logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/05/2008

TOUS en PISTE..!

  *** La Lune, Lundi soir vers 22 heures *** Photo ratée, trop de "bruit" qui en ternit la netteté. Je n'y arrive pas !!!!

 Des remerciements pour commencer, adressés aux treize visiteurs Canadiens qui sont venus hier faire un tour sur mon blog.

 Ils étaient de Québec et Montréal, Brassard, Edmonton, Fredericton, Noranda, Richelieu, Beloeil, Lauzon, Saint Félicien et Victoria.

 Merci à vous amis de là-bas !

***

 Un petit mot sur les photos de la Lune. Je suis au bord du suicide !

 Rendez-vous compte, à chaque fois qu’elle apparaît dans mon ciel, j’essaie, en vain hélas jusqu’à aujourd’hui, de faire la photo que je rêve de faire. Et j’échoue lamentablement !

 Si la photo n’est pas complètement foirée, elle est polluée par le « bruit » qui la rend moche…Dans vingt-huit jours, je retente le coup !

***

 Je vais une fois de plus vous rediffuser une note déjà parue. Celle-ci date de presque deux ans, du 26 Juin 2006 exactement.

 A cette époque, les futurs sauveurs de la Nation prenaient leurs marques pour la conquête de L’Elysée. Champions de Droite et Gauche lancés à toute vibrure, à la fois pour étouffer leurs copains, en général c’est ce qui est le plus difficile dans ce genre d’épreuve, et couper l’herbe sous le pied de l’adversaire en se montrant plus démagogique que lui, ce que les électeurs adorent.

 J’ai remis cette note, car elle me semble redevenue d’actualité.

 Même si à droite, le vainqueur de 2007 a réussi à museler les concurrents potentiels de son camp, en émasculant l’Umpe, c’est à dire qu’il lui a coupé la tête, plus exactement, pour utiliser le langage usuel en vogue au sommet de l’état, il a mis à sa tête des gens qui n’ont pas de couilles. Hors Nathalie Koziusko-Morizet, qui en a, mais pas tous les jours.

 Il n’est quand même pas à l’abri de quelque Brutus modèle ex-maire de Neuilly, qui viendraient d’ici trois ans lui planter le poignard. Remember you 1995 avec Balladur (aidé par qui ?)  contre Chirac, deux amis de trente ans !

 A gauche, c’est rebelote comme en 2006, sans les dix de der, comme d’hab’ !

 Rediffuser une note, ce matin ça m’arrangeait.medium_Razibus.gif Car comme vous pouvez jugez, le cliché quasi anthropométrique ci-contre, atteste de mon passage à neuf heures chez le Figaro du bourg.

 Avant de vous plonger dans le passé, permettez que j’honore comme il se doit monsieur Bernard Accoyer, pour sa prestation chez Barbier ce matin juste avant que j’aille chez le figaro, Bernard Accoyer, à qui je décerne sans hésitation le titre de :

Faux-cul du jour.

 Il le mérite grandement.

 "Il faut remercier le gouvernement d’avoir fait voter la Loi Ogm ", a-t-il dit en substance.

 Il a surtout rappelé , comme son maître l’a fait avant lui, que c’est Jospin et Chirac qui tenaient le manche en juin 2001, date de la fameuse directive européenne qu’est censée appliquer, sept ans plus tard la fameuse loi votée hier.

 Monsieur Accoyer a bien insisté, la non application de cette directive a coûté, il l’a dit, bien que ce soit faux, 1,4 milliard d’euros chaque année, de la faute à Chirac et Jospin, c’est évident.

 Il me semble qu’il oublie un peu vite, que de 2002 à aujourd’hui, les Umpes, dont il fut le patron à l’assemblée jusqu’en 2007, auraient pu faire appliquer cette directive dès Juillet 2002, ce qui d’après mes calculs auraient permis d’éviter sept milliards de pénalités.

 En réalité, la France n’a rien payé du tout, en 2007, avant de faire sa valise, Villepin a bricolé une ordonnance sur les Ogm qui a calmé Bruxelles.

 C’est à se demander si les hommes politiques n’ont pas encore moins de mémoire que les électeurs ! Assez causé, je vous laisse avec ma note ancienne….

***

medium_elysee2007.jpg ...ça va les p'tits z'enfants...!!!

...Bon,ça va commencer...

Nous ne sommes pourtant pas au cirque, et pourtant !

Tout est réuni pour nous le faire croire !

Chaque jour c'est la parade, et il n'est pas de semaine où ne vienne se joindre un nouveau Gugusse dans la cohorte, déjà nombreuse, qui se bouscule devant le chapiteau,au grand dam de Monsieur Royal !

...Besancenot, Bové...Aubry "qui n'exclut pas", Montebourg "qui se place"...et sans doute beaucoup à droite qui piaffent mais qui n'osent pas. La garde rapprochée du petit nobliau Hongrois coupe toutes les têtes qui dépassent !

Dans mon quotidien "La Montagne", édition du Dimanche, une colonne entière est réservée à un écrivain, romancier ou essayiste qui traite un sujet dans l'air du temps.
medium_le_grand_alexandre.jpg
Elle fut longtemps occupée par Alexandre Vialatte qui y délivra des pensées définitives, telles, je cite de mémoire: "..les Auvergnats qui produisent des volcans et des fromages..", ou : "..les bétonnières, machines qui ne parlent que le Portugais, et qui refusent de construire des écoles !"
Il avait fait de l'éléphant "..un animal irréfutable", et terminait invariablement ses chroniques par: "Et c'est ainsi qu'Allah est grand !".

Il se serait régalé le Grand Alexandre ces jours-ci !

Est-ce parce que c'est la colonne de droite qui est réservée à cette "Chronique du Temps Présent", c'est son titre, que Denis Tillinac y vient souvent nous délivrer sa prose ?
medium_denis_tillinac.jpg
Bien que thuriféraire inconditionnel de la Relique Elyséenne, il ne manque ni de talent, il écrit fort bien, ni de "Percutance". Il a l'oeil vif,et l'esprit alerte!
De droite et admirateur de Chirac !
C'est grave certes !
Mais un homme qui comme Denis aime les bons cigares, la bonne chère, les bons vins et les jolies femmes peut-il être entièrement mauvais ?

Voici la conclusion de sa livraison de ce Dimanche qu'il a intituléé "La Politique Zavatta"...

"…..peut feindre de devenir socialiste ou libéral pour le plaisir de brouiller les cartes.
Comment expliquer à un Espagnol qu'à gauche de la droite nous aurons un candidat, François Bayrou, peut-être un « radical de gauche» en sus, et probablement deux à droite de la droite, Philippe de Villiers et Jean-Marie Le Pen? Il est aussi peu commode de justifier le fait qu'au sein de la majorité,...le chef du seul parti majoritaire voue aux pires gémonies le chef du gouvernement, issu de la même majorité. J'en oublie, et des plus croustillantes.

Autant dire qu'il vaut mieux éviter d'aborder le sujet de la politique devant quelque étranger que ce soit. Surtout, s'il est un peu historien sur les bords. Auquel cas il demandera, sur le ton de la sollicitude navrée, pourquoi ce peuple français, réputé intelligent, est passé de la monarchie de droit divin à la Terreur avant de s'offrir, ou plutôt de subir, un Directoire, un Empereur dûment sacré, deux Restaurations, un autre Empire et cinq Républiques, sans compter Thiers à Versailles et Pétain à Vichy.
Etrange pays que la France.
Nous savons tout faire, autant que d'autres et souvent mieux. Nous jouissons du privilège de vivre en paix, en liberté, sous des latitudes tempérées, et somme, toute dans l'abondance. Notre mémoire nous gratifie d'une cohorte de preux inspirés par le ciel, de laboureurs patients et avisés, de penseurs et de rimeurs habités par la grâce. Le peuple. Français a de l'esprit, de l'audace à l'occasion, et un goût inné de la grandeur.
Avec ce viatique que le monde entier nous envie, nous nous obstinons à lui donner en spectacle des galéjades politiques digne tantôt de Pagnol, tantôt de Zavatta."


Je ne rajouterai rien.

A bientôt...

18:31 Publié dans Opinions | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

On en a pour un moment de tout ce cirque. C'est quand même plus intéressant d'aller voir les vrais artistes de Pinder ou Médrano. Au moins on frissonne, on s'extasie (mais non je ne prend pas de l'extasy) et on ne se prend pas la tête.
BONNE JOURNEE
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 26/06/2006

Bonjour Crabillou,

j'ai fini mopn bricolage (réfection du toit du chalet de jardin : eh oui c'est dur quand on est propriétaire !).

Nous n'avons pas toujours les mêmes valeurs mais je n'ajouterai rien à ta note.
Tellement je suis d'accord.

"J'ai fait un rêve" comme disait un certain noir américain...
Ah toutes les fois où j'ai rêvé qu'enfin nos élus s'unissent droite et gauche confondus... pour construire.

"I did a Dream last night" comme disait Joan Baez.

A entendre sur mon blog.

Bonne soirée.

Dominique

Écrit par : dmerlen | 26/06/2006

Je n'avais pas cru aux bretelles, l'autre jour, dans ta note foireuse, pourtant si, tu en portes d'après ce que je vois sur la photo.
Je lirai mieux tout le reste demain. Je rentre chez moi.
Bise

Écrit par : Eliane | 21/05/2008

Excuse-moi pour le com en w.J'avais du faire une connerie.voilà mon vrai com.
Pour ton barbier: 18 sur 20
Pour ta photo:11sur 20......En progrés.Peut mieux faire.
Mais je l'aime bien cette photo.Bonne soirée

Écrit par : Allier-née | 21/05/2008

Bonsoir Alain,

Lorsque j'écoute ou lis Denis Tillinac,j'oublie qu'il est chiraquien.

C'est un épicurien, un humaniste,un homme du terroir; il sait débattre sans agressivité.

L'extrait que tu publies est plein d'enseignement.

oui, je" l'aime "cet homme ( et ça fait un moment!!).C'est le scoop de la soirée.

Bises

betty

Écrit par : betty | 21/05/2008

bonsoir
pas de commentaire , mais j'aime bien lire ton blog
merci por la communication !

bonne nuit

Écrit par : marie-the | 21/05/2008

Alexandre Vialatte ...j'ai beaucoup lu et relu ses chroniques
pourquoi ne laisses-tu pas pousser???

Écrit par : henri | 22/05/2008

C'est très bien de critiquer mais il ne faut pas le faire gratuitement et dans son confort petit bourgeois sans donner la moindre piste pour "sauver" sinon la planète du moins la société en pleine déliquescence dans laquelle nous vivons. Des solutions il y en a et si ceux qui pourraient ou devraient les appliquer ne le font pas, ça n'est pas en geignant derrière quatre pneus qui brûlent pour emmerder le citoyen de base qui voudrait pouvoir aller bosser tranquillement que les choses avanceront. Il ne faut pas se tromper d'objectif mais surtout il faudrait que les grêvistes ou leurs soutiens (je n'ai pas dit leurs souteneurs) rêfléchissent un peu mieux sur les moyens à employer pour forcer la main aux dirigeants...
***
Merci Thomas, pour ce commentaire.
Il est vrai qu'il est facile de critiquer, d'ailleurs il m'arrive de le reconnaître.
Je sens dans vos propos que si nous passions nos vacances ensemble, il vaudrait sans doute mieux éviter certains sujets dans nos conversations.
Je pense que je vais reprendre votre commentaire, très intéressant, sans ironie aucune, car outre les thèmes évoqués le fait qu'il me reproche une attitude "petite bourgeoise", ce qui fera rire ceux qui me connaissent, il y en a, il en est un parfait exemple.
Critiquer les grèvistes et leurs souteneurs-des noms s'il vous plaît !- c'est bien, mais vos solutions à vous, et vos pistes, pour sauver sinon la planète mais la société en pleine déliquescence (sans plomb à 10 Francs le litre, je suis de la vieille école), où sont-elles ?
A Bientôt...

Écrit par : thomas | 22/05/2008

Il me semble qu'en politique c'est un peu comme à la Star Ac ou la Nouvelle Star, les gagnants élus par le public sont rarement les meilleurs dans l'art qu'ils essaient de pratiquer. Ils sont choisis pour leur "plus" : la ou le plus gros, sensible, excentrique, fragile ou malade, beau, con etc...
Celui qui est à la tête de l'état, il en a "des plus", mais est ce lui le meilleur pour diriger le pays voire l'Europe ? J'ai peur...
bise à vous

Écrit par : Eliane | 23/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique