logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/03/2010

Mettez-vous d'accord les gars...

... L'insécurité, elle monte ou elle descend ?

Avant ou après.jpg

Le couple Chiffon fait une pause...Avant ou après l'amour ?

***

Rappel :

Rappelons en passant quel sera selon un vocable à la mode le "périmètre" des pouvoirs attribués aux majorités régionales. Je dis bien aux majorités régionales, et non, comme le laisse à penser une dangereuse féodalisation des régions où bien des barons locaux se proclament rois en leurs duchés, à leurs seuls présidents, qu'auront élues demain dimanche les rares non-abstentionnistes égarés dans des bureaux de vote déserts...

***  Périmètre ***

Pas mauvais non plus de rappeler que le premier ministre, qui selon l'article 21 de notre Constitution conduit la politique de la nation, et bien que selon un usage en vigueur, mais non en fonction de la Constitution, il serait le chef naturel de la majorité au pouvoir, n'a aucunement le ministre premier, l'obligation d'aller soutenir les candidats de la dite majorité dans les régions où ils se présentent...S'il le fait, ce n'est que par pur amitié et de manière totalement désintéressée, rien ne l'y oblige.

François Fillon m'a tuer...

Puisque rien n'oblige le premier ministre dont la charge est essentiellement nationale à s'impliquer dans les campagnes électorales propres à chacune des vingt-six régions, il n'est pas anormal qu'il se fasse taper sur les doigts quand il les met là où il n'a rien à faire...

Délabré mais vert.jpgLa presse, indulgente à son égard - il n'est premier ministre que depuis très peu de temps - ne s'est pas trop appesantie sur sa dernière boulette...Un conseiller trop zélé, dans sa hâte à bien faire, a, par bêtise et non par méchanceté, achevé un policier blessé tout juste sorti du coma et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Admettons, l'erreur étant humaine que François Fillon, qui, comme le font tous les politiques de haut niveau y compris quand ils s'abaissent, n'a fait que répéter le discours écrit par ses conseillers, ne soit coupable que de légereté, et que son inconséquence ne devrait pas lui valoir autre chose qu' une juste réprimande, et quelques railleries...

Raillons mes frères, et venons-en à la faute grave, la vraie !

Car François Fillon a commis une faute grave. Il eut été bien inspiré de s'en tenir comme le fit le chef de l'Etat au seul hommage appuyé à un policier, bien mort celui-là, assassiné dans l'exercice de ses fonctions par ,croit-on, un commando de l'ETA.

Après avoir humblement fait savoir bien à l'avance dans la presse et les médias qu'il rencontrerait la veuve du policier tué en service, Nicolas Sarkozy s'est contenté après avoir effectivement rencontré la famille, d'une simple conférence de presse au cours de laquelle il a proposé une nouvelle loi, encore une, rendant incompressibles les peines infligées aux "tueurs de policiers et de gendarmes"...On imagine facilement dans quel état de nerfs doivent se trouver les terroristes en fuite après pareille annonce !

Moins modeste que le chef de l'Etat qui eu égard à son statut s'est bien gardé d'interférer dans la campagne des régionales et dont nous louons ici la réserve exemplaire et irréprochable dont il fit preuve, François Fillon s'est laissé aller à  y lancer le thème de l'insécurité, le plaçant même au coeur du débat au cours de ses meetings.

Ne soyons pas malhonnêtes au point de lui reprocher de vouloir faire de la "récupération", comme n'hésitent pas à le faire certains de ses adversaires plus mal intentionnés à son égard les uns que les autres.

Non, en brandissant  ce thème de l'insécurité, François ne cherche sûrement pas à provoquer une sainte trouille chez les septuagénaires angoissés à l'idée qu'ils pourraient servir de cibles à d'horribles tueurs noirs ou arabes, ce sont les plus nombreux et les plus dangereux, Eric Zemmour pourrait vous le confirmer, une sainte trouille, qui suscitant chez eux un formidable élan républicain, expulserait de leurs charentaises les papys et mamies abstentionnistes du premier tour, les propulsant dare-dare, chaussés de gros souliers à clous vers les urnes,  un bulletin Umpe à la main mon cousin, n'oublions pas le bulletin...Penser cela serait pure calomnie, nous ne le penserons donc pas, ou si peu...

Non, la faute est ailleurs, et c'est une faute grave. En amenant le thème de l'insécurité dans le débat des régionales, Fillon commet une grossière erreur. Comme il n'ignore pas que la sécurité des citoyens ne relève pas  de la responsabilité des conseils régionaux, mais de celle de son gouvernement donc de la sienne, il fait preuve pour le moins d'une grande malhonneté intellectuelle. De cela oui, nous pouvons le blâmer !

Il est trop tard pour que ses adversaires puissent répliquer, et c'est dommage, car il eut été intéressant qu'il nous expliquât comment il se fait que depuis que le champion toute catégorie de la sécurité a posé ses bottines à clous dorés à L'Elysée, les violences aux personnes n'ont cessé d'augmenter, et pire encore, les violences envers les policiers à qui lui Fillon, offre si volontiers des cercueils, ont progressé elles de 20%...

Et comment expliquer encore que l'insécurité et la violence grâce à Sarkozy, Hortepouah et fillon diminuerait à l'échelle de la Nation gouvernée par la droite, et qu'elle augmenterait dans les régions administrées par la gauche...La nation et les régions ne seraient-elles plus sur un même territoire ?

Qu'en pense mon vieux Valy dont toutes le branches de droite sont sèches et qui bientôt va mourir...

Tant pis, quitte à ouvrir les bras à ces féroces soldats qui  viendront etc.etc., demain je vote à gauche !

En attendant le grand chelem, et qui sait le petit, je vous invite à lire le blog de Jean-François Kahn, il vous expliquera à peu près les mêmes choses que moi, mais avec beaucoup plus de talent...

*** De choses et d'autres... ***

A plus tard...

 

 

   

Commentaires

Bonjour Alain,


Aprés cette victoire du rugby...dur...dur....que sera celle de ce soir?????

Je suppose que de bon matin, délaissant ton jardin et tes poireaux, tu es allé poser ton bulletin vainqueur....

Bon dimanche et cela nous promet une soirée de blabla politique....
A toi d'en faire une chronique......


Une caresse à Olga qui s'en fout....

et Bises au militant...

Hélène
***
merci pour les bises, mais je ne suis pas militant...Effectivement, Olga s'en fout, et si d'ici une demi-heure elle vient avec moi au dépouillement, c'est uniquement pour ne pas me vexer. Pour elle Marleix ou Souchon c'est kif-kif Bob et Alain...Tiens, si tu nous en mettais sur ton blog du Bob Marley et du Souchon...
Bonne soirée ma frangine...

Écrit par : hélène | 21/03/2010

Tu fais bien plus grand que ça, dans tous les domaines ...
Tu a l'air d'un géant des collines (dans tous les domaines-bis).

Je vais voter.
A gauche comme depuis toujours.
Mais je n'ai plus la foi.

La psychose entretenue de l'insécurité m'a toujours fait marrer... Instrumentalisation.
Une de plus.

A ce sujet, un petit retour en arrière dans le temps, pas très loin, vers la fin du XIXème, donnerait à réfléchir.

Belle journée à toi et bise.

Ziggie

Écrit par : Ziggie | 21/03/2010

La mort dans l'âme j'irai voter "social"! Sans illusions, y en a pas un pour racheter l'autre!
Si j'étais à Montpellier, j'irai voter Fréche...
Tiens, Arlette et Georges me manquent...
Amitiés.

Écrit par : Papa de Lili | 21/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique