser un ballon dans un cadre en bois défendu par le onzième joueur de l'équipe adverse qui lui a le droit de se servir de tout ce  dont la nature l'a doté qui puisse stopper la course du fameux ballon...

A voir jouer notre équipe, j'ai du réviser un peu ma position...Durant quatre-vingts dix minutes, ils se sont acharnés à shooter non pas dans le cadre du gardien Uruguayen, mais plutôt tout autour, comme s'ils avaient voulu empêcher les pigeons de se poser sur la barre transversale...Aucun pigeon ne se posa, mission accomplie ! Rien à signaler de l'autre coté non plus, zéro à zéro au score, disons zéro partout et sur toute la ligne...

Ce fut donc  un grand soulagement pour tout le monde lorsque l'arbitre siffla la fin du purgatoire...

Je serai là pour le prochain match, pour le suivant aussi. Allez les bleus, réveillez-vous et faites-nous rêver, ne serait-ce qu'un instant...

Voilà pour la télé. Je vous ferai part de ce que j'ai lu dans la presse un autre jour.

A mon retour, j'ai répondu à presque tous les commentaires que vous avez laissés durant mon absence, sauf à celui de Christian je crois...Eliane ? Peut-être...

J'apprécie toujours les commentaires de Christian, en général il vise juste.

 "...Je crois que la religion et la politique sont deux sujets où il est vain de vouloir rallier d'autres qui ne sont pas indécis(acquis ?) à sa cause.  Et à nos âges, il y a longtemps que nos idées sont aussi raides que notre colonne vertébrale, et que nos opinions sont arrêtées. "

Sommes-nous si raides en nos idées et si figés dans nos certitudes que nous le dit Christian ? Je ne pense pas.

Je pencherais plutôt du coté de ce qu' a dit celui en qui certains voient "le plus grand intellectuel vivant". Il était  chez nous il y a peu.

C'était le soir où Israël arraisonnait la "flottille humanitaire - ou terroriste - rayez la mention inutile", arraisonnement défensif qui fit neuf morts parmi les barbares qui amenaient du ciment et pas mal d'autres trucs utiles aux assiégés de Gaza...

Noam Chomsky, puisque c'est de lui dont il s'agit, était l'invité de France 3, à une heure où tout le monde dort. Noam Chomsky.jpgIl déclara : 

"Il y a des gens comme nous, les classes éduquées, qui sont allés dans les bonnes écoles, qui ont eu un bon enseignement, qui ont été endoctrinés à ne pas voir certaines choses. C'est ce qu'on peut appeler l'auto-refoulement.

Parfois consciemment, parfois inconsciemment, nous filtrons ce que nous ne voulons pas voir, parce que ça nous met trop mal à l'aise."

Auparavant, à propos d'Israël précisément, il asséna bien tranquillement :

 "...ça fait déjà trente ans qu'Israël arraisonne des navires dans les eaux internationales, assassine des gens, les kidnappe, parfois les prend en otages pour les mettre en prison en Israël pendant des dizaines d'années..."

Non, vous n'avez pas vu ni lu ça dans vos journaux, pas même une dépêche d'agence faisant état des déclarations de Noam Chomsky...Il est vrai que tous les grands journaux avaient réservé pas mal de place pour publier le vibrant plaidoyer de notre "plus grand intellectuel vivant" à nous, le brillantissime BHL qui tout en grondant les soldats de Tsahal un peu nerveux et légèrement assassins, défendait bec et ongles son Israël chéri...

Non, ami grillon, nous ne sommes ni raides ni coincés, conditionnés simplement, de pauvres marionnettes dressées à ne voir et entendre que ce que que veulent nous montrer et nous dire ceux qui de leurs doigts agiles nous font danser au bout de leurs ficelles...

A plus tard...

***

Une pensée de Noam Chomsky :

"Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse..."

Pour ceux qui voudraient en connaître un peu plus sur  ce grand bonhomme, cliquez là-dessus :

***  Noam Chomsky chez nous... ***

*** 

21:23 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

bonjour Alain, je vois que tu es revenu et je regrette que le temps n'ait pas été meilleur , generalement, on prefère le beau temps sur la plage. Console toi Olga aurait été malheureuse par temps très chaud!
Tu ne viens pas trop trainer sur les blogs, ce n'est pas grave, il y a des balladeurs et des sédentaires , des organisés qui passent chez tous les copains en suivant leur liste d'amis, des muets par manque d'à propos et des prolixtes qui ont toujours quelque chose à dire...
chacun fonctionne comme il est et ce n'est pas le fait que quelqu'un me visite qui m'entraine sur son blog en retour.
Chez toi je viens pour lire le journal, et, si je ne commente que rarement la politique c'est que je suis une indécrotable imbécile qui ne sait pas toujours quoi penser, et que penser comme le groupe politique que je prefère est très reducteur pour une oportuniste comme moi.
Et puis il suffit qu'un emplumé un empoilé ou même un écailleux passe sur ton blog pour que j'ai pour lui les yeux de Chimène !
voilà cher Alain, pourquoi je passe chez toi; parce que je me régale.
bises à Olga aux chiffons aux rémis et à toute la compagnie de la patrouille de france, (tes pigeons) pour laquelle mme Première du pays ne se mettra jamais en uniforme pour les passer en revue , comme j'ai pu constater furtivement sur la télé tout à l'heure. C'est vrai que l'uniforme de pigeon c'est pas pour elle, mais le tonneau de goudron et les plumes ...
bises

Écrit par : josette | 13/06/2010

bonjour
tu n'avais pas bien choisi ta semaine ,nous avons eu de la pluie et moi maintenant ma pelouse est bonne à tondre
amitiés
Claude
***
Je viens de finir de tondre le mien...Hier, j'ai été interrompu par la flotte...
Salut Claude, un essai de Rougerie, est-ce que ça te console ?

Écrit par : nunus63 | 14/06/2010

Bonjour Alain,



Bon, il n’y a rien que du très normal dans la baisse d’assiduité de tes doigts sur le clavier. Tu aimes traiter de l’actualité en la regardant avec ton prisme qui pour certains devient presque parole d’évangile et pour d’autres les fait grincer des dents. C’est un sujet difficile et exigeant.
Mais ta prose ne laisse personne indifférent, et rend souvent le commentaire difficile pour qu’il ne soit pas une banale platitude.

Loin de moi l’idée que tu sois, comme tu l’écris, « conditionné » au point de danser au bout d’une ficelle comme une marionnette. Tu es trop éclectique pour cela et a su garder l’indépendance d’esprit à la hauteur de la montagne que tu regardes chaque matin.

Que mes idées soient raides comme ma colonne vertébrale ne m’empêche pas encore ne pouvoir lacer mes chaussures. Que mes opinions sont arrêtées implique que quelque soit l’homme ou la femme qui incarne ou prétend incarner la France au tire de Président, je reste fidèle à un certain nombre de valeurs et d’idées. Depuis De Gaulle, aucun président n’a eu ma totale adhésion. Certains un peu plus que d’autres, parfois au début, parfois à la fin. Tous mentent : un peu, beaucoup, à la folie.

Et pour te donner une réplique correcte, sur un sujet comme l’assaut des Israéliens sur une flotille humanitaire, (ou sur un autre de tes billets) il me faudrait du temps. Bien entendu, je condamne comme toi la violence, le fait que ce soit dans des eaux internationales et que les tirs viennent d’hélicoptères contre des personnes armées de barres de fer.

Et ensuite ? Vais-je manifester en descendant dans la rue ? Vais-je écrire à Obama pour lui crier mon indignation et lui demander de lâcher Israël ? Vais-je envoyer un chèque au Hamas ? ou au représentant de l’Autorité palestinienne ?

Si j’entreprends quelque chose, ce n’est pas sur un blog que je vais le dire.

Pour en revenir à un commentaire possible, une fois la réaction à chaud passée, il me faudrait revenir sur le début de la préparation de ces bateaux, chose qui ne passe pas inaperçue dans un pays policier comme la Turquie, qui doit être connue à l’avance des Américains comme des autres pays concernés par le Proche Orient. Il me faudrait savoir si le but du voyage était de réellement débarquer ( je ne pense pas que les organisateurs aient crû cela possible) ou de forcer le blocus de Gaza par la pression populaire des masses arabes égyptiennes.

Il me faudrait écouter le silence de l’Iran, qui, d’après ce que je sais, n’a aucunement relayé ni participé à des démonstrations anti israéliennes, ce que j’ai trouvé surprenant.

Bref, je n’ai pas toutes les données pour te répondre comme je le souhaiterai dans une affaire que j’entrevois bien plus complexe qu’un simple convoi humanitaire vite préparé dans un coin.

Voila, je vais visiter les 60 et quelques autres blogs auxquels j’essaie d’être fidèle et de lire les quelques lignes écrites depuis hier.

Amitiés du grillon qui ne t'écrira pas aussi longuement souvent. Remercie Laurence pour ses photos et ................ sa légende !
***
Tu le fais exprès ou quoi, il va me falloir refaire un autre billet après pareil commentaire !
Salut à toi Grillon.

Écrit par : Christian | 14/06/2010

Bonjour Alain,

Juste un passage pour saluer ton retour, car quoique tu dises tu nous manques au blog. Je relirai plus attentivement ta note aprés le café...en retard ce marin, mais je voulais te faire la bise du retour, aprés ton séjour du pays de mes aïeux....



Hélène

Écrit par : hélène | 14/06/2010

Rebonjour...
Comme tu le dis "Causons", et cela est précieux d'échanger des mots avec les amis blogueurs aprés une nouvelle gifle de la vie. M^eme, si les réponses s'espacent, tant pis, il faut continuer...pour les fidèles ..et tu en as d'excellents....

Tu étais à l'Océan, j'étais à la Méditerranée...parce que il y avait mon adorable LOLA, de passage....

Depuis mon retour, j'ai suivi...de loin (le foot n'est pas dans mes favoris)
la Coupe de France et les rebondissements du ballon.....et des polémiques s'y rapportant...

Pour une naïve, j'ai trouvé que les bleus se trainaient...pas de quoi à faire battre le coeur, mais comme on a dit que c'était l'opium du populaire...c'était logique de somnoler devant l'écran!

Suivi surtout le résumé et les commentaires des connaisseurs, pour me faire une idée. Pour ma part, je parie sur :l'Allemagne et les Bafanas
en finale...On verra....

Hélas....pour le rugby...quel désastre pour l'équipe...car là, j'ai regardé en intégralité...

Le climat sud africain ne convient pas aux français!

Les petites fâcheries au sein deu ministère des sports...à la poubelle,
et comme bonne patriote..........je dis quand même...."amère"....

Allez les bleus.....

A Plus tard, une caresse à Olga superbe en bord de mer...
Je t'embrasse
hélène
***
Du bleu...En as-tu remis dans tes yeux au bord de la Mare Nostrum ?
Gros bisou...

Écrit par : hélène | 14/06/2010

Me concernant (moi-même, personnellement, individuellement et en toute singularité) je ne saurais m'adonner au calcul complexe des politesses rendues ou pas et je le dis comme je le pense : j'aime vous lire (non pas comme une catéchumène béate mais comme une personne qui apprécie le talent et la réflexion)

Cela dit, pour le reste et ce qu'on pourrait nommer pudiquement le manque d'entrain, c'est bien plus le résultat d'une tristesse de plus en plus grande face aux constats que m'inspirent toutes les violences en cours actuellement, qu'elles soient économiques, sociales ou guerrières.

Difficile de se regarder le nombril, ne serait-ce que pour en rire quelques minutes en sachant la souffrance de ceux qui subissent ou luttent seuls.

Difficile de penser à autre chose. Difficile de ne pas s'inquiéter de demain quand chaque jour amène le pire du pire ailleurs. Et ailleurs, c'est déjà ici au train où vont les choses.

Je vous salue Crabillou et Je dis Merci à la plume vraie.

Bises. Monique
***
Foutredieu ! Après pareil compliment, je devrais me remettre au clavier au moins pendant trois jours d'affilée !
Merci Monique...

Écrit par : monique-â | 14/06/2010

Bonjour,

Je fais partie de celles qui ne s'endorment jamais tôt et qui ont regardé Chomsky. Je l'ai trouvé à la fois lumineux et las.

Pour la phrase que tu cites :
"Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse...",
la presse (faut-il la croire ?) relaie qu'elle aurait été prononcée par une jeune fille de Clichy-sous-bois.

Lien : http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/noam-chomsky-rencontre-les-jeunes-de-clichy-31-05-2010-943824.php

Suivant les "sources", il semble qu'il s'agisse d'un proverbe africain ou indien ce qui en soi n'est pas bien important.

Un autre homme lumineux que j'admire profondément (un des signataires de l'appel du CNR) a parlé d'Israël :

http://www.lepost.fr/article/2010/06/07/2103397_stephane-hessel-est-il-lui-aussi-un-terroriste.html

Dans le documentaire "Walter, retour en résistance" de Gilles Perret, son intervention finale m'a profondément bouleversée.

D'autres voix s'élèvent qu'il faut parfois chercher au fond des filtres bien-pensants...

Marie
***
Me serais-je enflammé comme il arrive parfois aux vieilles branches qui jusqu'alors, se consummant lentement, rougissaient à peine sous les cendres ?
Rendons à la jeune fille de Clichy ce qui lui appartient...Ce qui m'aurait fait de la peine, c'est que tu attribues cette phrase à Frédéric Lefèbvre ou au Triste Hoertepouah...Si c'est un proverbe Africain, ce n'est pas grave, son auteur ne me cherchera pas d'histoires, il n'y est pas encore entré dans l'Histoire...
Merci Marie pour ce commentaire fort bien documenté.
A plus tard peut-être.

Écrit par : Marie | 14/06/2010

Bonjour Alain,

L'amertume parfois nous gagne..mais il suffit comme toi de regarder la mer et le déroulement infini de son étendue bleue pour envisager-peut-être pendant quelques secondes-que nous sommes immortels.C'est ce à quoi me fait penser la photo prise par Laurence.

Ecrire pour soi, pour les autres, répond souvent à une nécessité que je qualifierais pompeusement de " vitale".Je ne m'ennuie jamais avec les mots.

Te lire c'est comme m'alimenter à une source ou boire ma ration de lait quotidienne, comme toi qui as l'habitude d'aller acheter ton journal le matin.Oui, le blog est un lieu d'échanges et je ne suis pas fidèle adepte de la politique:si tu viens chez moi, je viens chez toi.Mais j'aime les gens.

Il y a aussi utilité à lire les blogs:je ne connaissais pas Noam CHOMSKY,et le peu que je viens de lire chez toi est une invite à faire plus grande connaissance avec un intellectuel qui n'est pas de pacotille comme BHL.

la politique:je garde toujours de la distance.J'ai toujours écris que j'observais; j'aime les débats d'idée, en n'ayant aucun a priori:il est à droite comme à gauche, des gens qui raisonnent bien.En revanche,je fuis le sectarisme.

Pour,le foot, je suis assez assidue( ayant grandi à l'ombre de frangins footballeurs):t'as vu l'Allemagne?quelle anticipation, rapidité:là, je me sui régalée.

Les bleus :à voir,mais un peu trop d'ego et manque d'esprit de jeu collectif.

très contente de ton retour qui valait bien ce long commentaire, même s'il contient des inepties.

je t'embrasse ami Alain

Betty

Écrit par : betty | 14/06/2010

Pour moi, le lien sur Chomsky ne fonctionne pas.
France Inter, qui serait une radio libre et indépendante, a consacré plusieurs émissions à ce monsieur par l'intermédiaire de Daniel Mermet dans l'émission "là bas...".
Les émissions sont toutes disponibles pour être écoutées sur le site du même nom.
je lis tes chroniques comme je lirais mon journal.
Il y a lontemps qu'Olga n'avait pas fait la une !
Bisess

Écrit par : eliane | 15/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique