logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/06/2008

The last day of June...

... It's the first monday of the week  so !



*** Elles regardent  passer un vieux bouc et sa chienne...***

 La phrase du Jour :

 

 « Putain de merde, comme le temps passe ! »

 

 Effectivement, en ce 30 juin, il est à peine six heures quinze, et nous sommes déjà le premier lundi de la semaine !

 L’Eté est à peine commencé, et déjà il est sur le déclin. C’est tous les ans pareil. Avant les vacances, tout augmente, et les jours diminuent !

 Le fait de savoir que c’était aussi comme ça au temps de Marcel ne me console guère. Il fait gris, en plus…

 

 Le Bonjour du jour :

 

 Adressé ce matin au visiteur de Croix, venu hier, et à celui de Nissan lez Enserune, passé lui tout à l’heure.

 Quand je parle de « visiteur », Monique, il est bien entendu que si c’est une « visiteuse », elle est aussi la bienvenue, et mon blog lui est largement ouvert, elle vient quand elle veut.

 Je les remercie, et vous invite à faire un tour chez elles ou eux, ils ne sont pas voisins voisines, mais avec internet, les voyages sont rapides !

 Cliquez sur les liens, et bonnes visites !

 

 *** Croix ***

 

 *** Nissan lez Enserune ***

 

Les Encouragements du Jour :

 

 Adressés à mon frère, qui la semaine dernière a remporté, disons plutôt les pigeons de mon frère, ont remporté le concours-sprint( moins de 50 km) de Lapeyrouse, prélude aux concours réservés aux jeunes pigeons de l’année, qui les conduira jusqu’à La Flèche (320 km).

 

 Cliquez là-dessus : Lapeyrouse_220608_Limagne.doc

 

 medium_Macotte_d_Antoine.jpgLa photo a été prise hier, c’est l’arrivée du concours d’Argenton sur Creuse (141 km).

 Les premiers ont volé à 68 kmh. C’est pas mal, mais ils devront faire mieux s’ils veulent être à la hauteur de leur aïeul qui remporta le concours de Brest en 1982.

 Je vous ai conté son voyage, le dernier, dans :

 

 *** Le dernier voyage ***

 

 C’est sa deuxième saison de compétition à mon frère, mais ça démarre pas mal, croyez-moi, il est sur la bonne voie le petit !

 Combien de fois ne vous ai-je pas dit que la vie est un roman...

 La pigeonne que vous voyez en photo, elle ne fait pas partie de l'équipe de mon frère. Elle a suivi le groupe, et s'est posée sur le toi avec les autres. L'instinct grégaire et la soif l'ont poussée à rejoindre ses copains de voyage, après avoir attendu un bon quart d'heure sur le toit...

 Elle appartient à Antoine, notre copain Antonio, souvenez-vous...Venu du Portugal, son père s' était posé en face de chez nous dans les années cinquante. J'ai aussi raconté un petit peu son histoire. Antonio, Antoine, sa mère et ses frères l'avait rejoint plus tard.

 Dommage qu'un écrivain de talent ne soit pas là, pour nous faire réfléchir à ce symbole. Cinquante ans après, un pigeon du fils qui vient là, accomplir on ne sait quel pélérinage sur les traces du père...Un roman la vie, nous le lisons chaque jour en écrivant notre histoire.

***

 Puisque nous ne sommes pas loin de l’église, après la visite à Croix, retournons y faire un tour.

 Je vous ai montré l’autre jour avec quelle ferveur, en 1956, au cours d’une « Mission », les paroissiens d’Yssac la Tourette, rendaient hommage au Dieu que le Clergé Séculaire avait choisi pour eux, afin qu’ils l’honorent et le servent.

 Voici une autre photo de ce jour , c’est le départ de la procession depuis la place du village.

 Vous remarquerez sur la gauche de la photo, le monsieur à l’air très recueilli, il est en sabots.

 

 On marchait encore en sabots dans mon village en 56 !

 

 medium_21_Juin_012.JPGVoici la Place aujourd’hui.

 La grande croix, la Croix Carrée, car il y a aussi une Croix Ronde,  est, cette croix, précisément une « Croix de Mission ».

 Elle fut érigée là, à l’occasion d’une Mission, et fut offerte à la paroisse par les familles du village.

 La Croix Ronde est beaucoup plus ancienne. Plus ancienne encore,la Croix qui fait face à l’église.

 Ceux qui l’ont placée là, après l’avoir extraite du fouillis de ronces où elle vivait tranquille ne l’ont pas fait exprès, mais c’est tout un symbole.

 C’était une croix des templiers.

 Comme un ultime défi, la Croix des Templiers fait face à l’Eglise qui les mit au bûcher ! Et c’est chez moi que ça se passe, j’avoue que je trouve ça assez amusant.

 Je vous ferai vivre, en les revivant avec vous, quelques moments de cette époque.

 La religion tenait une grande place, même si la place du village est petite, et  elle rythmait la vie des gens.

 La télé et les cabines climatisées des tracteurs n’avaient pas encore séparé les gens les uns des autres. La préparation de l’église et des reposoirs qui ornaient quelques croix du village, il y en a au moins vingt, était une occasion supplémentaire de réunir les villageois, qui formaient une vraie communauté à cette époque.

 Les choses ont bien changé depuis…

   

A Bientôt…

 

PS: Les chevrettes de la photo-bandeau.... Un petit clin d'oeil au Grillon, il comprendra. 

 

10:10 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (6)

29/06/2008

Toulouse, encore et encore !

...26 à 20, c'est la loi du score !

 
*** Il fait trop beau pour être triste ! ***

 La phrase du Jour :

 « Il ne suffit pas de rêver la victoire, il faut vaincre ! »

 On en avait rêvé, et c’est Toulouse qui a vaincu.

 Nos valeureux jaune et bleu, comme d’habitude, nous ont ramené une grande défaite, défaite dont ils n’ont pas à rougir, car ce sont les guerriers toulousains qui hier soir étaient les plus forts.

***

 Une mi-temps à y croire, puis, comme quelque chose qui change, la mécanique cafouille, le match devient douloureux à suivre, déjà, on sait…

 Il faut y croire encore, Grouchy finira bien par arriver un jour Nom de Dieu !

 medium_Vercingétorix.jpgMais peu à peu, Toulouse grignote la Place de Jaude, Vercingétorix sait déjà qu’il ne récupérera pas le bouclier de Brennus, il s'apprête à descendre de cheval pour jeter le sien aux pieds des rois du Capitole, Gergovie est à deux pas, mais le match se joue à Alésia...

 Il faut tenir les gars ! Le cœur y est peut-être, mais les jambes deviennent lourdes, le jeu s’émiette du coté d’Aurélien, le véloce aux mains d’argile.

 Des fautes, des maladresses, après la Place de Jaude, Toulouse entre dans les têtes.

 De 10 à 10, on passe à 13 à 10 ... Comme un froid dans la chaleur du soir...

 Nooooon ! Si, 20 à 10. …Le tic-tac du temps finit de tuer le rêve, la meute du renard Guy Novès nous fait avaler le vin de la défaite jusqu’à l’hallali.

 La bête est vaincue, mais comme en un sursaut, elle va mourir tête haute, en mordant une dernière fois son bourreau…

 C’est fini, 26 à 20, Vae victis !

 L’animal est triste après le score…

 Bravo Toulouse, à l’année prochaine, on vous aura les gars, on vous aura !

    

 A Bientôt

28/06/2008

On le voit partout...

...Après l' Elysée, bientôt le Louvre ?


*** C'est moi qui l'ai fait ! ***

 La Photo bandeau du jour :

 Piquée sur le site MSN actualités.

 Voici un court extrait de l’article qui accompagne ce cliché :

 « Pal Sarkozy, père du président français Nicolas Sarkozy, a présenté mercredi à Madrid une exposition de 35 tableaux, dont un portrait de son fils portant une boucle d'oreille en forme de Légion d'honneur. »

 On comprend la fierté d’un père pour le fils dont il ne s’occupa guère auparavant.

 On comprend aussi, qu’à quatre-vingts ans, le vieux peintre ne loupe pas l’occasion de se faire un peu de pognon grâce à son fils, il y en a pas mal d'autres, du coté des grandes fortunes qui ne se gênent pas pour en faire tout autant. Coté France d'en bas, c'est une toute autre affaire, le prolo laisse des plumes, mais n'est-ce pas dans la nature des pigeons qui l'ont élu de se faire plumer !

 Nicolas, le fiston, aide son papa Pal à briller un peu en se faisant de la braise. C’est en quelque sorte une façon pour les nouvelles générations, quand elles ont réussi, d’assurer le confort matériel de leurs géniteurs.

 On peut regretter, rétrospectivement, que Pal de Nagy Bocsa, le virtuose du pinceau, ne l’eut, en sa vigoureuse jeunesse, voici cinquante-quatre ans, laissé au fourreau son pinceau, plutôt que de l’activer sous les toiles, bercé qu’il fut sans doute par les doux ronrons de Dadou…La face du monde en eut été changée.

  Le Bonjour du jour :

  Adressé au visiteur de Blanquefort, qui hier s’arrêta un instant sur mon site. Je l'en remercie…

 Comme souvent, je mets ici le lien qui nous permettra d’aller faire un petit tour dans le Sud-Ouest, et de découvrir…

 *** Blanquefort. ***

 La Phrase de la veille  du jour:

medium_Umpe.2.jpg Nous la devons au merveilleux Roger Karoutchi, qui hier chez Christophe Barbier accommodait la salade de la « Réforme de la Constitution » de son cher Nicolas, et qui tente, cette salade de plus en plus indigeste, de la faire avaler à ses propres amis Umpes, dont bon nombre la beurkent, tant elle leur reste en travers.

  A la question de Christophe, il pétule gaillardement depuis quelques semaines Christophe, qui lui demandait, au sujet des prochaines élections régionales, s’il prendrait Jean Sarkozy sur sa liste, avec sérieux, et la sincérité qui convenaient pour cette déclaration solennelle, Roger de sa voix grave lâcha :

  « Jean, s’il veut venir, sera le bienvenu. Non pas parce qu’il s’appelle Sarkozy, mais parce que c’est un jeune homme de grande qualité, et de grande maturité ! »

 Tu l'as dit Roger !

 Comme il n’y avait rien à rajouter, on est passé à la pub. Sur LCI, une chaîne de Martin Bouygues, l’ami du papa de Jean, il y en a beaucoup de la pub

 Message Personnel du Jour :

 Adressé à notre Grillon, le Grillon Heureux,  pour qu’il continue d’être heureux, et nous fasse partager ses souvenirs de voyages, avec la grande sagesse et la délicatesse, qui rendent ses récits lumineux.medium_Pour_Christian.jpg

 Il fut peiné quand il crut qu’Olga avait disparu, et me fit part de sa compassion dans un commentaire qui me toucha.

 Sois rassuré Christian, Olga se porte comme un charme, et le vieux cerisier aussi, ce qui n'est pas banal, pour un vieux cerisier un peu plié sous le poids des ans !

 Pour toi, les voilà réunis sur cette photo que je t’adresse, à toi personnellement.

 Le Puy de Dôme, qui est derrière moi, le Puy de Dôme suit tanquillement son cours, comme le Chambaron que moi seul je vois sur la photo. L'un est l'autre vivent en moi, et je souhaite vivre en eux encore un peu...Encore un peu, Monsieur le Bourreau, un peu de temps encore, s'il vous plaît... 

 L’Espoir du Jour :

 medium_Allez_les_jaunards.jpgQu’enfin notre Puy de Dôme le voit venir ce satané bouclier de Brennus !

Qu'il serait bien là, ce bouclier, en ces terres arvernes où enfin, il serait à sa place !

 Nous attendons ce jour depuis si longtemps !

 Est-ce qu’enfin les gaulois vont vaincre le signe indien, et battre nos amis de Toulouse, avec qui nous viderons force tonneaux de cervoise, en un gigantesque banquet, quoi qu'il arrive !

 ALLEZ LES JAUNARDS !!!

  Mais après tout, que le meilleur gagne !

 Bon week-end...

 

   A Bientôt….

09:55 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique