logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/09/2007

La Pauvreté est un Luxe...

...Que la France ne peut pas s'offrir !

 De quoi faut-il parler, sourire, ou s’indigner ce Dimanche ?medium_Lettre.jpg

 On peut sourire du ramdam fait autour d’une « mystérieuse » correspondante dont Nicolas Sarkozy a involontairement dévoilé l’existence, en dissimulant mal une missive présumée torride au milieu d’autres dossiers brûlants.

 L’univers atterré découvre que votre Président lit son courrier perso pendant les heures de bureau, affreux !

 Qu’il soit le destinataire de la fameuse lettre, ou que ce soit Cécilia, on ne sait pas, la correspondante étant un peu fâchée avec l’orthographe, dans tous les cas c’est un scandale, et j’ose espérer que tout ce qui compte dans le pays d’intellectuels et de philosophes, disons pour faire simple toutes les « Grandes consciences », de Doc Gynéco à Finkelraut vont se révolter et  organiser une manif dans le seizième !

 Non pas pour fustiger Nicolas Sarkozy qui lirait son courrier, ou celui de sa femme ce qui est pire, pendant les heures de travail, au lieu de prendre à bras le corps les problèmes de la planète.

 Non, protester contre la dérive de certains « journalistes », qui vont mettre leur nez là où il n’a rien à faire.

 Il n’y a pas que la presse de caniveau qui remue la fange, l’autre aussi le fait, la soft, ou présumée telle. C’est ainsi qu’en parcourant un hebdo, je suis tombé sur un rectificatif. Il fallait lire 16000€, pas 160 000€, mais je pense que vous aviez corrigé vous-mêmes. Il s’agit bien sûr de la somme qu’avait dépensée Nicolas Sarkozy, avec sa « nouvelle compagne du moment », en 2004 ou 2005, pendant que Cécilia perfectionnait son anglais aux USA. Information capitale, vous en conviendrez !

 En attendant que des journalistes attentifs et au sommet de leur art nous disent, si lors de sa prochaine rencontre avec Angéla Merkel, Nicolas Sarkozy a bien refermé sa braguette à la fin de l’entrevue, essayons de nous indigner pour quelque chose qui en vaille la peine.

 Vous n’avez pas pu échapper à l’info sur le refus de l’accès à la cantine de deux gosses maliens, dont la mère est sous le coup d’un arrêt d’expulsion. Le Maire est revenu sur cette décision, il faut le préciser.

 Nous nous étions indignés, avec raison aussi contre la décision d’un autre maire, de « chasser » les SDF à coups de pulvérisations « anti-cafards ». Je m’ élève évidemment contre de telles pratiques, mais ne comptez pas sur moi, au prétexte que ces maires sont des maires Umpes, pour entonner avec les chœurs le couplet sur Umpe=Salaud. C’est beaucoup trop facile !

 Il y a chaque année des maires d’autres couleurs qui prennent des arrêtés pour virer les SDF des centres villes, comme à Clermont-Fd en 2006. Clermont-Fd est administrée par une majorité de gauche, et le maire est socialiste.

 Trop facile, donc je ne le ferai pas.

 Il faut se souvenir que les municipalités sont à l’image de la population qui les a élues. Si l’on doit fustiger, fustigeons, mais ne faisons pas des élus les boucs émissaires de toute la noirceur du monde !

 Si les marginaux sont de plus en plus rejetés, c’est parce que les « honnêtes gens » supportent de moins en moins la vue de la misère et de la pauvreté.

 Si de plus en plus « l’étranger » est pris pour cible, c’est qu’il est de moins en moins « bien vu » par d’autres « honnêtes gens », bien souvent ce sont les mêmes, et tous ne sont pas de la droite honnie.

 Ecoutez autour de vous...

 Ecoutez les autres, mais entendez-vous parler… 

 " Les bohémiens, ils sont plus riches que nous, avec tous leurs gosses, qu’est-ce qu’ils touchent comme allocs »

 « Putain, c’est pas vrai, donner le RMI à tous ces feignants, c’est une honte »

 « Merde, quoi, y peuvent pas rester chez eux, on n’a pas besoin de ça chez nous ! »

 Moi, c’est de cela que je m’indigne, car c’est cela qui fait que la droite au pouvoir, elle est d’ailleurs au pouvoir en partie pour cela, peut les doigts dans le nez, faire passer une énième loi anti-émigration, où seul le volet Adn a posé problème. Pas un mot sur un autre amendement, celui-là va autoriser le recensement ethnique, car il est intéressant de savoir, dans un pays moderne, pourquoi un citoyen est blond aux yeux bleus, jaune citron, café au lait, ou noir comme l’ébène !

 C’est ce qui fait aussi le pouvoir en place, qu'  à peine les députés assis sur leurs sièges, on vote le « Paquet Fiscal », avec parapluie pour ceux  qui sont bien au sec !

 Le précédent « parapluie », ou "Bouclier",  celui de Villepin, à 60% a permis à ceux des maltraités de l’ ISF qui ont osé la réclamer (un peu plus de 3000 !) de se partager, bien qu’on partage peu dans ce milieu, une ristourne de 121 millions d’euros !

 Beaucoup ne l’ont pas réclamée, de peur que le fisc ne vienne mettre le nez dans leurs petites affaires. Le bouclier Sarkozy, plus généreux encore est à 50%. Il sera plus coûteux donc.

 C’est sans doute pour ça, que roselyne bachelot, ministre de la santé, est très réticente sur le « Bouclier sanitaire » proposé par martin hirsh, le gamin adoptif de Feu l’Abbé.

 Ce bouclier était destiné aux pauvres, et aurait pu être appliqué en 2010, seulement trois ans après le bouclier des riches. Ce n’est pas la bonne volonté qui manque au sommet de l’Etat, mais cette mesure aurait coûté 25 millions d’euros, plus du cinquième de ce qui a été remboursé au 3000 surtaxés de l’ ISF.

 Où voulez-vous trouver tout cet argent.

 Les pauvres attendront, ils ont l’habitude !

 Je serais curieux de savoir combien de ceux, et ils sont nombreux, parmi les smicards les chômeurs ou précaires qui ont fait confiance à Sarkozy se réjouissent aujourd'hui de leur vote !

 A Bientôt…

29/09/2007

Calme et paisible...

Arrêtons-nous là, un instant.



***

 Voici un petit coin de France.

 Il m’a été offert par un de mes visiteurs, assidu mais fort discret. Je lui prends quand même un petit bout de son jardin secret.

 Il ne m’en voudra pas, si je vous invite à vous y reposer un instant…

    

A Bientôt…

 

28/09/2007

L'examen du Bac !

 La Paille et le Drain...

« Vive la maîtrise des techniques et leur bon usage au service de la vie, par des hommes de bonne volonté ! »

 Cette phrase, que j’aurais aimé écrire, et que j’aurais du écrire, je l’ai trouvée sur un courriel que m’a adressé un ami.

 Il m'a écrit, en réaction à mon billet d’ hier, relatif, entre autres, souvenez-vous, au digesteur d’effluents de Saint Bonnet près Riom.

 A ce propos, pour ceux qui seraient intéressés par le coté technique de l’affaire, voici un lien qui vous éclairera :

 Saint-Bonnet passe le Bac

 Il me dit aussi :

«  Pour garder toute la rigueur scientifique dont je te sais capable, il serait juste, plutôt que de tenir un raisonnement réducteur un peu racoleur.

1) De relativiser les chiffres

    Soit 480 litres pulvérisés sur X hectares contre  le risque d'une vidange sauvage de 20 litres dans un tuyau de 100mm

2) Et de reconnaître que si ces 20 litres sont "digérés" biologiquement dans un volume réduit de paille

    La nature peut avoir la capacité de digérer les 480 litres dans le volume biologique les recevant (ce qui devient alors une hypothèse à vérifier)

3) De se rappeler que de nombreux médicaments notamment homéopathiques, mais aussi allopathiques (voir la digitale) sont des poisons violents à dose concentrée !

Mais ce serait peut être abdiquer ton rôle de vigie bouillonnante. »

 Tout ça pour me chatouiller un peu me dit-il mon ami, car je rappelle que c’est un ami qui m’a adressé ce courriel.

 Je passe sur le raisonnement réducteur et racoleur. Cependant, je n’ai écrit ce billet ni pour réduire, ni pour séduire, ni pour racoler.

 Mais comme bien souvent, lorsqu’on prend le risque de publier un billet, si on sait à la virgule près ce que l’on écrit dans sa note, on ignore totalement ce que va lire celui qui y jette un œil.

 Il y a, en contrepoint du droit d’expression, le droit d’interprétation qui bien souvent rend le dialogue difficile. Ce n’est pas le cas ici, mais ça l’est dans bien d’autres !

 Me chatouiller un peu, il en a bien le droit. Il ne se passe guère de semaine sans que moi, non seulement je le chatouille, mais je vais même jusqu’à l’égratigner par idole interposée.

 J’eusse aimé que bien d’autres que lui me chatouillassent un peu, mais depuis quelques jours, le commentaire se fait rare ! Bien que fort visité, plus de 150 visiteurs par jour, le casier à commentaires est pratiquement vide !

 Sans doute ne suis-je pas aussi racoleur que tu le penses, toi, l’ami qui me chatouille, et que je remercie de m’avoir chatouillé, car ça me permet d’en remettre une couche !

 D’abord je réponds point par point, et n'abdique pas le rôle de vigie que je ne suis pas. Et j'espère bien bouillonner encore quelques années.

1)- Relativiser les chiffres.480 litres sur x hectares.

 c’est vrai que quel que soit l’ (x) on peut dire que la concentration sera minime, disons de l’ordre de ce qu’à du être la concentration de gaz sarin dans un métro au Japon il y a quelques années (Quand j’enfonce un clou, je n’hésite pas sur la taille du marteau ! ). Le vrai problème est ailleurs.

 D’abord, les x hectares, ils sont arrosés plusieurs fois dans l’année par y douches de 480 litres, et ça dure depuis N années.

 Quant aux 20 litres dans le tuyau de 100mm, il est bon de savoir où débouche le tuyau. Mais que ce soit dans un fossé, dans le ruisseau, ou ailleurs, ils vont dans la nature. Il est donc préférable de les traiter dans une station, et de ce point de vue là, la station de Saint-Bonnet résout le problème des 20 litres.

 C’est une bonne chose, et je n’ai jamais dit le contraire.

 2)- Si 20 litres sont digérés dans un lit de paille réduit, les 480 litres le seront aussi dans un volume beaucoup plus grand.

 C’était probablement vrai au temps de N=1, et y=1 aussi. Est-ce que ça l’est toujours à N=60, et y compris entre 5 et 15 ?

medium_banquet.jpg Il y a des limites à la capacité digestive des sols, et l’effet cumulatif de certaines substances non dégradées n’est pas une vue de l’esprit retors du Crabillou, c’est un fait reconnu. Il est bon de souligner aussi que les « bonnes » bactéries du sol sont très malmenées avec la culture intensive qui a réduit l’humus et les matières organiques, qui composaient le gros de leur repas, à l’état de souvenirs lointains.

 Et d’ailleurs, pour prendre un exemple qui parlera à tout le monde, n’arrive-t-il pas qu’une fosse septique sente la merde ?

3)- De nombreux médicaments sont bénéfiques à dose faible ou homéopathique, et dangereux voire mortels à forte dose.

 C’est tout à fait vrai, et il n’y a pas que la digitaline, il y a aussi l'arsenic, et bien d'autres ! D’ailleurs tous les anciens suicidés qui me lisent le savent parfaitement, le médicament est à consommer avec modération !

 Idem pour les pesticides, et là, il en est même qui sont dangereux à dose homéopathique !

 Bon, nous voila débarrassés de l’aspect purement scientifique de la chose, allons donc faire un tour du coté de Grenelle...

 Je lis dans mon journal de ce matin que Monsieur Lematayer, le patron de la FNSEA aurait déclaré :

 « Les agriculteurs n’accepteront jamais une réduction drastique des pesticides ! »

 Je sens que les x hectares de Saint-Bonnet n’ont pas fini d'en prendre ras la gueule, et d’avoir mal à l’estomac !

    

A Bientôt…

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique