logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/01/2010

Expulsons, expulsons ( suite)

... Suite et fin...peut-être.

Dur dur.jpg

Rémie et ses potes à la neige...

***

Tout comme Judas  qui il y a bien longtemps fut le point de départ de celle du Christ, il semblerait que Besson et le glorieux ministère que lui a confié son maître déchaînent  les passions. 

Les commentaires, tous sérieux et réfléchis, qu' a suscités mon billet me font devoir de le compléter et de le terminer...Le terminer, c'est l'objectif que je me fixe à l'instant. Ne sachant pas encore sur quoi je vais me laisser entraîner, il n'est pas sûr que je conclue aujourd'hui, nous verrons bien.

Et maintenant on fait quoi disais-je hier.

C 'est vrai, si après avoir admis comme je l' ai fait qu'il n'était pas possible pour nous Français, mais également pour l'Europe déjà surpeuplée, de recueillir  "toute la misère du monde", et que par conséquent il était inévitable que les gens qui se réfugient chez nous de manière clandestine  soient refoulés aux frontières, voire expulsés lorsqu'ils ont réussi à les franchir, si après avoir admis ça, on critique et fustige ceux qui refoulent et expulsent comme je le fais aussi, au mieux  c'est de la mauvaise foi, au pire de la pure démagogie et de l' opposition bête et butée.

Bête et buté, je le suis probablement autant que n' importe qui, étant aussi parait-il un spécialiste de l'équilibre et de l'acrobatie quelque peu difficile à suivre - c'est ce que me dit un de mes visiteurs, salut Marc ! - je vais essayer d'être le plus clair possible afin que nul - et surtout moi ! - ne s'égare dans les méandres de mes tortueuses pensées...

Laissons Besson à son ministère Beurk, le sujet de l'immigration dépasse largement les grosses finesses électoralistes et les oeillades racoleuses de Sarko and Co en vue de ratisser des voix chez Le Pen.

Recadrons-nous sur le sujet...

Cette année, il y aura donc eu 282 000 étrangers "régularisés" sur notre sol, 175 000 acceptés en long séjour, et 107 000 naturalisés...Pour ces derniers, à partir du moment où ils sont devenus français, ils ont cessé d'être des étrangers, j'espère que leurs voisins s'en seront rendus compte !

Avant d' aller plus loin, je pose une question :

"Est-ce que quelqu'un aurait crié au scandale si il y avait eu par exemple 125 000 naturalisations au lieu de 107 000, et 186 000 longs séjours au lieu de 175 000 ?"

Sans trop m' avancer, étant donné que plus de neuf français sur dix ignorent tant le chiffre des naturalisations que celui des autorisations de long  séjour, hors quelques lepénistes et autres scrogneugneu instruits de la chose, personne n'aurait levé un cil.

Il ne vous a pas échappé que la différence (125 000 - 107 000 )+ (186 000 - 175 000), ça fait pile poil 18 000 + 11 000 = 29 000, eh oui, 29 000  le nombre de billets gagnants de la grande loterie Sarko-Bessoon  !

Si on avait régularisé 29000 étrangers de plus, soit en leur accordant un long séjour ou en accordant plus de cartes d'identité identiques à nos cartes nationales d'identité, on aurait pu, allez donc savoir, éviter d'en expulser 29000 autres...

Pour mémoire, 29 000 personnes en plus sur notre territoire hexagonal, représentent 0,046 %  des  63 millions d' habitants. Disons pour faire plus simple, si Bessoon cessait les expulsions, qu' une ville de 63 000 habitants devrait accepter de loger 29 personnes supplémentaires, et un village de 1000 habitants devrait en accueillir deux ...Je suis d'accord avec vous, un tel afflux de population,  c'est proprement intolérable, expulsons, expulsons !

Comme d' hab'.jpgCi-contre, une bergère allemande non pas naturalisée, mais  bien vivante,  et parfaitement intégrée en Auvergne.

...Imaginons qu' au lieu de dépenser 28000 euros par étranger reconduit de force chez lui ou ailleurs, c'est un chiffre communiqué par la Cimade, 12000 euros seulement suivant le ministère, on ait consacré les 348 millions fourchette basse ou 812 millions d'euros fourchette haute  du coût des expulsions, à lutter contre les causes qui poussent à faire venir chez nous des gens qui n'ont plus d'avenir chez eux.

Nous y voilà, on fait quoi ?

On s'attaque aux causes...

Comme vous le savez, rien n'est jamais aussi simple. Dans ma brillante démonstration, j' ai oublié volontairement la dimension psychologique du phénomène.

Il y a fort à parier que si d'un coup on cessait les "reconduites forcées" d'étrangers en situation irrégulière, à coup sûr ,  en créant un appel d'air, on accelèrerait ce que les spécialistes appellent le flux migratoire.

Flux migratoire, parlons-en. Comment se fait-il que des gens partent de certains pays pour émigrer vers d'autres, qu'est-ce qui génère ce flux d'un bout du tuyau à l'autre bout, chez nous, où ce flux finit par arriver ?

Simple, d'un coté la misère, les persécutions, la faim ou la guerre ou tout ça à la fois, de l'autre, réelles ou supposées, des conditions de vie meilleure, l'abondance, la sécurité, la bouffe, la santé, la liberté, le rêve aussi sans doute, c'est un puissant moteur le rêve pour les humains...

Je pourrais ironiser sur le désir qu' a le  jeune Africains d'entrer dans l'Histoire en venant vivre enfin dans le pays des Gaulois, les ancêtres de son arrière- grand-père dont ils garde jalousement au fond du coeur l'image de la croix de bois sous laquelle il repose le Pépé du coté de Verdun.

Actuellement, on cherche par tous les moyens à ralentir le flux dans le tuyau en mettant des filtres et des robinets un peu partout, mais la pression est trop forte, ça fuit comme un panier percé, alors on écope et on re-balance le trop-plein chez le voisin ou à la mer...En Italie, c'est plus qu'une image.

La méthode n'est pas la bonne, on en voit les limites, et elle conduit vers des comportements contraires à nos valeurs. Je ne suis pas le seul à le dire.

Certes, on ne va pas arrêter comme ça les migrations des populations pauvres qui tant qu' elles ne pourront pas avoir une vie décente dans leurs pays chercheront par tous les moyens à venir vivre dans les pays riches.

Mais il y a moyen d'agir autrement que par la force et la brutalité pour ralentir le flux et le rendre acceptable pour tout le monde. Acceptable n'est pas le bon mot, disons que l'on peut stabiliser les flux migratoires au seuil où il est normal dans un monde de plus en plus ouvert que se déplacent des hommes,  et que,  au même titre que s'échangent les services et les marchandises, les pays s'échangent pourquoi pas des travailleurs avec leurs compétences. Le tout est que cela se fasse sur une base de respect mutuel...Le mouvement est déjà amorcé par certaines associations, mais il est encore plus qu'embryonnaire...

Ralentir et normaliser les flux donc, en agissant aux deux bouts du tuyau. Faire en sorte qu'il y ait de moins en moins de gens qui fuient la misère en aidant les pays pauvres à devenir moins pauvres.

Aider un pays pauvre, ce n'est pas aider ses dirigeants à devenir plus riches tout en continuant à piller ses ressources, on voit  dès le départ il y a un sacré boulot avant d' arriver à quelque chose .griveglu-higt.jpg

Ralentir le flux, on peut aussi le faire en supprimant chez nous les aspirateurs qui accélèrent le courant. Le boulot au noir notamment, qui te scotche le black clandestin dans son taudis aussi sûr que la glue colle la grive à la branche.

C'est de cela dont nous parlerons plus tard.  Non pas de la manière dégueulasse d'attraper des grives et tout un tas de petits passereaux en enduisant les branches de glue,  mais de ce qu'il est possible de faire pour combattre chez nous l'exploitation honteuse des clandestins dans la restauration, le batiment et les travaux publics, dans les sociétés de nettoyage aussi, chez les maraîchers, les producteurs de fruits, chez les particuliers mêmes, chez nous quoi...

De l'autre coté de la Méditerranée,il y a aussi à faire, il nous faudra un peu remonter notre histoire pour comprendre un peu mieux comment il se fait qu'il en soient à ce point de sous-développement...

J' ai  encore débordé, il vous faudra attendre...

A plus tard...

16:27 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Bonsoir Alain,
A bout de souffle...aprés avoir lu ta note "express" et les comm qui l'accompagnent!!!

Pour te dire vrai, je suis d'accord avec ton texte d'équilibriste, ne pas pencher d'un côté ou de l'autre...pour ne pas tomber dans l'excés.

Ne pas accueillir toute la misére du monde...c'est vrai, où les mettrait-on alors que déja il y a beaucoup de démunis dans le froid et chez les marchands de sommeil dans des hôtels minables...

Mais l'expulsion par le Besson détestable, ne mérite pas non plus de bravos ,où est le juste milieu?
A notre niveau politique d'électeur de base, nos états d'âme et protestations ne comptent guère...Mais il faut toujours garder un pan de coeur révolté....Ce que tu fais fort bien.....ta compassion pour l'oiseau tombé du nid est la signature d'un bonhomme plein de bonté...(fermer le ban)...

A présent, sur le terrain, tout à l'heure......

Les oies du Capitole disent aux Arvernes :

VENI VIDI VICI.....

et je les supporte bien entendu....

A bientôt sur le terrain.

Bises ovales
hélène
***
Deux équipes à bout de souffle j'ai lu quelque part...Nous verrons ça tout à l'heure.
Veni vedi vici...Elles parlaient le latin les oies du capitole, Brennus aussi, bien qu'il fut Gaulois.
Vae victis qu'il avait dit le gars...Nos Arvernes courent après son bouclier depuis ce jour-là. Ils ne l'ont jamais eu, mais ils ont déjà battu Toulouse, plusieurs fois...
Tu soutiens qui petite soeur ?
Grosses bises, et que les meilleurs gagnent.

Écrit par : hélène | 10/01/2010

les Causes - les effets -les conséquences
je suppose Crabillou que comme moi tu penses que personne
n'a envie de se pencher sur le pourquoi du comment
ni de trouver des solutions globales négociées
j'y ai cru un petit peu l'espace du sommet de Copenhague
sans illusion ,c'était un bon moyen de poser les vrais problèmes non ?
.............
alors nous n'avons pas fini de nous poser la question
Amitiès du dimanche soir l'ami .

Écrit par : ventdamont | 10/01/2010

N'aimerais-tu pas Camus, cher Alain ? Je retrouve en toi quelques uns des dilemnes qui ont tourmentés le grand homme "Entre ma mère et la justice, je choisis ma mère (citation totalement tronquée et hors contexte!...mais c'est pour faire vite, je suis sûre que tu me comprends)
Je te bises et prie Olga de passer demain voir un petit article que compte publier Cannelle et qui fera la nique à sa belle assurance dans la neige!

Écrit par : Laurencel | 10/01/2010

Bonjour Alain,

Nos enfants ont déjà un niveau de vie plus bas que ce que nous avons connu. Ce sera pire pour nos petits enfants. Encore quelques générations, et nous serons, qui sait, au niveau des pays émergents.

Les africains (ou d'autres comme peut être les grecs ou les irlandais) devront émigrer en Chine, nouvel eldorado ! Ils l'ont déjà fait vers les States dans le passé. Et nous ??

Salut du grillon
***
Mettrais-tu en doute la parole du chef de l' Etat...Le pouvoir d' achat des Français continue de progresser malgré la crise...D'après les statitistiques, le pouvoir d'achat des Français n'a pas cessé de progresser depuis 30 ans...Tes enfants sont donc plus heureux que toi.
Un petit bémol cependant, comme dirait Crabillard, le pouvoir d'achat augmente, mais le pouvoir de dépense diminue !
Salut Christian.

Écrit par : Christian | 11/01/2010

Autre élément dans ce débat c'est l'expulsion scandaleuse d'Afghans et le retour dans leur pays en guerre. Ceci montre bien que Sarko-Besson ne cherchent pas l'efficacité dans ce dossier épineux mais ont la simple volonté de faire de la com' avant les élections régionales auprès de l'électorat du FN qui, d'après les sondages, préfère l'original à nos pâles décideurs qui préfèrent avoir Lefebvre avec eux pour sortir ses propos nauséabond habituels. N'a t'il pas dit qu'il ne voyait aucun inconvénient à ce que ces Afghans combattent les Talibans au côté de la Coalition américaine, anglaise, canadienne, française....? D'ici à ce que les Talibans ne les enrôlent dans leurs rangs et qu'ils ne deviennent les plus dangereux face aux Français qui les ont foutu dehors. Et il en fait quoi alors du symbole "non assistance à personne en danger...?".

Écrit par : phil29 | 11/01/2010

Bonjour Alain,

De bon matin je lis ton com sur la victoire des Jaunes...
Rassure-toi, elle ne pleure pas soeurette...pas chauvine, elle reconnait que les Toulousains méritaient de gagner...mais les jaunes avaient la baraka ce soir là...
Mais où est passé mon com d'hier soir avec le bravo de circonstance?????????????????????

Bises d'un matin ensoleillé....

Hélène
***
Pas plus de com de sincères félicitations non chauvines et sportives que de matin ensoleillé chez moi.
Le temps est moche, seule la victoire est belle !
PS: Est-ce que le petit Michalak t'a rendu ton sabot ?
Bise.

Écrit par : hélène | 11/01/2010

Rien à voir, mais ça me détend...
http://www.dailymotion.com/video/x1h6n4_dany-boon-internet_fun
***
Tu as raison Marc, détends-toi...Tu veux te faire naturaliser Chti ?
Salut...

Écrit par : mmu | 11/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique