logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/01/2010

Expulsons toujours et encore...(Suite 3)

...Revenons chez nous...

Ciel bleu.jpg

Chassons l' hiver....Du bleu et du ciel...Septembre 2009 en Savoie...

***

J'étais tenté de faire un break dans les expulsions, notre actualité est riche d'événements parmi lesquels il eut été facile de choisir une bonne demi-douzaine de sujets pour tartiner un billet du jour gratiné.

Le 37 ème militaire français mort sous le feu des talibans par exemple, je salue sa mémoire. Ramenons vite ses copains à la maison.

Jospin le retour et Hollande monte au front, un beau billet en perspective sous le titre "Les has-been contre-attaquent "

Le magnifique demi-tour complet avec double salto arrière de Mââme Lagarde qui trois mois à peine   après avoir rejeté d'un dédaigneux "Ce n'est pas opportun !" un amendement des socialistes visant à taxer les bonus des banquiers et des traders, depuis que son patron Sarko leur a piqué cette idée aux socialistes, elle la garde et la fait sienne cette idée Christine, avec tant de sincère conviction que ceux qui ne la connaissent pas vont croire qu'elle est l'auteure de la géniale trouvaille...

Nous aurions pu nous marrer un grand coup avec la danse du ventre, qu' après les avoir dès le début écartés du champ de bataille, elle vient de leur faire Roselyne aux toubibs, pour qu'ils l'aident à écouler ses stocks de vaccins qu'elle ne sait plus où se les mettre...Ils font la fine bouche,  quels  ingrats !

Bien d'autres choses encore, mais nous aurons l' occasion d'en reparler...Pour ceux que le sujet de l'immigration et des expulsions rebute, ou pour qui il n'a pas d'intérêt, j'ai mis en fin de billet deux scans de mon quotidien La Montagne qui traitent d'autre chose.

Pour les autres, et sans aller jusqu'à dire que je vais en finir aujourd'hui, je vais continuer sur ma lancée, et dérouler ma façon de voir l'immigration et les expulsions. Et surtout  exposer ce qui à mon sens pourrait ralentir la migration des populations pauvres, et faire cesser chez nous l'exploitation honteuse de ces gens chassés de chez eux par la faim et la misère,  venus ici,  avec l'espoir d'une vie meilleure...Vaste programme.

Comme l'arc-en-ciel illuminant la grisaille d'un ciel de pluie, l' utopie et le rève nous sont inaccessibles. Nous cherchons à nous en approcher, on ne les atteindra jamais. Mais ils sont là, ils  éclairent notre vie, et mettent de la lumière dans notre existence.

Je sais que le monde dont je rêve, un monde où tous les hommes seraient égaux et se respecteraient enfin, ce monde est une utopie, il n'existera jamais, je le sais. Mais personne ne m'empêchera de penser que ce monde est possible, et que c'est dans cette direction qu'il faut aller. Pourquoi ne pas essayer !

Hier, bien que suscitant un certain septicisme chez ceux qui connaissent l'Afrique bien mieux que moi - ils sont nombreux, puisque je ne la connais pas -  j'ai, je m' en étonne moi-même, rétabli assez facilement les grands équilibres économiques Nord-Sud.

Tout comme moi, vous avez été surpris de la simplicité des recettes que j'ai utilisées. Le respect dans les échanges commerciaux, genre commerce équitable sur une grande échelle, des aides dédiées au développement économique qui aillent jusqu'aux populations, et ne se limitent plus à des jeux d'écriture de banque à banque pour alimenter les comptes numérotés des dirigeants et de leurs affidés, pour au final ces aides, revenir en grande partie dans les poches des actionnaires de multinationales occidentales...Bref, simplement en mettant de l'honneté dans les rapports entre nous et les pays africains. Avec d'autres pays, c'est la même chose, nous pourrions en quelques années aider ces pays à reconstruire une agriculture destinée à nourrir leurs populations, à exploiter eux-mêmes leurs richesses minières et pétrolières et à en profiter  sur place.

En les aidant à reconquérir une véritable indépendance et à consolider leurs économies, nous freinerions à coup sûr l'afflux chez nous de milliers de gens qui viennent chercher en Europe les emplois qui ne se créent pas chez eux...

Donc pour l'Afrique, bien que ce soit un peu tard, c'est fait ! Comme le suggère le titre de ce quatrième volet, revenons chez nous, et mettons-nous au boulot.

Pour se détendre un peu, une belle image du petit jardin préféré de Laurence...

Square.jpg

Le Square Virlojeux figé par le gel...Photo Laurence

***

Balayons devant notre porte !

Vous l'avez entendu des dizaines de fois, vous l'entendez encore et vous n'avez pas fini de l'entendre à la veille de grandes élections :

Tous les clandestins viennent chez nous pour profiter de la sécu et des allocations familiales, ils plombent notre économie ces salopards !

Je ne suis pas raciste, mais c'est vrai, quoi, merde à la fin, c'est quand même les vrais Français, les blancs surtout, ceux que leur grand-père il a fait la guerre de quatorze, c'est nous  qui payons les taxes et les impôts qui servent à nourrir tous ces feignants que je te dis pas en plus le bruit et les odeurs...Il a raison Le Pen...Quoi le bruit et les odeurs c'est pas Le Pen, il a raison quand même !  Tiens, on devrait faire comme les Italiens, eux au moins ils ont des couilles les Ritals, ils se laissent pas emmerder par les bamboulas ! Les bamboulas, c'est ainsi que sont désignés les journaliers africains par les responsables politiques de la Ligue du Nord...Personne  chez nous ne se permettrait d'appeler ainsi un joueur noir de Ligue 1, même dans le Nord !

Heureusement n'écoutant que son courage et sa conscience, faisant preuve d'un dévouement admirable envers le bien public,  avec un esprit républicain comme seuls en ont les grands serviteurs de l'Etat, monsieur Eric Besson, ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité Nationale et du Développement Solidaire veille au grain. Que deviendrions-nous sans lui, heureusement, il est là !

Reprenons tout ça voulez-vous.

Les clandestins viennent pour profiter de toute la protection sociale qui existe chez nous...Voui voui voui, sauf que pour, non pas "profiter", mais avoir droit à la protection sociale car la protection sociale n'est pas la charité, c' est un droit chèrement acquis par les générations d'avant, la première des règles pour prétendre à la protection sociale, c'est de n'être pas clandestin !

Au regard de l'administration et des organismes sociaux, puisqu'il est clandestin et ne peut justifier de son identité, le clandestin n'existe pas, exit pour lui les aides à caractère social qu'on lui reproche d'être venu chercher jusque dans nos bras et dans ceux de nos filles et de nos compagnes aux armes citoyens !

Ah bon, alors il vit de quoi le clandestin ? 

C'est une excellente question, mais il se fait tard monsieur, nous verrons ça plus tard.

A plus tard...

 ***

Parmi les sujets que j'aurais pu aborder, il en est un qui me tient à coeur, d'autant que les remèdes qui pourraient nous en soulager sinon nous en guérir rejoignent en bien des points ceux qui pourraient aider à résoudre les problèmes liés à l'immigration. Je veux parler du réchauffement climatique...un lien à suivre :

***  Coup de froid sur le réchauffement ***

A voir aussi, concernant l'égalité républicaine, un excellent billet de Daniel Ruiz, brillant éditorialiste de La montagne :

***  Du Marx sans le savoir.jpg ***

Pour terminer, un article qui m'a anéanti, il va me falloir choisir non pas entre Camus et ma mère, mais entre mes convictions écolos et mon animal préféré. C'est au bord du désespoir que je vous quitte, voyez plutôt :

***  Olga, nous devons nous séparer.jpg ***

***

 

 

 

18:16 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Il y a du chien dans tout celà.
Connais-tu le toutou de diogéne ?
http://www.youtube.com/watch?v=yRcC8ENmApI
;-)))

Écrit par : mmu | 12/01/2010

Il est bon que tu remettes les pendules à l'heure .... les clichés sur les clandestins s'accrochent tant et plus comme d'autres clichés en son heure et en son temps (j'étais fonctionnaire ...). Il vit de quoi le clandestin .... bien peu oseront te donner la réponse. Elle n'est pas jolie jolie .... j'attends la suite de tes notes sur le sujet.
A bientôt
Bises
ANNIE

Écrit par : Maminie | 12/01/2010

Bon, je ne sais pas si c'est que la photographe est mon homonyme, mais j'aime aussi beaucoup sa photo et ton article bien sûr! Mais j'en ai marre de te faire des compliments, tu es trop fort mon Crabillou!!! Ah! si je voulais te dire aussi que les chaussures sous la burqua, ce ne sont pas les miennes!!!!Enfin, si ce sont les miennes, tu ne le sauras jamais...C'est aussi fait pour ça, la burqua!
PS: Cannelle a enfin posté son petit article destiné, bien sûr, à Olga. Bisous

Écrit par : Laurencel | 12/01/2010

Ton objectif est louable, c'est évidemment celui vers lequel il faut tendre, chacun avec nos moyens. Et les réponses ne sont pas uniques. Mais si tu peux te regarder dans un miroir, alors, tu as rempli ta vie.

Il y a en ce moment sur France Inter un débat, sous la houlette d'Isabelle Giordano : Ecole, hôpital, piscines municipales : les services publics face aux convictions religieuses.

Un autre sujet d'actualité ???


Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 13/01/2010

Puisque l'on parle de France et de Français, je te repose une petite devinette à laquelle je réponds dans la foulée.
Qu' est ce qui est indispensable aux Français et inutile à la France ?
"La CEDILLE" mon brave Monsieur rien de plus.
A+ bisesss

Écrit par : Eliane | 13/01/2010

Tu ne vas pas manger Olga , j'espère?
Ta Laurence aurait pu venir boire un café aprés sa photo si jolie.Bises
***
Je pourrais, elle est grasse à pleine peau !
Pour Laurence, débrouille-toi avec elle, sa vie privée ne me regarde pas !
Bises à tous et bonne année au cas où j'aurais oublié de vous la souhaiter, ce qui n'est pas impossible !

Écrit par : Allier-née | 13/01/2010

Quelles seraient tes solutions aux problèmes de l'expulsion et au port de la burka ?
Toujours aussi belle Olga le cul sur la neige !
Bonne fin de journée Crabillou.
***
Pour les expulsions, je n'ai de pouvoir que celui que me donne 1 bulletin de vote sur 45 millions, plus ma voix...C'est peu pour changer l'ordre des choses, j'en ai conscience.
Pour la burka, j'imagine avec un plaisir gourmand une de ces volontaires de l'enfermement dans la même position qu'Olga...
Bonne soirée.

Écrit par : pimprenelle | 13/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique