logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/01/2010

Un oiseau passe, il s' arrête...

...C'est un moment de bonheur.

Bain de soleil.jpg

Vous avez aimé le bain de siège, voici le bain de soleil en supplément !

 ***

Coquillettes et margarine...

Suite à ma rencontre d'hier après-midi, c'est ce que j'ai acheté au Petit Casino ce matin. Je sais que certains d' entre vous ne vont pas me croire, mais hier, je l' ai revue.

Bien évidemment, je n'avais pas mon appareil photo. Que voulez-vous, je ne suis ni reporter ni photographe dans l'âme, je suis un simple spectateur de ce qui se passe autour de moi. Déjà l'autre jour, c'était le premier janvier, j'aurais pu vous montrer un document exceptionnel, un rouge-gorge au volant d'un Scénic Renault avec quatre moineaux en guise de passagers ! Il me suffisait pour cela de fermer doucement la portière et d'aller chercher mon appareil photo...Seulement voilà, devant la détresse des piafs prisonniers dans ma bagnole, mon premier souci a été de leur rendre la liberté avant qu'ils ne s'assomment en volant dans les vitres...J'ai ouvert en grand le hayon et les portières, et tout ce petit monde a retrouvé l'air libre.

Comment étaient-ils venus là ? En revenant du pain, dès que j'ai ouvert ma portière, une bande de piafs s'est engouffrée dans ma bagnole. Le rouge-gorge s'est même posé sur le volant, à trente centimètres de mon visage grave de sexagénaire marqué par bien des malheurs au cours de son existence mes chéries... Ce n'est qu' après les avoir libérés que j'ai compris.

En retournant vers la maison, je l'ai vu. L'epervier assassin était venu faire ses courses devant chez moi, il repartait avec son casse-croûte dans les serres. C'est parce qu'ils étaient pourchassés par le petit rapace, que complètement affolés, les moineaux et le rouge-gorge ont pénétré dans ma voiture...

Hier, la photo que j'aurais pu faire n'aurait eu aucune valeur documentaire, ni rien d'insolite. Quoi de plus banal qu'un merle qui vient se nourrir dans un cotoneaster encore bien garni, et qui repu se pose sur la barrière.

Non, ce n'est pas elle...

Pas elle.jpg

Lui, c'est un habitué du jardin, c'est un papa...

Cette photo que je n'ai pas prise, elle n'aurait de valeur que pour moi, car le merle en question, une merlette au demeurant, ce n'était pas n'importe quel merle, c' était elle, je l'ai bien reconnue. D'ailleurs, à mon sifflet elle s'est approchée à moins d'un mètre de moi, comme au temps où elle venait à mon appel chercher sa pitance.

Souvenez-vous...

RémiVedette.jpg

Rémi, le merlot sans famille... Il ( elle !) a eu les honneurs de la presse...

Oui, depuis des mois elle, car Rémie est une fille, avait disparu, vivant sa vie d'oiseau, ou disparu tout court, bien que de temps à autre il semblait bien qu'elle nous rendait visite, nous pensions parfois la reconnaître, mais sans aucune certitude.

Eh bien mes amis, je  vous annonce le retour de Rémie la merlette, et j'en suis très heureux !

C'est pour elle et ses potes que ce matin j'ai acheté des coquillettes et de la margarine, elle adorait ça quand elle était petite, avec du jambon, comme tous les gosses...

J'espère vous donner encore de ses nouvelles, et des photos peut-être...

Autre chose...

Une journée sans égratigner Sarkozy est une journée perdue. Je laisse ce soin à Daniel Ruiz, l' éditorialiste de La Montagne.

L'égratigne-t-il ou le rappelle-t-il aux devoirs de sa charge ?...A vous de juger.

***  Pique cinglante.jpg ***

A plus tard.

17:58 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Moi qui passe beaucoup de temps a observer la nature les animaux j ai beaucoup apprecie ton recit
amities
gisele

Écrit par : GIGI | 06/01/2010

La réponse à ma devinette d'hier est :
Thierry, henri, Marc Delamain. De "l'actualité ancienne".
Olga toujours aussi photogénique, pas besoin de s'appeler Carla pour se faire photographier à oilpé. Je n'ai pas la casquette à l'envers mais je cause le verlan.
A+ BISE

Écrit par : Eliane | 07/01/2010

Encore une belle histoire ! comme je les aime...Bonne journée froide chez toi Crabillou. Restes au chaud. Une caresse à OLGA.

Écrit par : pimprenelle | 07/01/2010

Bonsoir Alain,

Le retour de Rémi, un moment de la tendresse que tu voues aux oiseaux de toutes plumes, évidemment les pigeons en première position...

Olga n'est pas mal du tout, dans ce paysage de neige, elle a l'air heureuse de poser à poil dans le froid....Pour une fois qu'elle n'est pas en concurrence avec Carla!!

Tu me garderas coquillettes et jambon, mon menu préféré...aprés les fastes gastronomiques des fêtes...On partagera...


Les PTT ne m'ont pas encore remis la carte égarée....ce sera pour l'an prochain...

Un bonjour à Rémi, à moins que je ne la voie se pointer à ma fenêtre, comme un pigeon voyageur...avec la carte....


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 07/01/2010

Bonsoir Alain,

Monsieur Ruiz a raison, et le président se déconsidère aux yeux des français. Cela ne fait qu'ajouter une couche de plus.

Mais en face, ce n'est pas brillant non plus. Les socialistes du Vaucluse s'opposent à Vauzelle et ont quitté le groupe. Ca fait désordre !

Tu as bien fait d'ouvrir aux piafs avant qu'ils se fracassent le crane. Tes commentaires vivants valent mieux qu'une photo d'oiseaux moribonds.

Et l'épervier ne fait que ce pour lequel il a été conçu, car, même pour lui, les temps sont durs en cette saison. C'est dommage que le président ne fasse pas ce pourquoi il a été élu.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 07/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique