logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/02/2010

Faut-il se poser la question de savoir...

...Si la liberté a un prix ?

Chat Perché.jpg

Drôle d'oiseau dans mon cerisier...

***

Une bonne nouvelle...

Il ne cachait pas sa joie, et on le comprend. Pierre Camatte  est enfin libre, et nous sommes très heureux pour lui, pour sa famille, pour ses proches et pour tous ses amis.

***  Enfin libre ! ***

Pierre Camatte.jpgCet homme pris durant quatre-vingt dix jours en otage par des terroristes mi-bandits mi-fanatiques islamistes a vécu un enfer.

Il a été libéré, on s'en réjouit, mais comme à chaque fois que des otages sont libérés, passé le moment de bonheur de les savoir à nouveau libres, se pose la même question :

 Libérés, mais à quel prix ?

Pour Pierre Calmatte, on connait une partie du prix de sa liberté retrouvée. Le Président du Mali a sorti de ses geôles quatre présumés terroristes de la même mouvance que les ravisseurs de Pierre Camatte.

On imagine la joie de ces joyeux lurons quand ils vont fêter leurs retrouvailles ! 

Un otage est libéré, et ses ravisseurs ont gagné, ils ont récupéré quatre des leurs, quatre terroristes potentiels et futurs kidnappeurs relâchés dans la nature, c'est pour les libérateurs de Pierre Camatte une victoire qui laisse un goût amer  !

Je ne répondrais pas à la question "Mais que fallait-il faire ?". Je n'ai pas de réponse, je n'en sais rien.

Ce que je sais, c'est que dans les rangs des islamistes, on doit préparer les futures prises d'otages puisqu'il semblerait que la recette soit bonne pour libérer ceux des fous de dieu qui par malheur ou maladresse se font prendre. Il n'est pas exclu du reste que la libération des prisonniers ne s'accompagne d'une petite rançon en dédommagement des frais de pension des otages.

Nicolas Sarkozy a assuré son homologue du Mali que la France serait à ses cotés pour la lutte anti-terroriste. C'est sans doute là le complément du prix à payer pour la libération de Pierre Calmatte. Une dotation en armes et en matériel par la France de l'armée et de la police malienne, voire l'envoi de quelques conseillers spécialistes de la lutte anti-terroriste. Bien évidemment, ce n'est que pure supputation de ma part, mais il se pourrait...Saurons-nous un jour le prix de tout cela, j'en doute !

Combien au final aura coûté la libération des infirmières bulgares, combien ont coûté les tentatives et foirades de la libération d'Ingrid Betancourt ?

Par contre, il y a des coûts que nous connaissons.

Dix millions d'euros...

C'est ce qu'aurait déjà coûté les opérations relatives à la libération des deux journalistes imprudents et irrésponsables qui, croyant que depuis 2001, les forces de l'Otan déployées en Afghanistan avaient réussi leur mission,pensaient que l'on pouvait sans crainte arpenter à cheval en dehors des batailles ces champs couverts de pierrailles de jour comme de nuit, ce qu'ils firent, et mal leur en pris car par les talibans ils furent pris. Est-ce par les talibans d'ailleurs, on ne le sait trop. Ce que l'on sait , c'est que les bandits de grand chemin qui les détiennent ne veulent pas les relâcher pour rien.

Mais que diable allaient-ils faire là-bas me direz-vous. A-t-on jamais eu besoin de journalistes sur les champs de bataille ? N'importe quel militaire vous dirait que des  journalistes en première ligne ne peuvent amener que des emmerdements. Ces gens sont imprudents, il faut les protéger, et bien souvent ils interprétent  de manière insidieuse ce qu'ils découvrent durant les opérations. D'ailleurs, dans des armées bien organisées, on ne les accepte pas, souvenez-vous de guerre d'Algérie, et plus récemment de la dernière offensive de Tsahal sur la Bande de Gaza. Les journalistes étaient relégués en dehors de la zone du massacre, et on n'eut à déplorer ni morts ni kidnappés dans leurs rangs...

Un peu trop de laisser-aller en Afghanistan au nom du droit des peuples des grandes démocraties à l'information, et voilà nos deux imprudents qui tombent aux mains de l'ennemi. Nicolas Sarkozy avait manifesté une légère mauvaise humeur au sujet de ces deux irresponsables en mal de scoops ou d'images sensationnelles propres à illuminer un Vingt-heures, qui, par leur inconséquence mettent en danger la vie de nos soldats partis à leur recherche parce qu'il le faut bien, mettant tout en oeuvre pour les retrouver et les soustraire à leurs ravisseurs. On imagine bien qu'ils ont autre chose à faire en Afghanistan que de perdre leur temps à courir derrière des journalistes égarés...Ainsi, nous en serions déjà à dix millions d'euros dépensés, et pour rien puisqu'on ne les a pas encore libérés !

Mon General.jpgC'est le Général Jean-Louis Georgelin qui l'a déclaré. Il est rare dans notre grande muette qu'un général cinq étoiles se montre aussi bavard. Est-ce parce qu'il était à trois jours d'une retraite bien méritée que cet officier s'est affranchi de son devoir de réserve ?

N'étant pas grand spécialiste des subtilités militaires, je m'en remets au Canard Enchaîné pour vous éclairer sur les motivations de ce haut-gradé...

*** Combien ça coûte.jpg ***

L'intervention de ce militaire ne fut pas du goût de tout le monde si je m'en réfère à cet article du Figaro :

*** Pas le moment Jean-Louis ! ***

Pour l'heure, réjouissons-nous de la libération de Pierre Camatte. Les deux reporters de France-Télévisions ce sera pour bientôt, en même temps que celle de Clotilde Reiss(lien) sans doute, ou bien un peu plus tard...

A plus tard...

 

Commentaires

heureux d'etre rentre parmi les siens
maintenant allez savoir

amitiés jacqueline

Écrit par : jacquelinepasquet | 25/02/2010

Ils sont bizarre les oiseaux cette année.
C'est vrai que de droles d'oiseaux on voit souvent..... à la télé.
Bonne soirée
Anita.

Écrit par : Anita | 25/02/2010

Rien à dire sur de tels sujets mais un petit salut en passant.
Bisess

Écrit par : Eliane | 25/02/2010

Oui, bizarre, bizarre, les oiseaux du côté de chez toi, mais je sais que ce chat n'est pas pris en otage par toi. Peut-être par Olga qui le surveille au pied de l'arbre.
Quelles vont être les négociations de sa libération ?
On ne saura jamais la vérité vraie........

Moi, qui rêvait d'un monde parfait......

Bonne soirée Crabillou.

Écrit par : pimprenelle | 25/02/2010

Bonjour Alain,

Comme tu le dis si bien....Ainsi va la vie....et on ne changera pas de sitôt les moeurs politiques, les coups bas, tortueux, pour salir l'adversaire, ce qui hélas se produit aussi dans la vie civile...Que ,ne ferait-on pas pour gagner un siège, fut-il branlant dans un Conseil Régional ou autre tremplin politique... Des campagnes de caniveau, il en existera toujours....

Revenons au match, c'est plus sain, et la 2ème mi-temps fut un peu désordonnée.. Peut-être avaient-ils attrapé la grosse tête vue le feu d'artifice de la lère partie!!!. Heureusement dame chance était avec eux, et puis l'équipe manquait de certains toulousains.....bien utiles dans un chlem! (et je ne suis pas chauvine)...... .

Bonne promenade avec Olga
Bises
hélène

Écrit par : hélène | 27/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique