logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2009

Un clin d'oeil en passant...

...Des messagers du ciel...

Barbelés.jpg

Belle Isabelle, née de parents inconnus...

***

De la douceur, et un peu de beauté nous aiderons à passer un week-end paisible.

Ô vous, âmes sensibles, ne soyez pas inquiets. La belle pigeonne n'est pas fermée derrière des barbelés, le rideau de ronces est là pour empêcher les chats de pénétrer dans son terrain de jeu. Elle jouit de toute la liberté dont peuvent jouir les pigeons voyageurs, enfermés souvent il est vrai, mais pour les protéger des dangers qui les guettent dans un monde de plus en plus hostile. La chasse en automne et tout l'hiver, les rapaces qui voient leurs proies habituelles se raréfier, et tous les poisons semés dans les champs presque toute l'année.

Heureusement pour elle, ce n'est pas le ministre Besson, pas encore, qui a en charge la réglementation de ces volatiles. Elle serait bien en peine de définir son "Identité Nationale" la belle demoiselle !

Née pour être libre, mais de parents inconnus ! Elle doit d'être en vie à un vieux barbu arverne qui l'a recueillie quand elle était encore un oeuf nouveau-né, déposé dans un panier de voyage où sa mère, ne pouvant faire autrement, l'avait accouché avant de partir pour un long voyage vers le Nord, y est-elle parvenue ?

L'oeuf abandonné fut confié à un couple de braves pigeons brayauds qui le couvèrent comme s'il était le leur. Au bout de dix-huit jours, encore une fois, s'accomplit le miracle de la vie. Couvé avec amour, l'oeuf s'ouvrit sur le monde. Puis couvé encore et  et choyé, le fragile oisillon se métamorphosa en cette magnifique pigeonne...Quel sera son destin ?

Isabelle.jpgCe n'est pas très catholique cette couleur isabelle chez les pigeons voyageurs.

 Pourtant, bien qu'elle soit de la couleur d'un cheval, la belle Isabelle n'est l'objet d'aucune moquerie ou vexation de la part de ses camarades de colombier.

Il y aurait diraient Buffon et La Fontaine, beaucoup d'exemples à suivre chez nos frères inférieurs, qu'ils soient à poils...Non Crabillard, pas de photo de Carla aujourd'hui !...ou à plumes.

En voici deux ci-dessous, parmi ses camarades qui sont d'une couleur plus classique, sans pour autant que les écaillés rouges soient dominants chez nos messagers ailés. D'ailleurs, de couleur dominante, à bien y réfléchir, il n'y en a point parmi les vainqueurs des concours. De sexe dominant non plus du reste, même si par commodité les messieurs soient plus joués que ces dames.

Encore une leçon à retenir !

De quoi peuvent-elles bien roucouler  ces dames ?

Belles demoiselles.jpg

...De mur peut-être ?

L'une d'elles, à droite sur la photo, est une réfugiée allemande. Sans que l'on sache trop si c'est par lassitude de trop longs voyages, à cause d'une panne de GPS, ou d'on ne sait quel empêchement majeur, nous ne le saurons jamais, comme il y a pour les marins des "fortunes de mer", il y a pour les voyageurs des airs des infortunes de ciel. Elle s'est posée et reposée en pays Brayaud, et n'est pas repartie. Elle s'y trouve bien, elle a trouvé un solide compagnon, un rouquin venu lui de la Loire il y a maintenant deux ans, et ils ont eu de beaux enfants.

Sa naturalisation est en cours, lorsque la Fédération Allemande aura délivré le certificat de propriété, à moins que Besson ne s'y oppose, la belle Gretchen deviendra Bougnate...

Roucouler sur un mur, pourquoi pas, mais lequel ? Celui de Berlin bien sûr nous dirait la future Bougnate...

...Mais non, parlons de ceux de Jérusalem !

Belle Blanche.jpg

Mais de quoi elle se mêle celle-là !

Ce n'est pas parce qu'elle a des airs de colombe de la paix qu'il lui faut mettre son grain de sel dans la conversation.

Et d'abord, si on parle d'un mur à Jérusalem, duquel est-ce qu'on parle ? Du Mur des Lamentations, vieux de deux mille ans, et qui peut bien rester deux mille ans de plus sans déranger personne,  ou bien du mur lamentable, plus récent celui-là, et qu'il faudra bien abattre un jour, comme on a fait du Mur de Berlin...L'abattre le plus tôt possible s'il vous plaît ce vilain mur, merci !

Merci à vous aussi, mes belles emplumées, de m'avoir permis de bavarder un peu...

 

A plus tard.

***

Les photos des pigeonnes de mon frère Joël ont été prises hier par Laurence mon épouse, elle vous les offre...

*** 

 

 

 

10:46 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (8)

29/10/2009

Les beaux nuages parfois...

...Sont poussés par des vents mauvais...

Attention couvert.jpg

Il y a encore du bleu dans le ciel, gardons-le.

***

"Qu'est-ce qu'être français ?"...Par Je, Alain, Crabillou et Crabillard.

Sacrée question ! Nous n'avons pas fini de l'entendre posée en boucle jusqu'aux élections régionales au moins.

Pour ma part, je n'ai pas l'intention de me laisser enfermer dans un faux-débat, un débat piège. Je n'ai nul besoin d'un gouvernement quel qu'il soit, ni d'aucun ministre ou président pour me dire qui je suis, et quelles sont les valeurs que je devrais respecter, celles dont il faudrait que je sois fier, ni que l'on me montre du doigt qui il faut aimer, et qui je dois détester du turban ou du béret...

En guise de conclusion à ce débat bassement électoraliste et qui sèmera plus de divisions qu'il n'apportera de ciment social,  à Besson-Sarkozy and Co, je répondrais volontiers "Allez vous faire foutre !"

Mais comme je suis profondément républicain, par égard, non pas à leurs personnes  qui n'en méritent guère, mais par respect des fonctions qui sont les leurs, sauf celle de ministre de l'immigration etc.,  je rengaine, et je fais  mienne cette réponse publiée dans la rubrique "Rebonds" du journal Libération de ce jour :

*** Une bonne réponse..doc ***

Ha mais !

Ce sera donc ma conclusion sur le grand débat sur l'identité nationale et tutti quanti. C'est assez de se payer les discours du petit coq Sarko, farci de cocoricos par sa plume Guaino, sans avoir à se confesser en public si par hasard on avait une baisse de sa libido patriotique, ou un penchant coupable envers des cultures exotiques...

Une de mes arrières-arrières aïeules a probablement fumé ses géraniums avec le crottin du cheval de Vercingétorix dans les années moins cinquante, et d'autres de mes aïeux  se livraient pendant ce temps dans les forêts du Nord  à je ne sais quels rites païens à te faire rougir un aumonier de la Légion, mais qu'importe, ni Besson ni Sarko n'y peuvent rien, nous vivons dans le même pays et sous le même drapeau, nous devons respecter les mêmes lois, surtout moi, je suis Français tout autant qu'eux, mais nous n'avons pas les mêmes valeurs. Ils n'y peuvent rien  !

***

N'ayant guère de goût à crépir de l'espace virtuel aujourd'hui, je vous invite à déguster deux morceaux du Canard que j'ai choisis pour vous.

Le premier que j'aurais volontiers titré "Expulsons expulsons, il en restera toujours quelque chose...", ou bien plus simplement, "Expulsions choisie.."  ...Bof diront les pragmatiques, l'essentiel c'est qu'on les foute dehors les étrangers !

Expulsons expulsons.?...Expulsions choisies ?...A votre guise.

Expulsons expulsons...jpg

Le second morceau, moins copieux, mais assaisonné façon "récompense au mérite", très en vogue sous le régime sarkozyste,  nous donne un petit avant-goût, amer à mon goût le goût, de ce que devient notre République....En hommage à Frank Sinatra, célèbre émigré italien, je l'ai intitulé :

Strangers in the light...

Strangers in the light...jpg
***

Nous n'avons pas baissé la TVA, mais les dessins de Wozniak et de Cabu vous sont servis sans supplément avec vos deux portions de Canard.

La Direction.

***

Curieuse expérience que j'ai faite. Même délayé d'un peu de blanc, le mélange du rouge et du bleu donne un drôle de brun....Chanter la Marseillaise  en agitant le pinceau n'y change rien, j'ai essayé aussi, c'est de la même couleur, et ça sent toujours la merde !

A plus tard... 

28/10/2009

Travail, Famille, Patrie...

...La terre ne ment pas. Je ne vous mentirai pas !

Chateaugay_(steamboat)_02.jpg

Une très jolie gravure qui n'a rien à voir.

Offerte par notre Grand Rameur du Bassin. Merci André.

Probable, puisqu'il est question du Lac Champlain dans le texte, que le "Chateaugay", le steamer de la gravure porte le nom du Chateaugay du Quebec, lequel Chateaugay comme vous le savez est jumelé avec notre Chateaugay à nous les Auvergnats...

Comme dirait le rouquin des hautes sphères, un Chateaugay ça va, quand il y en a deux ou trois, ça va aussi, et vogue la galère...

***

Comme prévu c'est parti....Par Crabillard

Il fallait s'y attendre, le coup de l'identité nationale, c'était prévu pour ça du reste, ça te va faire un sacré chambard !

Pendant deux mois et demi qu'ils vont se déchirer les patriotes de tous les bords pour savoir lesquels ont la nationalité française la plus longue et qui c'est-t-y qui pisse fièrement bleu blanc rouge, plus loin que tous les autres.

A l'heure où j'écris ces lignes, à part le Front National qui se refera une santé, même si ce n'est que par délégation, je ne peux pas vous dire qui sera sur le podium. Par contre, le Buzz est lancé à toute vibrure, et tout le monde se jette dans la bagarre.

Il est rare que je fasse des compliments à  NNSSS et à son équipe, mais du point de vue de la stratégie politique, je lui tire un grand coup de chapeau ! Trouver un truc qui puisse faire oublier un gros paquet de problèmes au bon peuple, et ramener dans le bercail une bonne partie des gars de la Marine qui commençaient à la trouver mauvaise de s'être fait baiser, c'est un joli coup ! Pas à chier (Ils commencent à m'emmerder aux Chroniques avec leur censure à la con noix ! NdC.)...Pas à dire, c'est un joli coup !

Je ne suis pas le seul à penser que nous sommes en pleine manoeuvre électorale...

***  Belle Manoeuvre ! ***

Le début de ce haut débat s'est tout d'abord focalisé sur Eric Besson, grand pourfendeur de burkas, ministre irréprochable de cette République exemplaire que nous chérissons tous, et qui à lui tout seul illustre à merveille une des valeurs bien cotée en notre beau pays : la loyauté.

Mais nous voyons se mettre en place une stratégie globale, Besson n'est qu'un pion, le véritable chef d'orchestre est à l'Elysée.

Hier, pendant le grand discours au cours duquel il sauva l'agriculture française d'un désastre annoncé depuis bien avant qu'il accédât au trône, il rappela avec force que l'attachement des Français à leur terre est une des valeurs de notre nation. Stricto sensu, il a raison ! Le Français est réellement attaché à la terre, je suis né à la campagne, je puis en attester.Que la terre, celle des ancêtres plus celle des ancêtres des autres fasse partie intégrante de l'identité nationale française, pourquoi pas, quand c'est devant des travailleurs de la terre qu'on le proclame.

Si vous n'avez pas écouté religieusement , ainsi qu'il sied de le faire le discours que fit hier le chef de l'Etat devant une assemblée de syndicalistes agricoles et de pas mal de leurs mandants, faites-vous une idée des mesures qu'il envisage pour les sauver du désastre, et du message subliminal qu'à travers ce discours il délivra au bon peuple, au bon peuple de droite essentiellement. Lisez ce qui suit  :

*** Je vous ai compris ! ***

Il dit, au cours de ce discours, l'attachement atavique du Français à son sol, ce qui fait de la terre une des valeurs de notre identité nationale...D'aucuns trouvèrent là comme des intonations pétainistes, il en est qui voient partout le mal.

 "La terre elle ne ment pas" aurait dit feu Philippe Pétain, Maréchal de France, "je ne vous mentirai pas" a dit avec flamme Nicolas Sarkozy...Mais de là à, pour être franc-et gaulois aussi souvent- il y a un pas que je ne franchirai pas. Comparons ce qui est comparable ai-je l'habitude de dire.

Comparons...

Notre Histoire.jpg

Strictement rien à voir !

J'ai beau chercher, je ne trouve rien de commun entre tous ces gens. Essayez si vous voulez, mais vous aurez bien du mal à me convaincre.

Sur la galerie de portraits ci-dessus, prenons les deux ministres du milieu par exemple. Peut-on dire sans risque de dire une connerie que s'ils eussent ces deux messieurs vécu à la même époque, ils auraient pris le même charter pour aller au Club Med ? Rien n'est moins sûr. Quant à la comparaison entre monsieur Pierre Pécheu qui sauva de "bons Français" en livrant des communistes et Guy Môquet aux nazis, et monsieur Eric Besson qui lui, préserve le sol sacré de la patrie de l'invasion des hordes barbares, en renvoyant les Afghans d'où ils viennent, à Kaboul précisément, zone "nettement plus pacifiée qu'ailleurs" dixit lui, venant de la part de vrais patriotes, on peut la concevoir la comparaison, mais si d'aventure elle était évoquée, à mon sens, elle reléverait plus de la conversation de comptoir cette comparaison que de la vérité historique. Deux grands serviteurs du pays ces messieurs, convenons-en, mais de grâce, sachons raison garder, il y en a quand même un des deux qui a été fusillé, ce sont toujours les meilleurs qui s'en vont en premier...

Pour les deux autres figures historiques, la comparaison reléverait du délire. Tout d'abord, au regard de l'histoire, l'homme de gauche (sur la photo) fut longtemps considéré comme un grand homme avant, à la fin de sa carrière, d'être jugé comme traître à sa patrie. Monsieur Philippe Pétain, Maréchal de France, est considéré par les historiens comme étant le vainqueur de Verdun, c'est pas de la crotte tout de même, merde !

L'autre, à droite (sur la photo aussi), fut d'abord traître à ses amis avant d'atteindre les sommets sans parvenir à se grandir. Pour l'heure, il n'est vainqueur de rien du tout, si ce n'est d'une élection que cinq autres présidents ont gagnée avant lui. Ils étaient parvenux eux, ses cinq prédécesseurs à le devenir dès leur élection Présidents, même celui de gauche, c'est dire ! Lui, au bout de trente mois il n'a pas encore enfilé le costard ! Rien à voir donc entre Feu le Maréchal et Nicolas Zébulon...

Une parenthèse, c'est Christophe Alévèque qui l'a ainsi baptisé. Zébulon, il saute partout, et dès qu'il baisse un peu de régime nous dit le facétieux fantaisiste, un des conseillers du château, ils sont une centaine, lui remet une pile dans le cul ! Désopilant, non ? J'irais même plus loin que ce gentil comique un peu trop délicat à mon goût. J'irais jusqu'à dire que ce n'est pas une pile qu'ils lui fourrent ses conseillers, c'est le lapin Duracell en entier, avec le tambour !

Assez rigolé, soyons sérieux, revenons au Maréchal et à Nicolas...

Si on voulait comparer, il faudrait comparer le passé militaire de chacun des deux hommes. D'un coté un Maréchal vainqueur d'une des plus grande bataille de l'histoire, avec des centaines de milliers de morts à son actif, et de l'autre un ex petit planqué, soldat appelé dans l'armée de l'air dont la seule guerre dans laquelle il est engagé ne l'a pas été par lui, et se soldera probablement par une défaite. Coté bilan en plus, c'est maigre, à peine vingt morts, c'est beaucoup trop, mais ça ne tient pas la route face à Philippe.

Coté saillies peut-être...Au salon de l'agriculture, il y à près de soixante-dix ans...

- Qu'est-ce que c'est que ça mon ami ?

- Ce sont des pommes de terre Monsieur le Maréchal.

De nos jours

-Alors casse toi pov' con !

Manifestement ce n'est pas là non plus que nous trouverons matière à comparaison.

Décidemment, tout sépare ces deux chefs d'Etat, ils n'ont rien en commun, hors leur amour de la terre, mais nous avons vu que tout le monde a l'amour de la terre, alors ?

carla-bruni-bikini-nicolas-sarkozy.jpgDans la manière d'être peut-être, la façon de se comporter avec le peuple...

Encore raté, il nous a été impossible de trouver un document montrant le Maréchal avec Madame prenant un bain de soleil sur une plage populaire.

 A se demander s'il n'était pas un peu cul-serré le vainqueur de Verdun.

Comme vous le voyez, ceux qui chercheraient le moindre lien entre le gouvernement actuel et le régime de Vichy se plantent grave.

Quelques toujours jamais contents te glissent bien des histoires d'encouragement à la délation, ou la naissance des deux enfants d'Edvige, mais bof, rien de bien sérieux là-dedans.

Non, en vérité je vous le dis, ceux qui voient Nicolas finir en exil  sur l'Île d'Yeu se foutent le doigt dans l'oeil, il n'a pas la stature.

Faut-il s'en plaindre ?

A plus tard.

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique