logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/03/2010

Prévue et annoncée...

...La tempête est passée.Les canards déchaînés.jpg

Des canards déchaînés...Photo Laurence

***

Bonjour les dégâts...

Ces images nous sont familières, mais nous avons toujours autant de mal à nous y habituer, et c'est tant mieux ! Nous ne devons pas nous résigner au malheur, ni au nôtre ni à celui des autres.

Certes, l'émotion fut grande devant le tremblement de terre qui fit d'une île en ruines un vaste cimetière, plus de 200000 morts. La solidarité internationale a fonctionné, les chéquiers se sont ouverts. Voilà maintenant des images terribles venues du Chili qui vient lui aussi de connaître un tremblement de terre d'une magnitude exceptionnelle. Chaque jour voit augmenter le nombre des victimes, 500, 700, plus sans doute...Le Chili n'est pas un pays pauvre, il trouvera les ressources pour aider les siens, mais s'il le faut, la solidarité internationale viendra compléter ses efforts.

Ces catastrophes sont lointaines, malgré tout elles nous touchent. Mais nous n'en mesurons pas vraiment l'importance. Mille morts pour un pays de 17 millions d'habitants comme le Chili, c'est l'équivalent de trois mille huit cents pour la France. Nous ne pouvons pas nous imaginer une catastrophe quelle qu'elle soit qui ferait chez nous 3800 victimes en quelques minutes. Encore moins envisager un cataclysme à l'échelle du tremblement de terre d'Haïti qui envoya ad patres 2% de la population, ce qui chez nous  équivaudrait à plus de un million deux cent mille morts. Impensable et inimaginable !

Xhyntia.jpgLa tempête Xynthia (lien), c'est un joli nom, elle est très belle sur la photo satellite,  en s'invitant chez nous a fait beaucoup de dégâts et semé la mort sur son passage. Quarante-sept morts au moins, et peut-être plus, car les recherches de corps continuent dans des maisons totalement inondées...

***  Le vent du malheur ***

C'est une catastrophe nationale. Le premier ministre l'a dit, et c'est vrai.

Nous vivons dans un pays riche, la solidarité va jouer, les systèmes d'assurances ne ressusciteront pas les morts, mais les préjudices matériels seront dans leur plus grande part compensés.

Restera pour ceux qui ont été touchés dans leur chair et dans leurs biens le souvenir d'une nuit de cauchemar. Il leur faudra beaucoup de temps et bien du courage pour surmonter leurs épreuves.

Toutes les autorités du pays, nationales, régionales et locales se sont mobilisées.

Si le fait que cette catastrophe est survenue à quinze jours avant un scrutin important plutôt que quinze jours après peut aiguillonner les uns et les autres chez les responsables politiques, et quelles que soient les motivations de leur ardeur à réagir, ne nous en plaignons pas. Plus ils accélèreront les procédures d'aide et d'indemnisations, mieux ce sera pour les victimes...

Il restera encore bien du temps pour se livrer aux polémiques et aux batailles d'experts pour savoir qui du changement climatique ou de la faute à pas de chance est le vrai coupable, ainsi que pour savoir enfin  si tout le monde a tort et si Claude Allègre est le seul à avoir raison.

Attendons un peu avant de laisser la parole à d'autres experts qui nous diront s'il fallait ou non construire ici plutôt que là, avec la même sûreté de diagnostic qui leur permettait d'affirmer il y a quinze ou vingt ans qu'il n'y avait aucun risque à construire là où ils vont bientôt recommander d'en éloigner les bétonnières... Pour l'heure, le temps est aux actions, aux bonnes actions ! 

La bataille contre Eole et Neptune est engagée, un homme est venu qui va lancer un Plan Digues...Il était temps, elles datent de Napoléon les digues...Plus vieilles ou plus récentes que celles de Camargue ? Une question à poser, mais à qui la poser ?

Revenons à des choses plus légères... 

Un petit coin de Sioule...

Petit coin de Sioule.jpg

Vers Pongibaud (63)...Photo Laurence

Des choses plus légères, bien que la vedette de cette fin de note soit un peu lourd...

C'est avec amusement que j'ai suivi hier le 13:15 de France 2. Les deux invités du jour étaient Philippe Gildas d'une part, parce qu'il vient de sortir un bouquin de souvenirs, et d'autre part Christian Estrosi, invité lui on ne sait trop pourquoi.

Ils eurent chacun à leur tour à commenter les sujets d'actualités sélectionnés par la Rédaction de France 2.

Philippe Gildas (lien) le fit avec beaucoup de sérieux et de sobriété, Christian Estrosi le fit à sa manière, nous faisant regretter que ce ne soit pas Philippe Gildas qui occupe le poste de ministre de l'Industrie.

Comment pourrais-je vous résumer ses propos ?

Sur n'importe lequel des sujets abordés, nous eûmes droit de la part de Christian Estrosi à des réponses du genre :

"J'ai, nous avons dit, fait, ou décidé que...Et le Président de la République encore plus etc..."

Si Philippe Gildas fit la promo de son livre avec presque trop de modestie, manifestement la modestie n'est pas le défaut majeur du pétaradant Christian Estrosi.

De toute éviodence monsieur le ministre était en campagne. Il nous vanta tour à tour les actions entreprises par "Je, nous...et surtout le Président", nous déclamant son amour de la patrie à qui il compte rendre tout ce qu'elle lui a donné, se proclamant, sans crainte de sauter une génération, fils d'immigré italien, fusionnant sans doute par amour son père et son grand père qui le lui pardonneront puisque c'est pour la bonne cause...Un morceau de repentance qui faillit me tirer les larmes lorsqu'il se flagella presque au douloureux rappel de ce projet de loi qu'il commit en 1991 pour le rétablissement "en certaines circonstances" de la peine de mort...Idem pour son hostilité au Pacs qu'aujourd'hui il adore...Sa sincérité dégoulinante m'a touché au coeur...C'est pourquoi je lui rends ici ce si vibrant hommage, il le mérite !

 Il a bien eu raison de se citer en exemple pour notre jeunesse d'en-bas qui en voyant son parcours ne peut qu'en faire son idéal...

Le Motocrate.jpgPour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, prenez une petite minute, et consultez ce lien :

***  Bon teint et pas teint... ***

Après nous avoir longuement  déclamé son amour de la France aux cultures si diverses et si riches, il nous dit son attachement à la classe ouvrière, unique objet ou presque de ses préoccupations.

Emporté par son élan, c'est avec un enthousiasme non feint qu'il nous livra un scoop qui ne manquera pas de réjouir les électeurs de la région Poitou-Charentes. Grâce à lui qui vient de prendre langue avec un fond d'investissement Turc, l'entreprise Heuliez  que l'on croyait sauvée et qui ne l'était pas encore va l'être, c'est une bonne nouvelle !

Est-ce tous les soucis que lui causent la lourde charge qui est la sienne qui laissent comme un soupçon de grisonnance sur ses tempes ? C'est ce qu'on croit deviner sur la photo ci-dessus.

Je rassure les admiratrices du ministre sportif, le gris de la photo n'est sans doute qu'un effet du flash du photographe. Répondant à la question un rien mutine de la brune Marie Drucker au sujet de son brushing impeccable, et de la brunitude auburnisante de sa chevelure magnifique, aussi sincère que peut l'être un politique de métier, Christian Estrosi nous révela qu'il n'y avait là aucun artifice, ni brillantine ni rien...Philippe Gildas se marrait en silence...

L'émission se termina sur cette note rassurante, Christian Estrosi n'est pas plus teint que Marie Drucker n'est liftée...

A plus tard....

Commentaires

Bonsoir Alain,

Elle est passée la tempête laissant derrière elle

de terribles dégâts. J'ai regardé avec tristesse sur la toile, les photos de mon île bien aimée
où il y a 2 ans je passais encore des vacances joyeuses, et LOIX, son petit port, village charmant, paisible. Et aussi L'Aiguillon où j'allais, gamine déjeuner le dimanche avec mes parents.

Hélas, le CHILI, HAITI, sont beaucoup touchés...mais plus lointains...!
ce qui réconforte c'est la solidarité qui sort toujours de l'ombre dans des moments désespérants.....
Il y aura toujours des hommes....et femmes de bonne volonté.....

Bises du soir
hélène
***
Il est réconfortant de voir que le mot solidarité a encore un sens.
Plus désolant de voir se développer les polémiques alors que les cadavres ne sont pas encore secs.
Chez nous, à chaque gros accident ou
catastrophe, plutôt que d'en rechercher les causes pour y remédier, les responsables du moment dénoncent des coupables, oubliant que coupables, ils le sont tout autant que ceux qu'ils désignent et offrent en sacrifice à la vindicte populaire.
Le printemps s'est invité chez nous...
Grosse bise.

Écrit par : hélène | 01/03/2010

Entre Fillon pilote automobile et Estrosi pilote moto la France ne peut pas être mieux conduite.
Des experts... . Le meilleur, sans doute doit être le sélectionneur ?

Oui les chiffres du chomâge sont mauvais, disait ce matin le motard sur ma radio préférée, mais ailleurs ils sont bien pire,... donc nous vous êtes les meilleurs en ai-je déduit./ Bulletin de vote suivra.

Bonne sieste
Bisesss

Écrit par : Eliane | 02/03/2010

moi je ne suis pas touché par la tempête ( ma maison ) mon coeur oui
j'étais le samedi dans la baie de l'Aiguillon pour faire des photos d'oiseaux . il y avait déja beaucoup de vent alors je suis rentré à La Roche sur Yon .
le Dimanche je suis passé aux Sables d' Olonne , à brem sur mer , Bretignolles et à St gilles pour un bon petit repas dans le seul restaurant qui avait encore sa vitrine .
les photos sont sur mon blog
demain direction La Tranche sur mer

une minute de silence
CLaude
***
J'ai vu tes premières photos sur ton blog - nous en avons parlé avec Lilian - c'est effarant !
Je n'ai pas pu mettre de commentaire sur ton billet, la page com n'était pas accessible. J'ai lu que tu n'avais pas été touché, je suis content pour toi.
Une minute de silence, c'est bien le moins...

Écrit par : nunus63 | 02/03/2010

Les photos de laurence sont très belles et montrent que tout ira mieux plus tard, aprés la tempête.Bises

Écrit par : Allier-née | 03/03/2010

je connais un petit village où les anciens ont preférés construire les caves tous au même endroit,la nappe phréatique étant trop haute pour en faire une non-inondable sous leur maison.Avec la mode des sous sols d'autres se sont sentis plus intelligents.... puis la baignoire s'est remplie et les pompiers ont dé-barqués. malheureusement l'expérience et la mémoire feront toujours la différence.
Les agences immobilières sont les seules qui n'ont mentis à personne avec l'expression "achetez une résidence les pieds dans l'eau"
***
Heureux de ta visite.
Dé-barqués (en barque ?), j'aime bien. Un petit coup d'humour Brayaud ne peut que faire du bien...
Français ont la mémoire courte avait dit un homme grand de 198 cm...Comme il avait raison !
A bientôt...

Écrit par : barbyote | 03/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique