logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/06/2007

Je vous offre le dessert !

Garantis écolos-bios, et sans colorants !

 

 Ne terminons pas cette belle journée ensoleillée sur une note au vitriol, laissons-nous aller au sucré.

 Certains, quand j’écris certains, les certaines –Bonsoir mes Chéries ! - sont bien évidemment incluses dans le paquet. Certains donc liront cette note après le repas.

 Je vous offre en dessert ces abricots qui mûrissent devant ma porte. L’arbre était en fleurs quand il est tombé vingt centimètres de neige fin Mars ! La nature est pleine de ressources.medium_Erable.2.jpg

 Je vous joins une photo de mon érable, simplement pour vous montrer la pousse qu’ont effectuée les rameaux, et ce n’est pas fini !

 Le trait rouge vertical mesure 80 centimètres. Le rameau que vous voyez baigné de soleil à en devenir blanc, les autres sont d’un vert luisant - Je n’ai pas pu m’empêcher !- ce rameau a poussé de 85 cm. Certains sur l’arbre ont poussé plus encore. Jusqu’où s’arrêtera-t-il ?

 Un peu sur la droite, vous voyez les restes du tronc d’un cerisier sous le cotonéaster. Ce cerisier était sans doute le seul cerisier de France qui se « réglait » deux fois par an avec une clé de 19 !

 Je vous raconterai un jour.

  

 A Bientôt….

20:30 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (3)

Bruits de Cabinets...

Eteins la Lumière dans les Chiottes !

  

Que ça nous plaise ou non, nous vivons dans le superficiel, seul comptent le bruit et la lumière, le clinquant.

 Les paillettes et le strass masquent les accrocs sur le costume étincelant du héros.

 Lorsque Marcel vivait son présent, et préparait notre passé, dans un monde intact, il savait peut-être mais ne me l’a pas dit, qu’après l’âge de pierre, viendrait l’âge du fer et du bronze, puis l’âge de Pierre raconté par Paul, Matthieu, Marc et compagnie, et aujourd’hui l’âge de l’image et de la com’.

 L’image et la com ‘ !

 Hier matin, sur LCI, Christophe Barbier, journaliste fort disert, bavard mais sympathique, recevait Monsieur Laurent Wauqiez, le Secrétaire d’Etat attaché au Premier Ministre, Porte-parole du Gouvernement.

 Exceptionnellement, Laurent Wauquiez s’était hier détaché du Premier Ministre, et venait sur LCI « porteparoler », normal, c’est son boulot .

 Pour les rares d’entre vous mesdames qui ne le connaissent pas, que je vous le décrive, tel qu’il est apparu sur nos écrans .medium_Laurent.jpg

 Un beau visage de centurion romain, mais non encore paré des cicatrices du combat, disons un centurion non de l’infanterie de première ligne, mais un centurion de l’intendance. Centurion romain, c’est un pléonasme, seuls les Romains avaient des centurions, alors un centurion est forcément romain !

 Eh bien Laurent Wauquiez est sans doute une exception, car lui, ce serait plutôt un centurion Gaulois, né dans la Capitale des Gaules en 65 après 1900, devenu pur Arverne en même temps que député de la Haute-Loire, pur dis-je, la preuve, il chausse du 43 !

 Belle tête, et bien faite, surdoué sans aucun doute, bardé de diplômes, Normalien, agrégé d’histoire, Enarque…Le seul Député Umpe qui ait une carte de visite au format A4, c’est lui !

 Elu à 27 ans dans une circonscription du 43 où depuis des lustres les députés de droite recueillent 63% des suffrages au premier tour. Eut-il fait l’erreur de se porter candidat à coté, vers Thiers Ambert, dans le 63, il aurait été battu  au deuxième,avec seulement 43% des suffrages !

 Que je vous le décrive donc.

 Beau visage, au charme accentué par des cheveux grisonnants, ce qui chacune le sait donne aux hommes jeunes un charme indéfinissable… Les épaules larges, le regard profond et le sourire charmeur, quel bel homme !

 Très à l’aise, la chemise claire entrouverte sur une poitrine virilement pileuse mais pas trop, juste ce qu’il faut. Eclatant de santé dans sa trente-deuzaine triomphante, le gendre idéal, voire plus, si intimité !

 Bon, on referme le magazine pour dames, et on revient à l’interview. Pour ceux qui n’ont pas suivi cet interview parce qu’ils étaient ailleurs ou au boulot, et surtout pour celles qui l’ont vu, mais sous le charme ,ne l’ont pas entendu, je résume :

Tout va bien, la France est en marche, Sarkozy est formidable, et quoique silencieux, François Fillon est d’une efficacité dont à laquelle on va voir ce qu’on va voir, Nom de Dieu !  Ouarf  ouarf, le « shadow cabinet » de la gauche ? Laissez-moi rire, totalement ringard, rien que des hiérarques du PS, et très peu de femmes, seulement sept sur vingt-deux et peu de jeunes, oui, Montebourg, Valls, bof !

 Diable, Monsieur Wauquiez, eut pu s’étonner Christophe Barbier, mais qui ne l'a pas fait, Alliot-Marie, Borloo, Santini, Fillon, ne seraient-ils pas des hiérarques ? Et les 68 ans de Kouchner, quel coup de jeune !

 Sept sur vingt-deux, ça ne fait pas loin d’un tiers, tout comme onze sur trente-deux en font un peu plus. Expliquez-nous, Môssieur le normalien, agrégé, énarque et tout et tout, en quoi un tiers de femmes dans un groupe de gauche c’est « très peu » et ringard, alors que le fameux tiers de droite, c’est de la quasi parité, et d’une folle audace, à se mettre à genoux devant !

Tiens, une question à deux balles Monsieur le Secrétaire d’Etat :

 Quelles sont les proportions de femmes, chez les Umpes et au PS, à l’Assemblée Nationale ?

 Image et com’, encore et encore., après le centurion, Vespasien...

 Gros émoi sur les ondes, Monsieur Devedjian, Patrick pour les 43 dames Umpes de l'Assemblée ( les 62 autres dames sont surtout de gauche ), qui n’est pas le plus caustique ni le plus virulent des responsables politiques, s’est pris un « carton » pour un mot déplacé à l’égard d’une centriste passée à l’orange, madame Camparini. Rouge de confusion, d'avoir franchi la ligne jaune, il s’en est excusé. L'affaire aurait du en rester là.

 S’il fallait faire tout un chambard pour les mots doux et les noms d’oiseaux qui fusent de partout et dans tous les sens pendant les campagnes, on n’en sortirait pas !

 Je veux bien que l’on s’émeuve des écarts des uns et des autres lorsqu’ils se produisent dans des réunions publiques, et à quasi caractère officiel. Il appartient aux responsables de se contrôler et de rester dans les clous lorsqu’ils sont sous les projecteurs et devant les micros. S’ils en sortent, d'accord, on cogne, c’est la règle du jeu.

 Ainsi, quand une candidate aux yeux de braise se laisse aller dans un racisme de comptoir au cours d’une réunion électorale, on peut diffuser la vidéo. Lorsqu’un Président de la République se présente à une conférence dans un état d’apparente ébriété, je dis bien apparente pas évidente, on peut comme l’ont fait les belges, qui n’avaient pas à s’en excuser, montrer et commenter. On aurait pu montrer cette vidéo en France aussi, et même demander au Président ce qui l’avait mis dans cet état, sa santé concerne les Français.

 Mais diffuser une vidéo montrant trois responsables Umpes commentant  au coin d'une place, les résultats d’une élection à Lyon, et que l’un d’eux laisse échapper une exclamation ordurière sans aucune conséquence ni pour la personne visée, ni pour personne d’ailleurs, c’est du « journalisme de caniveau ». A proscrire absolument !medium_Sur_le_Vif.jpg

 Mettre, sans son consentement, une caméra et un micro au cul de chaque personnage important, outre que c’est interdit par la loi, c’est proprement scandaleux !

 Se montrer vigilant et sans complaisance à l’égard de ceux qui gèrent et conduisent la marche de la démocratie, c’est le devoir de la presse libre. Coller son œil au trou dans la porte des chiottes, et diffuser ce qui s’y passe, c’est du journalisme de merde !

    

 A Bientôt…

29/06/2007

Le Droit du Saule...

Enfants du Rhus, nés dans la Rue.... 

***

Je tiens à remercier mes lecteurs du monde entier, et je leur offre cette modeste potée Auvergnate.

 Que vous soyez Canadiens de Gatineau, Brésiliens de Rio, Mexicains, Américains de Seattle ou Arlington,Marocains de Hajja, Roumains, Vitnamien, Chinois , Australiens, Espagnols de Güimar aux Canaries, Italiens Belges...Lointains ou voisins, salut à vous, de Gimeaux , Aubière, Cormède ou Champs.

 Vous qui ne faites que passer, ou vous, les fidèles de Moulineaux, Oison, Neuilly, Ozoir la Ferrière…

 A vous tous merci, recevez ces quelques fleurs.

 Je pourrais dire que je les ai plantés pour vous ces petits bégonias, mais vous ne me croiriez pa, vous auriez raison !medium_PapaRhus.jpg

 Simplement ils étaient là, alors une photo de plus ou de moins. Mais les remerciements, vous pouvez les prendre, ils sont sincères !

 Regardez ce bon vieux sumac, ce vinaigrier, l’air d’un bon père de famille…C’est ce qu’il est. A son pied, voici ses enfants.medium_Enfants_des_Rhus.jpg Il les a mis de l’autre coté du mur, sur le trottoir, pour leur éviter d’être tués par la tondeuse à gazon.

 J’ai bien peur que leur avenir soit bien sombre, à ces enfants de Rhus…

     

A Bientôt…

 

 

15:27 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique