logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/06/2007

LE TEMPS du MALHEUR

La Vieillesse est un Naufrage...

  

Le Monde avance, et Marcel se rend bien compte que tout lui échappe.

 Dieu vieillissant devient le jouet des fils et petits fils de Marcel qui en font on ne sait trop quoi.

 Il est bien loin le temps des galipettes reproductives qui donnaient de si beaux bébés, au moins pour les deux tiers ! Fini aussi le temps des inventions utiles à tous.

 Les nouveaux Dieux, bricolés par les fils de Marcel , ne servaient que les noirs desseins de ceux qui les créaient. Pire, certains des fils et petits fils se prenaient eux-mêmes pour des Dieux ! Fort heureusement, la parité n'ayant pas cours, les gonzesses ne participaient pas à tout ce bazar !

 Une grande lassitude envahissait Marcel. Et son Dieu, devenu inutile, un peu gaga aussi il faut dire, ne pouvait rien à cette mélancolie.

Inexorablement, Marcel est son Dieu voyaient le temps leur échapper.

 Ils étaient vieux ...

  

Résumé...

Marcel n'invente plus guère, il vieillit, et il s'en passe de drôles derrière son dos !

-----------------------------------------------

Comme nous l'avons vu, on vieillissait très longtemps si on mourait très peu à l'époque de Marcel.
Très peu,mais on mourait quand même...Tout doucement,Gisèle s'en est allée.Depuis longtemps déjà,elle végétait,prostrée au fond de la cuisine ultra moderne que Marcel,avec l'aide de Dieu,lui avait bricolée dans un coin bien exposé de la grotte.
Marcel, avec quelques uns de ses arrières petits enfants l'enterra près du grand chêne,celui qui donnait de si bonnes pommes, et sous lequel ils avaient passé de délicieux moments.
De ce jour,Marcel ne fut plus le même.Il n'inventait plus rien, il ne faisait plus rien, et pourtant,il y en aurait eu du travail !
Voyez plutôt dans quel état les gosses avaient mis leur chambre !

medium_chambre_des_gosses.jpg


Des griboullis partout,il aurait fallu passer un coup de badigeon.Il n'en avait plus la force !
Il passait de longues heures sous le chêne,auprès de Gisèle.
Que de souvenirs lui revenaient en mémoire!
Il se revoyait, tout poilu velu le jour de leur première rencontre, quel beau jeune homme c'était alors Gisèle, avant qu'elle ne devienne la mère de ses douze premiers fils...et puis,et puis...
C'est un signe,chez les humains, plus on vieillit,plus on se retranche dans nos souvenirs...Le passé devient de plus en plus vaste,alors qu'inexorablement, l'avenir rétrécit...
Mais il lui arrivait quand même de regarder autour de lui.
Il fut fort intrigué par les allées et venues de certains de ses fils et petits fils qui avec force conciliabules et chuchotements allaient de plus en plus souvent en forêt.A chaque fois,ils emmenaient Dieu,qui lui aussi boîtait de plus en plus.
Et surtout,ils revenaient sans rien,ni bois,ni fruits,ni champignons ou gibier...Des fois même, ils revenaient en cortège,en portant Dieu sur un brancard, tant il était fatigué !
Mais qu'est-ce que c'est que ce Bordel ! Se disait Marcel.
N'y tenant plus,un jour il les suivit.
Ils marchèrent longtemps, et là, dans une immense clairière,il découvrit le pot aux roses !
medium_la_cabane_des_gosses.jpg

Pas possible,ils n'ont pas fait ça !

Si,ils l'avaient fait !

A suivre...

Commentaires

Bonjour Grabillou,bien triste aujourd'hui.
On a toujours su qu'on deviendrai vieux.
Le corps d'accord,mais tant que nôtre tête ne le ressant pas,la bonne affaire.
Vous nous enchantez par vos chroniques.
Vous grimpez encore dans les cerisiers,les photos en témoignent.
Au loin ces idées qui je l'espère ,n'appartiennent qu'à Marcel.
J'attend la suite avec impatience..
Bon aprés-midi Alain.
Toutes mes amitiés,et un peu de soleil.
jeanne

Écrit par : jeanne | 11/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique