logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/04/2007

Au Revoir....

Changement d'air...

Demain matin, cap au sud !

Droit devant pour prendre un peu de recul, et aller faire une cure de jouvence en papymaminant avec la génération future, celle qui verra Sarkozy vieux.

medium_Muguet_Rose.JPG

 C’est avec un peu d’avance que je vous offre ce bouquet de muguet vivant.

 Vous ne m’en voudrez pas si quelques brins sont roses, je n’y peux rien, c’est génétique !

 A bientôt donc, et amusez-vous bien !

17:25 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (12)

25/04/2007

25 Avril...

Elsa va mourir...

   

Ce 25 avril, c’est une date importante.

 Pas seulement pour les presque sept millions d’électeurs qui ont vu dans François Bayrou un futur Président, et qui ont suivi, je l’ai fait aussi, sa conférence de presse de cet après-midi.

 Nous en parlerons plus tard.

 Ce 25 Avril est surtout important pour une dame de 85 ans, elle aussi, elle a voté Dimanche, par procuration.

 Important, ce 25 Avril, parce que cette Dame, une grande Dame, même si elle n’accuse sous la toise qu’un petit mètre quarante-neuf, ce jour, elle est rentrée chez elle !

 Dans sa maison, à Yssac, là où elle est née, un 1er Avril de l’an 22 du siècle dernier.

 C’est banal direz-vous, une dame qui rentre chez elle le jour où Bayrou tient une conférence de presse.

 Pas si banal que ça ! 

 Immobilisée chez elle depuis de nombreuses années, incapable de marcher, elle ne pouvait que faire seule le long trajet de deux mètres à peine, séparant son lit de son fauteuil.

 Le 19 Janvier dernier, pour récupérer un papier tombé au sol, j’espère que ce n’était pas un tract de Sarkozy, elle a chuté brusquement.

 Crac, un fémur, un !

 C’était le droit, est-ce moins grave ? Au-dessus du genou plutôt que le col, là, c'est mieux.

 Aujourd’hui, elle rentre chez elle.

 Tombée au sol, elle eut le réflexe d’actionner le Bip Bip qui la reliait aux pompiers.

 Ils sont venus, ils ont fait leur boulot.

 Hospitalisée, elle fut confiée aux soins de gens qui se battent avec courage pour soulager les douleurs et les détresses de ceux qui leur sont confiés.

 Depuis trois mois, pratiquement tous les jours, j’ai vu avec quel dévouement le personnel hospitalier faisait un travail particulièrement ingrat.

 Je ne sais pas si les aides soignantes qui gagnent peu souhaitent travailler plus, mais je sais, malgré qu’elles gagnent beaucoup moins que Noël Forgeard, qu' elles commencent leur journée, elles, en mettant les mains dans la merde !

 J’ai vu fonctionner le système de la solidarité nationale.

 C’est un système beaucoup décrié, bureaucratique et lourd, pesant pour qui ne sait pas décrocher son téléphone, interpeller les gens, les services…

 Imparfait, c’est sûr, mais il fonctionne.

 La vieille dame est chez elle, elle a retrouvé ses deux chattes, dont Hélas, l’une va mourir. medium_Elsa.jpgElsa est très malade, pas malade, vieille.

 Elle a voté, par procuration, le 22 avril 07 Marie Bernadette, et ce ne fut pas simple pour qu’elle puisse le faire !

 « Téléphones à la gendarmerie de Combronde, je te donnes le N°, ils n’aiment pas bien, mais dis-leur que c’est moi… »

 Forçant ma timidité naturelle, j’ai demandé la marche à suivre pour qu’une Dame déjà privée de ses moyens physiques, puisse rester vivante, en exerçant son devoir de citoyenne.

 Putain, vous imaginez, je viens de téléphoner à une femme, maire d’une commune rurale !

 J’avais dix ans, j’étais fou amoureux d’elle, elle était jolie, gentille, et en plus, elle sentait bon ! C’était rare à l’époque.

 Bref… « Gendarmerie de  Combronde….Yssac oui, mais c’est Riom qui… Oui c’est vrai, mais ce n’est pas de notre faute…Réforme Sarkozy, zones de compétences…Ne soyez pas étonné si c’est la gendarmerie de Volvic qui vous répond ! »

 Pas grave, allons-y, téléphonons à la gendarmerie de Riom.

  « Oui, gendarmerie de Volvic, j’écoute…Ah, d’accord, pour une procuration à Yssac, voyez avec le commissariat de Riom…oui je sais..Non, je ne connais pas Kafka, c’est plutôt les réformes Sarkozy…zones de compétences entre la gend… »

 Bref, elle a écrit le nom de son candidat sur un papier, et l’a donné à mon frère. Je ne connais pas le nom choisi, mais je sais que mon frère a mis le bulletin correspondant dans l’urne.

 Je ne connais pas non plus ce que sera son choix du 6 Mai.

 Je souhaiterais qu’il soit plutôt celui de celle qui préfère dépenser notre argent pour que plus de vieilles dames malades ou handicapées puissent rentrer chez elles, que pour celui qui veut donner plus à ceux qui n’ont besoin de rien !

     

A Bientôt…

 

18:11 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (11)

Les Glands de ce Monde...

Parlons d' autre chose...

Nous n’allons pas nous enliser dans la politique jusqu’à en avoir des hauts le cœur.

 C’est pourquoi je vous propose un petit moment de détente.

 Voici donc pour sourire, un dicton populaire rebricolé et assaisonné sauce Crabillou.

 Il m’a été inspiré par un récent reportage sur une visite express d’une célébrité se rendant chez un de ses copains de banlieue, afin d’en mesurer le malaise.

 Pas du copain, encore que celui-ci souffre encore d’une ablation  ratée, il ne réussira jamais à se débarrasser de sa langue de bois !

medium_Deux_potes.jpg

 Dicton du jour donc :

 « Au malaise des banlieues, deux glands à Meaux n’apportent aucun remède ! »

 Souriez, quoi, merde, c’est pour rire !

Après le dicton, le jeu de la devinette.

 Devinette inspirée aussi de l’actualité récente.

medium_Sarko_Circus.jpg

 Vous avez reconnu Rikiki, sur cette photo, l’acrobate vedette du grand Sarko Circus, en tournée dans le Midi, en Camargue.

 Le facétieux acrobate qui faisait une balade détente en toute intimité s’est vu barrer le passage par un tracteur apparemment hostile.

 C’était juste après qu’il nous ait confié, dans une conversation amicale, regardant sur sa droite la plaine marécageuse : 

 « Je ne pensais pas que c’était aussi beau ! »

 Alors attention, il y a un piège dans la devinette.

 La question n’est pas de connaître le nom du cheval  que le célèbre Rikiki a dompté, ce serait trop facile, la réponse est évidente, le cheval s’appelle « Univers », tout simplement.

 La question n’est pas non plus de savoir si après avoir dompté l’Univers, le Rikiki arrivera à débrider les belles  Alezanes Béarnaises, non !

 La question est, je vous la pose :

 « Mais sacré nom de Dieu, qui est-ce qui conduit le tracteur ? »

 N’est-ce pas que ça fait du bien, de parler d’autre chose que de la politique !

   

 A bientôt…

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique