logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2010

Aucun ne fut guéri...

...Mais tous furent bien soignés.

Pour meubler.jpg

Rien à voir, une photo juste pour meubler......

***

Sacrée soirée, c'est mon dernier mot Jean-Pierre !

Hier, s'écrivit un paragraphe de notre Histoire...

Ils devaient être dix

Mais par un prompt renfort

Ils arrivèrent à onze

Et le moment fut fort !

Ce ne sera pas le seul événement historique auquel j'aurais échappé, ni le seul qui m'ait échappé du reste, toujours est-il qu'à l'instar de ceux qui vécurent et survécurent à 14-18, je ne pourrais pas dire à mes arrière-petits enfants- que peut-être je ne connaîtrai jamais -  j'y étais, car je n'y étais pas !

Non je n'y étais pas, mais l'événement fut si considérable que même en ma tanière retiré, j'en perçu les échos...

Comme chaque jour, après les insdispensables vidanges matinales auxquelles notre état de mammifère omnivore à trop gros appétit nous oblige, je démarre mon quotidien par la lecture de celui que le service de portage de La Montagne laisse en ma boîte aux lettres...

Dès le primo-feuilletage, mon regard ébloui s'accroche sur ce cri d'admiration et d'amour que du fond de la niche lança le fidèle Frédéric Lefebvre dont seulement en lisant l'extrait de sa déclaration communiquée à l'AFP et repris par La Montagne, je devine la gravité. Que dit-il :

"Le Président de la République a tenu un langage de vérité, proche des préoccupations des Français, loin des polémiques artificielles entretenues par l'opposition."

Je vous l'avoue je suis remué. Ainsi, j'aurais manqué cet événement assez exceptionnel où non seulement un Président de la République ne se contente pas de tenir un langage de vérité, ce qu'entre nous tous ceux que j'ai connus depuis que le dernier est parti en 2007, savaient parfaitement faire, en parlant beaucoup mais en ne disant rien de précis, ils tenaient un langage de vérité assez sommaire, mais ils ne nous mentaient pas, donc ne nous trahissaient pas... Mais qu'en plus ce langage de vérité soit proche des préoccupations des Français et loin des polémiques artificielles entretenues par l'opposition, là, je suis bluffé, j'ai du manquer quelque chose.

Bien sûr, pourrais-je moi aussi, tel l'opposition,  polémiquer artificiellement et objecter au fidèle Fredo aveuglé par l'amour qu'il porte à son maître que le président devant lequel il a remué la queue hier en bavant et plus, qui sait, n'est pas vraiment un Président de la République, car contrairement à Henri Proglio qui le fera "dans quelques mois", Nicolas Sarkozy n'a pas encore depuis plus de trente mois abandonné la présidence "effective" de l'Ump à laquelle il consacre beaucoup trop de son temps, et que par conséquent il ne peut prétendre à la Présidence de la République de tous les Français qui demande que le Président leur consacre 1a totalité de son temps, tous les Français, même dupes, n'étant pas des Umpes, loin de là !

Je pourrais aussi lui faire remarquer à Fredo que d'être "proche des préoccuppations des Français", c'est bien la moindre des choses pour celui qui s'est fait élire  par une majorité d'électeurs, parce que précisément il se disait proche de leur préoccupations, pouvoir d'achat, chômage, précarité, avenir de leurs enfants, et que somme toute, il est du devoir de tous les  gouvernants d'être proches  des préoccupations des Français qui leur ont fait l'honneur de leur confier la conduite des affaires de la Nation...

A propops de polémiques, artificielles ou pas :

 ***  Une parmi d' autres... ***

Je dirais qu'admiratrice ou pas de François Fillon, une citoyenne a parfaitement le droit de répondre à une invitation de TF1. 

Le temps n'étant pas à la polémique, voyons plutôt ce que j'ai manqué hier soir...

C' était hier,  je n'y étais pas...

Il serait donc malhonnête de ma part, qu'ils soient dithyrambiques ou malveillants, de  faire des commentaitres au sujet d'une émission qui se déroulait alors que j'étais captivé par Jack Malone aux prises avec sa conscience, puisqu'il était confronté à une enquête ancienne, et que le coupable qu'il avait fait condamner était innocent...

Je ne puis donc porter de jugement ou critiquer l'émission de TF1 qui, après le face à face Laurence Ferrari -Nicolas Sarkozy, fit dialoguer ce dernier avec non pas dix, mais onze Français qui s'ouvrirent à lui de leurs problèmes...

Je n'en ai vu que de larges extraits, et à part le mensonge réitéré de Nicolas Sarkozy au sujet de la Smart, que dire ?

Certes,son dialogue quoique vif avec un syndicaliste n'a plus rien à voir avec ce qu'il fut au Guilvinec, plus de " Breugh, descends un peu le dire gargg gnarg grr !!!!" beaucoup plus policé, "Je vais vous surpendre, mais je suis d'accord avec vous..." Il a changé on vous dit...

Je préfère m'en remettre aux spécialistes, et je vous livre ici ce que j'ai glané dans la presse.

J'aurais aimé vous livrer le verbatim que firent de l'emission des journalistes de Libération qui eux, contrairement à moi l'ont suivie, hélas, cet article n'est accessible qu'aux seuls abonnés de Libération.fr...

J'imagine que nombre d'entre  vous - il y aurait eu 8,6 millions de téléspectateurs selon les organisateurs - ont assisté à l'événement, il n'est donc pas nécessaire que je m'étende sur le sujet...Vous devrez vous contenter de l'édito de Daniel Ruiz...

*** Le Fond et la Com.jpg ***

Simplement, pour ma part, je me contenterai d'un commentaire plus général.

Lundi 25 janvier 2010...

Je ne saurais trop vous recommander de marquer ce jour en lettres d' or dans vos calendriers.

Ce matin , après avoir consacré deux heures ou plus à Nicolas Sarkozy, TF1, par souci de pluralisme et avec ce sens de la stricte neutralité qui lui fait honneur, offrait sur LCI, sa filiale d'infos en continu, une tribune à un de ses principaux opposants  ...En effet, Christophe Barbier recevait Jean-François Copé.

Saint-Louis.jpgBien que farouche adversaire de Sarkozy, Jean-François convint que Nicolas fut brillant, allant jusqu'à dire qu'il fallait renouveler ce type d'émission...

On pourrait croire que Copé souhaite voir se multiplier ce type de face à face où forcément Nicolas finira par se casser la gueule, il n'en est rien.

Copé a compris, et j'ai compris avec lui que nous vivions là une nouvelle page de notre Histoire.

L'histoire ne se répète pas, nous n'arrêtons pas de le répeter.... Cependant, pour qui veut bien regarder les choses en face, n'est-il pas troublant de voir à quel point la réunion de cafétaria d'hier a comme des airs de déjà vu.

C'était il y a longtemps, le Roi Louis IX tenait des audiences sous son chêne. Il  écoutait les doléances de ses sujets et leur rendait Justice. A cet exercice, il y gagna son auréole de Saint-Louis.

Hier, sur sa chaîne, Nicolas fut à l'écoute de ses sujets, c'était  une première, une mise en route, il ne parvint pas à guérir les écrouelles, pas ce coup-ci...

Copé a raison, encore deux ou trois séances, et il y parviendra !

Ceux d'entre vous qui monteront au Paradis bien avant moi auront peut-être la chance de voir Saint Vincent de Paul, Pie  XII ou Soeur Emmanuelle  se décaler d'un cran, pour que le tout nouveau Saint-Nicolas s'asseye à la droite du Père, sa vraie place...

Amen, et à plus tard...

 

Commentaires

J'avoue, j'ai eu un orgasme avec, en plus, la chance de la gratuité totale.

Excellente pièce de tartufferies où le grotesque se mêle avec perfection au faire-valoir de l'acteur principal.

J'avoue... Ô j'en rêve encore !

Magistral ! Eblouissant ! Incomparable ! Dingue quoi et qui !

Bonne soirée.
***
Pas mal d'épithètes et de qualificatifs pour cette soirée exceptonnelle...Mais là, je suis bluffé chère Monique, une soirée orgasmique, qui n'en aurait rêvé !
Je m'incline...
Grosse bise, c'est bien peu, je le regrette.

Écrit par : monique-â | 26/01/2010

Rien à voir, juste pour meubler.......

Quel est le comble de la méchanceté pour quelqu'un qui n'aime pas les animaux ?
C'est d'avoir des pigeons voyageurs et de déménager tous les huit jours pour les rendre fous.

Écrit par : mmu | 26/01/2010

Bonjour Alain

Tu as raison, et Brassens lui même s'est demandé s'il n'y avait pas de chêne en Paradis. Nous verrons peut être un jour ceux qui siègent sous les glands. Tu aurais pu écouter les 11 et te boucher les oreilles quand ton fétiche préféré parlait !

Le grillon
***
Je respecte infiniment les 11, tu t'en doutes bien. Je n'ai nul besoin pour les écouter de me gâcher une soirée télé, les 11 et beaucoup plus, je les vois et les entends tous les jours. Je connais des chômeurs diplomés, des agriculteurs, des artisans, des ouvriers, des retraités, des syndicalistes de toutes les chapelles, je connais aussi des élus, des militants, bref les "paroles de français" me sont familières, d'ailleurs, moi-même, que suis-je donc d'autre...Je m'écoute aussi...
Salut Grillon... - 4° ce matin autour de la tanière.

Écrit par : Christian | 27/01/2010

Cette comédie sur TF1 n'avait que pour seul but, celui de la propagande sarkosyste avant les Régionales. La preuve, aujourd'hui le journal Le Parisien titre que 57% des Français auraient été convaincus de la prestation du ventilo. Diantre, cette info me paraît complètement fausse car quand on fait le calcul avec ceux qui ont regardé la formule 1 et Ricard, cela ne fait que 3,8 millions de convaincu(e)s et cela est encore beaucoup trop flatteur pour le porteur de talonettes qui défend les riches et enfonce encore plus les pauvres...

Décidément, certains journalistes français sont capables du pire pour satisfaire sa majesté qui devrait se renseigner sur la route de Varennes, car au train où vont les choses, il y aura plus de 3,8 millions de Français(e)s pour l'y pousser. Je préfère lire l'édito de Daniel Ruiz (sur la Montagne d'hier, je n'ai pas encore vu celui d'aujourd'hui...) qui conclue en écrivant: "Pas sûr qu'il ait désamorcé la spirale négative qui s'alimente aux polémiques et aux ratés de sa politique."

Écrit par : phil29 | 27/01/2010

Les mots sont comme les glands. Chacun d'eux ne donne pas un chêne, mais si vous en plantez un nombre suffisant, vous obtiendrez sûrement un chêne tôt ou tard.
A vérifier quand même......

Écrit par : mmu | 27/01/2010

Malone, c'était pas mal....tiens Saint-Louis, mes petits enfants l'étudient en ce moment....Donc , ils comprendront tout à la politique..
Par contre Soeur Emmanuelle, je lui réserverais une place un cran au-dessus des autres....Mais ce n'est pas moi qui fais le tri...Bises
***
Au paradis, c'est comme à l'armée, c'est le plus ancien dans le grade le plus élevé qui occupe la meilleure place....Soeur Emmanuelle est nettement moins gradée que Pie XII, et c'est une femme en plus...Le futur Saint-Nicolas et sa chaîne pourrait être l' exception qui confirme la règle - Il est exceptionnel, et n'hésite pas à les enfreindre les règles !- il pourrait, le petit Chanoine de Latran coiffer au poteau le Pape à bésicles et la regrettée frangine...
Bises frisquettes !

Écrit par : Allier-née | 27/01/2010

J'avais oublié une relique toujours d'actualité, je souhaite qu'elle te convienne.
http://www.youtube.com/watch?v=wp_6WPYYy0Y&feature=related
Allez-y , mais allez-y chez crabillou ;-)))

Écrit par : mmu | 27/01/2010

Bonjour Alain...

Cocorico! le coq français a chanté..

Comme de bons élèves, très attentifs, pas grandes gueules (sauf un)....
les 11 ont écouté les réponses à tous leurs soucis par un maitre d'école, très informé des soucis de ses concitoyens...Touchant, on se sentait comme à la maison, au calme, les pieds dans les pantoufles...

Qu'en ai-je retiré??? Pas grand chose puisque les discours lénifiants m'avaient assoupie à la mi-temps...

Heureusement, je me suis réveillée à temps pour écouter ce cher CALVI ,mon journaliste favori, parce que genre naïf, mais trés subtil en même temps pour mener un débat.

Tu n'as pas pû résister au plaisir de libérer ta plume quoiqu'absent, et prés de Malone...Bravo...Courageux mon cher frère,pour remettre les pendules à l'heure.

Et dire qu'actuellement, à DAVOS...ils ingurgitent des repas gastronomiques...Où est l'économie mondiale????

Je t'embrasse,à bientôt...
hélène

Écrit par : hélène | 27/01/2010

Je me demande comment une personne née à Neuilly sur Seine, élevée à Neuilly, habitant à Neuilly, travaillant à Neuilly,et avec des amis acteurs du showbiz et du cac40 , et vivant maintenant dans un palais, comment cette personne peut comprendre la vrai France, la France d'en bas et tout ce qui s'y passe.
C'est pour ça qu'il l'oublie. Je pense qu'il est convaincu de tout ce qu'il dit.
Salut !

Écrit par : Eliane | 27/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique